Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur

Publié dans Drague par Sélim

Lhomme a femmes Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur

On se moque des séducteurs, ces hommes qui ne vivent que grâce et à travers les femmes, souvent en les utilisant.

Les charmeurs, embobineurs, smooth talkers, dragueurs, players, MANIPULATEURS ! Que de mots pour désigner ces hommes à femmes dont on sait peu de choses.

Ils font peur, parfois… Pitié, souvent… Envie, toujours… Mais tout n’est pas rose dans la vie d’un séducteur. Le parcours de l’apprenti séducteur est rempli d’embûches dont vous n’avez même pas idée.

Si vous sentez qu’un grand séducteur sommeille en vous, laissez-moi partager ces quelques mises en garde dont j’aurais adoré bénéficier plus jeune.

Le centre de dépistage, probablement votre seule carte fidélité

Coucher avec des filles implique forcément avoir des contacts génitaux, échanger des fluides, et partager plus que des sentiments. Il serait dommage de partager mycoses et autres complications. Vous connaissez des joueurs de haut niveau qui ne se blessent jamais durant leur carrière?

La balle perdue qu’on peut tous prendre, c’est le verre partagé bêtement avec une fille qui a une mononucléose. Bêtement, c’est si vous ne couchez pas avec elle par la suite.

Si vous l’amenez jusque dans votre lit, le calcul à faire sera différent : «Est-ce que ça valait vraiment le coup de chopper la mononucléose ? Est-ce que c’était vraiment révolutionnaire ? Le jeu en valait-il les Chandelles ?»

Que Dieu vous garde, la mononucléose c’est horrible, ça vous couche, vous rend mou, et ça dure loooooongtemps. Mieux vaut chopper une bonne MST, vous vous en rendrez compte et vous vous en débarrasserez plus rapidement.

Pardon, IST. Je suis vieux, au début de ma carrière on disait Maladies sexuellement transmissibles, maintenant on parle d’infections sexuellement transmissibles. La réalité reste à peu près la même : ça vous brûle le bout quand vous pissez.

Je n’ai heureusement jamais eu d’accidents de la sorte. Mes amis m’appellent pour me demander des conseils à ce sujet :

« – Sélim j’ai l’impression de pisser du feu, je fais comment ?
– Toi tu es vraiment débile, tu as couché avec une fille sans capote ?
– Oui.
– Bien fait. Va chez ton médecin, montre-lui ta b…, il va te filer des médocs, une crème et ce sera réglé. Et arrête de boire, tu oublies toujours de te protéger après.
– Oui papa. »

Nos anciens avaient déjà ces problèmes. Petite ou grande vérole du temps des Liaisons dangereuses, syphilis grandiose pour Maupassant, Van Gogh, Lénine et Al Capone, ça passait ou ça empirait.

Mais rien d’aussi horrible que le SIDA qui nous force à nous protéger en permanence. En plus du risque de grossesse, on doit tenir compte du risque de chopper le SIDA. Délicieux. Ça facilite les coups d’un soir et les histoires d’amour tout ça…

Concrètement, celui qui se lance dans la voie de la séduction doit dès la fin de cet article se plonger dans des articles traitants des sujets suivants :

  • Pilule du lendemain
  • Préservatif qui craque
  • Avortement pour les nuls
  • Fille qui n’a plus ses règles et qui vous dit que c’est vous le responsable

Le préservatif, doit-on le rappeler, n’est fiable qu’à 99%. Avoir envie de coucher avec des filles diverses et variées vous conduira à prendre un abonnement au centre de dépistage, par respect et prévention pour vos partenaires.

Même si vous vous protégez, vous devez vous faire tester de temps à autre. Régulièrement. En discutant avec des players aguerris, on a vu que certains se faisaient tester jusqu’à 10 fois par an.

Aujourd’hui j’ai lu que 14% des jeunes ne se protégeaient pas… Faites un effort les jeunes !

La vraie routine

D’abord la jambe gauche, chaussures, chaussettes. Puis la jambe droite. Nous avons tous nos rituels pour nous déshabiller, pour les déshabiller. Les cent premières fois peuvent être nouvelles, vous pouvez encore sentir de l’émotion du petit garçon qui déballe son cadeau le 24 décembre au soir…

Pour survivre et ne pas tomber dans la misogynie la plus dure, le vrai player sait garder ce regard et cet émerveillement de puceau. Chaque fille qu’il découvre est comme la première fille de sa vie. Il y croit encore et lui fait croire à cette unicité nécessaire pour elle.

