5 textos qu’un Nice Guy n’osera Jamais Envoyer (Mais que VOUS pouvez Utiliser !)

Publié dans Draguer au Téléphone par Sélim le 08/02/2013

draguer portable application tinder 5 textos qu’un Nice Guy n’osera Jamais Envoyer (Mais que VOUS pouvez Utiliser !)

Certains comparent la taille de leur … D’autres comparent la liste de leurs ex. L’autre jour avec Eros on comparait nos textos les plus fous, ceux qui obtenaient le plus de réponses, ceux qui intriguaient le plus les filles.

Et on s’est rendu compte que les bons textos respectaient tous une règle simple. Les textos qui donnent envie aux filles portent tous en eux une charge émotionnelle puissante que vous devez absolument découvrir pour améliorer votre phone game.

Grâce à cet article, vous n’enverrez plus jamais de textos de Nice Guy.

Ce que le séducteur aguerri possède de plus que le débutant ? Il s’en bat les c***. Plus rien à se prouver, aucune crainte, aucune attente du résultat. Ainsi, quand il envoie un texto, la fille reçoit un message qui respire l’indépendance, voire l’indifférence.

Et comprenez-moi bien, s’il y a bien un truc qui rend folles les filles, c’est qu’on soit indifférent à leurs qualités, à leurs charmes. C’est la clef du comportement du bad boy : il fait comme bon lui semble, sans se soucier réellement de ce que pense la fille.

Les sms et mms sont des outils qui n’ont pour but que de la rendre accro à vous. Le texto a pour fonction vitale de faire en sorte que vous soyez bien présent dans sa tête, que vous l’obsédiez.

Voici 5 exemples de textos efficaces. Et je vous explique exactement pourquoi ils fonctionnent…

« Quand est-ce que tu viens chez moi faire la cuisine ? »

Texto super utile et provocateur. Je ne sais pas pour vous, mais j’adore manger (et BIEN manger). N’ayant pas trop le temps de cuisiner, j’adorerais trouver une fille qui s’éclate aux fourneaux.

Si elle rentre dans le jeu, ça vous permettra de tester ses talents culinaires, et surtout de l’inviter chez vous (très pratique pour un deuxième ou troisième rendez-vous).

Un brin macho, ce texto peut être complété par un autre message qui fera office de compliance test : « Au fait, riz et poulet sauce curry je le gère tout seul, j’attends de la grande cuisine… » Si elle rentre dans votre jeu, c’est bon, vous menez la danse.

« Est-ce que tu es une vraie blonde ? »

Le texto qui sort de nulle part ? Non, pas vraiment. On l’utilise souvent (enfin, avec les blondes évidemment) pour amorcer la sexualisation par téléphone. L’idée que les plus obsédés auront déjà cernée : on va parler de poils pubiens ! Vous pouvez applaudir la finesse.

Ça marche aussi avec brune et rousse, évidemment. Elle va répondre à ce texto, c’est une évidence. L’essentiel, c’est votre capacité à enchaîner avec la suite de la conversation.

Elle : « Pourquoi tu demandes ça ? »
Vous : « J’étais en train de m’imaginer ce qui se passait sous ta culotte… »

Ou encore

Elle : « Tu veux vérifier ? »
Vous : « C’était effectivement mon intention mais si tu es rasée, on va devoir se voir plus d’une fois… »

Il faut du cran pour se lancer dans des approches aussi directes, mais avec une fille que vous sentez déjà bien intéressée, vous pouvez le
tenter ! Typiquement, avant un rendez-vous où vous sentez que vous allez coucher ensemble…

Au mieux, elle est joueuse et vous pouvez vraiment vous amuser (comme Eros dans son cours de drague par sms). Au pire, elle montre qu’elle n’a aucun humour et vous ne voulez pas vraiment sortir avec une fille comme ça, non ?

« Ca ne donne vraiment pas envie d’être avec toi… »

Ou encore « C’est pas comme ça que tu vas améliorer tes chances avec moi… » Vous connaissez déjà le mécanisme à l’œuvre dans ce texto : il s’agit bien du prizing, cette technique si puissante popularisée par Swinggcat.

