Pourquoi Vous ne Devez (Presque) Jamais Ecouter les Conseils en Séduction des Femmes !

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

jamais suivre conseils seduction des femmes Pourquoi Vous ne Devez (Presque) Jamais Ecouter les Conseils en Séduction des Femmes !

Sérieux mesdemoiselles on vous aime beaucoup (et parfois même un peu plus), mais de là à suivre même de loin vos recommandations il y a un monde. Et pour cause, lire la presse féminine, se faire accoster dans les bars et avoir des boobs est loin de suffire pour vous ériger expertes en la matière.

Quant à vous messieurs, méditez cette question rhétorique emprunte de sagesse et de subtilité : si vous souhaitez apprendre à pêcher, pensez-vous qu’il faille s’enquérir des conseils du poisson, ou de ceux du pêcheur ?

 

« Sois toi-même », « sois patient, tu finiras par trouver quelqu’un fait pour toi », « les choses se font naturellement », « si ça ne marche pas, c’est le destin », « sois romantique »… l’inanité des conseils donnés à l’unisson par la gent féminine est telle que l’on pourrait croire que tout ceci résulte d’un vaste complot.

Un complot ourdi par 3,5 milliards et quelques d’individus qui tenteraient de nous persuader avec candeur des vertus d’un wishful thinking sirupeux en diable, tout en se gardant bien de dévoiler les vraies bonnes recettes pour s’attirer leurs faveurs.

Désir d’infantilisation mis à part, c’est vrai qu’il y a un peu de ça. Les femmes sous prétexte qu’elles sont des femmes aiment à croire qu’elles détiennent exclusivement les clefs du royaume de la séduction – gare à ces mâles intrépides qui s’aventuraient sur leurs chasses gardées, la volée de bois vert n’est jamais très loin.

La vérité Serge c’est qu’aucune ne mesure la difficulté de faire le premier pas et d’aller aborder une inconnue, de détecter les signes d’intérêts, d’afficher ses intentions explicitement sans être lourd …

C’est pourquoi étonnamment dans la vraie vie (mais si, celle où les actes sont suivis de conséquences), leurs conseils ne marchent uniquement que lorsqu’une femme est déjà attirée par vous. Et si tel n’est pas le cas, ils constituent le chemin le plus court pour devenir son nouveau meilleur ami. Alors pourquoi une telle disparité ?

 

Bann SexTalk Pourquoi Vous ne Devez (Presque) Jamais Ecouter les Conseils en Séduction des Femmes !

« Si tu veux savoir, t’as qu’à pas demander »

Au préalable, il est important d’opérer un distinguo parmi les femmes car toutes ne sont en effet pas légitimes, loin s‘en faut, ne serait-ce que pour formuler des conseils. Toutes ne sont pas exposées avec la même intensité au désir masculin, et par conséquent toutes n’ont pas la même expérience de vie – quoi de commun entre la future ménagère au physique passe-partout et la mondaine plus courbée qu’un circuit de F1 ? Entre celles qui dès potron-minet discutent fellation entre keupines et celles qui se préservent pour le mariage et une vie exclusivement monogamique ? Etc.

Si cette loi est peut-être aussi injuste qu’un blind-test de Thierry Ardisson (#BlagueDeTrentenaire), reste que de facto elle rembarre un paquet de monde.

Ensuite parmi celles qui ont passé le stade des qualif’, rares sont celles qui ne pourront s’empêcher de ne « pas vouloir vous faire de mal » et botteront en touche sur les sujets où il faudrait pourtant éviter de passer trop de pommade (manque de virilité, d’énergie, de capacité à distraire…).

Enfin pour ne rien arranger, les conseilleuses vont bien souvent avoir tendance à répondre en tant que femmes et non en tant qu’individu de sexe féminin (oui il y a une petite nuance).

