Art de Séduire : Séduction http://www.artdeseduire.com Séduire - ça s'apprend ! Techniques de séduction efficaces Art de Séduire : Séduction Fri, 12 Jul 2013 16:10:33 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=3.5.1 Les 7 Meilleurs Openers pour Aborder cet étéhttp://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/les-7-meilleurs-openers-du-coach-en-seduction?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-7-meilleurs-openers-du-coach-en-seduction http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/les-7-meilleurs-openers-du-coach-en-seduction#comments Fri, 12 Jul 2013 07:10:04 +0000 Marion http://www.artdeseduire.com/?p=24022   Aujourd’hui, j’ai décidé de vous livrer ma sélection d’openers préférés ! Ceux qui m’ont permis de m’amuser quand j’étais plus jeune, ceux que je recommande lors des sessions de coaching en séduction pour aborder les filles, et même ceux que j’utilise vraiment. Tous field-testés, ils vous éviteront de rester muet devant une fille que [...]

Cet article Les 7 Meilleurs Openers pour Aborder cet été est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Les sept openers du coach en seduction Les 7 Meilleurs Openers pour Aborder cet été  

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous livrer ma sélection d’openers préférés !

Ceux qui m’ont permis de m’amuser quand j’étais plus jeune, ceux que je recommande lors des sessions de coaching en séduction pour aborder les filles, et même ceux que j’utilise vraiment.

Tous field-testés, ils vous éviteront de rester muet devant une fille que vous avez décidé de séduire. Voici pour vous la liste de mes 7 openers préférés !


Opener 1 : aborder une fille en dessinant

Là, je vous renvoie immédiatement à l’article du même nom : comment aborder une fille avec un dessin ? Pendant très longtemps, malgré notre courage avec Eros, nous adorions aborder les filles avec un dessin.

Simple, efficace, les serveurs munis de carnets et de stylo seront vos wingmen sur ce coup-là !


Opener 2 : le relooking Harlequin

Celui-ci est un peu plus récent, et concerne la mode. A utiliser dans la rue de préférence :

« Salut, je cherche un déguisement pour une soirée avec des potes. Tu sais où est la boutique Desigual la plus proche ? »

Vous, ça ne vous fait peut-être pas marrer, mais une fille qui connaît la mode rira forcément à cette blague. Desigual, c’est cette marque abominable que l’Oncle Yass’ ne vous conseillera jamais lors de ses sessions de relooking !

L’avantage de cet opener : si elle ne comprend pas, vous pouvez rebondir sur la fête. « Tiens, t’es plutôt mignonne, ça te dit de venir à la soirée avec nous ? Invite tes copines, j’ai des potes beaux gosses. »


Opener 3 : le complexe

Il faut aimer l’absurde pour oser ce genre d’opener. Ça tombe bien, je n’ai jamais été très attiré par les openers d’opinion, je préfère créer des situations décalées, limites idiotes. Les filles vous prendront parfois pour un simple d’esprit… si elle manque d’humour !

« Salut, j’ai pas l’air gros avec ce stylo ? »

Non, ça n’a aucun sens. N’en cherchez pas. Vous pouvez toujours enchaîner sur des histoires de stylo quatre couleurs, sur ce que vous voulez à vrai dire : l’essentiel est de pouvoir enchaîner après l’opener !

Typiquement, je vous conseille d’enchaîner sur un petit « De toute façon, il te va mieux à toi qu’à moi. Allez, je te le donne, mais tu me promets de ne pas écrire sur les murs chez toi, OK ? Tu m’écriras une carte postale lors de tes prochaines vacances ? Tiens, tu pars où d’ailleurs ? »


Opener 4 : les montagnes russes

Celui-ci, je l’aime beaucoup, car il induit des réponses complètement folles. Soit les filles jouent le jeu à fond, soit elles sont choquées parce qu’il faut l’admettre, c’est un opener de connard. Un peu C&F, vous voyez ? Avec cette pointe d’arrogance que possèdent les players aguerris…

« Salut ! On a décidé de draguer des jolies filles… (là vous laissez passer trois ou quatre secondes qui vous paraîtront comme une éternité) Vous savez où on peut en trouver dans ce bar ? »

Réponses habituelles : « Ahah, très marrant les bouffons… » ou encore « Pfff connard, tu crois que t’es drôle ? »

A vous d’enchaîner pour détendre l’atmosphère : « Oh ça va les filles, tranquille, on rigole… On est sorti avec des moches quand on était jeune, pour vous on peut le refaire ! »

Un peu de push-pull, ça n’a jamais fait de mal à personne.

La version théâtrale me fut enseignée par un ami : celui qui va pour aborder les filles s’approche d’elle, puis après des eye contacts avec les filles, son wingman vient l’intercepter : « Mec, on a dit qu’on draguait des filles jolies ce soir ! »

Ainsi, vous entrez dans le set avec des rôles définis : un good cop, un bad cop !


Opener 5 : le parfum chez les filles

Oui, vous allez finir par croire que je suis taré avec ça, mais j’adore le parfum. Et pas que celui des filles. Généralement, c’est ce qui me permet de savoir si on sera compatible avec une fille ou non, de savoir si elle a bon goût.

Si vous reconnaissez le parfum que porte une fille, ne soyez pas stupide, ne lui dites pas « Oh, tu portes Lolita Lempicka comme ma mère / ma grand-mère / mon ex / toutes les gamines de 15 ans. »

Valeur ajoutée : zéro ! Aucune fille n’aime être comparée, elles veulent toute être unique. Donc… la bonne phrase pour aborder une fille si vous reconnaissez son parfum est la suivante :

« J’adore le Serge Lutens que tu portes… mais pas sur tout le monde… sur toi, il est très délicat, pas vulgaire comme sur d’autres filles. »


Opener 6 : les parfums pour homme

Cet opener nous vient de Neil Strauss, il en parle dans The Game. C’est une variante olfactive d’un simple opener d’opinion.

Plutôt que de demander aux filles quel parfum elles préfèrent chez un homme en général, couvrez-vous les deux poignets de deux parfums différents avant de sortir.
Sur le poignet droit, tentez un Terre d’Hermès, sur le poignet gauche, un jus plus frais comme Neroli Portofino de Tom Ford.

Arrivez devant les filles, et demandez simplement : « Salut les filles, je suis en pleine recherche olfactive en ce moment, je fais un test pour être sûr d’acheter le bon parfum. Vous préférez lequel ? »

Grâce à cet opener, vous basculez directement dans la séduction physique et pourrez enchaîner les kinos facilement. Elles vous demanderont : « C’est quoi ? », vous pouvez leur donner le nom des parfums, puis si vous avez l’occasion de le faire, retournez-leur la question.

« Et vous les filles, vous portez quoi ? » tout en vous plongeant dans leurs cous…


Opener 7 : dans votre téléphone

Votre téléphone, s’il est assez récent, prend probablement des photos. Et c’est là qu’il va vous aider en devenant votre wingman de deux manières.

La première, c’est qu’il va vous aider à mettre en avant votre lifestyle et à faire preuve de DHV sans trop vous vanter, sans en faire trop. Explications. L’idée est la suivante : vous allez utiliser un opener d’opinion auprès de la fille.

« Salut, tu as l’air plutôt stylée, je suis en pleine phase de recherche vestimentaire en ce moment. Avant, j’étais plutôt classique, et là je prends des photos, j’essaie différents styles. Tiens, donne-moi ton avis… »

Et là vous sortez votre téléphone, avec 3, 4, 5 looks différents de vous, où vous êtes particulièrement bien sapé.

L’astuce pour mettre en avant votre lifestyle ? Vous devez avoir des photos de vous avec vos potes en soirée, des photos où vous vous amusez, des photos qui reflètent your best self, le meilleur de vous-même !

Si Mystery se baladait avec des photos dans les boîtes de nuit, vous, vous pouvez stocker toutes les photos sympas de vos vacances, de vos exploits sportifs, de vos soirées avec vos potes sur votre téléphone !

A vous ensuite d’enchaîner sur ses vacances à elle, ses photos folles à elle.

Variante : la barbe de 3 jours, la barbe de 10 jours ? Prenez des photos de votre tête à différents stades de pousse de votre barbe, et demandez à la fille le style de barbe qui vous sied le mieux !


Bonus track : l’opener POLICE

Celui-ci ne compte pas, vous l’avez déjà lu et relu, mais il fait partie de nos préférés avec Eros, lorsque nous ne trouvons pas d’opener contextuel à balancer aux filles…

« Police des lunettes rondes ! C’est interdit ici les lunettes carrées mademoiselle ! »

« Police des boissons cheap ! Un Monaco, mais vous avez douze ans ? Allez, champagne les filles ! »

« Police des sosies ! Géraldine, il y a déjà un sosie de Mylène Farmer ce soir. Alors sois tu mets une perruque blonde, soit… on va te punir… on va te chanter l’intégrale de Dany Brillant » (à toutes les rousses.)

