Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire

Publié dans Dynamiques sociales par
ArtDeSeduire.Com

combattre phobie sociale Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire

L’homme est un animal social, OK, mais parfois, l’homme est un loup pour l’homme, et vous avez peur des autres ! Récemment, j’ai été obligé de consulter un psychiatre, pas complètement pour moi, mais pour discuter de phobie sociale.

Et si ce qui vous bloquait lors des situations sociales, lors des discussions de groupes, lorsque vous voulez aborder des filles était en réalité une phobie sociale ? Ce que nous appelons souvent ici « peur d’aborder » pourrait être un trouble plus profond. La bonne nouvelle, c’est qu’il se guérit !

Souffrez-vous de phobie sociale ? Début de réponses dans l’article !

WARNING ! Article à manipuler avec précaution, le staff d’Artdeseduire n’est pas docteur, ni psychologue, si vous pensez que vous vous retrouvez dans les exemples décrits, parlez-en à votre médecin.

Blagounette d’introduction : je me suis lancé dans l’écriture de cet article en allant aux chiottes avec un pote. On arrive devant l’urinoir, on déballe, je fais ce que j’ai à faire et lui est bloqué. Je me lave les mains et repars dans la salle où se passe la fête. Il me rejoint 5 minutes après.

« C’est un calvaire. Des années que ça dure : je suis incapable de pisser s’il y a du monde autour. Et je ne te raconte même pas pour la grosse commission, s’il y a du monde autour, si je risque de me faire capter à la sortie des toilettes, c’est horrible, j’angoisse, je suis incapable de me lâcher… »

En rentrant, je fais donc des recherches sur Google, « faire pipi en public », et découvre que mon pote n’est pas seul… je tombe sur des témoignages qui me font remonter la piste de la phobie sociale.

Ce moment gênant… lié à la phobie sociale

La personne touchée a généralement peur des situations sociales ou de performance qui exposent à l’observation d’autrui. La personne sociophobique craint habituellement d’agir de façon embarrassante, inappropriée ou humiliante en public.

  • Impossibilité de téléphoner au bureau quand vos collègues vous écoutent
  • Impossibilité de demander une chocolatine à la boulangère sans rougir ou bégayer
  • Prendre la parole en public, en cours, ou devant une assemblée
  • Passer un entretien professionnel où on se sent jugé

J’avoue que pendant longtemps, j’ai eu peur d’être jugé. De ne pas être assez bien pour les autres : un Inner Game en mousse… Une confiance en moi que j’ai dû travailler, patiemment, pour me débarrasser de cette crainte du regard des autres.

Aujourd’hui, j’estime avoir passé un cap, qu’il s’agisse de drague de rue, dans l’avion, en soirée, pour tourner les vidéos pour apprendre à séduire ou pour animer des séminaires ou des cours, le trac a disparu presque totalement.

Les plus grands artistes vous le diront : flipper avant de monter sur scène est normal. Ce qui fait du bien, c’est de combattre cette peur, et apprendre à la maîtriser.

Comment se manifeste la phobie sociale ?

Généralement, les personnes touchées par la phobie sociale  subissent les manifestations suivantes :

  • Transpiration
  • Rougissement
  • Bégaiement, bredouillement
  • Tremblement
  • Nausées ou dérangement d’estomac
  • Accélération du rythme cardiaque, battements cardiaques forts et rapides
  • Attaques de panique

Un exemple qui me vient en tête à l’instant : Eminem, incarnant Rabbit lors de son premier battle dans 8 Mile. Le premier couplet de Lose Yourself est une description parfaite de ce qui se passe pour un sociophobique.

“His palms are sweaty, knees weak, arms are heavy

There’s vomit on his sweater already: mom’s spaghetti

He opens his mouth but the words won’t come out

He’s choking, how

Everybody’s joking now »

Votre corps passe en alerte rouge, tout se détraque, votre corps ne vous obéit plus, comme quand vous vous apprêtez à parler à la plus belle fille de la soirée…

Qui est touché par la phobie sociale ?

Les chiffres varient, selon les sources, vous lirez 4 à 5% de la population, pour d’autres ce serait 1 Français sur 7…

Dans le désordre, vous trouverez : les inhibés, les timides, les hypersensibles, mais aussi les perfectionnistes, incapables de se satisfaire d’un truc mal fait, mal réalisé, visible en public… La peur d’être jugé…

Je vous laisse découvrir les origines de la phobie sociale sur Wikipédia, et ensuite, vous pourrez en discuter avec vos parents ! Les mamans poules, un vrai fléau qui ne nous aident vraiment pas à grandir et à devenir des hommes !

