Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

où-draguer-faire-des-rencontres

Drague

Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

 Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes
« Quel est ton rythme de sortie et où sors-tu pour faire des rencontres ? Si je te dis « où draguer », tu me réponds quoi ? Si je te demande les 3 meilleurs lieux pour faire des rencontres, tu me réponds quoi ? » : en face à face lors des sessions de coaching en séduction, je me retrouve face à des hommes qui ne savent tout simplement pas où sortir pour faire des rencontres.

Un des refrains qu’ils me chantent très souvent, c’est « je n’aime pas les bars et les boîtes, trop de bruit, trop de concurrence, c’est trop cher ! Coach, où sortir pour draguer et faire des rencontres ? ».

Et parce que cette question nous concerne tous, on a décidé d’en faire un article complet !

 

Quand je suis en séance de coaching en séduction, outre la capacité à séduire, je dois travailler avec mes coachés sur leurs opportunités de rencontres.

Il m’arrive d’avoir en face de moi des coachés avec une vie sociale très remplie, tout comme de travailler avec des hommes qui n’ont que le vendredi et le samedi soir pour sortir à Paris ou en province et pour draguer en soirée.

Savoir draguer, être capable d’aborder une femme, savoir quoi lui raconter et la faire rire, savoir faire naître des émotions en elle et l’envie de vous revoir : ça fait partie des compétences à acquérir, bien entendu.

Mais si vous n’avez nulle part où les mettre en pratique, si vous n’avez aucune sortie de prévue, si vous n’avez pas d’amis avec qui sortir pour faire des rencontres, tout de suite, votre opération séduction va se compliquer.

C’est donc pour ça qu’on se pose, stylo-papier, et qu’on réfléchit à la maximisation des opportunités de rencontres. Un terme pour dire « comment sortir plus et faire plus de rencontres ».

Et encore… Ce n’est pas tellement ça l’objectif. Ce n’est pas de « sortir plus ». C’est de sortir mieux. C’est d’apprendre à sélectionner les bons endroits pour draguer, les bons lieux de rencontres.

Comme le rappelle une étude de l’INED, l’homogamie demeure : « qui se ressemble s’assemble ». (Cet article explique bien où les Français rencontrent leur premier partenaire sexuel)

Pourquoi il est si compliqué de draguer en boîte et dans les bars ?

En 10 ans de coaching en séduction, je ne pensais pas entendre aussi souvent : « Coach, les boîtes, pour draguer, c’est vraiment nul ». Les raisons données par les apprentis séducteurs sont multiples, et vous les avez probablement en tête :

C’est trop cher !

Payer une bouteille à 250€ alors qu’elle en vaut 15 au supermarché, c’est vraiment dur pour le portefeuille ! Pour le séducteur fauché, le clubbing est très clairement un mauvais investissement et un mauvais endroit pour faire des rencontres.

C’est trop bruyant !

Pour de nombreux lecteurs et coachés malentendants ou avec des problèmes d’audition, j’ai souvent eu ce reproche pour la drague en boîte de nuit : « On ne peut pas se parler ! On ne peut pas faire connaissance ! Mon game entier est basé sur ma personnalité et mon humour, et en boîte, les filles que je rencontre, je n’arrive pas à leur faire voir tout ça ! »

La concurrence est trop grande !

On se souvient de nos meilleures soirées avec Eros, ces soirées à batailler face à la concurrence pour avoir l’attention complète des filles…

Des mecs plus en place, plus official que nous, des Saoudiens et des Russes qui posaient plus d’une cinquantaine de bouteilles à la fois quand on n’avait qu’un verre en main, le DJ qui réalise un hold-up alors qu’on venait de discuter avec notre target pendant une heure, les patrons des boîtes de nuit qui à la dernière minute proposaient des afters à nos targets sans nous inviter, des danseurs qui mettent le feu à la piste et attirent les regards, des grands beaux gosses musclés qui n’ont pas à ouvrir la bouche : parfois, il y avait de quoi perdre foi en l’humanité en se disant qu’on aurait dû aller draguer ailleurs…

Les filles se prennent pour des princesses qu’on ne peut pas draguer en boîte !

Combien de fois on l’a entendu, celle-ci…

« Le mode de sortie a changé : la boîte de nuit n’est plus vraiment la version moderne du bal populaire où on allait pour faire des rencontres !

Les filles y sortent entre copines, pour booster leur ego et saboter toute tentative de drague de la part des mecs. 

De toute façon, elles ne sont là que pour se faire payer des verres ! »

On a souvent entendu cette histoire à laquelle on adhère moyennement. Certes, il est plus dur d’aborder une fille en groupe ou d’aborder un groupe de filles, mais toutes les filles ne se prennent pas pour des princesses inaccessibles…

Je n’aime pas boire ! Je n’aime pas danser !