C’est nul, mais parfois, aborder une fille, ça ne demande pas un brevet d’astrophysicien…

Et comme vous le savez, le plus simple restera toujours le « Salut ! » avec un sourire, juste après un eye contact…

Vous « Salut ! »
Elle « Salut ! »

Et là, vous la faites attendre…

« Ah merde, c’est à moi de parler ? Excuse-moi, les conventions sociales, je n’ai jamais rien capté… »

Si elle ne rit pas, passez à la suivante, elle manquait d’humour… Next !

Aborder une fille, c’est vraiment le début, ce qui va lancer tout le processus de séduction, donc nous refusons que vous bloquiez à ce niveau-là du game !

Parmi les 7 openers, lequel allez-vous tester en priorité ? Pourquoi ?

Sélim

Cet article Les 7 Meilleurs Openers pour Aborder cet été est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/les-7-meilleurs-openers-du-coach-en-seduction/feed 92
L’interview de Robert Greene, auteur de l’Art de la seductionhttp://www.artdeseduire.com/guides-de-drague/interview-robert-greene-lart-de-la-seduction?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=interview-robert-greene-lart-de-la-seduction http://www.artdeseduire.com/guides-de-drague/interview-robert-greene-lart-de-la-seduction#comments Thu, 11 Jul 2013 08:08:37 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=23972   Si je vous disais qu’un homme a compilé toutes les techniques de séduction utilisées à travers l’Histoire, de Cléopâtre à Kennedy en passant par Napoléon… Si je vous disais qu’il existe un homme respecté par Neil Strauss, Mystery, David de Angelo, Swinggcat, Gambler et les plus grands PUA du monde… Si je vous disais [...]

Cet article L’interview de Robert Greene, auteur de l’Art de la seduction est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Interview Robert Greene L’interview de Robert Greene, auteur de l’Art de la seduction  

Si je vous disais qu’un homme a compilé toutes les techniques de séduction utilisées à travers l’Histoire, de Cléopâtre à Kennedy en passant par Napoléon…

Si je vous disais qu’il existe un homme respecté par Neil Strauss, Mystery, David de Angelo, Swinggcat, Gambler et les plus grands PUA du monde…

Si je vous disais que l’équipe d’Artdeseduire a rencontré pour vous Robert Greene, l’auteur de l’Art de la Séduction… OK on arrête le teasing ! L’interview du maître de la séduction c’est par là que ça se passe !


Robert Greene est en pleine forme, il est chez lui, en Californie.

ADS : Bonjour Robert Greene, merci d’avoir accepté cette interview pour Artdeseduire.com !

My pleasure !


J’ai quelques questions à vous poser sur l’art de la séduction, la vie d’écrivain et des questions plus personnelles que les lecteurs m’ont dictées.

Vous êtes prêt ? En forme ?

En pleine forme !


ADS : Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ?

Depuis que je suis gamin, je voulais écrire, j’ai fait du journalisme pour gagner ma vie et ce n’était pas ce que je préférais. Je voulais écrire des choses plus profondes, mais les films à Hollywood, tu n’as pas le contrôle dessus.

Trop de personnes interviennent dans le processus créatif pour te dire quoi faire, comment ré-écrire ci et ça, au final le résultat n’est que rarement fidèle aux envies premières de l’auteur.

Je me suis rendu compte que je voulais écrire des livres vers 36 37 ans. Le déclic. Et là je rencontre un éditeur, et la manière de travailler me plaît. Il me laisse toute latitude pour travailler. C’est ainsi que les 48 Lois du Pouvoir sont sorties en 1998…


ADS : Et déjà on sentait un parfum de séduction flotter dans l’air quand on lit Les 48 Lois du Pouvoir…

En effet… Quand tu regardes les grands conquérants, tu remarques que certains sont de grands séducteurs. Mais pas seulement avec les femmes. Avec tout le monde, ils mettent véritablement tout le monde à l’aise. C’est un mélange de charisme, d’énergie, de capacité d’écoute, de chaleur…

Conquérir les autres, conquérir le cœur d’une femme, on reste dans le même
univers !


ADS : Questions de Dattebayor, lecteur : Quel est votre parcours dans la séduction ?

Mes belles années sont derrière moi, j’ai eu le temps de me perfectionner dans l’art de séduire dans les années 80 et 90. En 1981, je travaillais à Paris dans un hôtel, rue Saint André des Arts. J’avais de la chance, c’était un hôtel où descendaient beaucoup de mannequins pendant les Fashion Weeks.

C’est là que j’ai commencé à m’intéresser véritablement à toutes les techniques de séduction, et au français.

J’ai rencontré un des plus grands séducteurs de ma vie à ce moment-là, un Brésilien, un grand brun, il enchaînait les conquêtes. Un de mes premiers modèles de séducteur.

C’est aussi en France que j’ai découvert les Liaisons Dangereuses de Laclos…


ADS : Votre profil de séducteur préféré ?

The Rake… le libertin, celui qui brûle de l’intérieur, qui réchauffe les cœurs, qui contamine les femmes par son énergie sexuelle. C’est le profil qui me correspond le plus parmi les dix profils de séducteurs que je décris dans l’Art de la séduction.


ADS : Question de Dante : Est-ce que vous respectez toutes les stratégies de séduction que vous décrivez dans vos livres ?

Oh non ! Certaines se contredisent, pour commencer… Et ensuite je pense que les respecter toutes ferait de vous un fou ! (a mad man !) De plus, aujourd’hui j’ai quelqu’un dans ma vie donc je n’ai plus besoin de draguer comme avant…


ADS : Question de William : Quid des 48 lois de la gentillesse, la preuve que l’humanité s’est construite aussi sur l’altruisme, l’humilité, la bonté et l’amour de son prochain ?

Oh… Les librairies sont pleines de livres sur la gentillesse, sur les meilleures manières de sourire et de rendre son prochain heureux. J’ai trouvé que ce n’était pas ma mission, de produire un énième livre sur la gentillesse.

L’Art de la séduction par exemple vise à rendre les hommes séduisants. La séduction, c’est plaire aux autres, leur faire passer de bons moments, leur faire plaisir, il n’y a rien de méchant là-dedans, non ?


ADS : Question d’Abdelhamid : Peut-on séduire n’importe qui ?

Non, pas du tout. Certaines femmes ne sont réceptives qu’à un type d’homme. Moi par exemple, j’ai besoin que la séduction soit un jeu à deux. Si je suis le seul à y prendre du plaisir, si c’est un challenge que je me fixe, ça n’a aucun intérêt.

C’est pour ça qu’il y a dans l’Art de la séduction toute une partie dédiée au fait de trouver la bonne « victime », 18 profils au total.

S’attaquer à la mauvaise femme, c’est idiot, c’est une perte de temps pour tout le monde. Il faut que la partie séduction soit amusante aussi…
C’est aussi pour cela que vous devez déterminer votre profil de séducteur avant toute chose ! Pour trouver la bonne « victime »…


ADS : Question d’une fille : Des ruses, des astuces, des méthodes : où est le naturel dans tout ça ?

Ah, le naturel… Si on était vraiment naturels, elles ne voudraient probablement pas de nous ! Tout le monde doit passer par une phase d’apprentissage de la drague… Mais ça, les filles ne sont pas obligées de le savoir…


ADS : Si vous deviez en choisir un seul, quel serait le séducteur ultime ?

C’est très dur de choisir parmi tous les exemples que j’utilise dans l’Art de la Séduction. Mais je penserai probablement à Erol Flynn. Un grand acteur, un grand séducteur, qui a mal fini.


ADS : Selon vous, quand on veut apprendre à séduire et qu’on découvre les 10 profils de séducteurs, faut-il en choisir un et le développer à fond ? Ou faut-il faire un mix de plusieurs ?

On n’est jamais un seul profil à 100%. Il est important de maîtriser un maximum de techniques de séduction pour vous adapter à la fille en face de vous. Vous pourrez être le littéraire fan d’auteurs russes, puis le bad boy qui écoute 50 Cent dans sa voiture.

Typiquement, 50 Cent est un type charmant, très séduisant. J’ai adoré travailler avec lui pour mon ouvrage La 50ème Loi. Je crois qu’il a séduit ma mère ! Il sait être dur en affaires, parler fort et faire peur, mais montrer sa sensibilité au bon moment. Au fond, la séduction est aussi une question de timing.


ADS : Les femmes nous reprochent souvent un langage barbare, un vocabulaire guerrier quand nous parlons de séduction. Comment leur faire comprendre que ça a toujours existé ? Quels sont les meilleurs exemples pour vous, de la « conquête amoureuse » ?

Nous sommes des chasseurs. Au niveau de l’histoire de l’humanité, cela ne fait que quelques minutes que nous sommes sédentaires et que nous mangeons ce que nous plantons. Le déplacement, la chasse, ça a fait partie de nous pendant longtemps.