Primo elles auront vite fait de s’imaginer à la place de votre target, et vous donneront une réponse complètement faussée par leur ego. Deuxio, guidées par une sorte d’inconscient collectif, les femmes savent dans ces situations faire preuve d’esprit d’équipe et préserver l’intégrité du groupe (là où en matière de séduction règne chez nous un très primaire chacun pour soi). L’un dans l’autre cela donnera immanquablement une ribambelle de réponses aseptisées.

Mais là n’est même pas le souci principal…

Perdues dans les méandres de leur désir elles sont

En vérité les femmes sont globalement nulles quand il s’agit de décrypter les mécanismes du désir féminin. Certains phallocrates tout juste bons pour le goulag pointeraient là un déficit à conceptualiser, tandis que d’autres se borneront à constater le décalage chronique entre les intentions affichées (vivre dans une maison en pain d’épice avec un poète cueilleur de fleurs) et les hommes à qui elles s’offrent dans la réalité (les salauds sans cœur et sans reproche).

Si le désir masculin reste assez facile à cerner en raison de son côté terre-à-terre (« mademoiselle c’est pour ton c** ta ch**** qu’on t‘aime » comme rappait l’autre), le désir féminin lui n’est pas fixe, loin de là. Plus sensible au mystère, à l’absence, voire à l’incompréhension, il se plie avec difficultés aux exercices de rationalisation. #Évanescence

Alors que les femmes peuvent vite oublier leurs listes de critères établis en amont, en aval elles seront plus promptes à réinterpréter les faits passé la chaleur de l’instant. Ou pour le dire autrement, leurs prérequis ne constituent jamais une barrière infranchissable, tandis qu’a posteriori certaines accomplissent sans pression un virage à 180° au mépris du réel – typiquement ces filles dont TOUS les ex sont des connards manipulateurs ou celles qui s‘emballent un peu trop le premier soir puis ne donnent subitement plus signe de vie.

Discours privés VS Discours publics

Tout ça sans compter que le désir féminin recèle sa part d’ombre. Fantasmes inavouables (viol, prostitution et autres délires à la 50 Shades), fascination pour des personnages peu ragoutants (Pierre Woodman, DSK, Charles Manson…), motivations secrètes (tester son pouvoir de séduction, boire des verres à l’œil, étude comparative avec son mec du moment…), tout n’est pas « assumable » sur la place publique chez les princesses.

Oui le pouvoir agit sur les femmes comme un aphrodisiaque, oui la taille ça compte, oui certaines adorent être manipulées, oui les femmes peuvent se montrer de mauvaise foi en toute bonne foi, oui elles vont vous mentir sur leurs expériences passées… et non, pression sociale oblige, jamais une femme même consciente de tout cela ne vous en pipera mot.

Pas étonnant qu’avec tous ces surmois il ne reste que des conseils de fond de cagette…

 

Ceci dit entre nous : quand bien même leurs conseils seraient de bon aloi, serait-il pour autant judicieux de vous plier à leurs desideratas ? Un homme aussi séduisant soit-il ne plaira jamais à tout le monde.

Vouloir être aimé/accepté/désiré est chose légitime, mais si et seulement si c’est avant tout pour ce que l’on est. L’idée maîtresse c’est d’aller au bout de soi-même, pas de remporter la mise en cultivant sa réussite dans le regard des autres – grand défaut commun à beaucoup de séducteurs en série soit dit en passant.

Ainsi aux élucubrations d’un Freud taraudé par la question de savoir ce qu’elles pouvaient bien vouloir, on peut largement préférer cette citation du bougre Talleyrand pour qui « les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l’occasion, mais jamais à celui qui la manque ».

Et ça nom d’un petit bonhomme en mousse, ça c’est du vrai conseil !

 

Aurélien, prêt à en découdre dans les commentaires. Tous mes articles ici.

Bann SexTalk Pourquoi Vous ne Devez (Presque) Jamais Ecouter les Conseils en Séduction des Femmes !

