Le top 7 des lieux pour rencontrer des filles quand on est étudiant

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

APMC2R 2 Le top 7 des lieux pour rencontrer des filles quand on est étudiant

« Location, location, location ! » disait Alfie, roi de la séduction New-Yorkais. Quoi de plus frustrant que de traîner dans des endroits où vous n’avez vraiment que très peu de chances de séduire une fille ?

Quand on est étudiant, généralement, on n’a pas vraiment de temps à perdre entre les cours à suivre, les devoirs à rendre, le sport, et parfois le travail salarié pour financer les études. Alors quand vous sortez, vous devez sortir intelligemment, dans des endroits où vous allez mettre toutes les chances de votre côté !

Dans cet article, je recense pour vous les 7 meilleurs endroits pour draguer quand on est étudiant !

Intuitivement, vous vous dites probablement que vous allez passer un max de temps sur le lieu où vous faites vos études et c’est… vrai ! On va donc voir comment maximiser vos chances pour séduire sur votre campus, dans votre fac ou votre école !

Mais il ne faudrait surtout pas négliger le reste ! C’est parti !

 Les couloirs, le campus, la cité U

En sortant de cours, pendant les cours, tout est prétexte à demander un renseignement à cette charmante demoiselle.

« Excuse-moi, j’ai complètement lâché le cours pendant le dernier quart d’heure, tu me prêterais tes notes stp ? Je paie en café ou en Perrier, comme tu veux… »

Si vous évoluez sur un campus plutôt grand, jouez le rôle du mec perdu, ça marche toujours ! « Salut, je suis le seul mec sans sens de l’orientation, si ça se trouve, tu es la seule femme AVEC le sens de l’orientation, tu vas pouvoir m’aider ! »

Normalement, sur ce cliché sexiste, soit elle rit, soit elle vous déteste, mais elle ne peut pas rester indifférente ! Provoquer une émotion, c’est toujours mieux que susciter la neutralité complète quand on veut draguer une fille !

Ne négligez pas non plus la Cité U si vous habitez là-bas : faites connaissance avec vos voisins, tous étudiants, parfois inscrits dans d’autres cursus : une vraie mine d’or pour faire des rencontres différentes !

Pour les aborder, facile : prétextez des problèmes de Wifi, des phobies administratives etc…

 La pause clope

Meilleur opener possible : « T’as du feu ? » L’avantage de cet opener, c’est qu’il marche autant avec des fumeuses que des non-fumeuses. Avec cette phrase d’approche, vous pourrez aborder toutes les filles du campus pendant votre pause.

Je vous laisse revoir le sketch de Gad Elmaleh sur la cigarette, je pense qu’il a tout dit. Socialement, quand tu fumes, tu bascules ! Tu gagnes en charisme, en personnalité !

[Avertissement de la team ADS : on rigole, bien entendu. Pas besoin de fumer pour affirmer sa personnalité, pas besoin de fumer pour être accepté dans un groupe. Faire le mouton toxique n’a jamais aidé personne à séduire à long terme…]

Les funambules de la drague n’hésiteront pas à faire des pauses « air » avec leurs targets qui fument. C’est tellement romantique de partager le même air que celle qu’on aime en secret !

Pour enchaîner, c’est très simple : un détail sur son look, une question sur son parcours, pas besoin d’être très original pour démarrer la conversation!

 Le bar, les boîtes, les soirées étudiantes

Alors évidemment, vous n’allez pas passer votre temps à bosser. Vous devez aussi prendre du temps pour décompresser, pour mémoriser vos cours !

Rien de mieux qu’une petite soirée de temps à autre pour faire des rencontres et se faire de nouveaux amis, rencontrer les potes de potes, généralement un vrai vivier pour trouver une petite amie (grâce au pouvoir de la présélection) !

Si vous êtes entre potes ou s’il s’agit d’une soirée organisée par votre école/fac, vous êtes dans ce qu’on appelle un environnement chaud : vous avez déjà tous un point commun qui facilitera la discussion !