Ce n’est pas un hasard si Laclos, l’auteur des Liaisons Dangereuses, était un militaire…


ADS : Question de Chained heart : Comment séduire quand on est en couple ?

C’est un autre game ! Les relations de pouvoir existent toujours, mais elles ne sont plus les mêmes. Le pire ennemi du couple ? La routine, le quotidien ! ne tombez pas là-dedans ! Vous aviez envie de séduire cette fille ? Continuez ! Continuez de partager des moments inédits avec elle, continuez de la surprendre !


ADS : D’une manière générale, on a souvent parlé de vous comme d’un nouveau Machiavel. Ca vous va comme surnom ? Robert Greene, le Machiavel pop ?

Machiavel était un génie, il a écrit tellement de choses ! Malheureusement, on ne se souvient de lui que pour un seul ouvrage : Le Prince, et l’adjectif associé à son nom n’est pas ce qu’il y a de plus flatteur mais honnêtement… j’adore la comparaison, elle est flatteuse ! Ca sonne bien, non ?


ADS : Auriez-vous aimé faire autre chose qu’écrire ? Si oui, quoi ?

Ah ça… Tu sais, j’ai une passion pour le sport. J’aurais aimé être un grand coach, ou un grand joueur de basket par exemple. J’aurais aimé avoir un don physique, un don pour le sport… mais telle n’était pas ma mission sur cette terre !


ADS : Pour tous nos lecteurs qui veulent apprendre à séduire, quel est LE conseil séduction que vous aimeriez leur adresser ?

L’expérience, la nouveauté, la surprise ! L’élément de surprise est vraiment important, surprendre une fille est probablement ce qui lui fera le plus plaisir ! Il y a tellement de choses à dire, à écrire sur le sujet, c’est compliqué de ne choisir qu’un seul conseil !


ADS : Un dernier mot sur les couvertures des livres : elles sont toujours très symboliques, non ?

(Là, la scène est très visuelle, j’ai à ce moment-là les 5 couvertures des livres de Robert Greene dans les mains et je lui propose des significations symboliques, il rit.)

Power, les 48 lois du Pouvoir, c’est une Tour, c’est un rectangle, c’est très phallique, mais pas d’explication.

L’Art de la séduction, pas besoin de vous faire un dessin !

Stratégie, les 33 lois de la guerre, on dirait une dague, une lame qu’on enfonce dans le dos de quelqu’un ou une sorte de BatSignal (oui, on a craqué un peu, l’interview était longue…)

Quant à Mastery, je propose comme explication la dure loi de la vie, une montagne, des cycles de 20 ans : au début on apprend, puis on fait sa crise jusqu’à la quarantaine, période à laquelle on renaît, avant de devoir s’éteindre progressivement à partir de 60 ans…

La couverture de Mastery pour moi, c’est presque comme une courbe d’apprentissage.

La réponse de monsieur Greene : « Et si c’était juste comme la Golden Arch de McDonalds ? »

Mince, je n’y avais pas pensé à celle-là… Toujours le mot pour rire…. La surprise et l’humour resteront véritablement les meilleures techniques de séduction de Robert Greene…

Note : Robert Greene passera probablement en France vers octobre ou novembre 2013 pour la promotion de Mastery, son nouvel ouvrage.

Posez-nous vos questions ici, il y répondra !

Sélim


Revelation Cover600x800 1 er L’interview de Robert Greene, auteur de l’Art de la seduction
Révélation
Le nouveau chef d'oeuvre de Mystery est enfin en Version Française ! Révélation est un ouvrage exceptionnellement riche, détaillé et concret sur l'attraction, les dynamiques sociales et les techniques de drague.
Découvrez ce Guide >>


Cet article L’interview de Robert Greene, auteur de l’Art de la seduction est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/guides-de-drague/interview-robert-greene-lart-de-la-seduction/feed 16
Faut-il toujours Utiliser le même Opener ou Aborder chaque Fille différemment ?http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/toujours-utiliser-meme-opener-ou-aborder-chaque-fille-differemment?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=toujours-utiliser-meme-opener-ou-aborder-chaque-fille-differemment http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/toujours-utiliser-meme-opener-ou-aborder-chaque-fille-differemment#comments Tue, 09 Jul 2013 07:46:16 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=24030   C’est l’heure du débat ! La team ADS a débattu et n’est pas d’accord, on a besoin de votre avis ! Dans les commentaires d’un article récent, un player nous a posé cette question : « On avait trois groupes de filles en face de nous, et là, blocage. Impossible de penser au moindre [...]

Cet article Faut-il toujours Utiliser le même Opener ou Aborder chaque Fille différemment ? est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Faut il toujours utiliser le meme opener Faut il toujours Utiliser le même Opener ou Aborder chaque Fille différemment ?  

C’est l’heure du débat ! La team ADS a débattu et n’est pas d’accord, on a besoin de votre avis !

Dans les commentaires d’un article récent, un player nous a posé cette question : « On avait trois groupes de filles en face de nous, et là, blocage. Impossible de penser au moindre opener, je suis resté bloqué comme un con. »

Il précise ensuite que d’habitude, il réussit assez facilement, en abordant toujours les filles de la même façon. Faut-il varier vos openers ou utiliser toujours les mêmes phrases de drague ?

Cette question se pose pour les séducteurs débutants comme pour les players aguerris, mais pour des raisons différentes.

Alors que les jeunes loups ont tendance à douter de l’efficacité de tel ou tel opener, les players confirmés se posent une autre question : « Comment trouver de nouveaux défis ? »

Le même opener pour aborder les filles : efficace ou pas ? Nécessaire ou pas ?


Utiliser toujours le même opener : idée idiote

Ne pas s’ennuyer

Si le game est un jeu pour vous, alors je vous encourage à changer d’opener à chaque fois. Qui a envie de jouer à un jeu ennuyeux ? Personne, certainement pas vous.

Variez vos openers autant que possible pour expérimenter de nouvelles réactions de la part des filles.


Vous n’êtes pas un robot

Le problème de l’opener parfait, celui qui est très efficace, est qu’il déshumanise un peu les filles. Et vous. Vous êtes comme un programme informatique qui se lance et exécute la même action en permanence.

Votre opener fonctionne probablement. Mais vous n’en avez pas marre de récolter toujours les mêmes réponses de la part des filles ? Les mêmes rires aux mêmes blagues ? Trop facile. Essayez de retrouver l’humanité en vous. Essayez d’improviser !


Persévérance ou acharnement ?

Utiliser le même opener quand ça marche, soit. Mais aborder les filles de la même manière quand on prend des râteaux, ça devrait vous mettre la puce à l’oreille.

Il faut changer quelque chose. Votre look, votre énergie, votre manière d’être, et pourquoi pas votre opener !

« Si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez les résultats que vous avez toujours obtenus. »

Conclusion : toutes les filles sont différentes, l’environnement où vous les rencontrez varie aussi. Je vous recommande vraiment d’étendre votre palette d’openers, pour être prêt à aborder dans toutes les situations !


Utiliser un unique opener : pourquoi pas ?

J’ai appelé Eros pour confronter nos points de vue. Depuis 2003, il utilise les deux mêmes openers. A vrai dire, c’est le même, mais en VF et en VOST pour les étrangères…

Sélim : « Yo, pourquoi tu utilises toujours le même opener pour aborder les filles ? »

Eros : « Parce que ça marche. Parce que j’ai la flemme. Pourquoi j’irais me casser le cul à trouver autre chose alors que celui-ci est parfait ? Je ne suis pas un esthète, je m’en fous de maîtriser le piano, le violon, la guitare. Je suis un maître en flûte, alors je me concentre là-dessus ! »

Sélim : « Mais tu n’en as pas marre ? C’est toujours la même chose, non ? »

Eros : « Ce qui m’intéresse, c’est le résultat. Quand j’ai la dalle, peu importe comment est fait le sandwiche. Je m’en fous si le serveur ne me dit pas bonjour avec le sourire, je veux juste manger. Avec les filles c’est pareil. Je m’impose une obligation de résultats, pas une obligation de moyens…

Peu importe comment je finis dans leur lit. Pour moi, la séduction, ce n’est pas du patinage artistique, c’est du patinage de vitesse, je ne suis pas là pour varier les figures mais arriver au bout de ma course. »

Sélim : « Et à un séducteur novice, tu lui conseillerais d’utiliser uniquement un opener ? »

Eros : « Jusqu’à ce qu’il trouve celui qui lui correspond, évidemment. Rappelle-lui juste que même avec ce bon opener, parfois on prend des râteaux ! Aucun opener n’est parfait, tout dépendra toujours de la fille en face et de sa capacité de rebond ! »

Voilà, vous avez les deux points de vue sur le sujet. A vous de voir si vous voulez devenir un grand spécialiste, ou si vous préférez rester un généraliste de la drague !

Si vous cherchez encore votre opener favori, on est persuadé que vous le trouverez dans LE GUIDE ULTIME DE L’OPENER 297 Phrases pour aborder les filles.