Comment soigner cette phobie sociale ?

Comme je vous le disais en début d’article, nous ne sommes pas docteurs ! Chez Artdeseduire, on ne guérit personne, on donne des idées, on partage des outils et des méthodes qui ont fait leur preuve pour le plus grand nombre.

Si vous avez du mal à parler en public, notre ami coach en éloquence Valentin Becmeur vous rappelerait que la préparation, la maîtrise de votre dossier et un bon souffle vous aideront à vous sentir plus à l’aise.

Si vous avez du mal à aborder les filles, n’oubliez pas de désacraliser vos interactions sociales avec elles : les filles font caca le matin, elles ne valent pas mieux que vous, elles sont aussi timides que vous, elles ne sont pas là pour vous juger, elles ne vous veulent a priori aucun mal. Détendez-vous ! Il ne peut rien vous arriver de grave, vous n’allez pas mourir !

Si on peut vous donner un conseil simple, c’est que les autres ne vous veulent pas vraiment de mal. N’ayez pas peur des autres : en face de vous, vous avez des humains aussi apeurés que vous !

Si vous pensez que ce n’est ni le trac, ni la timidité, ni la gêne qui vous empêche d’aborder les filles qui vous plaisent, parlez-en à votre médecin, c’est peut-être une phobie sociale, il vous orientera alors vers des professionnels, des psychothérapeutes.

Alors, verdict ? À votre avis, votre peur d’aborder les filles, ça vient d’une flemme d’apprendre, d’une absence d’envie de sortir de votre zone de confort, ou d’une vraie phobie sociale ?

Sélim, coach perfectionniste !

banner parler aux femmes Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire
banner parler aux femmes Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire
Banner 50phrases Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire
Banner 50phrases Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire
Bann TechniqueAstucieuse v2 Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire
Bann TechniqueAstucieuse v2 Phobie sociale : cette peur des autres qui vous empêche de séduire
60 COMMENTAIRES
  • Mo dit :

    Merci. Plus j’entends que c’est plus le chemin entrepris pour sortir de sa zone de confort que l’objectif en soi qui est le plus important, plus je vais finir par m’en convaincre.
    On va dire que j’ai été trop longtemps convalescent et que ça sera douloureux au début pour sortir de cette convalescence mais que la douleur s’estompera avec les actions répétées mais a chaque fois recalibrees pour a chaque fois apprendre de ses erreurs.
    On y va…it’s a long journey…y a plus qu’à se frotter a la réalité…avec beaucoup de chance, la réalité nous réserve plein de belle surprise.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Voilà de l’optimisme retrouvé. Nous sommes là pour t’accompagner pour la suite de ton parcours. Tiens nous au courant! Bonne chance :)

  • theon greyjoy dit :

    Une vrais phobie social pour moi,je ne craint pas de voir la fille,d avoir l air ridicule ou peur des blancs,mais de la foules autour,d avoir l’air ridicule en tombant dans les pommes,la peur de faire un malaise,ça s ‘appelle l agoraphobie,mais j’ai commencé une thérapie.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui j’ai déja entendu parler de ce phénomène. Mais c’est quelque chose d’avéré ou juste une peur? A savoir tu es déjà rééllement tombé dans les pommes ou c’est psychologique? Et donc ca se materialise comment? Par exemple, quand tu es dans le métro ou que tu vas dans un stade de foot?

  • theon greyjoy dit :

    En fait par exemple;dans une térrasse avec mes potes,ont c est retrouvé confiné,avec du monde autour,quand je me suis levé j avais l impression que mes jambes ne me portais plus,en sortant ça allé mieux mais j’avais l impression d etre shooté;le truc aussi c est que je dépendais de mes potes,c est eux qui mon emmené,donc quand tu sais que tu peux pas « t échapper »comme tu veux…Bref c est lourd…

  • theon greyjoy dit :

    Après non je suis jamais tombé dans les pommes,donc c est psychologique.

    • Sylvain dit :

      D’accord je vois. Et comment tu essayes de te désensibiliser? Il doit y avoir des choses à faire. A creuser du coté de la sophrologie, l’hypnose ou les choses de ce type? :)

  • theon greyjoy dit :

    Les plantes naturel genre fleurs de bac tous ça qu on trouve dans les pharmacie marche plutôt bien contre le stress!

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)