215 COMMENTAIRES
  • Yop dit :

    De plus, je crois que la confusion vient de l’aspect caricatural d certaines réflexions.
    Pour nuancer, on s’aperçoit en fait que le bad boy n’est pas un connard mais qu’il pourrait le devenir s’il pousse trop le curseur de l’arrogance ( de sorte que de simples petits tacles verbaux marrants peuvent vite escalader en injures blessantes ). De la même façon, le mec bien peut devenir un mec faible s’il pousse trop le curseur de la gentillesse, basculant dans la faiblesse de tout accepter.

  • tof dit :

    Alors là chapeau, tout est dit, ça casse le mythe de la femme fragile sensible et affectueuse.
    Tout est tellement vrai.
    Les femmes sont vraiment comme ça

    • Aurélienu dit :

      Merci tof.

      Attention on parle ici de l’éternel féminin. Après tout le monde est unique… comme les flocons de neige.

  • Jean-Yves dit :

    Excellent article là aussi. Je découvre ce site et je suis agréablement surpris.

    Pour ma part, je fais partie des pauvres types qui laissent passer les occasions, bref, à qui on ne pardonne jamais (quoique… je pourrais en raconter qui vous étonneraient).

    J’ai moi aussi constaté que les femmes n’en savent pas plus sur elles-mêmes que les hommes sur elles. En fait, les hommes, certains hommes sont les meilleurs conseilleurs. Mais il faut les trouver.

    Pour dire les choses avec humour, les femmes ont deux cerveaux, comme les dinosaures. Un pour parler, situé dans la tête, et un pour agir, situé quelque part dans le coccyx. Sérieusement, les femmes agissent d’une manière, parlent d’une autre. Et elles le font TOUTES. Ou presque.

    Mais même les hommes sont comme ça. C’est une question de tabous. Je pourrais en écrire un article. Je ne sais pas si vous acceptez des articles de lecteurs et comment ça se passe mais mon expérience est irréfutable.

    A part ça, on écrit « empreinte ».

    Ciao.

    • Sylvain dit :

      Salut Jean Yves,

      C’est la même chose pour tout le monde :  » faites ce que je dis pas ce que je fais ». ;) C’est pour ça que l’on te conseillera toujours d’observer les actions d’une femme plutot que de l’écouter. Dans ta démarche de séduction, ce sera toujours un indicateur beaucoup plus sur! :)

  • Yannick dit :

    Bonsoir,
    Je ne suis surement pas sur le bon topic, mais je n’en ai trouvé aucun qui convienne réellement à ma question.
    Voilà: Hier soir, je suis sorti avec quelques amis. Je ne connaissais pas tout le monde et parmi eux, une fille, qui, vous vous en doutez, a retenu toute mon attention. Le genre de fille vraiment jolie, qui sans que l’on comprenne pourquoi, semble vraiment s’intéresser à vous…
    Deux problèmes: -Elle était en rendez vous avec un de mes amis
    -Au milieu de la soirée, j’apprend qu’elle est la fille d’une célébrité (pas de noms pour un certain anonymat)
    C’est à ce moment que je perd toute confiance en moi (Pourquoi s’intérresserais-t-elle à moi alors qu’elle peut avoir qui elle veut quand elle veut)
    On a terminé la soirée en boîte, et elle m’a invité plusieurs fois à danser, même si je n’ai pas dû relever brillamment le défi au vu de la quantité d’alcool que j’avais dans les veines.
    Bref, pas de KC ou quoique ce soit, mais je l’ajoute quand même le lendemain sur facebook, et, surprise… elle accepte.
    J’en suis là, sans savoir quoi dire ou comment lancer une conversation avec cette fille que je trouve TROP bien pour moi.
    J’aurais donc bien besoin d’un conseil, merci d’avance…

    • AL dit :

      Yannick,

      Relâche la pression : fille de célébrité ou pas, tu t’en fiches. Ce qui est important, c’est qu’elle t’a proposé plusieurs fois de danser avec elle. Si tu ne lui plaisais pas un minimum, elle ne l’aurait pas fait. (L’ajout FB est plus sujet à caution, mais ça peut rester un signe d’intérêt) En outre, être « fille de », ce n’est pas une qualité. D’abord, parce qu’elle a encore tout à prouver (quels que soient ses choix de vie), ensuite, dans certains cas, les « enfants de » doivent ramer deux fois plus que leurs parents pour faire leur trou. Enfin, tu dis que « tu as appris qu’elle était fille de »… Je suppose que ce n’est pas elle qui te l’a dit. Si j’ai raison, c’est une bonne chose. ça veut dire qu’elle ne se la pète pas, et qu’elle n’en fait pas une montagne (peut-être aussi qu’elle est en conflit avec ses parents ou que sais-je encore).

