Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

draper3 Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?

« Comment être naturel avec les filles ? » nous a demandé récemment un lecteur.

Pas facile d’être naturel quand on est dans une situation stressante, car oui, les filles sont une grande source de stress.

S’il est évident que vous pouvez vous améliorer en termes de séduction, devenir naturel est quelque chose de plus compliqué.

Voyons ensemble les trois points à maîtriser pour être naturel avec les filles : l’art du timing, la sexualisation et le contact physique.

Voilà un des témoignages qu’on a reçus et qui nous a poussés à répondre.

« Je n’arrive pas à rester naturel avec les filles, c’est-à-dire, calme, qui rigole de temps en temps, qui aime parler de beaucoup de choses intéressantes. Au lieu de ça, je suis trop respectueux, je dis n’importe quoi, d’habitude je suis drôle, alors que face à une fille je ne fais pas rire, bref je deviens inintéressant car j’ai l’impression de ne raconter que de la merde. »

On va répondre à tout ça point par point pour apprendre à devenir un player naturel, comme le disent les Américains… En VF, l’idée serait de séduire sans forcer !

Le naturel à l’état sauvage

Le mythe du naturel est coriace dans la communauté de la séduction. Commencez par l’effacer de votre tête, en vous disant que personne n’est né naturel, personne n’est né costaud en séduction, que personne ne peut faire tomber toutes les filles du monde.

Le séducteur naturel pourrait être synonyme de séducteur fluide : pas d’accroc, pas d’aspérité, sa séduction coule de source et ne souffre aucune contestation. Pas de rejet au moment de l’opener, pas de shit test pendant la conversation, une gestion parfaite de l’AMOG et pas de LMR au moment de proposer un dernier verre.

Ce type-là n’existe pas à l’état naturel ! Il a dû travailler, comme tout le monde. Il s’est pris des râteaux lorsqu’il a voulu aborder une fille avec des dessins. Des filles lui ont évidemment dit non au dernier moment…

Exercice : si vous rencontrez des mecs qui vous impressionnent, qui vous paraissent vraiment bons en séduction, pour qui la drague est une seconde nature, demandez-leur leur secret.

Interrogez-les sur le moment de révélation, ce point qui a fait basculer leur vie, cet instant où ils ont compris le pouvoir de la séduction. Vous verrez qu’ils n’ont pas toujours été naturels dans leurs relations avec les autres…

Le séducteur naturel, définition

Dur à définir… On sait ce que vous devez éviter : être un mec poussif, être dans l’excès, être le mec prêt à tout pour se faire remarquer…

  • L’excès de paroles (si vous avez tendance à monopoliser la parole par peur de ne pas être assez intéressant)
  • L’excès de rires quand elle raconte un truc drôle
  • L’excès d’écoute (le gros piège qui vous amènera à finir en Friend Zone)

Dans un groupe, c’est la même chose : le séducteur naturel n’essaiera pas d’intervenir en permanence dans la conversation, au mauvais moment, pour ramener la couverture à lui. Il sait laisser de l’espace aux autres !

Par opposition, on peut donc considérer que le séducteur naturel sait choisir ses moments et doser l’intensité de son intervention en fonction du contexte. En un mot, le séducteur naturel sait s’adapter et prête attention aux détails !

Comment être naturel pour la sexualisation ?

Autre question que vous vous posez… « On parle, on parle, mais à quel moment je dois sexualiser ? » Encore une fois, vous vous prenez trop la tête. Il n’y a pas de schéma magique, pas de moments obligatoires pour sexualiser la conversation.

Ce sont des choses qui se sentent… Prenons un exemple :

Elle : « Et là, je reviens d’un voyage au Pérou, c’était génial, j’ai adoré les lamas mais j’ai pris trois kilos… »

Vous : « Et c’est quoi ta position préférée ? »

Ça n’a aucun sens ! Ce n’est pas logique, il n’y a pas d’enchaînement, ça tombe comme un cheveu sur la soupe.

Alors qu’un petit :

« Parfait ça, des fesses et des hanches au lit c’est mieux qu’une planche à pain… Pardon tu disais quoi ? Et ton prochain voyage du coup, Amérique du Sud à nouveau ou on part en Asie ? »

Ou encore :

« Si toi t’as pris trois kilos, je veux bien devenir douanier pour procéder à une fouille au corps, tu as l’air parfaite, même avec tous ces habits… mais ne me parle pas de sexe tout de suite, je ne suis pas un garçon facile… Ton plat préféré du coup, c’est quoi ? »

Là, je prends des exemples un peu gros, pour faire comprendre l’esprit du jeu. Non, je ne vous dis pas que vous devez tout ramener au sexe, en permanence. Mais c’est le premier référent mondial, c’est-à-dire que le sexe est l’expérience collective la plus partagée. Donc on sait de quoi vous parlez…

Pas besoin de faire de dessin, elle comprendra vos insinuations même si elle doit relier les points. Souvent, vous avez peur de parler de sexe. Pourquoi ? Parce que vous ne voulez pas passer pour un beauf, un mec qui ne pense qu’au sexe.

Vous voulez la jouer raffiné, mec respectueux. Vous savez quoi ? Parler de sexe avec une fille, ou glisser une ou deux propositions indécentes dans la conversation ne fera pas de vous des pervers ! Ça fera de vous des mecs normaux, pour qui le sexe est un sujet de conversation normal, et pas un tabou !

Comment être naturel pour le contact physique ?