Du coup, pas besoin de vous prendre la tête énormément pour aborder les filles dans ce genre de soirées :

  • « Salut, tu es dans quel TD ? »
  • « Salut, pourquoi tu as choisi de faire LEA, toi ? Pour les beaux gosses en soirée ? »

À vous de trouver votre équilibre, entre sérieux et LOL nécessaire !

 La B U, ou bibliothèque universitaire

Chuuut ! Éteignez les portables… Lieu sacré pour les étudiants, la bibliothèque universitaire vous permettra de faire de très belles rencontres. Et d’être créatif pour aborder les filles qui vous plaisent.

En effet, quand on ne peut pas aborder en parlant, il faut trouver d’autres idées ! Chuchoter ? « Salut, je chuchote pour te dire que de toute façon, tu me laisses sans voix… Maxime, enchanté ! Tu bosses sur quoi ? »

Le coup du papier, stylo fonctionne toujours très bien !

« Salut, tu aurais une feuille stp ? Et un stylo ? Merci… » Là vous prenez 20 secondes pour dessiner une caricature de la fille à qui vous venez de taxer votre matos d’artiste. Puis quand vous lui tendez son portrait : « Voilà, c’est cadeau, c’est pour toi, c’est ce que tu m’inspires ! Tu penses que je peux devenir célèbre ? J’en ai marre de mes études de droit, je songe à une reconversion… »

 Le supermarché

Dans le supermarché, évitez juste de l’aborder au rayon hygiène féminine, c’est un peu flippant. Sinon, tout le reste est permis, tant que vous trouvez une bonne vanne pour l’aborder, après un eye contact évidemment.

« Salut, tu peux m’expliquer pourquoi ils mettent toujours de la musique de merde dans les supermarchés ? Je fais une étude sur les causes du suicide chez les jeunes et je crois que je tiens une piste… »

Elle sourit.

Enchaînez : « Ahah, joli sourire, je fais aussi une étude sur les dentifrices, ça doit shine bright like a diamond quand tu es en soirée en boîte ! Tiens, en parlant de soirée, blabla… »

Restez sur du fun, pensez fun, respirez fun, c’est vraiment un des seuls moyens d’augmenter votre Valeur rapidement quand vous abordez dans des endroits pas vraiment faits pour ça !

Évidemment, vous commencez à le comprendre, le rôle du mec perdu fonctionne aussi ici : « Salut, je cherche le rayon pizza bio pour étudiant, tu sais où ça se trouve ? »

 La grève

On ne pouvait pas ne pas en parler ! C’est un peu le sport national chez les étudiants français, faire la grève, ça vous arrivera au moins une fois dans votre scolarité (sauf si vous êtes dans des écoles privées).

Rassemblements, slogans : à vous de trouver une action militante pour rassembler rapidement quelques petites nanas. On avait un pote qui était toujours bénévole pour distribuer des tracts dans les parcs, dans les rues…

Militant la journée, Don Juan la nuit, son personnage marchait plutôt bien avec les filles qui voulaient vraiment défendre des idées !

 L’endroit original qui vous ressemble !

Au final, à part tous ces passages obligés, le plus dur pour vous va être de vous définir, de vous trouver, et de comprendre les environnements dans lesquels vous êtes bon, dans lesquels vous rayonnez parce que vous avez plus de connaissances, plus de valeur !

Une rando roller, un Japan expo, une association caritative, séduire, c’est un état d’esprit, draguer, c’est être aux aguets tout le temps, partout !  Il n’y a pas de VRAI bon endroit pour draguer quand on est étudiant si ce n’est celui où vous vous sentez à l’aise !

Et le meilleur moyen pour trouver cet endroit, c’est d’essayer, c’est de bouger, c’est de suivre vos potes un peu partout quand ils proposent de nouvelles activités !

