Comment bien répondre à une « vanne » ?

Comment bien répondre à une vanne Comment bien répondre à une « vanne » ?

QUESTION : « Hello ADS, je surkiffe votre site et vraiment j’en apprend une tonne avec vos articles. J’ai complément changé mon attitude à la fac depuis que je lis ce site…

Par contre j’ai toujours du mal avec un truc. A la fac, ça vanne beaucoup et moi quand je me prends une vanne, je ne sais jamais comment réagir.

C’est d’autant plus énervant que l’autre jeudi en soirée, je draguais une meuf dans un groupe et l’un des gars m’a balancé une salle vanne sur mes fringues et mon « goût de chiotte » et je suis resté sur place sans arriver à sortir quoique ce soit sur le moment.

Autant dire qu’après ça, je ne pensais plus qu’à cette vanne et à « ce que j’aurai dû répondre » et je n’arrivai même plus à écouter ce que me disais la fille que je draguais. En plus j’avais super honte de m’être fait calmer comme ça devant elle et je suis parti tout seul au bout de deux minutes….

Alors est-ce que vous avez une bonne méthode pour gérer ce genre de situations ? »

Chris, 75

Merci pour cette question intéressante Chris. Pour commencer, j’espère que tu as lu les superbes articles sur l’amoging 1 et 2.

Aussi, si tu dragues des filles dans un groupe d’ami, tu risques de tomber sur des mecs qui vont te vanner, pour te discréditer face aux demoiselles de leur groupe.

La façon dont tu réagis à ce moment là est importante car tu as l’occasion de montrer ta dominance… ou au contraire de faire preuve d’une submissivité qui flinguera ton pouvoir d’attraction auprès des filles du groupe.

Quand on est jeune, on a souvent du mal à répondre aux vannes d’autres mecs. On ne sait pas trop comment répondre. On a tendance à perdre toute assurance et faire profil bas quand on se fait vanner.

Et comme tout, avec l’âge et l’expérience, on peut développer des « défenses naturelles » performantes contre les vannes et insultes.

Un exemple typique

Imaginez cette scène. Vous êtes dans un bar et vous êtes en train de discuter avec une très jolie fille et ses amis. Vous avez mis un t-shirt « designer » avec un imprimé coloré et flashy, histoire d’avoir une touche de peacocking.

Tout à coup, un AMOG (costaud) du groupe – qui vous regardait d’un mauvais œil depuis un moment – vous dit :
« C’est quoi ce t-shirt, on dirait qu’un chien a gerbé dessus! »

Sans que vous l’ayez vu venir, sa remarque assassine vous a atteint de plein fouet et toutes les personnes autour de vous l’ont entendue… et se marrent un peu.

Son timing est parfait et vous êtes un peu KO alors que vous n’en étiez qu’au premier round avec cette charmante HB que vous draguiez.

Vous ne voulez pas vous lancer dans une baston avec lui et vous vous dites que le seul moyen de rester « cool » aux yeux de tous est de ne pas répondre à son coup bas. Vous gardez le silence en affichant, dans le meilleur des cas, un petit sourire narquois.

Vous avez tout faux.

Le mec vous a manqué de respect et devant votre passivité, la fille que vous draguiez semble d’un coup moins intéressée…

Vous pouvez tenter de vous persuader, à tort, d’avoir encaissé cette remarque comme un vrai mec, en l’ignorant. Mais au fond de vous, vous savez bien que vous êtes en train de perdre la face.

Nous avons tous, à un moment donné de notre vie, été la cible d’une vanne blessante ou d’une insulte – et nous avons tous connu la frustration de ne pas savoir quoi dire pour remettre avec élégance un mec à sa place.

Que cela soit clair : quand on vous vanne, vous DEVEZ répondre et répondre RAPIDEMENT qui plus est.

Explications…

Savoir répondre aux vannes et « insultes »

Je suis même ravi de vous annoncer que vous pouvez facilement annuler tous les effets d’une vanne faite à votre encontre.

Comment ?

N’essayez surtout pas de contredire celui qui vous a vanné et de vous justifier par rapport à ses propos. Ce serait entrer dans sa frame et lui procurer l’ascendant.

Non, vous devez acquiescer sur sa vanne et immédiatement rajouter une vanne en rapport à sa première vanne. Dites « oui et » et ajoutez votre vanne.

Les Techniques

Technique 1: Si vous n’êtes pas inspiré, vous rajoutez une vanne sur vous : vous êtes donc dans l’autodérision.

Le but ?

Cela vous permet de reprendre le contrôle de la discussion. On se souviendra de votre vanne puisque vous avez immédiatement réagi et dit un truc drôle. En plus, vous démontrez un trait de male alpha : l’autodérision.