Et un jour vous prendrez cette gifle en pleine gueule, quand vous vous rendrez compte que vous employez toujours les mêmes mots, quelle que soit la fille.

Vous êtes devenu efficace, vous tenez la formule magique, la recette qui fait mouche. Vous devenez un vrai robot.

Ranger l’appartement, cacher les objets sensibles ou boucles d’oreilles «oubliées» par la fille précédente, changer les draps, vider les poubelles pleines de capotes tous les jours. Comme un serial-killer, le vrai player a ses rituels.

Il suffit de reprendre l’intro de The Game de Neil Strauss pour se rendre compte du cynisme inhérent à la communauté de la séduction :
« Si vous lisez ces lignes, je tiens à vous dire que pour moi ce n’était pas un jeu. J’étais sincère. Vraiment. Vous n’étiez pas comme les autres. »

La vérité ? Une rencontre de plus, une fille de plus, un orgasme de plus. Et après, quoi ? La lassitude.

A quoi ça sert tout ça ? A vous de trouver votre recette pour ne pas tomber dans la routine. A vous de garder en tête votre objectif final : trouver la femme de vos rêves, et la garder.

Cœur d’artichaut ou cœur de pierre

A chaque médaille, son revers. Votre capacité à séduire les filles ne fera pas débat. Votre insensibilité sera souvent mise en cause. Vous pourrez tenter de vous défendre en expliquant à vos accusateurs – souvent des accusatrices d’ailleurs – que vous tombez amoureux toutes les 10 minutes.

On ne vous croira pas. Et on aura raison de ne pas vous croire. Le coup de foudre, que vous y croyez ou non, ne dure qu’un temps. La passion qui brûle tout sur son passage vient un jour à manquer de combustible.

Et ce jour-là, c’est le grand réveil. « L’amour est aveugle », vous avez eu des œillères pendant quelque temps, mais au moment où vous les ouvrez à nouveau, vous aurez envie d’ouvrir vos ailes et de reprendre votre liberté.

« Ni Dieu, ni maître, que des maîtresses » pourrait être le crédo du serial lover qui n’arrive plus à faire fonctionner son cœur normalement. Comme les autres. Comme dans les comédies romantiques. Comme la norme sociale l’impose.

Souvent, le séducteur invétéré cherchera la perfection absolue chez une femme. Et sera évidemment déçu. Trop grosse, pas assez de seins, mauvaise haleine, insortable, pieds bizarres, visage non-conforme à vos attentes, vilaine peau : vous trouverez toujours une excuse pour lancer de nouvelles recherches.

Vous auriez une perle dans les mains que vous seriez capable de la laisser filer. Ce cynisme, cette insensibilité étaient très bien expliqués par Macaulay Culkin dans « Maman, j’ai encore raté l’avion ». Il explique à une vieille dame qui a peur d’aimer que son cœur à elle, c’est comme ses patins roulettes à lui.

Il a toujours voulu les garder neuf, les préserver pour plus tard, pour ne pas les abîmer. Et au final le jour où il était prêt à les utiliser, les patins n’étaient plus à sa taille. En gros, il explique à la vieille que si on a un cœur, c’est fait pour s’en servir.

Vous prendrez des râteaux, vous tomberez amoureux, vous vous ferez larguer, vous quitterez des filles, elles pleureront, ça fait partie du jeu, c’est la vie. Ne refusez pas le jeu. Ne refusez pas l’amour si vous le croisez.

Le pire, c’est d’en arriver au point où l’excès de cynisme vous empêchera de dire si c’est de l’amour ou autre chose…

La mauvaise réputation

Où que vous alliez, votre réputation vous précèdera. On saura que vous êtes le salaud qui a abusé de Christine, Julie ou Petra.

Si vous avez déjà fait une « victime » dans un groupe d’amies et que vous tombez amoureux d’une de ses amies proches, vous pouvez oublier immédiatement…

Les ex bafouées vous voueront une hargne sans limite, et vos proies potentielles seront sur la défensive, se montreront encore plus dures à séduire qu’une fille qui ne saurait rien de vous.

