Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à l’étranger ?

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

draguer a l etranger Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?

 « Les Françaises sont trop coincées ! », « Laisse tomber, la Parisienne est impossible à jouer… », « Je pense que je vais me mettre en couple avec une étrangère… » Voilà tout ce qu’on entend en permanence quand on parle de draguer à l’étranger VS draguer une Française.

Quand vient la fin de l’été, tout le monde y va de son anecdote et à chaque fois, draguer lors des voyages à l’étranger s’impose comme une expérience à part entière.

Ça vous tente ? Prêt à remplir votre Samsonite ou à enfiler votre Camelbak ? Je vous donne 5 techniques pour draguer pendant vos voyages !

Toute bonne bataille commence par une préparation minutieuse, gentlemen !

#1 Un voyage, ça se prépare !

Stockholm, Rio, Moscou, Bali : ça se prépare ! Si deux écoles d’affrontent, entre la old school avec les guides du Routard, les Lonely, les Phaidon et la new school, connectée à TripAdvisor, l’idée reste la même : ne rien rater, ne pas passer à côté des indispensables de la culture mondiale !

Pour les meilleurs restaurants, le Michelin ou le Zagat feront l’affaire.

Tout le monde ne sera pas d’accord avec cette approche très planifiée : certains d’entre vous voyagent peut-être pour le plaisir de voyager. Le plaisir n’est alors pas la destination mais bel et bien le voyage.

Dans les faits, j’ai rencontré plus de voyageurs terre-à-terre : c’est-à-dire avec un budget à respecter, d’où le besoin de planifier pour anticiper les dépenses.

Planifier, c’est connaître à l’avance le prix de la bière à Munich pour l’Oktoberfest, du pad thaï crevette en Thaïlande ou de la bouteille de vodka si vous avez décidé de sortir à Varsovie.

Ainsi, vous pourrez déterminer un budget pour vos journées, votre bouffe, vos souvenirs et aussi vos soirées !

Pour trouver les meilleurs plans, je me sers généralement de ceux qui connaissent le mieux la ville : mes potes qui vivent à l’étranger !

Un petit coup de facebook : « My friends who live in New York»  et c’est parti ! Un mail sympa pour leur dire que je serai dans les parages, un statut FB pour demander à ceux qui ont voyagé récemment de me conseiller leurs bonnes adresses, et ça fait généralement une bonne liste d’endroits, entre les sorties et les restos !

Vous pouvez toujours tenter avec vos contacts Linkedin si vous avez un bon réseau, ou encore mieux, avec ASW (Asmallworld, si vous avez un peu plus de budget)

#2 Draguer local grâce à la French Touch

Gentleman de France et de Navarre, vous avez la chance de jouir d’une réputation de lover all around the world. Ici, vous êtes rare, vous devez tout miser sur votre différence !

N’hésitez pas à jouer à fond la carte du cliché pour draguer ! Les Français, le romantisme, la haute couture, la classe, le luxe, la gastronomie, les musées, la cour du Roi, le Louvre etc : misez sur la carte du raffinement pour produire votre effet auprès des femmes du monde entier.

Osez incarner l’amant diabolique, le Dom Juan ou le Casanova, le Bel Ami ou le Rastignac. Exportez le French Love en l’abordant avec un compliment ! « Oh you’re such a flirt… »

#3 Adopte une expat’ : « Nul n’est prophète en son pays »

NYC 2010. On part à l’aventure avec mon colocataire pour découvrir les filles de l’Oncle Sam. Et au bout de trois jours, on fait une soirée merveilleuse avec des expatriées.

La nostalgie du pays ? Les points communs ? Le fait de passer de l’anglais business au français ? Le bonheur de retrouver un peu de familiarité, d’expressions communes, de références qu’on partage depuis l’enfance ?

Rares sont les expats filles qui refuseront de vous parler : à l’étranger opère une sorte de solidarité entre  Français déracinés, profitez-en pour aborder des filles qui ne vous regarderaient peut-être pas en France !

#4 Jouez le touriste sans aucun souci !

Quand on voyage, on n’est pas tous les jours très bien habillés, quand on marche 20 kilomètres par jour minimum, on ne peut pas porter des Berluti sous peine de voir nos pieds se désintégrer.

Grâce à votre look, vous pouvez jouer pleinement votre rôle de touriste ! Vous pouvez aborder toutes les filles du coin et jouer le mec perdu. « Bonjour, je ne trouve pas l’Empire State Building… », « Excusez-moi, where is Big Ben ? »

Avec un sourire, ça passe toujours mieux, et rares sont les passantes qui vous refuseront ce coup de main. A vous de saisir l’opportunité pour continuer la conversation : observez sa tenue, son accent, et essayez d’en savoir plus sur elle, son job, et pourquoi pas les lieux où elle sort le soir !

