Comment subtilement ignorer vos « ennemis » (sans passer pour un gamin !)

Publié dans Dynamiques sociales par Sélim

Comment bien ignorer quelqu’un que vous détestez Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)

Comment bien ignorer quelqu’un que vous détestez ?

Un lecteur, Josh, m’a envoyé ce mail :

« Salut Sélim, j’ai bien compris qu’il fallait être sympa en apparence pour maîtriser les dynamiques sociales. Mais là, je suis invité à une soirée et il y a un gars que je déteste, j’ai envie de le claquer, une vieille histoire. Comment je fais pour ne pas endommager ma réputation et sortir gagnant de cette soirée sans être hypocrite ? »

Tentative de réponse sur fond d’Inner Game : voici le mode d’emploi pour bien ignorer les cons !

Visiblement, la rancœur est tenace… On a beau lire ce qu’on voudra sur le concept de frontières (détaillé dans Inner Game Intense), certaines choses vous soûlent au point de devenir agressif.

Si vous savez que vous allez être confronté à une personne que vous ne pouvez pas encadrer à l’avance, c’est mieux, ça vous laisse le temps de vous préparer.

Fight or flight !

Face aux dangers, les Américains estiment qu’il y a souvent deux voies : la fuite ou le combat.

Là, dans une situation sociale (réunion de famille, fête entre potes, fête de fin d’année avec tous vos collègues), vous ne pouvez pas simplement aller voir votre némésis et lui casser la gueule. Trop facile, pas assez gentleman.

Surtout s’il ne fait rien pour vous provoquer…

Et si la solution résidait en l’évitement ? Il a baisé votre ex, a traité votre mère de #¤* et bien pire encore ? Évitez-le et restez dans un coin avec des amis et des personnes que vous appréciez.

Mais vous allez me dire que l’évitement, le coup de la cachette, ce n’est pas très Alpha Male… et vous aurez raison ! Pourquoi se cacher quand on peut la jouer fine ?

L’ignorer droit dans les yeux

Anecdote : je devrais être calme, posé, ne pas réagir à certaines attaques… mais je reste humain. Je n’ai pas beaucoup d’ennemis (déclarés), mais je me souviendrai toujours du fdp qui a joint un beau mollard dans mon dos en me traitant de « sale arabe ».

9 ans après, en soirée, un pote me présente son pote. Je le reconnais. Pas lui. Il me tend la main pour dire bonjour. Pas moi. Était-ce intelligent de ma part de le snober de la sorte ? Non.

Mais je ne pouvais pas me cacher dans un coin. En réfléchissant en mode « œil pour œil, dent pour dent », j’aurais pu lui cracher dans la main, mais ce n’est pas la solution.

(Conseil Inner Game : l’étape d’après, après la colère et le calme, c’est le pardon… Mais bon, « God forgives, I don’t » comme dirait Rick Ross…)

De manière beaucoup plus applicable pour vous, vous pouvez vous contenter d’ignorer le mec ou la fille envers qui vous avez une dent.

Ne pas le saluer s’il fait le premier pas et vous tend la main, devant témoins : mauvaise idée.

Ne réservez ce « vent » que si personne ne vous regarde ou s’il vient vous voir en privé.

Ignorer l’avorton en regardant ailleurs

Si vous êtes du genre papillon social et que cette personne ne représente rien à vos yeux, n’allez pas lui parler, c’est aussi simple que ça.

Dans une conversation de groupe, contentez-vous de répondre aux autres, et si vous pouvez éviter de lui répondre, faites-le, répondez aux autres et faites comme si vous ne l’entendiez pas.

Ignorer quelqu’un, au fond, c’est votre manière de lui faire comprendre que vous l’avez vu, mais que vous ne voulez rien faire avec lui, ni lui parler ni quoi que ce soit, et que vous ne voulez pas polluer votre journée / soirée avec cette personne.

Conclusion : ignorer, c’est trier

En vérité, ignorer quelqu’un qui nous déplaît, c’est être confronté à la réalité du monde adulte (et parfois du monde du travail). Quand on était gamin, on pouvait choisir nos potes plus ou moins facilement et exclure les vilains petits canards.