Mais le danger ne vient pas que des filles. Il viendra aussi de vos rivaux, jaloux de votre succès. Pour préserver leur pré carré, ils n’hésiteront pas à faire courir les pires rumeurs sur votre compte. Parfois, un pseudo–ami sera prêt à vous trahir pour vous doubler, c’est le jeu, il faut l’accepter.

L’anecdote la plus drôle qui me soit arrivée à ce sujet : la semaine dernière je discutais avec une jeune Alexandra, on parlait de business sur Facebook.
Elle m’avait ajouté au préalable. Dix minutes après, je reçois un message privé de son petit ami, un gars que je connais sur Twitter : « Pour Alexandra, tu oublies. C’est ma copine. Merci. »

Je crois qu’avec Maxx et Lex on a ri pendant des heures. Même les lecteurs débutants d’Artdeseduire.Com savent que ce message sent la crainte, la transpiration, le mec pas serein…

Vous l’avez compris, je ne peux que vous conseiller d’être très discret quant à vos activités de player. Pas un mot. A personne. Si vous n’avez pas la maturité nécessaire pour garder ce secret pour vous, pourquoi les autres vous rendraient-ils ce service ?

J’allais oublier : la jalousie et la frustration rendra certains mecs violents à votre encontre. Si vous accumulez les campagnes victorieuses, ils voudront vous descendre, soyez-en sûr. Il y a forcément un moment où vous prendrez la princesse d’un autre chevalier.

Aucun problème avec ça, soyez juste sûr de pouvoir vous défendre en cas d’attaque. De la même manière si vous collez d’un peu trop près une fille en boîte, et qu’elle est en couple, préparez-vous à négocier votre retrait intelligemment.

I’m a poor lonesome cowboy

Vous voyez la vignette de fin des albums de Lucky Luke, l’homme qui tire plus vite que son ombre? Il a résolu l’affaire, il a sauvé tout le monde, il repart seul vers sa prochaine aventure.

Quand il s’agit de filles, il n’y a plus d’amis. Il est très dur de trouver un wingman compétent et pas jaloux. Quand vous voyez une très jolie fille et qu’elle rit à vos blagues à tous les deux, il est surhumain de se dire « OK, je la laisse à mon pote ».

A un moment, votre testostérone parlera à votre place, malgré votre degré de maîtrise des bonnes manières. Vous restez un homme qui n’aime pas qu’on vienne piétiner ses plates-bandes. Vous voulez être le préféré, l’unique, vous voulez ravir le cœur de votre belle.

Le loup est condamné à errer, c’est un chasseur solitaire.

Bonus : le risque de tomber amoureux

Je discutais de cet article avec une amie qui me disait : « Le plus gros risque pour le lover, c’est quand même de tomber amoureux, non ? »

Pas d’accord ! C’est une bénédiction ! N’oubliez pas de rester vulnérable, de vous donner la chance de tomber amoureux. Une vie à draguer tout ce qui bouge doit être épuisant. Ne pouvoir se confier à personne, ne jamais poser votre armure vous fatiguera à la longue.

Même si vous êtes le meilleur des meilleurs, ne vous interdisez pas de tomber amoureux. Vous basculeriez définitivement dans le dark side…

Voilà, confessions intimes c’est terminé pour cette semaine. La semaine prochaine, vous retrouverez Brigitte, bouchère bavaroise bègue qui a des problèmes de jalousie vis-à-vis de son mari échangiste unijambiste.

[Edit : cet article serait incomplet si je ne vous disais pas de regarder le film Alfie. Tout y est. Je n’en dis pas plus.]

Vous voyez d’autres dangers potentiels dans la vie d’un player ? Vous avez déjà vécu l’une de ces situations ?

Sélim

banner parler aux femmes Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
banner parler aux femmes Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Banner 50phrases Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Banner 50phrases Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann SexTalk 3 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann SexTalk 3 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann 16erreurs 1 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann 16erreurs 1 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann SMS1erRDV 1 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann SMS1erRDV 1 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 5 Dangers de la Vie du Séducteur
153 COMMENTAIRES
  • latina dit :

    Pourquoi mentir si on a rien a caché ?