Vous êtes plutôt Team Eros ou Team Sélim sur ce coup-là ? Vous travaillez dur sur un opener ou vous en avez toute une palette à disposition ?

Sélim


Revelation Cover600x800 1 er Faut il toujours Utiliser le même Opener ou Aborder chaque Fille différemment ?
Révélation
Le nouveau chef d'oeuvre de Mystery est enfin en Version Française ! Révélation est un ouvrage exceptionnellement riche, détaillé et concret sur l'attraction, les dynamiques sociales et les techniques de drague.
Découvrez ce Guide >>


Cet article Faut-il toujours Utiliser le même Opener ou Aborder chaque Fille différemment ? est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/toujours-utiliser-meme-opener-ou-aborder-chaque-fille-differemment/feed 119
Dates (Channel 4) : la série sur les premiers rendez-voushttp://www.artdeseduire.com/la-seduction-dans-les-medias/dates-channel-4-serie-tele-premiers-rendez-vous?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=dates-channel-4-serie-tele-premiers-rendez-vous http://www.artdeseduire.com/la-seduction-dans-les-medias/dates-channel-4-serie-tele-premiers-rendez-vous#comments Mon, 08 Jul 2013 15:28:34 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=24434   Qui n’a jamais ressenti le stress d’un premier rendez-vous ? Les sites de rencontres sont faits pour nous aider à passer du virtuel au réel, mais que se passe-t-il une fois que l’on est en face de la fille ? C’est le sujet du TV show britannique Dates, la nouvelle série du créateur de [...]

Cet article Dates (Channel 4) : la série sur les premiers rendez-vous est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Dates channel 4 serie sur les premiers rendez vous Dates (Channel 4) : la série sur les premiers rendez vous  

Qui n’a jamais ressenti le stress d’un premier rendez-vous ? Les sites de rencontres sont faits pour nous aider à passer du virtuel au réel, mais que se passe-t-il une fois que l’on est en face de la fille ?

C’est le sujet du TV show britannique Dates, la nouvelle série du créateur de Skins. Le pitch : mettre en scène des premiers rendez-vous pour montrer les attentes et les déceptions liées à cette première rencontre.

Si les deux personnages de chaque épisode de Dates cherchent l’amour, finiront-ils ensemble pour autant ? Suspense…

Après la déception du film français « Chercher le garçon » sorti l’an dernier, je n’avais plus rien vu qui traitait vraiment des sites de rencontres.

De passage à Londres, j’avais vu des affiches pour Dates. Une recherche Wikipédia pour en savoir plus s’imposait.

Le créateur Bryan Elsley déclare : « Un rendez-vous galant est un processus adulte très complexe entre deux personnes. C’est un langage compliqué que tout le monde comprend. Tout le monde sait à quel point il est difficile de passer une heure et quelque avec une personne que vous n’avez jamais vue auparavant. Avec ce postulat de départ, les possibilités étaient infinies. C’est pour cela que j’ai été attiré par ce projet. » (Librement adapté de la page Wikipedia UK)

Pas de vrai spoilers dans cet article, mais je vous recommande de regarder le premier épisode de Dates, premiers rendez-vous (sur Channel 4). Soyez créatif pour trouver l’épisode, je vous fais confiance…


La rencontre

Les femmes sont des princesses. Ok… se prennent souvent pour des princesses, et ont une notion du temps quelque peu différente de la nôtre. Une fille qui arrive en retard lors d’un premier rendez-vous, c’est habituel…

David, le personnage masculin du premier épisode est arrivé en avance.

C’est son premier rendez-vous en six mois, depuis qu’il s’est inscrit sur ce site de rencontres. Comme tout le monde, il joue avec son téléphone pour se donner une contenance.

La fille qu’il attend est en face de lui, mais elle n’a pas respecté le dress-code annoncé en ligne.

On se pose tous ces questions :

  • Comment s’habiller pour un premier rendez-vous ?
  • Quel parfum porter ?
  • Est-ce que si je m’habille trop classe elle va me prendre pour un trader ou un avocat ?
  • Est-ce que si je viens en baskets elle va me prendre pour un loser ?
  • Pourquoi est-elle là avec moi ? Pour trouver l’amour ou pour la perspective d’un dîner gratuit ?
  • Et si elle arrive en jean troué et baskets alors que je suis en costume, que va-t-il se passer ?

David doute mais trouve le courage d’aborder la fille au bar qui ressemble à son date. Céleste, ou Mia de son vrai nom est interprétée par la merveilleuse Oona Chaplin, arrière-petite-fille de Charlie (que vous avez probablement vue dans Game of Thrones, elle joue l’épouse de Robb…)

Oona Chaplin Dates Dates (Channel 4) : la série sur les premiers rendez vous

Mensonges en ligne

David a menti sur sa profession lors de la création de son profil. (Il n’a pas lu l’article mon plus gros mytho pour pécho).

Il pense qu’à Londres, les femmes sont vénales, il a donc décidé de cacher sa véritable occupation. Sa cravate le trahit : Mia lui fait alors avouer qu’il est camionneur.

Mais à partir de là, David va se dévoiler réellement. Sa jeunesse, ses enfants, la mort de sa femme. Il va se livrer complètement pendant que Mia la cynique garde sa carapace, incapable de s’ouvrir. La discussion a été à sens unique, on ne sait rien de Mia…

David le camionneur, Mia qui ressemble à une wag (femme de footballeur). Des filles comme elles en ligne, il y en a assez peu, elles ont déjà une vie sociale, elles sont présentes sur les sites de rencontres pour le cul, rarement dans l’espoir de trouver l’amour.

On peut sentir que Mia cache un secret. Je l’imagine bien escort-girl au grand cœur… La fin de l’épisode est une porte ouverte…

On veut tous faire des rencontres, mais on n’est pas prêt à tout dire, on n’est pas vraiment prêt à montrer toute notre personnalité. On garde les défauts pour plus tard ? On ne montre que notre best self comme dirait Neil Strauss ?

Poser sa carapace dès le premier rendez-vous, ça se fait, ou est-ce l’échec assuré ?

Dès le deuxième épisode, les thèmes s’assombrissent. Echecs sentimentaux, alcoolisme, tromperie : quand on est de retour à la case solo, a-t-on forcément un problème ?

Puis viennent les dilemmes…

  • Cette fille était-elle bien, vraiment bien ? Ai-je passé une bonne soirée, au point de la rappeler ?
  • Etait-elle mieux que la fille rencontrée la semaine dernière ?
  • Dois-je me mettre en couple maintenant ou continuer de jouer ?

La série décrit un peu tous les pièges par lesquels on passe lorsqu’on s’inscrit sur un site de rencontres, c’est divertissant et bien écrit. Je ne vous en dis pas plus pour le moment, il me tarde de regarder les autres épisodes de Dates !

C’est aussi le grand retour de Dexter ces jours-ci pour la saison finale. Votre top 3 séries pour passer l’été ? Conseillez-moi des trucs, je suis à sec !

Sélim, sérievore qui n’a plus rien à regarder…


rdv Dates (Channel 4) : la série sur les premiers rendez vous
Réussir Ses Premiers Rendez-Vous
Voici une méthode pour inviter les femmes à des rendez-vous originaux et excitants, maîtriser l’art de la conversation, savoir sexualiser vos interactions, et enfin convertir vos premiers rendez-vous en relations… ou en coups d’un soir !
Découvrez ce Guide >>


Cet article Dates (Channel 4) : la série sur les premiers rendez-vous est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/la-seduction-dans-les-medias/dates-channel-4-serie-tele-premiers-rendez-vous/feed 13
IOD : Comprendre les Indicateurs de Désintérêt pour Eviter les Râteaux…http://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/iod-comprendre-les-indicateurs-de-desinteret-pour-eviter-les-rateaux?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=iod-comprendre-les-indicateurs-de-desinteret-pour-eviter-les-rateaux http://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/iod-comprendre-les-indicateurs-de-desinteret-pour-eviter-les-rateaux#comments Fri, 05 Jul 2013 12:57:05 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=23990   Vous voulez savoir ce qui est le plus frustrant pour un coach en séduction ? C’est de voir un apprenti séducteur perdre son temps sur une fille qui n’en a rien à faire de lui. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai vu des débutants revenir après un abordage, tout sourire [...]

Cet article IOD : Comprendre les Indicateurs de Désintérêt pour Eviter les Râteaux… est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Comprendre les indicateurs de desinteret IOD : Comprendre les Indicateurs de Désintérêt pour Eviter les Râteaux...  