Devenus adultes, ces derniers se transforment parfois en sombres connards qui vous gâcheront votre journée au travail ou votre soirée entre amis si vous décidez d’y prêter attention.

La vraie solution, et dieu sait qu’elle est compliquée pour les nerveux, consiste à faire avec, et à encaisser trois ou quatre heures dans la même pièce que cette personne que vous préfèreriez décapiter…

80% des personnes présentes lors de cet évènement devraient vous apporter du plaisir, du bonheur, ne vous laissez pas distraire par les 20% gangrénés !

Allez, pour de vrai, on ne vit pas dans le Parrain ou les Soprano, on n’est pas des gangsters et on ne va pas laisser des questions d’honneur nous pourrir nos soirées, non ?

Ignorer quelqu’un, c’est le meilleur moyen de tourner la page, et de ne pas vous laisser empoisonner par les embrouilles du passé… Concentrez vos ressources mentales sur le présent, le futur, mais pas le passé !

Vous avez d’autres techniques à souffler à Josh pour ignorer ses ennemis ?

Sélim, coach caaaalme…

banner parler aux femmes Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
banner parler aux femmes Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Banner 50phrases Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Banner 50phrases Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann SexTalk 3 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann SexTalk 3 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann 16erreurs 1 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann 16erreurs 1 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann SMS1erRDV 1 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann SMS1erRDV 1 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment subtilement ignorer vos ennemis (sans passer pour un gamin !)
73 COMMENTAIRES
  • olivier dit :

    bonjour

    L’arme la plus forte contre ça, c’est ….. l’indifference

    • Chuck_du77 dit :

      C’est vrai que c’est l’arme la plus forte ma petite soeur me dit souvent que « l’ignorance est le pire du mépris ». Mais après c’est pas toujours simple surtout quand ce sont des gens que l’on croise tous les jours et qui font à chaque fois en sorte de nous pousser à bout.

  • elmut ou kruger dit :

    Moi, cher slim, ma seul question véritable depuis ma lecture tous les ads est:
    – Faire de lequitation de haut niveau en ettant un homme aide-t-il à seduire?
    99,99% de fille pour 0,01% de mecs. Milieu ideal ou faut il faire un sport beaucoup plus viril?

    • lex dit :

      Elmut : ça peut être viril. Ce qui est certain, c’est que t’as du champ libre, et pas mal de nanas direct sur place. Donc, parle un peu, choppe des facebook et des téléphone, c’est comme partout ! ^^

  • Mika dit :

    Je pense que même 9 ans après je lui serais rentré dans le lard au mec qui t’avait traité de sale arabe. Pas méchamment, mais plutôt du genre « Tu ne te souviens pas de moi ? Réfléchis bien ! ». Et je serais parti faire ma soirée tranquillement.

    Si jamais il serait revenu me parler, je lui aurais rappelé l’anecdote et qui sait il se serait peut être excusé car en 9 ans on change, même les plus cons. Sinon tu zappes, tu l’emmerdes et tu l’ignores c’est pas compliqué.

  • NadirDaLoveur dit :

    Petit rapple:
    Le charisme repose (essentiellement ) sur 2 atouts, comme dit dans Rvelation:
    -la flamme : etre source de bonne vibration, de bonne energie ( moi je prend l’initiative et m’arrange pour avoir de quoi faire des jeux, et de quoi faire un after etc je suis lycéen ceci dit)
    -le fantome: apres avoir eu de nombreuses soirées clash( tout le monde humilie, une victime au hasard), j’ai compris comment faut faire : qd on te fais chier => garder le sourire, et ne pas répondre, si on te clash, rigoles et ne le prend pas mal, les gens t’aimeront psq t une VRAIE source de bonne energie!

  • NadirDaLoveur dit :

    PS: Réagis avec l’individu qui te fais chier, comme si ce qu’il dit, ne t’atteins pas, exemple:
    jeudi passé en soirée, 2 gars me cassaient les burnes, j’ai souri, j’ai bougé vers un autre groupe, puis j’ai proposé a mes potes, et nouvelles connaissances de venir au studio d’un pote avc moi, pour un after cool.. je suis allé voir les merdeux pour les inviter, aujourdhui c des bons potes a moi :)

  • MachoMan dit :

    Est-ce que ça marche aussi pour une ex qu’on ne veut/peut plus voir en photo et qu’on a le malheur de recroiser?