  • latina dit :

    Oups correction orthographe : … à cacher

  • hamza dit :

    mieux vaut trouver une fille tranquille et essayer de la charmée plusieurs fois, cest plus dur

  • Pezzos dit :

    Je reviens sur cet article qui permet de se remettre un peu en place.
    Je me pose une question (encore). Je pense que lorsque l’on devient un player, c’est qu’un jour, on a été un looser, tellement que l’on n’arrivait plus à vivre normalement. On peut prendre par exemple Mystery (un ancien geek), Style (un chauve sans succès), Gambler (ou tous les autres sur lesquels on peut apprendre des choses dans The Game). Je pense que si notre vie avait toujours été équilibré, on ne serait pas là à jouer pour combler un vide. On y arriverait sans s’en rendre compte.

    Ma question est : Peut-on être heureux toute sa vie comme ça ou un jour, nous redescendrons parmi les mortels ?

    Je repense souvent à la fin de The Game où tout part en sucette, où certain partent à la recherche de leur spiritualité, d’autre ne veulent plus entendre parler du jeu une fois marié…

    Est-ce que l’on pourra être heureux marié ?

    Oui, oui, sinon, je vais bien !

    • selim dit :

      On redescend un jour, c’est promis.
      Quand on réalise que tout n’est pas que séduction. Qu’il y a d’autres choses magiques dans la vie.
      Au bout d’un moment, on apprend à relativiser. Une autre ? Puis encore une autre ?
      Ah, encore une autre ? A quoi bon ? On passe à côté de filles merveilleuses… Donc on apprend à éviter les conneries…

    • lex dit :

      Pezzos : la vrai question, c’est : peut-on rester heureux non marié ?

      Parce que, vieux beau, ça ne va qu’un temps. Mais, plus tu avances, plus tu auras de chances de finir ta vie seul. Moralité : le couple, c’est la vie.

    • Choupinou dit :

      « Le couple c’est la vie »… pas nécessairement!, tout dépend de l’histoire de chacun

  • Pezzos dit :

    Merci Sélim.

  • Pezzos dit :

    @Lex : Oui, c’est bien ça, c’est que je me demande.

    J’ai eu une très mauvaise expérience du mariage, très mauvaise…
    Je sais que le couple, c’est la vie, l’équilibre, l’épanouissement par l’autre, etc… mais peut-on vivre une belle vie de couple après être passé par cette vie de séducteur (attracteur comme le dirait Mystery) ?

    • lex dit :

      Pezzos : je pars du principe qu’il faut vivre. Si tu regrettes quelque chose, ça finira par te bouffer et partir en vrille. Les histoires d’amour finissent mal, souvent, et c’est vrai que ça amènent de mauvaises choses, mais, la vie de coureur ne doit durer qu’un temps. Une vie à courir, c’est passer à côté de trop de choses, pour finalement, une routine.

  • karim dit :

    Il y a trois chose que je vois intéressant de comprend et j’aimerai en parler ici: le paradoxe, l’apprentissage et l’humour.

    quelqu’un qui a l’estime de sa personne ne trouvera pas de difficulté quand a l’intégration sociale. la question que je me pose moi, pourquoi ne pas chercher a s’assumer au lieu de porter d’autre victimes dans la mer de notre incertitude. moi j’ai appris ceci: j’ai droit a l’incertitude. Etre honnête avec soi-meme, cela soulage, accepter le fait que nous sentons des fois la peur d’etre seule, la peur de l’abandon et de l’inconnu… est c’est humain, naturel, mais plusieurs refuse de l’accepter et surtout de l’assumer! oui la vie est un jeux, car la vie est un processus. Mais jouer avec sa personne cela est il honnête? dans ce monde fou, je prefere la paix, et je prefere aussi des relations saines. je ne vois pas de malheure de reconnaître simplement que j’ai peur et des fois et que j’ai besoin de réconfort, mais cela je me le dis a moi meme d’abord et je m’offre ce que ma personne me demande. je ne vois pas ou es l’intérêt de rentrer en relation avec un autre que j’assumerai pas…. assumer toutes le conséquences d’un debut malhonnête: le JEU.
    j’ai appris que je suis humain, je m’accepte, je me pardonne aussi, et si simplement j’ai quelque chose a offrir , je l’offre comme un cadeau. j’ai appris a remplir d’abord ma bonbonnière et quand cela est fait j’invite les autre a sont servir et avec plaisir. mais je ne triche pas, pas d’illusion!

