Les 5 types d’hommes qui ne progressent pas en séduction

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

Born Looser Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler des profils que je rencontre, soit sur le forum ADS, soit lors des séances de coaching en séduction soit en soirée avec des amis. J’ai en effet observé 5 types de profils d’hommes qui n’arrivent pas à progresser en séduction…

Si vous vous reconnaissez, c’est mauvais signe, mais en analysant ces erreurs, vous pourrez changer votre façon de voir l’apprentissage de la séduction !

Monsieur le Professeur

Un chouette type avec qui parler, mais n’espérez pas davantage de lui. Ce profil de séducteur a tout lu, connaît tout mais, et c’est là son grand défaut, manque de pratique sur le terrain.

Il pourrait probablement animer un séminaire séduction à notre place, mais quand il s’agit d’aller aborder une fille pour de vrai, son cerveau se met à faire des nœuds de folie, il bugge, il est en surchauffe, il explose.

« Alors là il faut que je prépare mon Eye contact avant de l’aborder en suivant la règle des 3 secondes. Après l’opener, hop, direct je la neg et j’enchaîne sur du C&F avant la kino escalation en zone confort ».

Trop compliqué, trop théorique… Le professeur se prend trop la tête. Du coup, il ne progresse pas en séduction, et reste bloqué avec ses 200 livres dans la tête…

La Grande Gueule

La grande gueule a un vrai problème : il ne sait pas se taire. Parler, annoncer des résultats de folie, ça il sait le faire :
« Salut les gars je vous jure qu’aujourd’hui en commençant mon journal, je vais aborder 50 filles par jour pendant 50 jours. »

Généralement on attend son second post, on attend de lire la suite. Alors soit il a trouvé la femme de sa vie parmi les 50 et a fermé son compte sur le forum, soit il est victime de démotivation complète et on ne le reverra plus sur le forum séduction.

Il fait partie de ce genre de gars qui se lancent dans mille projets, mais jamais aucun n’aboutit. Face aux buts, le gardien déjà au sol, il réussirait à mettre le ballon à côté de la cage.

Il a peur de la réussite, peut-être un complexe d’infériorité ? Ce qui le pousserait à faire beaucoup de bruit avec sa bouche (et son clavier) pour qu’on l’aime et qu’on le reconnaisse.

Le Calimero

Comme son nom l’indique, Caliméro se plaint en permanence.

« C’est trop injuste ». Calimero, au lieu de prendre son destin en main, à des croyances limitantes qui l’empêchent d’avancer. Un jour il a décidé que le monde était comme ça, et pas autrement, et depuis, il n’arrive pas à changer ni obtenir des résultats avec les filles.

Il se trouve des tas de fausses excuses :

« Je suis moche et les filles ne s’intéressent qu’au physique. »
« Je suis pauvre et les filles ne pensent qu’au fric. »
« J’ai une petite b*** et je n’arriverai jamais à donner du plaisir à une fille. »
« Je n’ai aucun diplôme je ne rencontrerai jamais de fille qui s’intéressera à moi. »
« Je suis roux, et même les banques de sperme ne veulent plus de nos gènes. »

L’astuce ? Les blocages, les freins sont dans sa tête.

Si la vie est une route que l’on parcourt, il a décidé de laisser le volant aux autres. Si un de vos amis est comme ça, il est de votre devoir de lui faire ouvrir les yeux. Seul lui a les cartes en main.

L’Acharné

Aussi appelé le cheval dans « La ferme des animaux » de George Orwell. Quand ça va mal, le cheval a toujours cette réplique : « je vais travailler plus ».

Le problème c’est que le cheval ne sait pas par où commencer. Il est désorganisé. Il veut bosser plus, il veut progresser mais n’oriente pas ses efforts dans la bonne direction. Il se disperse ou s’entête dans une mauvaise direction.

SI vous stagnez, vous devez prendre les choses dans l’ordre : commencez par identifier votre problème. Pour progresser, il vous faut absolument réussir votre diagnostic.

Parmi les profils d’acharnés, de têtus, on a des types qui veulent absolument « aborder une fille » ou « draguer dans la rue », alors qu’ils n’ont pas forcément les qualités pour (confiance en soi solide, capacité à produire une bonne première impression, etc…) et que leurs points forts les rendraient bien meilleurs dans des environnements plus « chauds » comme les soirées entre amis.

Si vous voulez vous acharner sur un point en particulier dans le game, développez votre Inner Game !

Le Condescendant

« Moi, apprendre à draguer ? Jamais de la vie, c’est un truc de bouffon ! »

Vous vous en doutez, vous l’avez expérimenté, lorsque vous parlez de votre envie de vous améliorer socialement, de développer des capacités de communication et d’accroître votre pouvoir de séduction, les gens se moquent de vous.

Sachez-le, ce n’est pas grave. Certains n’ont jamais eu d’efforts à fournir pour séduire une fille, pour réussir un premier rendez-vous. Alors ils vous prendront de haut, vous et votre volonté de progresser.

Vous, vous excellez peut-être en mécanique, à la flûte de pan ou en littérature médiévale. Chacun son truc. Mais là où VOUS avez un avantage, c’est que vous avez envie d’apprendre.

C’est cette curiosité qui sur le long terme vous fera rattraper votre retard, et peut-être même prendre de l’avance sur tous ceux pour qui « c’était naturel ». C’est ça la force de la communauté d’ADS !

Et pendant ce temps, celui qui vous regarde avec un air condescendant stagne, vit dans le déni et reste frustré de ne pas faire de progrès. Ne prêtez pas trop attention aux remarques des jaloux, de ceux qui commencent la course avec de meilleures baskets que vous… L’essentiel, c’est de faire votre course.

Alors, vous avez reconnu des gens de votre entourage dans cet article?

Sélim, a.k.a. Monsieur Jacques

banner parler aux femmes Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction
banner parler aux femmes Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction
Banner 50phrases Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction
Banner 50phrases Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 5 types dhommes qui ne progressent pas en séduction
92 COMMENTAIRES
  • Meandro dit :

    Re – Bonjour !

    Je dois avouer que cet article est bien construit, le dernier cas m’a fait penser a moi, je n’ai aucun mal pour aborder les gens, leurs parler, mais il me manquer plus de tact, grace aux articles j’ai pu ameliorer mon story telling et mon BL, et ca tombe a merveille !

    Meandro ;) .

  • gilou dit :

    je comprend pas une chose quand je suis dans la rue ou aau café les femmes me regardent defois souries mais voila quand je vais sur les sites de rencontres et que je commence a avoir des contacts interressants j echanges des photos et toutes je dit bien toutes me disent que je suis pas leurs styles physiquement et meme avec la cam sur skype ces pareil a savoir que j ai du mal a abordé dans la rue ces sur mais pourquoi je plait dans la rue enfin je pense et pas sur les sites si vous avez un conseil pour moi je prend merci

    • Sélim dit :

      Hello Gilou,
      je ne peux pas juger de l’expérience que tu vis « en vrai » et en ligne, mais tu risques d’être souvent recalé en ligne avec une telle orthographe.
      Surveille tout ça, sinon, il est fort probable que ça joue contre toi…

  • Shum dit :

    Ah ben un bon profil de professeur pour moi, depuis plus de 10 ans :D

    Et comme j’arrive toujours pas à enchaîner 3 mots avec une femme sans avoir l’estomac au bord des lèvres, ce n’est pas près de changer… -_-

  • Gunther dit :

    Le condescédant , le calimero et l’acharnel ……. J’ai tout gagner 😢

1 2 3 4

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)