Profitez de vos années d’études pour toucher à tout ! Chaque semaine, ça vous fera de nouvelles histoires à raconter aux filles que vous rencontrerez ! Dans la limite de la légalité, vivez le plus d’expériences possibles !

D’autres conseils ? Vous voyez d’autres lieux particulièrement propices pour draguer de l’étudiante ?

Sélim, coach en séduction

PS : Je voulais m’assurer que vous aviez bien vu cette vidéo :

Succès, sexe et sorties : comment profiter à fond de votre vie étudiante !

Si vous êtes déterminé à profiter pleinement de votre vie étudiante (et accessoirement, à sortir avec les filles les plus convoitées du campus !), vous devez regarder cette vidéo…

 

 

32 COMMENTAIRES
  • Tortue dit :

    Tu me déçois…

    Profondément.

    Les ASSOCES, bordel ! Les CLUBS ! Les équipes de SPORT (y’a pas que le basket… En tennis, natation, athlé, escalade, c’est mixte…) ! Le BDE, la chorale de l’université ou de l’école, les syndicats étudiants, le groupe d’entraide aux enfants en difficulté… Tous ces rassemblements étudiants qui sont faits pour s’occuper et qui servent de clubs de rencontre en même temps…

    Quelle est l’excuse pour avoir zappé ce point si important de la vie étudiante ? ;)

    Ca ressemble un peu à ton dernier point en plus précis : les assoces de l’université, c’est forcément un endroit où tu vas rencontrer des gens qui ont des points communs avec toi (= ils étudient la même chose ET ils pratiquent le même sport). Quoi de mieux ?

    • Sélim dit :

      Chère Tortue, je suis à fouetter, c’est certain…
      Ou alors, c’est une manière de vous faire parler, de voir ce qui VOUS vient spontanément à l’esprit !
      La grève, c’est un peu une assoce ponctuelle, non ? ^^

  • Tichanis dit :

    Hé, vous voyez le coup du dessin qu’on fait de la fille ? Ben en fait je l’ai fait en début d’année.
    Je lui avais fait un dessin vraiment pourri (je dessine vraiment mal) et quand je lui ai tendu en lui disant que c’était elle, elle s’est tellement tordue de rire qu’on s’est fait virés du CDI.
    Pendant les deux semaines suivantes, elle pouvait pas me regarder sans pouffer de rire…

  • renoboy74 dit :

    Les Assos et les BVE!

    Quand tu es étudiant, nouveau venu, c’est le commencement de tout. Tu rencontre énormément de personnes, tu crée un cercle social coriace, si tu fais bien le job tu peux finir VIP dans certaines boîtes, et connu dans des barres.

    Le monde associatif c’est aussi créer des liens professionnel selon les projets que tu mène, être plus proche de l’administration (toujours cool de se voir attribuer quelques petites exception)

    Quand tu créer un projet c’est là que tu rencontre du monde, et aussi des filles (lors de tractes, de demandes d’idée, de stands etc)
    Pour se projeter le plus rapidement possible rien de mieux que le monde associatif, en plus de l’expérience humaine.

    renoboy74, en pleine campagne d’élection du BVE

    • HedgeHog dit :

      Mais carrément ! Les asso, les activités sportives Et les soirées étudiantes, les soirées étudiantes quoi… Un gros bonus pour ceux qui ont une salle, un foyer dans leur école d’ingé, de commerce, dans leur fac. Tu connais tout le monde ! Tu glisses de groupes un groupes tel un vrai papillon social (cf l’article associé), bref t’es comme à la maison quoi ! ^^

      On ne parlera pas du de toute la période d’intégration et du WEI ! Sweet memories…

      Au fait : BVE ? BDE pour Bureau Des Elèves Ok ! Mais BVE… Connais pas ! Bureau Vaaaa…, Vuuuu…, Voooo… des Elèves ? No idea…

    • Sélim dit :

      pareil que hedgeHog, en lisant BVE j’ai buggé, mais je me dis que ça doit être Bureau de la Vie Etudiante. (Chelou, mais why not !)