    alors, peut on pas appeler ce que vous enseigner ou proposer ici de la manipulation? car le sujet premier ce n’est pas l’autre mais nous-meme. pourquoi le faite d’avoir peur ou se sentit triste est synonyme de faiblesse ou de méchanceté? je crois que cela est tres humain, on n’as pas besoin de manipuler les autre pour combler ou cacher ce qu’on refuse d’accepter comme sentiment en nous. ça ne sera pas plus sympa de dire au autre de se regarder face au mirroir et de ce dire sans jugement qu’ils sont bon! que leur nature est bonne? et que surtout ont affaire a eux meme avant tout?
    la vie est paradoxal a tous les niveau. je l’explore, je ris de mes bêtises des fois, des bêtises des autres, mais surtout j’accepte les autres tel qu’il sont, car je m’accepte tel que je suis.
    en fin, dans ce monde fou, je préfère le model d’ETRE que celui de PARAÎTRE. j’espère que ma contribution portera tel que je le souhaite quelque chose et je vous remercie :)

  • Pezzos dit :

    Vivre et profiter, ne pas regretter.
    Ça me va comme réponse, on verra si ça m’arrive !

  • Pezzos dit :

    Merci les gars, je vous le souhaite aussi.

  • latina dit :

    Bravo Sélim. Tu as compris ce que c’est d’être un winner ; c’est être honnête avec soi-même autant qu’avec les autres. Etre soi-même est plus important que de paraître quelqu’un que nous ne sommes pas et vivre en assumant sa sensibilité, ses craintes sans se soucier du regard d’autrui c’est être fidèle à la vérité de son être. Continue ainsi ton chemin vers une mâturité spirituelle toujours plus grande. Tu es sur la bonne voie, celle de la victoire, de l’amour, du courage, de la grandeur, de la noblesse. La vérité est le choix de l’homme supérieur qui se situe bien au-dessus de l’homme animal. Parfois des gens se croient tout-puissants alors qu’ils ne font que manipuler et mentir, ils se croient forts alors qu’ils sont faibles, ce sont des loosers même s’ils sont persuadés du contraire mais un jour l’équilibre et la justice se fait et là il ne reste plus qu’a ouvrir les yeux pour ne plus s’engouffrer dans l’erreur, la confusion et la grande illusion.

  • Karim dit :

    a Latina :)
    merci pour ton « Bravo », mais juste une remarque : c’est Karim qui a ecris pas Sélim. ;)
    merci.

  • latina dit :

    Oups désolée, je voulais dire Karim ! Mais tu t’es reconnu ;-)

  • Green Pua dit :

    Selim quand tu dis rester très discret quant à nos activités de players , on ne doit en parler à personne? même as à ses amis? (proches bien entendu) parce que je ne raconte ma vie sexelle qu’à mes amis les plus proches et souvent ils n’ont aucun lien avec la fille en question .

    • Sélim dit :

      Il vaut mieux que tu restes le plus discret possible.
      Un pote, ça suffit. Deux, ça commence à devenir beaucoup, les fuites sont plus dures à éviter. Ta réputation est importante.

  • Parisienne dit :

    Salut !

    Tu parles de préservatif, j’approuve totalement. Mais dès qu’il s’agit de fellation, j’ai pu remarquer que ça refroidissait trèèès vite les mecs… Je me suis déjà prise plusieurs remarques du genre « Oh les capotes oui, mais pour ça non non » ou « Tu veux me sucer avec une capote ? J’ai jamais rencontré de fille qui me demandait ça… » ou même « Je ne préfère encore m’en passer plutôt que de le faire avec un préservatif ».

    A chaque fois je ne sais pas trop comment réagir, j’essaye d’être une fille bien et raisonnable mais je me sens coupable et j’ai l’impression de décevoir.

    Alors juste à titre d’informations, tu rencontres souvent des filles qui exigent des capotes pour sucer ? Si oui, pour toi ça gâche tout ?

    Merci pour ton site.

    • Sélim dit :

      Hello Parisienne,

      je sais qu’on devrait en pratique utiliser un préservatif pour les fellations.
      Pour ma part, je ne peux que te dire de ne pas faire de choses que tu ne veux pas faire, surtout si c’est pour des raisons sanitaires.
      Tu as raison de te protéger !

      ne cède pas au chantage, au pire, il y a tout le reste !