Pas facile de faire des rencontres dans ces temples de la beuverie. Le deal est simple et bien connu de tous depuis longtemps : on boit, on se roule des pelles, on se pécho, et on se réveille le lendemain matin en se disant « eh merde, j’aurais peut-être mieux fait de ne pas boire autant. Enchanté, ton prénom c’est quoi déjà ? ».

(Ce processus bien rôdé risque de changer, en raison de l’importance médiatique accordée au consentement. Je ne peux que vous rappeler de boire avec modération, pour votre bien-être, votre santé, et pour ne pas finir avec un #metoo sur le dos. Alcool et séduction ne font pas bon ménage…)

Quant à la danse : si vous n’aimez pas danser en boîte, ça peut aussi être un frein à votre capacité à rencontrer des filles en soirée.

Dès lors, si on se dit que les boîtes ne sont pas le meilleur endroit pour draguer, où aller pour faire des rencontres ?

La liste des meilleurs endroits pour draguer et faire des rencontres

1. Les cours du soir : le lieu pour draguer des femmes qui veulent progresser

Le code de la route ? Les cours d’allemand à l’institut Goethe ? Des cours de Photoshop ? Des cours de self-defense ?

Vous y rencontrerez des femmes qui comme vous veulent apprendre quelque chose. Des femmes qui veulent sortir de l’état dans lequel elles se trouvent actuellement.

Des femmes qui cherchent des hommes qui vont dans la même direction qu’elles. Les points communs, c’est toujours important lors d’une rencontre !

2. Les associations

C’est l’hiver et les sans-abris meurent de froid dehors. Consacrer du temps aux autres, à écouter, à distribuer des repas, avec les Restos du Cœur, avec le Samu Social, avec n’importe quelle association, c’est faire d’une pierre deux coups.

Non seulement vous aiderez et répandrez le bien, le love (bravo), mais vous pourrez aussi faire des rencontres tout en vous sentant utile.

Associations caritatives, associations religieuses, associations politiques : consultez le programme de votre ville !

3. Cours de danse : un des meilleurs endroits où draguer

Alors non seulement les cours de danse ont toujours autant la côte, non seulement vous y rencontrerez des femmes nouvelles chaque semaine et changerez de partenaires pour danser à chaque fois, mais surtout : vous apprendrez à danser !

Et ça, c’est une des compétences de base pour les séducteurs : apprenez cette superbe capacité à mener les femmes !

Le bonus : une fois que vous saurez danser, vous pourrez rencontrer des femmes partout, dans le monde entier. La danse, c’est le langage de la sensualité par excellence !

4. Draguer au café branché du coin

Pas facile dans toutes les villes, mais le Starbucks ramène toujours son lot de travailleuses freelances, graphistes, blogueuses, voyageuses en mal de connexion WIFI.

L’autre jour dans un café d’hôtel parisien, j’étais assis près d’une jeune femme, et le serveur est venu m’apporter ma note, en me demandant : « Vous êtes avec la jeune femme ? ».

Elle me regarde, je la regarde, elle rougit et dit « Ah non, pas encore… ». Avec un peu de chance, c’est même vous qui allez vous faire draguer !

5. Le yoga : l’endroit parfait pour faire des rencontres

lieu de drague yoga Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

Barney Stinson l’avait déjà compris il y a des années : les cours de yoga sont majoritairement fréquentés par des femmes qui veulent prendre soin de leur corps et de leur mental.

Si vous êtes dans le même état d’esprit, vous pouvez peut-être arrêter de draguer à la muscu et vous mettre à draguer au yoga !

Bonus : même si vous ne réussissez pas à séduire qui que ce soit, vous serez plus flexible pour vos conquêtes suivantes…

6. Le samedi après-midi dans les villes, pendant le shopping

Chaque ville de province a sa grande rue ou son centre-ville avec le Zara et le H&M, son allée commerçante où tout le monde vient dépenser une partie de sa paie le samedi : c’est l’occasion ou jamais d’apprendre à aborder partout, tout le temps, pour espérer aborder une fille dans la rue ou dans un magasin !

7. Draguer dans un festival !

ou draguer en festival Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

Une des meilleures expériences qui soient, à vivre avec un wingman ou une équipe de préférence, pour vous motiver. Je vous donne quelques techniques pour draguer pendant un festival dans cet article.

Sur un week-end de deux ou trois jours, un festival, c’est l’occasion d’aborder des dizaines de groupes de filles et de faire la fête avec tout le monde, de vous décoincer et de vivre de nouvelles expériences !

Le meilleur lieu pour draguer et faire des rencontres…

Dépend de vous !

EN guise de conclusion, j’espère que vous l’aurez compris, il n’existe pas un lieu parfait pour draguer, il n’existe pas une top-list d’endroits où faire des rencontres.