  • Shenaz dit :

    Ne pas montrer que cette personne nous affecte, de quelque manière qu’il soit :
    – Ne pas tirer une gueule de 3 mètre de long. Ne faite pas le plaisir de prouver à votre ennemi qu’il vous perturbe.
    – Et ne pas surjouer en mode « friendly » , enthousiaste ect… Trop louche
    Rester naturel et neutre. Traiter cet personne comme le non-évenement qu’elle est.

    Astuce perso : je suis un cliché de Méditerranéenne avec tout ce que ça implique : le sang chaud, je monte vite au creneau lol… si vraiment je suis amenée à croiser une personne qui me l’a méchament mise à l’envers, je ne la snobe pas devant les gens, mais j’évite au max les endroits où elle se trouve, si je sens que je vais péter un cable

    A calibrer bien sûr . Parce qu’entre avoir subi quelques mauvaises vannes du temps du collège,et l’exemple de l’insulte raciste, on va pas avoir la même réaction. mais je pense que la clé c’est de garder la tête froide, car au final, c’est toujours celui qui perd son sang froid qui serra mal jugé. Quand bien même votre haine envers ladite personne est justifiée.

  • Luc dit :

    c’est surtout un probleme au boulot
    c’est vrai en soiree tu peux ignorer qqun mais si tu dois travailler avec,c’est different . qqfois c’est toute l’ambiance quyi est plombee ou meme des conflits politiques entre equipes/chefs. dans ce cas le conseil prodigué ici est trop simple et inapplicable

  • Amaury dit :

    « Sale arabe »… ça se dit encore de nos jours ce genre de choses?

  • Routex dit :

    Bonjours a tous, j’ai un petit problème enfaite.
    Ma copine a une belle-sœur que je déteste, elle s’amuse a inventer plein de mensonge pour se faire passer pour une héro et faire passer tous mes amis pour des co….. finie. Donc je lui parle plus je l’ignore un maximum mais je suis obligé de la supporter au moins 5h tous les week-ends. Mon problème de ce moment c’est que faire? Car ma copine en souffre un peu de nos différent (ex: je lui jette un regard et me dit  » arrête de me regarder comme sa on dirait que tu veux m’assassiner  » sur le coup je lui est répondue  » Zut qui ta dit mes plan »). Après cette épisode elle a fait la gueule en ne comprenant pourquoi personne ne l’aime et évidemment ma copine été triste pour elle et na pas arrêter de la réconforté (ce qui ma dégouté encore plus). Je voulais donc savoir si je devais fais comme le dicton  » garde tes amis sous la main et tes ennemis encore plus proches  » en allant m’excuser auprès d’elle pour mon comportement et lui demandais de repartir sur des bonnes bases (sans rien pensé de tous sa)

    Bref, bonne article aussi je vous dis bonne journée !

    • lex dit :

      Routex : Yap, à ta place, c’est ce que je ferais dude…

    • shenaz dit :

      very clever !

      Cette nana semble être une manipulatrice. Elle essaye de te faire passer pour le méchant et elle la pauvre victime sans défense auprès de votre cercle d’amis/ famille. joue pas son jeu.

  • Cold dit :

    Comment réagir lorsque cet ennemi nous attaque publiquement (par exemple pour l’injure raciale) en faisant passer ça pour de l’humour, ou en tout cas sans nourris son propos avec un ton haineux?

  • theo dit :

    le meilleur, c’est quand lui s’énnèrve a cause de votre indiférence et en devient agressif. Il a lachée avant vous, vous avez gagner

  • Alfie dit :

    Hm je prends beaucoup sur moi
    Mais quand une personne abuse, je la prends a part et je lui dis clairement de m’expliquer son souci, le plus souvent en apparté la lâcheté » s’exprime à son paroxysme :  » nan j’ai rien contre toi pourquoi dis tu ça ?  » a ce moment, je n’hésite pas à remettre froidement en place devant un public restreint, pas très alpha certes, mais ça remet les points sur les i ! et la personne comprend qu’à force de me chauffer elle va avoir les joues rouges
    Je n’insulte pas je ne hause pas le ton, mais j’affiche clairement une résistance, une prise de position, comme ça la personne comprend que moi non plus je ne la kiffe pas, que son délire de prendre les gens de haut, va lui jouer des tours ! la roue tourne et très vite !