    • Parisienne dit :

      Je te remercie de m’avoir répondu Sélim… :)

      Je dois avouer que j’en suis venue à faire un tri… Si le mec m’intéresse vraiment, si le feeling passe hyper bien et que je ne veux pas qu’il m’oublie, je n’en mets pas systématiquement.

      Si je ne le sens pas fiable, s’il joue un peu avec moi ou si je ne suis pas plus intéressée que ça, tant pis pour lui.

      Mais voilà je suis désolée d’insister : je voudrais juste savoir comment les autres filles se comportent avec toi à ce niveau-là… En règle générale, les fellations c’est sans capote, non ?

    • lex dit :

      Parisienne : Et si tu mettais la capote avec la bouche, comme une introduction au reste ? C’est un entre deux, si tu aimes sucer.. Et, du coup, là, le mec ne dit pas non..

      Mais, tu as raison ! Si pour toi, c’est ça ou rien, alors c’est ça ou rien ! ^^

  • Karma dit :

    Le conseil que je trouve le plus profitable est « garder vos activités secrètes »!

    Tellement profitable!

    le flm « l’associé du diable », une bible: « N’attire jamais l’attention sur toi, c’est une erreur mon ami. Il faut que tu apprennes à te faire humble, le mec inoffensif que personne ne regarde. Tu sais, le connard, le lépreux, le péquenot un peu demeuré. Regarde-moi, je suis sous-estimé depuis le premier jour. Tu as l’impression d’être devant le maître de l’univers, toi, quand tu me vois ? »

  • JP dit :

    sur certaines tombes il est ecrit en grandes lettres « PUA »
    « ici git un player qui a cru que la seduction etait une fin plutot qu’un moyen et n’a jamais cherché a rien construire »

  • UnMec dit :

    Je viens de regarder Alfie juste énorme.
    Super article.

  • @rthur dit :

    Salut,
    J’ai rencontré une fille au lycée (qui vient d’arriver dans la région)
    Et pour faire cour, ça se passe bien (kino, ioi,…) le problème est que nous sommes dans un groupe d’amis où il y a des gens que je connais depuis la 6e, une de ces filles à visiblement décidé de me pourrir (vieille histoire, aventures avec des filles,…) devant ma target (alors que l’on s’entend super bien) ma target continue de me toucher, d’envoyer des ioi mais est plus mefiante par rapport aux kino par exemple. Aujourd’hui elle m’a même sorti que je pecho 3 filles en 3 semaine, c’est dire… (la dernière fille avec laquelle je suis sortit, c’était en ce2, alors ça fait chier !)
    Donc j’aimerais savoir comment ne pas passer pour un connard qui passe de filles en filles ? (J’ai pensé a la considération mais j’ai peur qu elle ne me prenne pas au sérieux) afin de pouvoir kc tranquillement ?
    Merci d’avance :)

    • Sélim dit :

      Il faut qu’un de tes potes viennent à la rescousse pour rétablir la vérité @rthur !
      Sinon, tu donnes ta version des faits à la fille, en expliquant que tout ça, c’est lié à la jalousie des autres…

    • @rthur dit :

      Merci pour ta réponse Sélim,
      J’ai donc commencé par m’éloigner un peu de cette fille, et je suis en train de montrer à ma target (qui d’ailleurs semble très jalouse) que je ne suis pas interressé par toute ces filles malgré ce qu’on à pu lui dire (elle recommence à m’envoyer des ioi assez encourageant depuis).
      Je pense que cela prendra quand même un certain temps avant qu’elle puisse me faire confiance (elle m’a déjà dit clairement qu’il était trop tôt pour qu’elle me fasse confiance).
      je suis ouvert à tes conseils ;)

  • 103 dit :

    Hello!
    Je suis loin d’être player aguerri, et je ne sais pas trop si j’ai envi de le devenir, je laisse cette réponse au temps…
    Mais une chose est sûr, je n’arrive pas à me poser avec une fille! Dès qu’il y en a une qui me plaît, je lui parle, je sent qu’il y a du potentiel par derrière ( pas au sens littéral hein ?!) mais mes yeux me disent  » Mec, mate celle-ci, elle est carrément canon! »
    Du coup, je laisse l’autre en standby, et je vais voir la nouvelle target…
    Mais là, je pense que je vais me poser! ;)

    103

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)