      Le WEI pour moi : n’importe quoi avec un saut à l’élastique. Pour Eros : je n’ai pas le droit de raconter tellement c’est n’importe quoi…

    • renoboy74 dit :

      BVE: Bureau de la Vie Etudiante. Selim avait raisons!

      Oui BDE et BVE c’est la même chose au final! De l’enjaille pure!

    • HedgeHog dit :

      V comme Vie ! Bien vu ! Comment ai-je pu ne pas y penser ? Saut à l’élastique au WEI, c’est génial ça. Certaines écoles de commerce n’hésitent pas a mettre le paquet. Elles ont le budget qui suit également. :)

      Haha, Eros aura un paquet de choses a raconter a ses enfants plus tard !

      L’idée vient de me venir : ca serait pas mal d’avoir un article qui explique un peu la naissance d’ADS. Il me semble que C’est Maxx qui l’a fondé, c’est celà ? Et toi Sélim t’as joint la team avec Eros, que tu as rencontré en école de commerce, right ?

      Ahh oui, je me posais une autre question aussi. Comment as tu fini par arriver sur le devant de la scène Sélim. Dans le sens ou il y a quelques temps c’était pas mal Lex qui publiait les articles. Toi tu écrivais de temps en temps avec le pseudo « Sélim aka Monsieur Jacques ». Et depuis quelques temps tu es devenu le visage d’ADS, si je puis dire. Entre ta tête qui apparait dans la presse, sur toutes les vidéos du site…
      Je suis curieux de savoir comment tout cela s’est goupillé pour toi. :)

  • Mr:D dit :

    Hey,
    je profite du fait que tu parles de ton livre pour te demander si ma proposition d’accès par l’apple store ou le google play a été retenue et si oui, dans combien de temps y sera-t-il ?
    P.S j’éspere ne pas trop te harceler, mais ton livre m’intéresse vraiment

    • Sélim dit :

      Hello Mr:D !
      Ca fait partie de nos projets, on y réfléchit, mais ce n’est malheureusement pas pour tout de suite.
      On l’annoncera quand ce sera fait !

  • Klangka dit :

    Salut Sélim,
    Je suis intéressé par la vidéo des 3S mais je voulais savoir comment ça se passe. C’est un lien à télécharger, une vidéo en ligne … Je te demande ça car pour l’instant j’ai une connexion de merde et ça me ferait chier de l’acheter et pas pouvoir la regarder..

    • Sélim dit :

      Hello Klangka,

      Il s’agit en effet d’une vidéo à regarder en ligne, sur un espace membre.
      Si ta connexion galère, ça va te prendre un peu plus de temps, en effet…

  • nico dit :

    je vue une fille qui me plait mais je sais pas comment la draguer sans me prendre un rateaux car elle et pas comme mes anciennes conquetes elle a beaucoup plus de répondant. Sélim comment faire ?

    • Sélim dit :

      Hello Nico,
      Il va donc falloir muscler ton cerveau et avoir plus de répondant toi aussi…
      Ou alors, rester dans une piscine où tu as pied…
      Lis quelques articles sur la curiosité, sur la conversation. ça devrait te servir pour muscler ton jeu.

  • Clem dit :