    Je n’ai que quelques mois à supporter certaines personnes infectes, soit, après quoi je reprends mon chemin vers la réussite, je cherche encore à développer un inner game solide, ce pour quoi je n’ai aucun souci : je ne juge pas, je n’affiche pas, je n’ai pas de haine, je ne vais pas me vanter mais pour qu’une personne me déteste elle ne peut que me jalouser, et pour ne pas me l’avouer elle ne peut qu’être lâche. je suis conciliant et arrangeur de conflit, je peux devenir arrangeur de portraits ^^

    Bon weekend

  • Line dit :

    je m’aime encore plus car si on me déteste sans me connaître à ce point,
    c’est que je dois faire envie !!!

  • serena dit :

    Salut a tous , jai un énorme problème j’sui sortie avec un garçon pendant pratiquement 1 ans mais il se trouve que ce garçon est mon voisin et a l’heure actuelle je le supporte plus pour différentes raison , je dois le croiser deux fois par jours et ce n’est vraiment pas amusant ,j’aimerais l’ignorer mais il me parle par message de temps a autres et jai peur de succomber , je sais pas si je doit répondre a ses messages !! De plus sa va être la rentré donc je vais le croiser dans le bus et au lycée tout les jours !! Comment faire pour l’ignorer totallement ?? Jai besoin d’une repo se rapide merci a tous :)

    • Sélim dit :

      Hello Serena, pas de souci.
      Tu l’ignores, tu ne réponds pas à ses messages si tu penses que ça va te faire du mal.
      Si tu penses que tu peux gérer, si tu sais que tu ne l’aimes plus, alors il n’y a aucune crainte à avoir…
      Tu trouveras vite un autre mec…

    • serena dit :

      Merci a toi Selim pour ta reponse , je pense aussi que c’est l meilleur solution pour moi…

  • Letoile97 dit :

    Je suis une nerveuse et grave… Au college j’étais grave nerveuse je m’ennervais pour rien mais j’ai vu que cela n’apporte rien et en +je suis maman je dois etre plus calme. Bref aujourd’hui j’ai rencontré une ennemis chez le dentiste mais putain dès que je l’ai vu j’avais envie de lui éclater la gueule,de +elle me regardais superl mal alors moi aussi ,je voulais lui dire quoi t’a un truck a me dire putain mais j’ai fermer ma gueule et commencer a l’ignorer. Pourquoi elle me regarde putain ? Je suis sa mere ? Bref peut etre qu’elle m’aime on sait pas parceque moi perso quand je n’aime pas quelqu’un je regarde pas. Alors vu que la colère commencais a monter je suis aller sur le banc dehors du dentiste hors de la salle d’attente car je pouvais pas rester dans cette piece avec cette merdeuse. Voilà. Allee dhors pour prendre l’air sinon ça aurait mal terminer alors j’ai préféré réflechir a deux fois avant de m’ennerver pour rien.
    Comle dit ma soeur +on s’ennerve et qu’on répond à quelqu’un et plus on montre de l’importance à cette personne. Voilà

    • Sylvain dit :

      hello,

      merci pour ton témoignage! Je suis sur qu on gagne plus en canalisant sa colére et ses nerfs qu’en basculant dans la violence! A toi de travailler sur ce point :)

  • julie dit :

    Bonjour ! A mon travail, il y a un homme qui m’ignore complètement et je ne sais pas pk, lorsque je le rencontre dans un corridor, je lui dis un bonsoir ou bonjour avec un sourire et rien aucune réponse. Je le rencontre souvent au boulot et il se retourne pour ne pas me voir…Pourtant, je ne lui ai presque jamais parlé, un peu boulot mais rien pour offenser. C une forme d’harcelement au travail ?