Comment ça marche ? C’est une simple inversion des perspectives : vous n’êtes pas le chasseur, vous êtes celui qui se fait chasser ! Etre avec elle, vous vous en foutez un peu. Le message véhicule cette idée-là :
« C’est toi qui me court après et non l’inverse ! »

Comment on utilise ce texto ? Je l’utilise toujours après avoir reçu un smiley. J’en profite pour descendre gentiment la fille : « C’est mignon les smileys, mais je n’ai pas douze ans… Je ne sais pas si entre toi et moi ça va pouvoir aller plus loin… »

Ou encore après une faute de français ou une faute d’orthographe : « Ah vraiment ? Je cherchais une femme sexy ET intelligente… On va dire que tu enseigneras la danse à notre fille et je me chargerai de l’orthographe OK ? »

Le but recherché : la pousser à se justifier. A se rattraper. A en faire plus pour vous.

« Eh mer**… Je suis tombé sur une séductrice… »

Ou encore : « Oh non… Encore une dragueuse… »

Un peu dans la même veine que le texto au-dessus : par ce message, vous maîtrisez votre propre disqualification : ce n’est pas vous le dragueur, c’est elle !

Vous ne lui reprochez pas d’être une dragueuse, vous soulignez simplement ce point-là. Pour lui faire remarquer que vous avez vu ses intentions. Et que vous êtes prêt à jouer aussi, si elle l’est…

La suite logique, ce sont des petits textos qui peuvent aussi être utilisés lors de conversations « physiques » : « Je ne suis pas un homme
facile ! », « De toute façon ça se voit dans tes yeux, tu veux juste m’utiliser comme sex-toy… »

En utilisant de telles phrases, vous empêchez la relation de basculer dans l’amitié, vous réussissez à maintenir la tension sexuelle.

« Lâche ce que tu fais et rejoins moi à XXX dans 15 minutes ! »

L’effet de surprise à l’œuvre ! Sans surprise, la séduction n’est rien. Que ce soit une fille en cours avec vous à qui vous donnez rendez-vous pour un café, que ce soit votre femme depuis 20 ans, c’est la même réaction d’enfant devant le sapin de Noël : des cadeaux, des surprises !

Outre l’effet de surprise, vous jouez aussi avec le mystère. Pour quoi
faire ? Elle n’en sait rien, elle est intriguée, et la curiosité la poussera probablement à vous suivre…

Après, c’est à vous de jouer pour ne pas la décevoir !

Et vous, c’est quoi votre texto « arme fatale », celui qui obtient les meilleurs résultats, le plus drôle, le plus fou que vous ayez jamais tenté ? Parmi les 5, lequel êtes-vous prêt à tenter ?

Sélim

Téléchargez ces 3 guides
Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
215 COMMENTAIRES
  • Benoit dit :

    Bonjour, je connais une fille assez mignone, que je vois régulièrement mais qui est très souvent assez en retard à nos rdv et m’envoi un sms du style ‘dsl, je vais avoir du retard’ que lui répondre dans ce cas ? car je voudrais pas qu’elle me perçoive comme un needy acceptant ses retards à chaque fois.

    • Sylvain dit :

      hello,

      Dans ce cas, la meilleure chose à faire est d’arriver en même temps qu’elle. Tu réponds quelque chose comme « pas de soucis, j’ai l’habitude avec toi. Je suis à la FNAC en train de choisir un cadeau pour une copine et j’arrive. » Montre lui que tu ne lui en tiens pas rigueur mais que tu es un homme occupé. Apres ce n’est peut etre rien. Baucoup de filles sont souvent en retard. Tant qu’elle vient, c’est quand meme qu’elle a de l’interet pour toi. Il ne faut pas voir du needysme partout ;)

  • miguelson lazarre dit :

    Tres bon coache…bonne article.

  • Cédric dit :

    Je ne suis pas vraiment doué pour draguer par sms, du coup je les utilise un minimum,
    je n’avais pas encore pensé à envoyer ce style de message, c’est un bon moyen de briser la glace
    Les exemples de cet articles m’ont bien fait rire, je vais essayé d’utiliser les 5, évidemment dans les contextes qui ci prêtent, sa me parait amusant.

1 5 6 7

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)