 « Salut, une fille classe comme toi, je la retrouve où le soir pour boire et danser ? Je n’ai pas qu’un short et des baskets, je sais aussi m’habiller la nuit, quand je quitte mon déguisement de touriste… »

#5 Le but à l’extérieur vaut double : optez pour une formation offensive

RISK EVERYTHING ! nous dit Nike dans sa dernière campagne, et ça me fait un peu penser à la drague pendant les voyages !

Je vous dis très souvent de faire attention au SPU dans vos villes, surtout si vous habitez dans de petites villes où les rumeurs courent très vite.

Draguer dans la rue quand vous êtes à l’étranger, c’est tout l’inverse : vous pouvez tenter des actions de folie ! Je me souviens d’Eros abordant des touristes suédoises à Berlin, mode : sans pitié ! Direct game !

Sortir de votre zone de confort à l’étranger devrait être bien plus facile : il n’y a personne pour vous juger, vos échecs ne seront connus par personne ! Vous pouvez même vous inventez un nouveau prénom pour la durée du séjour ! Soyez quelqu’un d’autre, soyez audacieux !

Bonus track : embarquement immédiat pour la fin du célibat !

Qui a dit qu’il fallait draguer une fois arrivé sur place ? Le voyage est un processus, et non une destination ! Armez-vous de votre plus beau sourire dès le check-in, dès que vous montez dans l’avion ou dès que vous vous rendez dans le wagon-bar, situé en voiture 4 ou 14 de votre TGV.

[Lisez l’article draguer dans le train]

Les vacances de l’amour, elles commencent avec un état d’esprit conquérant, avec le sourire ! Dans le hall d’embarquement, vous croiserez peut-être des filles qui habitent à deux rues de chez vous. Vous croiserez peut-être votre amour de vacances avec qui vous allez partager des écouteurs pour regarder un film lors du voyage…

Encore faut-il trouver le courage d’enchaîner Eye Contact et « Bonjour ! »

Evidemment, tous ces conseils pour la drague et le voyage ne vous serviront à rien si vous ne parlez pas au moins anglais. Voire espagnol…

En général, vous avez plus de succès à l’extérieur ou à domicile ? #TeamMaison ou #TeamTourisme ?

Sélim, coach pigeon voyageur

banner parler aux femmes Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
banner parler aux femmes Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
Banner 50phrases Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
Banner 50phrases Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
banniere 2 Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
banniere 2 Comment rencontrer et séduire les femmes quand vous voyagez à létranger ?
10 COMMENTAIRES
  • nihon lover dit :

    #Team tourisme: Les échecs ne comptent pas quand vous êtes loin de la maison par contre les souvenirs que vous vous créez sont eux éternels. Pour rassurer les gens qui n’ont l’occasion d’aller très loin, l’endroit où j’avais le plus de succès entre 15 et 20 ans est Center Parc (Normandie ou Sologne selon les années). J’avais les avantages du jeu à domicile et du jeu en mode vacancier. C’est le genre d’endroit où trainaient pas mal d’étrangers.

    Une chose à savoir, c’est que la case dans laquelle on vous met quand vous êtes à domicile n’est pas forcément la même si vous changez de pays. Au Japon par simplicité, je disais jusque j’étais Boxeur (plutot que Business Developer). Me présenter par mon hobby n’avait rien de choquant et ça plaisait à toutes les filles. Là bas on a un grand respect des sportifs et encore lus des combattants. C’est culturel.

    A Budapest, j’habitais chez des amis qui m’ont présenté à leurs amis français. Le côté français déracinés marche très bien aussi. Pourtant Budapest c’est la porte à côté mais les français ont tendance à se rapprocher quand ils sont à l’étranger.

    Porto 2014, en mode touriste solo, je passais mon temps à demander mon chemin à toutes les jolies filles qui passaient alors que je me suis jamais perdu. C’était pour amorcer un contact ou une conversation et hop, à défaut de retrouver votre chemin, vous trouvez une amie à usage unique (expression Fight Club).

    Amusez vous! Les vacances c’est fait pour ça.
    Je vais probablement (80%de chances) partir dans le cadre d’un plan sociale (perdre mon emploi avec un chèque sympa) donc le plan c’est de commencer par la Thailande (camp d’entrainement) et faire tout le tour de l’Asie. D’ailleurs si vous avez des plans, amis, bonnes adresses partout en Asie, je suis preneur. Pour le Japon, je suis à la maison mais les autres pays je connais pas encore.