    • Sylvain dit :

      Bonsoir,

      Une forme d’harcelement, je ne pense pas. Cette gêne peut avoir beaucoup de raisons. Qui est cet homme? c’est un superieur hiérarchique? Un simple collegue? Tu veux le séduire? N’insiste pas et laisse couler un peu de temps.Dis lui juste bonjour et s’il ne te repond pas, tant pis pour lui :) Mais ne te laisse pas miner par ça

    • Julie dit :

      Je ne veux pas le séduire au contraire mais ça dure depuis des années. Simplement tanné. Je connais un peu ce genre de ‘tactique’ . Il sait que ça intimide. Ca me mine pas terriblement mais c juste que j’aimerais savoir pk. La seule chose à faire c’est de trouver une occasion de lui parler seul à seul et de lui demander pk, mais Est-ce qu’il veut, sentir que ça m’intimide ? (simple collègue), On ne travaille pas dans le même bureau mais on se rencontre parfois dans les corridors et il regarde ailleurs….faut dire que je m’entends très bien avec tous les autres travailleurs. Est-ce qqn vit exactement ce que je vis ?

  • Jenny dit :

    Bonsoir,

    Après une courte relation avec un collègue à laquelle j’ai du mettre un terme (je suis déjà avec quelqu’un) par contrainte car il y avais quelque chose de très fort entre nous.
    Suite à cela, nous somme passé par différents stades : insultes, haine, retrouvaille de courte durée, jalousie des deux côtés etc.. j’ai récemment appris qu’il avais parlé de ça avec des collègues et depuis ce gros conflit il m’ignore complément. Je sais que je n’aurais jamais pu avoir de relation sérieuse avec lui enfin je pense mais je n’arrive pas à l’ignorer comme lui je le croise 100 fois par jour et les réunions sont très fréquentes…
    Comment l’ignorer également et ne pas être tenté de le re séduire ?

    • Sylvain dit :

      Hello Jenny,

      Je pense que le mieux est une attitude neutre. La solution c’est surtout d’etre au clair avec toi même. Si tu veux le reséduire, c’est que tu n’as pas encore vraiment fait le deuil de cette relation. Commence par nexter de façon clair et nette dans ta tete et les choses seront plus faciles. Ensuite, tu restes sympathique et agreable mais neutre. S’il t’ignores totalement, tu te limites au minimum imposé par le travail: bonjour, au revoir et les choses que vous avez à traiter ensemble…

  • Passage dit :

    Il n’y a pas d’ennemi.

    Pourquoi vouloir à tout prix employer un vocabulaire militaire dans un conflit entre deux personnes qui sont la nature même du problème… Si vous créez les conditions pour ne pas être physiquement face à cette personne, alors vous tentez d’ignorer. Détester et ignorer sont deux concepts totalement différents. Ignorer, c’est oublier ou créer les conditions pour oublier, détester cependant, c’est tout l’inverse car il y a une forme de répulsion, qui certes, à la fois est physique, mais elle est tout d’abord une spirale de pensées négatives qu’on ne peut pas arrêter.

    Un véritable paradoxe, plus on cherche à oublier, plus on amplifie l’effet inverse.
    Finalement, si vous ne supportez pas la présence d’une personne, c’est parce que vous n’admettez pas que vous êtes en tort. Difficile à admettre pour certains, mais si vous comparez ce problème microscopique à l’échelle mondiale, vous comprendrez rapidement les mécanismes qui se cachent derrière la haine.

    Je vous laisse méditer sur cette citation de

    “La haine n’est qu’une défaite de l’imagination.”

  • comprendre dit :

    Bonjour, vous n’abordez pas le sujet dans un différent avec votre voisinage, sauf si j’ai mal lu.
    En effet, alors que vous êtes convoqué par le tribunal à une expertise judiciaire in situ, comment « saluer », notamment votre adversaire qui vous ignore depuis votre installation à côté de chez lui ?
    Il coulerait de source que tous les participants à cette occasion aient droit à notre salut de bienvenue au titre du savoir vivre ensemble, sauf bien sûr celui qui vous pourrit la vie depuis toujours! N’omettons pas que depuis toujours, alors qu’il n’a jamais pris la peine de vous saluer, il persiste toujours lors de croisements de vous ignorer !
    A vous lire, cordialement.
    Sujet: saluer votre adversaire.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)