J’ai un bon ami très dragueur qui prend entre deux et trois numéros par semaine chez JOUR ou COJEAN le midi (des bars à salades où tu paies trop cher ta salade, mais c’est le jeu…). Chef de projet, il rencontre des filles dans le market, la com’, la compta, des employées de bureau comme lui.

J’en ai un autre qui s’est spécialisé dans les runneuses, les joggeuses, les filles en baskets qui courent, comme lui : il leur sourit, leur dégaine parfois un « coucou » avec la main, avant de se mettre à leur allure et de leur demander leur numéro de téléphone. Osé. Et ça marche !

On a regardé nos ratios respectifs avec Eros et Nightwing : moins de 30% de street, près de 50% de NPU (drague en soirée), 30% en ligne, le reste via leur cercle social pour eux deux, un peu plus de rencontres sur les sites de rencontres pour moi.

J’ai regardé mes trois relations qui ont compté, elles sont assez cohérentes avec les études sur le sujet : toujours des filles avec qui je partage des points communs. La première, en cours, la seconde, via des amis d’amis, la troisième, j’avais décidé de la draguer sur Facebook

L’essentiel, si vous voulez trouver l’amour, c’est de décider de vous bouger. De décider de tenter de nouvelles sorties. De vous renseigner.

PS : un dernier point… Comme les scouts, soyez « toujours prêt » ! Ce serait quand même dommage de passer à côté d’une rencontre à la boulangerie du coin parce que vous êtes sapés comme un vaurien et que vous ne vous êtes pas lavé les dents pour aller chercher votre baguette… Un jour, quand j’étais étudiant et que je manquais encore de confiance en moi, j’ai regretté de ne pas être mieux sapé quand cette jolie étudiante est rentrée dans la laverie. Impossible de l’aborder dans mon jogging troué, avec ma tête de bourré du vendredi soir…

PS2 : je vous livre mon spot secret ? Le rayon développement personnel à la FNAC… probablement mon lieu préféré pour draguer des filles qui s’intéressent comme moi aux sciences occultes !

Et vous, votre meilleur endroit pour faire des rencontres, c’est quoi ?

Sélim, team cercle social + réseaux sociaux

Bann SMS1erRDV 1 Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

Banner 50phrases Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

Bann SexTalk 3 Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

sextalk Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

sms Où Draguer et Rencontrer des Femmes… 7 Lieux de Rencontres quand On n’Aime Pas les Bars et les Boîtes

Lire la suite
10 Commentaires

10 Comments

  1. Koenig

    22 mars, 2018 à 11:10

    Salut à tous !

    J’ai rencontré une fille en ligne récemment un peu par hasard en lui envoyant un message, on a commencé à parler.
    À préciser qu’on habite loin l’un de l’autre, mais qu’elle a des attaches dans ma région. De ce fait, elle revient de temps en temps.
    Il se trouve qu’elle souffle un peu le chaud et le froid, parfois me relance mais parfois répond par de simples smileys.
    Dans les jours qui viennent je vais dans sa région, je l’ai invitée à boire un verre mais ça reste assez loin de chez elle. En sachant ça, elle me dit qu’elle vient dans ma région un mois après et qu’on se verra à ce moment là. J’aimerais votre avis sur la situation car d’un côté elle a l’air réceptive, de l’autre moins. De plus, j’aimerais conserver le potentiel intérêt qu’elle pourrait avoir.

    Merci d’avance d’avoir pris le temps de me lire et des conseils que vous pourriez avoir !

    • Sylvain

      22 mars, 2018 à 11:53

      Hello Koenig,

      Avec la distance, ce n’est jamais évident. APres si elle etait vraiment motivée, elle viendrait te voir tout de suite quand tu es à cote. Je dirais que ca se situe dans un entre 2. En meme temps ca ne la derange pas de te voir et en meme temps, elle est pas à fond. Donc tu dois combattre sa flemme, sa fatigue, son emploi du temps, ses copines…A toi de faire monter son interet avant que ce ne soit elle qui arrive :)

    • Koenig

      22 mars, 2018 à 18:50

      Merci pour ta réponse Sylvain !

      Je me déplace à environ 150 bornes de chez elle, c’est sa région de manière assez vague !
      Concrètement, lui transmettre un max d’émotions positives en gros ?

    • Sylvain

      26 mars, 2018 à 11:58

      Hello,

      Oui, se rapprocher d’elle au max.