Technique 2 : Si vous êtes aiguisé, vous retournez sa vanne contre l’amog. Un peu comme au judo, vous utilisez la puissance de l’adversaire pour le terrasser. Faites-le en souriant et en gardant un ton léger.

Mise en pratique

Voyons désormais comment ces deux techniques s’appliquent dans notre exemple précédent

Technique 1

Mec : « C’est quoi ce t-shirt, on dirait qu’un chien a gerbé dessus! »
Vous: « Ouai et c’est rien à côté de l’odeur, tu veux sentir ? »

Technique 2

Mec : « C’est quoi ce t-shirt, on dirait qu’un chien a gerbé dessus! »
Vous (faisant une grimace): « Euh, c’est peut-être toi qu’a gerbé dessus, vu ton haleine ».

Analyse

Pourquoi la technique 1, moins fine, suffit-elle amplement ? Parce que, ce que vous dites n’a pas grande importance. Ce qui compte c’est de répondre rapidement.

A la rigueur, dites la première chose qui vous passe par la tête. Plus vous serez réactif, moins les gens du groupe auront le temps de s’attarder sur l’attaque originale.

Débuter votre parade par « oui et » vous oblige à trouver automatiquement une réponse qui viendra noyer la blague originale et prendra de cours l’amog. Vous prenez possession de sa blague.

La plus grosse erreur dans ce genre de situations consiste donc à garder le silence en cherchant désespérément à trouver la réplique qui tue.

Si vous ne trouvez rien à dire sur le moment ?

Comme tout, la répartie, ça se travaille. Si vous vous êtes fait vanné devant un groupe et que sur le moment, vous n’avez pas su quoi dire, ne vous flagellez pas.
Ça arrive de se louper. C’est comme en boxe, ça arrive de se faire surprendre, on ne peut parer tous les coups.

Par contre, rentrez chez vous, analysez la scène et réfléchissez a posteriori à ce que vous AURIEZ PU dire.

Double avantage : plus vous réfléchissez à ce genre de choses, meilleurs vous serez dans le feu de l’action. Par ailleurs, si ce même gars vous attaque sur le même terrain, vous aurez une riposte toute prête à lui asséner pleine face.

Si vous vous être déjà retrouvé dans ce genre de situation, à vous faire vanner par un amog, j’attends avec intérêt les récits de vos meilleurs « contrages » de vanne.

Si le mec vous a cloué sur place et que vous n’avez rien su répondre, on veut bien votre histoire aussi. Cette analyse a posteriori vous permettra de ne plus reproduire la même erreur.

Maxx

banner parler aux femmes Comment bien répondre à une « vanne » ?
banner parler aux femmes Comment bien répondre à une « vanne » ?
Banner 50phrases Comment bien répondre à une « vanne » ?
Banner 50phrases Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann SexTalk 3 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann SexTalk 3 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann 16erreurs 1 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann 16erreurs 1 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann SMS1erRDV 1 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann SMS1erRDV 1 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment bien répondre à une « vanne » ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment bien répondre à une « vanne » ?
553 COMMENTAIRES
  • ziff dit :

    Franchement, a toutes les vannes que l’on vous fait méchamment, vous pouvez répondre :
    – Ferme ta bouche, on voit le fond de ta culotte.
    – C’est à moi que tu parle, Excuse moi, mais quand j’appellerais pot de chambre, tu pourras sortir de dessous du lit, en attendant, vas voir ailleurs, ci j’y suis..

  • delyon couette cosse dit :

    Un jours quelqu’un ma dit je n aime pas les negre …je lui ai répondu que si ton arrière grand père avait fait un noeud a son préservatif je ne serai pas la

    • Sylvain dit :

      Hello,

      là, nous ne sommes plus dans la vanne, on est carrèment dans l’insulte! Pas facile de garder son sang froid mais il vaut mieux passer son chemin

  • schmitt dit :

    Un garçon m’insulte régulièrement que faire quand il m’insulte de cheval et quand ça pote lui dit sort avec elle et qu’il dit désoler je suis pas zoophile

  • Lisa dit :

    Et quand ont dis tu pue de la geulle tu peux répondre quoi??s ils vous plaît aider moi .

    • Sylvain dit :

      « La difference avec ton gros cul c’est que moi les gens ne s’en rendent pas compte tant que je ne parle pas! » :)

  • Eimene essid dit :

    Adversaire: Ta coupe en forme de tsunami
    moi: tu es sur avec ta coupe au sperm

1 17 18 19

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)