    Sélim, need help !!
    Aujourd’hui j’ai discuté pendant près d’une heure avec celle que je convoite, mais la discussion me laisse perplexe, on a passé environ 20 min à parler de sexe (presque sous tous les angles), elle m’a dit ce qui ne lui faisait pas d’effet et m’a brièvement raconté son passé sexuel (mais vraiment très brièvement) donc là je me suis dit, c’est sur le bon chemin on parle de sexe sans être gêné l’un vis à vis de l’autre c’est plutôt positif (discussion 50/50)
    mais la 2è partie de la discussion me fait très peur, elle m’a raconté comment était son ex avec elle (ex récent) pendant près de 30 min à me parler de sa jalousie de son comportement etc mais par contre niveau conversation c’était plus de 85-15% (en gros elle m’a raconté les 8 mois qu’ils ont passés ensemble sachant qu’elle l’a assez critiqué) donc je me pose des questions parce que là ça faisait légèrement meilleur ami gay ( je suis non homophobe (je préfère préciser parfois les choses sont mal interprétées)). Sachant qu’elle ne m’a demandé aucun conseil du genre « tu crois que je devrais lui dire qu’il ne doit pas s’accrocher ?  » etc elle n’a vraiment fait que me raconté et on en a beaucoup rit.
    Maintenant la conversation s’est fait les yeux dans les yeux à 90% un peu de contact physique mais la 2e partie me fait vraiment peur. Sachant que c’est notre première discussion depuis 1 semaines ou j’avais un peu pris mes distances parce que je commençais à être trop nice avec elle.

    Tu en penses quoi ? FZ ou autre chose ? J’espère que je n’ai pas été trop confus dans mes propos et que tu me comprendras.

    Sinon y a-t-il un article de la meuf qui prochainement, j’aurais 2-3 petites questions pour elle ?

  • Fouad dit :

    Salut Selim,
    Moi j’aimerai bien savoir comment gérer deux filles qui sont dans la meme classe que moi. a chaque foie l’un deux n’arrete pas de me poser la question sur tu es avec l’autre ou tu a une autre copine. j’arrive pas a bien gérer comment faire surtout quand les deux filles s’approchent de moi?

  • TellMeMore dit :

    Hello,

    Ce ne sont que des Openers au final, tout ce que t’a écrit est transposable en tout lieux et touts cas.
    En fait il ne faut qu’une phrase d’accroche, autrement dit un « prétexte pour aborder ».

    Mais bon, ça à le mérite de rappeler qu’il faut se « lancer » pour obtenir quelque chose, ici en l’occurrence une interaction avec une fille.

    @ +

  • Korn dit :

    c’est drole car quand j’essaie de m’inspirer des truc d’ici, je repousse les filles encore plus que d’habitude :/

    • WhyNot dit :

      peut-être une question de body language.

    • HedgeHog dit :

      Peut être que tes actes/paroles sont trop réfléchi(e)s, théorisé(e)s, intellectualisé(e)s et du coup tu perds le côté naturel et fun de l’interaction.
      Le naturel vient avec la pratique et l’expérience. Après quelques mois/années tout cela devient fluide. ;)

  • WhyNot dit :

    T’es mode estudiantins en ce moment !
    Dis j’aurais besoin d’idées, j’ai chopé le num de deux meufs avec qui j’ai KC à une fête étudiante (le genre de beuverie où tt le monde est saoul) et je voudrais bien en inviter une comme « cavalière » pour un bal (genre complètement l’opposée de la soirée précédente), si t’as des idées de texto je preneur stp :)

    • HedgeHog dit :

      Salut WhyNot.
      Je pense que tu peux lui envoyer un texto avec une référence a la soirée ou vous étiez tous torchés : une anecdote que vous avez vécu en commun par exemple.

      « Mademoiselle X ! Je me retrouve face à un cruel dilemme. T’es plutôt cool comme fille et j’aimerai bien que tu sois ma cavalière pour le « bal de promo ». Le truc c’est que j’ai encore l’image de toi en train de (vomir/faire des cul sec de bière/autre truc à la con) à la soiré Y. Si tu te promène à mes cotés pour le gala tu promets de pas vomir sur mes chaussures neuves, hein ?! T’en pense quoi ? ^^ Bien cordialement, WhyNot »

      Bon c’est pas forcément très distingué et élégant mais si elle a un minimum d’humour ça devrait passer crème. =D

    • WhyNot dit :

      Merci bien, je vais m’en inspirer ;)

  • Ryan dit :

    Il tombe à point nommé ton article, malheureusement je vais étudier à cuba, en commençant par l’année de langue. Bref, j’ai bien aimé le coup du dessin, mais je dessine avec mes pieds alors je me vois mal le faire !!!