Vous voulez savoir ce qui est le plus frustrant pour un coach en séduction ? C’est de voir un apprenti séducteur perdre son temps sur une fille qui n’en a rien à faire de lui.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai vu des débutants revenir après un abordage, tout sourire : « C’est bon, je crois qu’on avait un bon feeling. Elle est juste partie fumer une clope, elle revient après… » Ils n’avaient pas senti venir l’IOD…

De mon côté, je savais qu’il allait droit dans le mur et qu’il ne reverrait pas la fille. Comment pouvais-je en savoir plus que lui ? Le recul : l’observation du body language. Sans lui parler, j’avais vu qu’elle se tenait en retrait, qu’elle ne souriait pas et qu’elle cherchait ses amies du regard « sauvez-moi, sauvez-moi ! »

Lors d’une conversation, les filles sèment des indices, comme lors d’une enquête : notre rôle, comprendre ces indices, ces indicateurs. Sont-ce des signaux positifs ou négatifs ? Attardons-nous sur les IDD, indicateurs de désintérêt (IoD en VO, les Indicators of Disinterest).

Nous allons les scinder en deux parties distinctes : les IOD au moment de la rencontre, quand vous faites sa connaissance, et les IOD lors du premier rendez-vous, où elle se rend compte que finalement, vous ne lui plaisez pas tant que ça.

L’objectif de cet article : vous faire gagner du temps en vous fournissant des lunettes propres pour voir y voir clair dans son jeu !


Les IOD de rencontre

Cette partie est consacrée aux IOD qui ont lieu lors de la première rencontre, qu’il s’agisse d’un abordage de rue ou d’une soirée en boîte ou chez des amis.

Votre but lors de cette conversation : faire sa connaissance, un peu, essayer de lui donner envie de vous revoir, et prendre son numéro de téléphone pour organiser votre premier rendez-vous.

Même si elle vous répond, attention aux IOD suivants :

  • Pendant la conversation, elle ne vous pose jamais de question.

    Signification : elle s’en fout de vous, vous la gonflez, elle vous écoute par politesse mais ça n’ira pas plus loin.

  • Au bout de 5 ou 10 minutes de conversation, elle ne se souvient pas de votre prénom.

    Signification : elle est peut-être ivre morte, mais il est davantage probable qu’elle ne soit pas suffisamment intéressée pour s’en souvenir. Le cerveau filtre les informations importantes, et visiblement votre prénom n’en fait pas partie.

  • Pendant toute votre séquence abordage puis conversation, elle ne rit ou ne sourit jamais.

    Signification : soit vous manquez terriblement de sens de l’humour, soit elle décide volontairement de ne pas être sur la même longueur d’ondes que vous.

  • Pendant que vous discutez, elle trouve tous les prétextes possibles pour vous fuir, pour ne pas rester avec vous. Elle a des potes qui l’attendent, elle doit aller aux toilettes, elle a envie de danser etc…

    Signification : elle ne se sent pas à l’aise avec vous, elle ne se sent pas très bien en votre compagnie.

  • Le premier gros test : le moment où vous échangez vos coordonnées. Le numclose doit être fluide. Si elle vous fait galérer pour le NC, si elle n’est pas sûre, si elle préfère prendre votre numéro de téléphone : ça pue le flake à plein nez…

    Signification : elle a été polie jusqu’à maintenant parce que vous la divertissiez probablement, parce qu’elle n’avait rien de mieux à faire, mais elle n’est pas intéressée au point de vous revoir et de recevoir vos textos de drague…

Malgré tout, ces IOD sont un bienfait, vraiment ! Croyez-moi : ces IOD font mal à l’égo, c’est évident, mais pas autant que ceux qui vont suivre, les IOD lors du premier rendez-vous !

Avec les IOD de rencontre, au moins vous êtes fixé assez rapidement sur votre sort !


Les IOD avant le premier rendez-vous

A la suite de votre rencontre, vous avez pris son numéro, vous avez commencé un phone game de qualité mais elle répond rarement à vos textos ? C’est qu’elle n’est pas vraiment intéressée.

Vous êtes celui qui envoie toujours les textos, elle ne fait que répondre et ne prend jamais aucune initiative ? Ne vous pose jamais aucune question ? Non, elle ne vous laisse pas mener la danse de la séduction, elle se contente du strict minimum pour vous éviter, probablement.

Lorsqu’enfin vous lui proposez un rendez-vous, elle décale sans cesse pour les prétextes suivants :

  • Elle pense encore à son ex
  • Elle a des exams à préparer, elle n’a pas le temps
  • Elle est très occupée en ce moment, « on se voit dans trois semaines »

Ca sent mauvais pour vous. Une fille qui a envie de vous voir trouvera une heure dans son emploi du temps. Les femmes sont bien meilleures que nous pour gérer leur temps, pour organiser leurs priorités. Si elle vous remet sans cesse à plus tard, c’est qu’elle ne veut pas vous voir et qu’elle espère que vous comprendrez le message.

L’IOD qui fait le plus mal : elle vous pose un lapin. Vous êtes à l’heure au rendez-vous, et personne ne vient. Elle vous a peut-être oubliée, mais il est plus probable qu’elle ait eu d’autres chats à fouetter. On n’oublie pas un premier rendez-vous quand on a vraiment envie d’y aller…


Les IOD pendant le premier rendez-vous

Elle est enfin là ! En face de vous pour ce premier verre tant attendu ! Et pourtant, la partie n’est pas gagnée… Voici les signaux négatifs à guetter :

  • Elle passe son temps à consulter son téléphone, à entretenir une conversation soutenue par textos avec son interlocuteur/ interlocutrice ?

    Signification : elle ne vous respecte pas vraiment et ne sait pas elle-même pourquoi elle est là. Si son téléphone ne sonne pas, ne vibre pas, elle passe pourtant son temps à guetter, elle vérifie son téléphone toutes les deux minutes : vos histoires, elle s’en fout un peu, elle attend des news d’autres personnes. D’une autre target qui l’intéresse davantage ? Probable.

  • Elle passe son temps à fuir votre regard, à regarder par la fenêtre ou détourne les yeux ? Elle passe son temps à écouter la conversation des
    voisins ?

    Signification : elle serait mieux ailleurs, elle attend qu’un prince charmant la délivre !

  • Pendant la conversation, elle ne parle que de son ex ?

    Signification : Clairement, elle pense encore à lui et va avoir du mal à vous laisser de la place dans sa vie et dans son cœur. C’est presque un SOD (Statement of Desinterest, une affirmation de son désintérêt). [Relire : séduire une fille qui pense encore à son ex]

Vous pourrez vous en apercevoir encore plus facilement si vous observez son body language : une fille intéressée se tiendra plus proche de vous, sera plus tactile. A contrario, une fille pas intéressée aura un BL fermé, se tiendra loin de vous, gardera ses distances quand vous essaierez de vous rapprocher ou de la toucher.

Désintérêt potentiel aussi si vous ne remarquez aucun point commun dans la conversation. Elle évite soigneusement de vous ressembler ? C’est mauvais signe…

Par ailleurs, vous savez que vous partez du mauvais pied si elle vous fait des remarques négatives sur votre style, sur votre façon de parler, sur votre accent, sur vos hobbies : elle ne s’intéresse pas à votre altérité, à vos goûts, elle est simplement là pour vous juger et se débarrasser de vous.

Les signaux qui suivent sont moins évidents, mais vous pouvez aussi commencer à douter de l’intérêt de la fille si :

  • Elle débarque au premier rendez-vous sans avoir fait l’effort de se saper
  • Elle débarque au premier rendez-vous avec une heure de retard
  • Elle débarque au premier rendez-vous avec une copine (ou deux… mais ce point-là est plus discutable. En effet, elle, elle fait d’une pierre deux coups : elle veut vous rencontrer, veut obtenir l’approbation de ses copines, et se protège. Elle se protège d’un ennui potentiel avec vous : si vous êtes trop chiant, pas assez drôle, ses copines seront là pour la divertir, ou prétexter un départ urgent.)
  • Elle vous invite à la rejoindre dans une soirée en boîte de nuit avec ses potes car elle préfère ne pas vous voir en tête à tête et n’a pas envie de vous consacrer trop de temps).


Conclusion sur les IOD

Le plus dur pour vous va être de ne pas tirer de conclusion hâtive : certaines filles vont cumuler des indicateurs positifs, les IOI, et des indicateurs négatifs, les IOD. On parlera alors de signaux mixtes : elles brouillent les pistes, et vous, vous êtes perdu.

Par ailleurs, certaines filles font exprès de se cacher derrière des IOD et des SOD pour vous tester, pour voir ce que vous avez dans le ventre. Relisez les articles sur le Bitch shield ! pour apprendre à faire face à ces test sournois !

Enfin, attention à ne pas focaliser votre attention sur un détail en particulier : si elle envoie 90% d’IOI et 10% d’IOD, il faut tenter votre chance, gentlemen ! Ne bloquez pas sur un seul IOD perçu !

De la même manière, si vous ne repérez que 20% d’IOI et 80% de mauvais signaux : n’allez pas vous faire des films… Ne prenez pas sa politesse pour de l’intérêt !

Pour vous, quel est l’IOD le plus flagrant ? Et celui qui fait le plus mal ?