    • Laurie dit :

      Salut!
      Je suis d’accord avec Al. Qu’elle soit « trop » belle, ou autre, ça ne veut rien dire. Concentres toi sur le fait que vous vous êtes bien aimés, et qu’elle t’a sollicité à plusieurs reprises. Peut-être que justement, tu es différent des mecs qui l’abordent en général, et que le fait que tu n’aies pas extrêmement confiance en toi, elle trouve ça touchant. Ne te poses pas trop de question.
      Pour Facebook, je te conseillerai d’essayer de la connaître mieux, de t’intéresser à elle, et de la faire rire pour mettre en place des délires entre vous (complicité). Et pourquoi pas, dans quelques jours, si ça passe bien entre vous, de lui demander si ça lui dit de tester un nouveau bar avec toi… En toute simplicité!

    • AL dit :

      « Peut-être que le fait que tu n’aies pas extrêmement confiance en toi, elle trouve ça touchant »

      Sur ce point, je resterai par contre méfiant. C’est ce que je pensais par rapport à la fille sur laquelle j’avais flashé y a 3 ans et demi, et ça n’a jamais joué en ma faveur (en tout cas, l’évolution de la situation ne va pas dans ce sens – et si ça l’a touchée, elle n’a jamais rien exprimé pour le montrer). Donc si par hasard elle accepte de te revoir, et que cette pression-là ne retombe pas le moment venu, je serai d’avis de jouer carte sur table et de lui dire un truc du genre « écoute, est-ce que tu peux sortir la kryptonite que tu as dans les poches, parce que ça m’empêche d’être totalement moi-même avec toi et ça m’embête ? ». Normalement, ça devrait permettre de briser la glace.

    • Laurie dit :

      Al, tu as sorti cet argument à Yop y a quelques jours de ça (reformulé) : c’est pas parce que ça ne t’es pas arrivé à toi que ça en fais une règle générale.
      Mais oui, de toute manière, l’humour et l’auto-dérision, ça ne peut que jouer en ta faveur, et rendre la situation moins stressante!

    • AL dit :

      Laurie,

      Je ne dis pas que pour moi ça n’a pas marché, puisque je n’en sais fichtrement rien. J’ignore totalement la version de la fille et mon histoire est suffisamment compliquée pour que je sois dans l’expectative la plus complète. D’ailleurs, j’ose espérer que ce que j’ai fait pour elle l’a touché, sinon, non seulement ça veut dire qu’elle a un cœur de pierre (si tu savais ce que j’ai fait…), mais en plus ça voudrait dire que j’ai filé de la confiture à un cochon ! ^^ Quoiqu’il en soit, dans les faits, ça ne m’a pas permis d’obtenir le moindre résultat. Et pour le coup, TOUS les coaches en séduction disent qu’il n’y a que dans les films que ça marche. Pas qu’ici, partout (et je m’en suis farcis, des articles plus ou moins digestes chez la concurrence). J’adorerai leur donner tort, mais pour le coup… Je préfère jouer la prudence. D’autant que considérer que ça la touchera, c’est se placer dans une position attentiste, passive, et c’est finalement miser l’issue de la rencontre sur le bon vouloir et la sensibilité d’une inconnue. C’est risqué. Si la fille n’est pas conne, elle verra bien de toute façon qu’il est mal à l’aise. Mais si elle-même est timide (ce que je ne crois pas, compte-tenu du commentaire de Yannick), ça peut aussi la bloquer. Alors qu’en jouant la carte de l’autodérision, il prendra en charge son blocage et avancera par son initiative (en favorisant la communication). Ce qui me paraît nettement plus constructif. En tout cas, si je revis un truc similaire, c’est dans cette direction que je partirai…