  • Luc dit :

    vous avez pas des tuyaux de lieux de recontres pour les plus de 40 ans ? je serais redevable pour un article car c’est galere de galere (dans les cours de salsa c’est tout age jusque 60 mais chez moi il toujours nettement plus de mecs). on parle meme plus de drague, mais simplement de recontrer des nanas si possible celibataires
    a 20 ans et a la fac rien de plus facile tout est fait pour les rencontres et plein de fille dispos et jolies (en tout cas c’etait le cas pour moi)

  • Ben dit :

    Bel article Sélim !

    Mais juste une chose concernant Alfie, ne disait-il pas plutôt « La localisation, la localisation, la localisation » ? ;-) Si on parle du même film et que ma mémoire ne me joue pas de tour à cette heure…

  • Matlin dit :

    La drague en milieu étudiant c’est facile, plein de belles filles partout, plein d’activités, des intérêts communs (mêmes cours), etc.Profitez-en!

    Le défi c’est quand vous entrez sur le marché du travail et que vous êtes occupés + de 40 heures semaine, et que vous ne voyez que tout vos collègues et clientssont de « vieilles » personnes. Je suis confronté à ce défi, surtout que je n’aime pas sortir et que c’est difficile pour moi de rencontrer de nouvelles personnes. Parfois je me dis que je devrais retourner aux études un peu :)

  • LeBron dit :

    Tres bon article.

    Cependant dans mon cas les possibilités sont réduites. J’habite loin de ma fac (faute d’avoir les moyens d’avoir un appart sur place quand aux aides je peux m’asseoir dessus) et donc les trajets me prennent quasiment tout mon temps libre donc on peut oublier les soirées et les activités qui ont souvent lieu sur des créneaux défavorables. Ne reste que les cours ou le campus mais a la fac ça s’apparente a de la drague de rue vu le nombre et la distance et donc ca facilite pas les choses.

  • alouette dit :

    Bonsoir l’équipe. Une question seulement :quel premier message envoyé à une fille dot on a eu le numéro par l’intermédiaire d’un ami de la fille. Je connais un peu la fille mais je n’ai pas ou beaucoup lui parler au cours de la soirEe d’halloween, car il y avait toujours la même personne avec elle tout au long de la soirée.
    Elle se souviens de moi car j’étais déguiser en fée ^^.
    Merci d’avance.

    • Sélim dit :

      Hello alouette, tu peux tenter un message plein d’auto-dérision :
      « Salut, c’est le mec le moins courageux du monde, j’ai décidé de récupérer ton numéro auprès d’un pote pour te proposer, (acte courageux) de faire connaissance autour d’une soupe de tomates avec moi… sauf si tu es plutôt soupe de poireaux… A très vite, Alouette ! »

  • alouette dit :

    merci. malheureusement, j’ai commencer à lui parler, elle m’a répondue pendant 1 heure puis d’un coup plus de messages de sa part. sélim, tout à l’heure je suis allez faire des courses, et à la caisse , une fille me regarde pendant quelques temps et quand je la regarde enfin, elle détourne les yeux. vu que depuis ma naissance je me fais des films à chaque fois qu’une fille me regarde, j’évite de me faire de fausses croyances pour ne pas être déçu, comme ça a été très souvent le cas à chaque fois que je me suis fait des films avec les filles. mais cette fois, elle m’a regardé vraiment longtemps quand je ne la regardais pas. je n’ai pas pu allez lui parler, je voulais essayer l’opener « ne me regarde pas comme ça, je ne suis pas un morceau de viande, il y à un coeur qui bat là-dessous » :p.
    malheureusement il y avait sa mère à côté.
    je voulais donc te demander, comment savoir si un regard veut dire quelque chose ou non?
    histoire que je ne me fasse pas de fausses idées!
    merci pour les réponses rapides.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)