      Apres oui je comprends mieux, 150 kms ce n’est quand meme pas anodin. Meme si vous vous voyez à mi parcours ca fait bien 1h de route pour te rejoindre. Pour un premier rdv, il faut envoyer une sacrée dose de motivation. DOnc le mieux c’est de lui souffler cette motivation jusqu’à ce que les choses soient un peu plus faciles au niveau de la logistique :)

  2. Ted69

    22 mars, 2018 à 13:57

    Dans un festival, c’est clairement, mais alors clairement, le meilleur plan qui soit ! Les filles sont super open, l’ambiance n’a rien à voir avec une boite de nuit.
    Ce sont mes plus beaux souvenirs de drague ! Et c’est pas fini…

    • Sylvain

      26 mars, 2018 à 11:55

      Il faut s’entrainer pour Lollapalooza 2018 :)

  3. Sôwal

    22 mars, 2018 à 19:09

    De supers conseils, j’adhère, dès lors qu’on a passé le stade clébard affamé quand-même. Parce que c’est la dif majeure avec les boites, les apps et dans une légère moindre mesure, les bars. Là-bas, l’ambiance de merde décrite en première partie d’article est essentiellement créée par ça, on sait que tout les affamés du secteur vont en passer par là tôt ou tard, alors même le modèle économique en tient compte. En toute logique les meufs y passent en mode princesse et n’ont qu’à trier, où s’y sentent parfois agressés si elles aussi ne maitrisent pas ces tristes évidences.

    Du coup les propositions de l’article constituent une grosse majorité de mon propre ratio, parce que les relations se nouent avec plus de naturel, plus de fluidité, moins de protocole et de codes débiles. Mais à mon sens ça n’est vrai que si on a quand même une autre bonne raison personnelle de se trouver où on est, comme semble le dire l’article !
    N’avez-vous jamais entendu parler des 2 ou 3 seuls mecs du cour de salsa des filles ? Effectivement les bons danseurs y ont une cotte incroyable, mais le dernier, le chelou qui mate et qui a demandé le num de la moitié des participantes, c’est pas la même image…
    Idem pour ces gens qui déboulent dans un festival un peu spécialisé et qui semblent ne rien connaitre, qui papillonnent beaucoup beaucoup socialement mais qui se comportent comme si ils étaient dans une grande boite de nuit pendant un week end. Disons que ça se voit et que ça fait plutôt baisser la bonne ambiance globale.

    Donc, rencontrer des femmes là où les intérêts communs sont logiques, oui, archi oui, c’est même le meilleur terrain du monde. Mais s’inventer des intérêts pour chopper, non, sinon un jour les lieux publics vont tous être aussi étranges et peu humains que les lieux de rencontre de masse qu’on connait tous, et on n’a pas fini d’entendre parler de harcèlement.

    • Sylvain

      26 mars, 2018 à 12:01

      Hello Sowal,

      Je suis d’accord, c’est ça la clé! et même pour une éventuelle relation durable, c’est toujours bien d’avoir une fille que tu peux integrer à ton mode de vie. Il ne faut pas faire quelque chose pour faire des rencontres, mais profiter de ce que l’on aime faire pour faire des rencontres.

      Effectivement, je suis en couple et ma copine fait de la salsa et comme tu le dis, celui qui s’en fout et qui est là juste pour brancher, il se fait renifler à 8000. La clé est là, vis tes passions et fais les activités qui te plaisent et quoi qu’il arrive, tu auras normalement des opportunités de rencontres ;)

  4. tails le renard

    23 mars, 2018 à 18:28

    je partage cette avis sur les boites de nuit,que les femmes prennent un malin plaisir à rejeter les mecs,j ai peut être tord,mon wigman n est pas de cette avis,j adore les bars,j ai mon petit « QG »,le barman et un jeune de mon age,il est au top,la dernier fois on est resté avec lui jusqu’à après la fermeture à écoute de la musique,ses amies féminine commence a nous calculé,on est des habitué maintenant.Après j ai essayé divers chose,le badminton c est sympa mais en ce qui me concerne les rencontres c’était pas trop ça,des rivalité,des femmes concentré que sur le sport,pas très ouvertes,j ai fait que 6mois,j ai pas trouvé mon bonheur dans les clubs de photos également.

    Par contre je m y suis mit à la dance;je cache pas que depuis j ai fait une déparie sur ma phobie social,et j ai décidé que quand je me lance dans quelques chose,c est pour aux moins un an,donc la kizemba ça sera pour un an.quoi qu il se passe,meme si pour l’instant je suis gauche.Jusqu ici je tenais 6 mois max.

    Le yoga j ‘y ai pensé,j avais faillis m y lancer y’a 2ans,c est une bonne idée!

    • Sylvain

      26 mars, 2018 à 12:31

      Hello Tails,

      Tres bonne idée la kizomba. Sache que je suis comme toi. Je m y mets doucement alors que je suis le pire danseur de tout le pays je pense! Courage! Mais il faut que ça te plaise et que tu y prennes quand meme du plaisir!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Drague