Sélim


Revelation Cover600x800 1 er IOD : Comprendre les Indicateurs de Désintérêt pour Eviter les Râteaux...
Révélation
Le nouveau chef d'oeuvre de Mystery est enfin en Version Française ! Révélation est un ouvrage exceptionnellement riche, détaillé et concret sur l'attraction, les dynamiques sociales et les techniques de drague.
Découvrez ce Guide >>


Cet article IOD : Comprendre les Indicateurs de Désintérêt pour Eviter les Râteaux… est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/iod-comprendre-les-indicateurs-de-desinteret-pour-eviter-les-rateaux/feed 106
Comment garder une Sex-Friend : découvrez la Loi des Gremlins de Barney Stinsonhttp://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/garder-sex-friend-loi-des-gremlins-barney-stinson?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=garder-sex-friend-loi-des-gremlins-barney-stinson http://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/garder-sex-friend-loi-des-gremlins-barney-stinson#comments Fri, 05 Jul 2013 07:08:23 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=23277   Article à prendre au second degré aujourd’hui, c’est la plume de Barney Stinson qui écrit ! Une vraie question pratique, d’un niveau intermédiaire voire avancé. Ce n’est pas forcément une problématique à laquelle seront confrontés les séducteurs débutants. Vous le savez probablement, le mot « plan cul » vient de faire son entrée dans [...]

Cet article Comment garder une Sex-Friend : découvrez la Loi des Gremlins de Barney Stinson est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Loi des Gremlins Barney Stinson Comment garder une Sex Friend : découvrez la Loi des Gremlins de Barney Stinson  

Article à prendre au second degré aujourd’hui, c’est la plume de Barney Stinson qui écrit !

Une vraie question pratique, d’un niveau intermédiaire voire avancé. Ce n’est pas forcément une problématique à laquelle seront confrontés les séducteurs débutants.

Vous le savez probablement, le mot « plan cul » vient de faire son entrée dans le dictionnaire. Ainsi que le mot bombasse. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Si vous voulez enchaîner les conquêtes et garnir votre répertoire téléphonique de PC sans prise de tête, suivez le guide…

Récemment, dans l’Art du jeu, le bestseller sur le baseball en cours d’adaptation chez HBO, j’avais gardé une citation :

« Tout ce qu’il voulait, c’était que rien ne change ».

Avec un plan cul, c’est souvent le même objectif : ne pas changer, ne pas en faire une petite amie, ne pas transformer ce joyau en pierre semi-précieuse… Pourquoi gâcher une relation qui fonctionne bien ?

Comment faire pour qu’une fille ne s’attache pas trop à vous ? Comment faire pour qu’elle n’en demande pas trop au célibataire que vous êtes et souhaitez rester ?

La tâche est d’autant plus compliquée que les hormones entrent en compte dans le comportement des femmes : l’hormone de l’attachement, l’ocytocine, augmente significativement après trois rapports sexuels avec une fille.

Conclusion : si vous voulez que votre plan cul ne se transforme pas en petite amie, il va falloir suivre ces trois règles édictées par Barney Stinson, le célibataire longue durée et dragueur invétéré de la série How I Met your Mother.

Non, il ne s’agit pas de la technique du Naked Man, mais bel et bien de la règle des Gremlins. Oui, les plans culs seraient comme des Mogwaïs qui attendraient leur heure pour se transformer en horribles Gremlins…


Règle #1 : Ne pas les mouiller

Le Pick Up Artist new-yorkais Barney Stinson explique cette règle très facilement : « Il ne faut pas mouiller les filles. Ne pas les laisser prendre de douche chez toi. »

Pourquoi cette règle ? C’est très simple, il s’agit d’une question de confort. Quand vous voulez qu’une fille s’attache à vous, vous faites tout pour qu’elle se sente à l’aise avec vous. Si vous refusez qu’elle se sente bien avec vous, ne lui permettez rien.

Boisson, nourriture, rires, écoute, confort du canapé, du lit, chaleur du lit, de vos bras après l’amour. Et possibilité de prendre une douche après l’amour si elle le souhaite.

Là, Barney se comporte clairement en connard, et pourrait faire un effort pour paraître plus gentleman. Mais c’est ainsi qu’il réussit à tenir les femmes à distance…


Règle #2 : Ne pas les exposer à la lumière du jour

Le superlover Barney Stinson explique ainsi la deuxième règle pour garder ses plans culs : « Ne jamais les voir en plein jour. »

Pourquoi ça ? C’est très simple. Quand vous envoyez un texto à 21 :30 22 :00 ou minuit : « Coucou, on se voit ce soir ? », le message est clair pour la fille. Vous voulez uniquement coucher avec elle.

Si vous commencez à la voir en plein jour, vous prenez deux risques inutiles :

Le premier, c’est que vous allez insinuer le doute dans son esprit. « Que veut-il ? Pourquoi m’appelle-t-il en journée ? En fait, il apprécierait aussi d’autres choses que mon cul ? Et s’il voulait se mettre en couple avec moi ? »

C’est le début d’une communication pas claire… Epargnez-vous des explications douloureuses…

Patrick Bruel dans le texte ne dit pas mieux : « Et les filles de la nuit, qu’on voit jamais le jour, et qu’on jette dans son lit, en appelant ça de l’amour ».

Evitez-vous l’horrible conversation avec elle : « Qu’est-ce que tu veux ? Qu’est-ce qu’on fait toi et moi ? Où va nous mener cette histoire ? »

Le second risque inutile, c’est d’être vu en public avec votre plan cul. C’est un problème si vous vous faites griller par un autre plan cul. C’est aussi un problème de réputation si des potes vous grillent puis vous voient en soirée avec une autre fille, plus sérieuse, plus importante à vos yeux.


Règle #3 : Ne pas les nourrir après minuit

Ce qui, dans la bouche du héros de How I Met your mother signifie : pas d’en-cas la nuit après le sexe, elle ne reste pas dormir, donc elle ne prend pas de petit déjeuner avec vous. Barney Stinson au cœur de pierre…

Pourquoi ça ? Il s’agit de la même règle de confort, ou d’inconfort édictée plus haut avec la douche. Barney séduit les filles, puis se force à être désagréable avec elles, pas très avenant, pour qu’elles repartent d’elles-mêmes.

Un chez soi inconfortable, on retrouve cette notion dans The Game de Neil Strauss avec la théorie des chaises. Quand vous recevez une fille dans votre chambre, assurez-vous qu’il n’y ait pas de chaise. Ainsi, la fille est obligée de venir s’asseoir directement sur votre lit…


Règle bonus du coach en séduction

Si vous voulez vraiment qu’une fille avec qui vous couchez reste votre plan cul parce que vous refusez de vous attacher, ou parce que vous considérez qu’elle vous convient sexuellement mais que vous n’aimeriez pas faire d’autres choses avec elle, dites-le-lui dès le début.

Certaines filles aussi sont heureuses de recevoir un mec chez elles, puis de le voir repartir pour dormir seules.

La première fois qu’une fille m’a foutu dehors, ça m’a fait bizarre, je dois l’admettre. Puis j’ai ri en voyant le personnage de Marion Cotillard dans Les Petits Mouchoirs jeter son plan cul du moment. Ça arrive. Les filles aussi consomment des mecs…

Si vous avez cette honnêteté dès le départ, ce sera encore mieux. A l’époque où je cumulais les plans culs, je leur disais ouvertement : « Je ne veux que ton bonheur. Je ne t’en voudrais pas le jour où tu rencontreras un mec qui te voudra 24/24, moi je ne veux que ton cul… »

Pas de mauvaise surprise. Ainsi, si elles s’attachent, ce n’est pas de votre faute, comme dirait Valmont…

Bonus : on vous rappelle comment proposer un plan cul en vidéo !

Vous pensez que Barney Stinson est un peu extrême dans sa définition du plan cul ? Qu’est-ce que vous vous interdisez de faire avec un plan cul ? Où fixez-vous la limite ?

Sélim


couv ebook homme mini Comment garder une Sex Friend : découvrez la Loi des Gremlins de Barney Stinson
267 conseils pour devenir le coup de sa vie
267 techniques simples et efficaces pour devenir un vrai 'bon coup' , écrit par une femme coach en sexualité. Découvrez comment rendre votre copine accro au sexe ou comment collectionner les 'fuckfriends'.
Découvrez ce Guide >>


Cet article Comment garder une Sex-Friend : découvrez la Loi des Gremlins de Barney Stinson est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/technique-de-drague/garder-sex-friend-loi-des-gremlins-barney-stinson/feed 37
Drague sur Internet : Comment Passer du Virtuel au Réel ?http://www.artdeseduire.com/drague-sur-meetic/drague-sur-internet-passer-du-virtuel-reel?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=drague-sur-internet-passer-du-virtuel-reel http://www.artdeseduire.com/drague-sur-meetic/drague-sur-internet-passer-du-virtuel-reel#comments Wed, 03 Jul 2013 14:53:59 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=21713   Voici un article consacré aux sites de rencontres. Louis Pasteur a déclaré : « La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés. » On va vous aider à préparer votre premier rendez-vous ! Vous avez eu de la chance, votre photo de profil a attiré l’attention de cette fille. Vous avez échangé quelques messages [...]