      PS : Je te rappelle que tu commentes l’article « Pourquoi il ne faut pas écouter l’avis des femmes en séduction » XDDD
      BisouXXX <3

    • Laurie dit :

      Je n’ai jamais dit d’être dans l’attente, et je t’ai donné raison sur le fait que l’auto-dérision était la meilleure solution parce que ça détend de suite l’atmosphère. Donc je ne comprends pas trop pourquoi tout ce commentaire.
      En ce qui concerne ton histoire, je voulais juste te rappeler que c’est pas parce que la fille n’a pas été touchée par ta timidité que « forcément » ça en fait une vérité ultime sur les femmes, et qu’aucune, jamais, ne le sera… C’est tout.

      Oui, c’est vrai que, jusque là, mon discours ne vous sert pas à grand chose, je repars donc à mon tricot. Bisous tout autant, et bonne journée ;)

    • Yannick dit :

      Merci à vous deux!!

      Je l’ai revue Mardi soir, à la fac. Encore une fois c’est elle qui est venue et je n’ai pas eu grand chose à faire pour obtenir un rendez vous. Je pense que j’ai paniqué un peu facilement l’autre jour, mais c’est une fille comme les autres finalement. Du coup j’ai son numéro, et ses textos sont très explicites, je pense pouvoir me débrouiller seul pour la suite :D

      Voilà, je voulais juste vous tenir au courant puisque vous m’aviez aidé, et que c’est dans l’esprit du site.

    • Sylvain dit :

      Hello Yannick,

      Nous attendons la suite du coup! Et surtout pas de pression inutile. Quel que soit son environnement, une femme reste une femme! donc on reste zen et on déroule son game en douceur :)

    • Sylvain dit :

      Al!!! Elle fait du tricot ;)

    • AL dit :

      Chouette ! Je vais pouvoir me prendre pour un chat et jouer avec ses pelotes ! ;P

    • Laurie dit :

      Laisse mes pelotes où elles sont, et occupes toi de ton aiguille (à tricoter bien sûr!).

      Je suis très contente pour toi Yannick! Comme te dis Sylvain, ne te mets pas la pression, n’en fais pas le centre de ta vie, et prends le cool! Ca ira tout seul!
      Merci pour le retour, c’est sympa de ta part! Bonne chance ;)

      PS : Al, ton slip en laine est bientôt terminé, ne t’inquiète pas!

    • AL dit :

      J’espère que t’as opté pour ce modèle :
      http://www.iesanetwork.com/ca.laurent/siteslip/images/insolite1gd.jpg

      Mes aiguilles se portent bien, elles sont rangées et j’espère ne plus jamais avoir à m’en servir.

    • Laurie dit :

      Owww maaaaaan… -_-
      Il me manque la trompe, je m’exerce sur modèle et je t’envoie ça…^^

    • AL dit :

      Que de la gueule !

    • AL dit :

      Moi qui croyais que j’avais enfin rencontrer une femme aussi audacieuse, drôle et passionnée de tricot, de chat et de yoga que moi… mais en fait, t’es loin d’avoir le niveau. Encore un échec à ajouter à ce long mois de la lose… :(((

    • Laurie dit :

      Disons que mes promesses sont réservées pour l’instant…
      Mais je peux te tricoter une tenue de yoga pour chat si tu le désires ;)

      Pourquoi c’est la lose?! :(

    • AL dit :

      21h59 ? Heures supp’ ou bien tu t’es enfin décidée à avoir le net chez toi ? XD

      La lose : Pas super fier de moi… du coup, pas envie de le dire ici… mais en privé, pourquoi pas. Mais la lose…

    • Laurie dit :

      Aucun des deux, j’ai changé de portable ^^

    • AL dit :

      Je vois que Môdame a les moyens ;)

    • Laurie dit :

      J’en profite avant de redevenir précaire… haha

    • AL dit :

      Tu bosses dans quel domaine, en fait ?