    • TheBarnacle dit :

      Alors si tu vas en Thaïlande il faut absolument que tu ailles à la full moon party (soir de plein lune chaque mois) sur l’île de kho phangan, c’est absolument énorme (30000 personnes à faire la fête toute la nuit sur l’ile). Visite l’île d’acoté nommé Koh samui c’est super. Tu devrais pouvoir te trouver des hôtels 5 étoiles pour moins de 60€ normalement. Et négocie le prix de tout (divise par 3 au moins)

      Je te parlerais pas du Japon tu as l’air de connaître. Vas faire un tour en Corée du Sud à Séoul dans les quartiers suivants: gnangnam, hongdae et itaewon. Pour info, si tu vas là-bas il y a pleins de boîtes qui font entrer les étrangers gratuitement (Club Octagon les jeudis soir par exemple). La ville de Business (dans le sud) est bien pour sortir aussi.

      Hong Kong est super bien aussi si tu as l’occasion d’y aller.

      Voilà voilà :)

  • damub dit :

    Ouais, l’expat, c’est une solution, mais après avoir essayé, c’est tendu après…
    Surtout quand une fille succombe, puis résiste puis t’avoue qu’elle ne comprend même pas l’expression « un Mars et ça repart »…

  • Florian dit :

    Alors en Ecosse ce sont les nanas qui vous abordent, par contre en Croatie une locale est inabordable.
    Quid de la Norvège, de l Irlande et de la Grèce ? 😊
    merci !

  • Roses dit :

    Hello Sélim, bon article, continue comme ça !
    Aujourd’hui j’ai plusieurs questions pour toi ;)
    Dans un ancien article, j’avais lu que tu avais commencé à t’intéresser à la séduction à 15 ans, ce qui est aussi mon cas ;)
    J’aimerais savoir si tu as des conseils du type par où commencer à pratiquer (et pas dans le lycée, parce que déjà à la fin du collège je me suis retrouvé dans une sorte de predatorzone© donc voilà x) ) , ou comment réagir quand on est en train d’aborder une fille majeure qui est juste petite x)
    De plus, je suis un mec assez intellectuel, et par conséquent je recherche des filles aussi intellectuelles, et j’aimerais savoir comment puis-je en rencontrer plus facilement, qu’as-tu à me conseiller ?

    Merci d’avance,
    Roses

  • Joseph dit :

    C’est mon premier commentaire sur ce site et je vous tire le chapeau pour ce article.
    Je me sens beaucoup plus à l’aise lorsque je drague à l’extérieur. C’est beaucoup plus intéressant et je ne ressens pas la pression de mon entourage, contrairement à domicile où ce foutu regard des autres m’empoisonne le gamme. Des p’tits conseils pour me débarrasser de ce foutu regard des autres me seront utiles. Merçi à la Team ADS vous faites du bon boulot

  • aigle dit :

    Bonjour,

    Moi Je suis un dieu en tourisme, je risque des choses qui me prenne deux éternités à faire lorsque j’ai la possibilité de la revoir souvent. En voyage, je suis une bête social, ultra souriant, ultra confiant, capable de parler à n’importe qu’elle étrangère et avoir une discussion soutenue. Dans mon coin, je suis effectivement plus dans mon coin, à licher les murs, me cachant dans la tapisserie le plus possible et parfois je réussi à sortir de ma tapisserie les abordés. D’ailleurs, j’ai abordes tous en majorités, mais rare sont les fois où je réussi à passer l’opener et à avoir une discussion soutenue. à l’étranger plusieurs fois par jours je réussi à avoir une conversation génial avec des étranger. Dans mon coin, dépendant de ma motivation du moment, du jour.

  • Luc dit :

    C’est plus facile de draguer a l’etranger en general qu’en France. Par contre si vous etes baroudeur/aventurier n’espérez pas trop de rencontres car les aventurieres on en trouve que dans les articles de « elle » ou « femme pratique »
    Par ailleurs les francaises coincées et chieuses c’est… TRES VRAI (je suis sorti avec pas mal de filles etrangeres, elles sont plus ouvertes) J’ai aussi un ex etrangere qui m’a dit que elles et ses amies pensaient que les francaises méprisaient les hommes
    c’est un sujet tabou de parler des femmes francaises ou pire, les parisiennes ?

    • Sélim dit :

      Ce n’est pas un sujet tabou, c’est un sujet relou !
      Pouvoir, ambition, sexualité, argent, tout rentre en compte dans la définition d’une relation, et la Parisienne, ou l’Américaine ne visent pas les mêmes choses.
      Après, entre une Parisienne et une Française de province, il y a aussi un gap énorme ;)
      Très dur d’établir UNE règle précise pour ce genre de sujets…
      Meilleurs voeux Luc !

  • Bruno Bosanac dit :

    Mes meilleurs FR ; Hongrie Macédoine et Bosnie-Herzégovine

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)