Cet article Drague sur Internet : Comment Passer du Virtuel au Réel ? est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Du virtuel au reel Drague sur Internet : Comment Passer du Virtuel au Réel  ?  

Voici un article consacré aux sites de rencontres.

Louis Pasteur a déclaré : « La chance ne sourit qu’aux esprits bien préparés. » On va vous aider à préparer votre premier rendez-vous !

Vous avez eu de la chance, votre photo de profil a attiré l’attention de cette fille. Vous avez échangé quelques messages et avez accepté de vous voir, puis lors du premier rendez-vous, catastrophe.

Nul, rien à vous dire, pas ce que vous attendiez, gêne de part et d’autre : on a tous raté des rencontres par manque de préparation. Un date après une rencontre virtuelle ne s’improvise pas…


La transition, c’est important ! Seuls les Guignols de l’info peuvent se permettre de lâcher des « Sans transition » et d’enchaîner avec l’info suivante. On l’a déjà vu, dans vos conversations, les transitions sont importantes (Relisez l’article Storytelling et séduction)

Mais il n’y a pas que les sujets de conversation qui doivent avoir un lien… le passage du virtuel au réel est un exercice périlleux, et ces 5 techniques vous permettront d’en sortir victorieux !

Qui êtes-vous ?
(L’importance de la congruence)

La première des erreurs à éviter, c’est celle de la différence URL/IRL (in real life, dans la vraie vie physique). Si la fille vous apprécie pour vos traits d’esprit à l’écrit, elle attend que vous soyez aussi vif intellectuellement quand elle vous rencontrera.

Si vous l’avez draguée en ligne en promettant monts et merveilles en matière de sexualisation, elle ne comprendra pas d’avoir un timide en face d’elle, elle s’attendait à un bonhomme.

Si vous l’avez conquise en ligne en enchaînant vannes, neg, C&F, vous n’avez pas le droit de trembler face à elle, même si c’est une HB10 ! Vous ne l’avez pas mise sur un piédestal en ligne, vous n’avez aucune excuse pour le faire « en vrai ».

C’est la première des leçons : la congruence. Il s’agit du fait d’être cohérent avec ce que vous avez annoncé en ligne, d’être cohérent avec l’image que vous vouliez donner de vous.

Si vous êtes trop différent du mec qu’elle s’imaginait rencontrer, le doute peut s’installer en elle et la mettre mal à l’aise. Vous le saurez si vous entendez ce genre de phrases : « Ah, je t’imaginais plus ceci, plus cela… »

Votre attitude URL = Votre attitude IRL


Le hic, c’est le physique ?

Notre but avec cet article, c’est d’éviter les chocs au moment de la rencontre. Les filles sont plus à l’aise avec les personnes et les choses qu’elles connaissent déjà : c’est l’effet de familiarité.

Exemple : pourquoi on aime encore Street Fighter alors que d’autres jeux vidéo sont venus le devancer ? Parce que c’était un des premiers (dans ma jeunesse), on a l’habitude, on le connaît, on se sent bien avec lui.

Le rapport avec votre premier rendez-vous ? Il faut qu’elle soit familière avec votre corps. Qu’elle ne le découvre pas au dernier moment. Ça peut faire un choc, un mec de 2 mètres et 140 kilos alors qu’il avait l’air mince en ligne.

Tout comme un mec qui avait une jolie crinière sur sa photo de profil, mais qui aujourd’hui est chauve. Tout comme le séducteur de 40 ans qui s’est présenté en ligne avec une photo prise quand il avait 25 ans.

Mon conseil séduction en ligne : ne mentez pas sur votre physique. Les femmes le font aussi un peu, on essaie tous de se montrer sous une meilleure lumière en ligne, mais la déception n’en est que plus grande lors du premier rendez-vous.

Votre fiche sur les sites de rencontres comportera donc plusieurs photos, dans des situations variées, pour permettre à la fille de se familiariser avec votre corps…


Des odeurs et des saveurs

Dans la continuité directe du précédent conseil : il vous est probablement déjà arrivé de rencontrer des filles dont vous n’aimiez pas le parfum (dans ces moments-là, je suis trop triste).

Il en va de même pour elle : nous sommes des animaux olfactifs, attention à ne pas émettre les mauvais signaux ! Passage à la douche obligatoire, certes, mais surtout, je ne peux que vous inciter à lui poser la question pendant que vous la draguez en ligne.

« Tu portes quoi comme parfum ? Il faut que tu me le dises parce que l’autre jour, j’ai dragué sans le savoir un mannequin bulgare qui sentait Shalimar. Et je déteste Shalimar, ça me rappelle ma grand-mère… »

Le principe de réciprocité risque de s’appliquer, et elle va vous demander ce que vous portez. A vous de lui dévoiler votre parfum de séducteur… L’intérêt ? Elle se familiarise avec, vous dis si elle aime ou non, et c’est un prétexte génial pour lui suggérer de venir renifler votre cou.

« Alors, il sent meilleur en magasin ou sur moi ? » Elle se penche, puis vous à votre tour, et c’est l’escalade, vous connaissez la suite…

Par ailleurs, vous pouvez aussi décrire pendant vos conversations en ligne le cocktail du bar où vous allez vous retrouver, la saveur des Spéculos ou du chocolat servi avec le café…

Cette fois-ci, le principe à l’œuvre est celui du souvenir anticipé. Vous lui racontez une première fois en ligne ce qui va se passer, puis il se passe réellement ce que vous aviez annoncé. C’est une manière artificielle de créer des souvenirs plus mémorables, plus percutants.

Encore une fois, on joue sur le principe de familiarité. Votre but doit toujours être le même : mettre la fille à l’aise pour qu’elle vous fasse confiance.


Ici la voix !

Principe de familiarité encore : votre voix. Elle touche véritablement, permet d’ensorceler, d’envoûter… alors autant la préparer à l’entendre.

Si votre voix est un atout pour vous (voix grave, plus séductrice), il vous sera encore plus facile de lui proposer de l’appeler.

« Je peux te raconter une histoire au téléphone ? »

« Laisse-moi t’appeler, j’ai envie d’entendre ta voix… »

« Ecoute, il faut qu’on s’appelle parce que l’autre jour je parlais en ligne avec une fille mignonne, mais elle avait la voix de mon père, je n’ai pas pu aller plus loin… »

Une fois ce coup de fil passé, tous les éléments sont presque en place pour réussir votre premier rendez-vous !

[Si vous souhaitez en savoir plus sur la séduction en ligne, j’ai filmé mon écran pendant que je draguais sur Meetic, Adopte un mec et Attractive World. Vous pouvez voir ici exactement comment séduire sur les sites de rencontres.]


Conseil bonus : cultivez le mystère

Si vous voulez que votre premier rendez-vous soit une réussite, je vous conseille aussi de réfléchir aux open loops, ces fameuses boucles ouvertes utilisées par les scénaristes…

Vous commencez à aborder un sujet en ligne, mais vous ne le terminez pas… vous en gardez un peu sous le pied… pour reprendre cette conversation quand vous aurez la fille en face de vous.

Réfléchissez un instant : pourquoi aurait-elle envie de vous voir si elle sait déjà TOUT de vous ? Où est la tension sexuelle là-dedans ?

Vous avez déjà eu de gros fiascos lors de vos premiers rdv avec une fille rencontrée en ligne ? Des déceptions majeures ?

Sélim


secrets medium Drague sur Internet : Comment Passer du Virtuel au Réel  ?
Secrets de la Séduction en Ligne 2.0
"Je Filme Mon Écran Et Je Vous Montre TOUTE Ma Méthode Pour Obtenir 77 Numéros De Téléphone Et 8 Rendez-vous En Une Semaine Sur Les Sites De Rencontre..."
Découvrez ce Guide >>


Cet article Drague sur Internet : Comment Passer du Virtuel au Réel ? est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/drague-sur-meetic/drague-sur-internet-passer-du-virtuel-reel/feed 67
Vaincre la procrastination : découvrez la méthode efficace de John Perryhttp://www.artdeseduire.com/inner-game/vaincre-procrastination-methode-efficace-john-perry?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=vaincre-procrastination-methode-efficace-john-perry http://www.artdeseduire.com/inner-game/vaincre-procrastination-methode-efficace-john-perry#comments Mon, 01 Jul 2013 13:13:44 +0000 selim http://www.artdeseduire.com/?p=23283   On voit trop d’apprentis séducteurs se perdre sous une masse de travail, incapables de gérer leurs priorités entre études, travail et amour. La procrastination, une ennemie du lifestyle intéressant ? L’ouvrage de John Perry « La procrastination : L’art de reporter au lendemain » est différent des autres bouquins sur le sujet, dans la mesure où [...]