    • Laurie dit :

      Je ne bosse pas dans un domaine, mais dans un bureau. (haha)
      On va dire que je travaille en administration.

    • AL dit :

      Hum… Vu comment t’esquive les détails, on jurerait que tu bosses aux impôts looool

    • Laurie dit :

      Tu vas vite le savoir! Donnes moi ton nom et ta date de naissance…lol

    • AL dit :

      Albert. Albert Muda. Né le 6.9.1969, à Sexfontaines dans la Haute Marne.

    • AL dit :

      Poisson d’avril ! Je suis né à Poil (dans la Nièvre) ! :))

    • Laurie dit :

      Hahaha! T’en fais un beau de poisson d’avril!
      Bonne journée! :)

    • AL dit :

      MAZETTE ! Mon identité secrète révélée au grand jour !!! Adieu monde de l’anonymat ! :'(

      (Grosse pression pour le commentateur ou la prochaine commentatrice : 200e message dans ce fil. Va falloir donner du level !)

    • Laurie dit :

      Alors pour le 200 ème commentaire sur le topic que les femmes sont de mauvaises conseillères, je vous vous montrer un de mes précieux dons féminins :
      >O

    • AL dit :

      >>++++)))°<

    • Laurie dit :

      Heyyy! Pas mal!
      T’es une meuf?!

    • AL dit :

      Peut-être. J’ai une part de féminité très développée… (ceci dit, si je suis une fille, je suis lesbienne :P )

    • Laurie dit :

      C’est tant mieux, ça fera plus de mecs pour moi! Haha

    • AL dit :

      Sûr que c’est pas moi qui te piquerai les mecs ! XDD

      Ceci dit, je pense qu’on pourrait faire une super équipe en club échangiste : tu prends les mecs, je prends leur meuf ;)

    • Laurie dit :

      C’est la deuxième fois dans l’année qu’on me propose d’aller dans un club échangiste, pour le côté pratique ou l’économie du forfait couple… Dois-je me poser des questions?! lol

    • AL dit :

      Je comprends ! Bon, bah… Jamais deux sans trois : ça te dit d’aller en club échangiste pour partager une nouvelle expérience originale, rigolote et conviviale ? :)

    • Laurie dit :

      Ca dépend! T’as quoi à échanger? haha

    • AL dit :

      Plaisir et expérience. :)

    • Laurie dit :

      Tu sais plus quoi inventer pour séduire les gonzesses toi, hein…?

    • AL dit :

      Oh ! Bel exemple d’incompréhension hommes / femmes. Tu croyais que je cherchais à te séduire, et moi je croyais que tu cherchais à pourrir les commentaires de l’article d’Aurélien en floodant. ;-P

      Du coup, bel exemple de projections psychologiques visant à reprocher à l’autre ses intentions inconscientes ^^’

    • Laurie dit :

      Ah, moi je pensais juste qu’on rigolait gentiment en s’envoyant des vannes… haha!
      Si j’avais su.

    • AL dit :

      Ah bah voilà, là, on est sur la même longueur d’onde :))

      Si j’avais cé.

  • Mr.XX dit :

    Super rassurante la phrase « les femmes pardonnent parfois à ceux qui forcent l’occasion, mais jamais à celui qui la manque »…

    Maintenant, mes questions, les voici : À partir de combien de temps peut-on dire qu’une occasion est ratée ? Si on voit sa target tous les jours ? Je me doute bien qu’il n’y a pas de durée exacte, mais y a t-il quelques signes qui prouvent que c foiré ? Et enfin, dernière question, est-ce possible et si oui comment de raviver la flamme si l’occasion est ratée ?

    • Aurélien dit :

      Salut Mr.XX,

      Si t’as manqué une première fois le train, ça commence à être tendu…

      Un non ça va, au deuxième faut savoir passer son tour.

      Voilà pour la théorie qui s’applique à 90% des situations.

      Bon courage.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)