Cet article Vaincre la procrastination : découvrez la méthode efficace de John Perry est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
Vaincre la procrastination Vaincre la procrastination : découvrez la méthode efficace de John Perry  

On voit trop d’apprentis séducteurs se perdre sous une masse de travail, incapables de gérer leurs priorités entre études, travail et amour. La procrastination, une ennemie du lifestyle intéressant ?

L’ouvrage de John Perry « La procrastination : L’art de reporter au lendemain » est différent des autres bouquins sur le sujet, dans la mesure où il apporte un éclairage beaucoup plus fun sur l’art de tout reporter au lendemain.

Si vous avez tendance à être victime de procrastination, lisez cet article. Aujourd’hui, pas demain !

Ce livre de John Perry est chouette. Vraiment. Il m’a redonné le moral. Peut-être êtes-vous vous aussi un procrastinateur structuré. C’est le concept central développé par le philosophe américain dans son ouvrage.

Beaucoup de mauvaise foi pour justifier la procrastination, mais quelques vraies solutions qui vous permettront de vous positionner par rapport à ce sujet et vous aider à dédramatiser.

Rappel : la procrastination, qu’est-ce que c’est ? C’est l’art de toujours tout repousser au lendemain. Vous êtes déjà forcément tombé dans le piège des bonnes résolutions que vous n’avez pas réussi à tenir.

  • J’arrête de fumer… mais demain, ce soir c’est la fête
  • Bientôt l’été, j’arrête de manger gras, mais ce soir c’est finale de Ligue des Champions et pizza
  • Je voulais aller courir, mais là, il fait un peu trop froid
  • Je m’occupe du ménage après ce reportage passionnant sur le GIGN
  • Je commence l’écriture de ce mémoire, mais j’ai encore des articles à lire avant de m’y coller

Toujours une bonne excuse pour ne pas s’y mettre immédiatement. Toujours une tâche moins importante à traiter avant de s’attaquer à la montagne…


Télévision, Internet, sérendipité et procrastination

Avant d’attaquer LA tâche importante, on a tendance à se trouver des excuses, des amusements, des distractions… Bref, on tourne autour du pot.

Ma grande connerie : « Allez, une dernière chanson puis je me mets au boulot… », et la chanson devient souvent un album…

Les deux plus gros pièges dans lesquels nous avons tendance à tomber : la télévision, qui nous endort, et internet, ce piège culturel qui nous emmène toujours en territoire inconnu.

Exemple avec internet, en voulant vous renseigner sur le casting d’un film, vous allez cliquer sur la filmographie d’un des acteurs, qui vous mènera à un autre film, un autre acteur, et de lien en lien, vous aurez perdu une demi-heure.

Certes, vous aurez appris des choses pas au programme, vous deviendrez plus intéressant (relire l’article Curiosité et séduction). Mais votre mission de base n’est pas remplie…

Vous prenez du retard, vous vous approchez dangereusement de la deadline, et c’est très pénible pour ceux qui attendent des dossiers de votre part, ceux qui sont dépendants de vos travaux. Un lecteur de John Perry lui envoie cette critique :

“A mon sens, ce phénomène renvoie à la perversité que Dostoïevski a si bien décrite dans Les Carnets du sous-sol : une tendance à l’autodestruction destinée à se prouver que l’on n’est pas une machine.”

Glander, tout remettre au lendemain pour prouver qu’on est humain, après tout… Une explication moyennement convaincante.

L’autre explication de la procrastination qui nous séduit davantage : le fantasme de la perfection. Celui-ci, vous le connaissez :

“Je ne vais pas aborder cette fille tant que toutes les conditions ne seront pas réunies”

“Je ne vais pas écrire mon rapport de stage tant que je n’aurais pas lu toute la bibliographie”

La phase de préparation est certes importante pour le succès de toute entreprise, mais elle handicape souvent les plus pointilleux d’entre vous. Avoir le souci du détail est une très bonne chose, mais ne rien faire sous prétexte que tout doit être parfait est une bien triste excuse…


Deux visions du monde

Ce que j’ai vraiment aimé dans le livre de John Perry, c’est le concept de deux visions du monde, une verticale, et une horizontale.

Les penseurs verticaux sont capables de faire des piles de dossier, de créer des sous-dossiers, de tout ranger dans un tiroir ou un classeur et de rechercher l’information plus tard. Des gens organisés, que j’admire pour l’efficacité de leur structure.

Alors que les penseurs horizontaux ont besoin d’avoir leur bordel devant les yeux pour travailler et créer. J’ai toujours été bordélique, mais organisé dans mon bordel.

Les penseurs horizontaux comme moi ont un énorme défaut : quand nous faisons des dossiers, quand nous classons les choses, quand nous rangeons, c’est terminé, c’est fini, ça n’existe plus. Rangés dans un tiroir, une armoire, une archive, les objets et mission se désintègrent. C’est simple : ce qui n’est pas sous nos yeux n’existe pas.

(Et oui, si vous vous posez la question, ça peut avoir des conséquences dramatiques. Factures impayées parce que rangées dans un tiroir par une femme de ménage, invitation à un mariage non-ouverte car « rangée » par une ex un peu maniaque, je ne compte plus les ratés dûs à ma cohabitation avec des « verticaux ».)

Si vous voulez passer moins de temps à travailler, et plus à courir après les filles, voici deux moyens pour lutter efficacement contre la procrastination.


2 moyens de vaincre la procrastination

To do list et micro-tâches

Si vous aussi, vous devez abattre une masse de travail colossale et que la montagne vous paraît infranchissable, adoptez la technique de la to-do list.

Il s’agit de prendre une feuille, et d’écrire dessus la liste des tâches à effectuer pour arriver à bout de votre mission. Pour ceux qui ont vraiment besoin d’un gros coup de pouce, commencez par des choses simples :

  • Allumer l’ordinateur
  • Ouvrir Word
  • Rédiger mon sommaire
  • Attaquer l’écriture

L’avantage de la to-do list : vous pouvez rayer les tâches effectuées, et après, vous vous sentez mieux, comme si vous aviez vraiment bien travaillé.

Si ça vous aide, découpez vos tâches en micro-tâches. Ainsi, payer mes factures, ce concept vague et effrayant deviendra :

  • Jeter tout le courrier du bureau sur votre lit
  • Préparer des enveloppes et des timbres
  • Préparer le chéquier
  • Acheter des timbres
  • Trouver les factures
  • Régler les factures
  • Refermer l’enveloppe
  • La poster immédiatement
  • Archiver les factures

Efficacité garantie. La deuxième solution, c’est de trouver un wingman du travail.


Association avec des personnes structurées

J’ai enfin trouvé un moyen de lutter contre ma tendance à la procrastination. C’est le moment où je remercie Maxx, le fondateur d’Artdeseduire. Le type est organisé, a un emploi du temps béton. Son bureau : impeccable.

Perso, ça me fait flipper. On dirait un bureau comme dans les cabinets de consultants « C’est le tien, mais le soir tu ne laisses rien dessus ».

Et voici mon bureau…

Bureau Selim procrastination Vaincre la procrastination : découvrez la méthode efficace de John Perry

Assez représentatif de tout ce qui se passe dans ma tête. Incohérent en apparence. Pour vous, mais pas pour moi ! Je m’y retrouve !

John Perry conseille de s’associer avec des personnes plus structurées, même si c’est dur, même si vous devez vous faire violence le plus souvent, ça marche !

Pour preuve, la comparaison qui tue : en 7 ans avec Eros, on a produit DEUX chansons, une parodie de Ozone (les Roumains) et de Booba. C’est faible.

Tous nos projets de série, de films, de sketchs ont toujours fini… dans un dossier… Deux horizontaux ensemble, c’est marrant, créatif, mais peu productif…

Avec Maxx en deux ans ? Le guide du Phone Game, la traduction de Mystery, celles de Gambler, de Swinggcat ainsi que mon ouvrage sur les Dynamiques Sociales.

Vertical + horizontal = génial !

Une grande marque de chaussures de sport vous aurait dit « Juste fais-le ».

La phrase qui m’a marqué dans cet ouvrage :

« Demain, je n’aurai pas davantage envie de m’y mettre. Autant commencer tout de suite. »

Et vous, vous êtes plutôt horizontal ou vertical ? Déjà eu des grandes phases de procrastination intensive ? Comment vous luttez contre ça ?

Sélim, penseur horizontal


inner game intense s2 Vaincre la procrastination : découvrez la méthode efficace de John Perry
Inner Game Intense
Eliminez l'anxiété, la nervosité, les doutes et la PEUR qui ruinent vos chances avec les femmes depuis des années... Apprenez ENFIN comment devenir l'homme confiant, solide, détendu, qui attire naturellement les femmes...
Découvrez ce Guide >>


Cet article Vaincre la procrastination : découvrez la méthode efficace de John Perry est apparu en premier sur Art de Séduire : Séduction.

]]>
http://www.artdeseduire.com/inner-game/vaincre-procrastination-methode-efficace-john-perry/feed 106