Les questions qui reviennent sur le kino sont le prolongement logique du malaise au moment de la sexualisation. Avant de mettre une fille dans votre lit, vous devez garder une phrase à l’esprit : « la mettre à l’aise ».

Si vous ne l’avez jamais effleurée, si vous ne l’avez jamais regardée droit dans les yeux pendant dix secondes pour faire monter la tension sexuelle, votre tentative de l’embrasser sera un échec et elle tournera la tête, parce qu’elle ne s’y attendra pas.

Alors que si vous lui avez fait la bise avec une main sur l’épaule ou autour de la taille, si vous avez remis une de ses mèches derrière l’oreille pendant qu’elle parlait (« elle me déconcentrait sur ta joue… »), si vous avez effleuré ou caressé ses mains pendant votre café, elle aura saisi votre intention d’aller plus loin.

Vous sentirez très vite dans son BL si elle se referme ou si elle s’ouvre à vous, si elle attend que vous passiez votre main dans sa nuque et que vous l’embrassiez ou si au contraire elle fuit et rejette toute tentative de contact.

Le naturel, ça se travaille !

Et c’est la conclusion de cet article… Vous vous planterez, c’est certain, on a tous connu des échecs monumentaux, des passages à vide incroyables en séduction ! On a tous envie de plaire, mais pas à n’importe quel prix !

J’aimerais bien vous dire de rester vous-même, mais ce serait le pire conseil à vous donner. Ne pas essayer de plaire, être à l’aise avec vous-même, avoir confiance en vous, ne pas tenir compte de l’avis des autres en permanence, voilà déjà de bonnes pistes pour devenir l’homme que vous voulez être, ce fameux natural !

« Etre naturel » est une illusion… Je vais vous confier un truc : à l’école, au travail, sur le web, j’ai toujours été insupportable, je me moquais de tout le monde en permanence. Dès qu’il y avait une vanne à faire, je tirais gratuitement… C’était ça, mon naturel.

Aujourd’hui, je suis plus respectueux, je retiens 9 vannes sur 10, et du coup je passe mes nerfs autrement, à la boxe et au foot … mais ma vie sociale s’en porte un peu mieux.

Et vous, comment vous faites pour sexualiser ? Test du jour : comment sexualiseriez-vous face à une fille qui vous dit « J’adore ce quartier, je compte déménager bientôt… » A vos claviers !

Sélim

banner parler aux femmes Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?
banner parler aux femmes Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?
Banner 50phrases Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?
Banner 50phrases Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être à L’aise et Naturel avec les Filles?
123 COMMENTAIRES
  • BBB dit :

    Salut les auteurs d’ADS, j’ai un p’tit problème et j’ai possiblement besoin d’aide.
    En fait, je sens de la pression quand je pense à ce qu’il faut faire pour progresser en drague et j’ai l’impression que ceux qui réussissent sont ceux qui s’en foutent. Moi, en revanche j’y pense trop et ça me handicappe. Ces derniers temps j’ai l’impression d’avoir regressé, et quand j’y pense j’étais plus à l’aise avec les filles quand j’étais au collège, alors que plus maintenant (je suis en 1ère année de fac).

    En tout cas ça serait vraiment cool si vous aviez des conseils, merci d’avance.

    • lex dit :

      BBB : ça fait partie des paliers de l’évolution. Là, t’es en période creuse. Le début de la fac, c’est les nanas de ton âge qui se casent avec des mecs plus vieux, les nanas plus jeunes qui sont trop jeunes, et les nanas plus vieille qui préfèrent les mecs de 5 ans de plus que toi.

      MAIS : on trouve quand même. Normal que tu trouves ça plus difficile, mais on trouve quand même. Garanti.

    • Joe dit :

      Salut BBB ,

      pour ma part , si tu veux accépter un léger conseil , ne pense pas trop à tout ça , ne te mets pas la pression , en fait oublie que tu doit apprendre à draguer ou à ne pas stresser à côté d’une fille , reste comme tu es , il est normal qu’au collège tu avait plus d’aisance , nous tous dailleurs , car il n’y avait pas la pression du résultat , par contre là étant pleinement adulte tu sens que tu dois prouver que tu es capable de pécho des filles . Enfin bref , si tu dois parler à une fille , parle lui normalement comme ci tu parlerai à un mec , te dis pas que tu dois draguer , mais juste parle normalement c’est ça le naturel !

  • LifeIsShort dit :

    Salut à toute l’équipe ADS !

    Voici enfin mon premier commentaire ! Je parcours le site depuis un moment et j’ai lu vraiment beaucoup d’articles ( ceux qui me concernent surtout ! ) et je me retrouve dans pas mal de choses. Je vois qu’en fait naturellement tout ce qui est expliqué ici, je le ressentais inconsciemment ( needisme & Cie ) donc j’pense que j’peux vraiment bien me débrouiller !

    Ceci dit, depuis que je lis les articles ici j’suis confronté à un problème ! J’ai l’occasion de rencontrer pas mal de filles différentes assez souvent, j’ai pas de problème pour aborder, des fois y a même pas besoin grâce au boulot et aux sorties j’suis toujours amener à discuter avec une fille sans même le vouloir. Il m’arrive souvent aussi de voir des filles qui viennent vers moi et je vois pas mal d’IOI, tout va bien jusque la, mais !! Pendant la conversation, j’me sens bloqué ! En fait je crois qu’elle me mettent la pression parce que justement elle viennent direct à moi donc j’me sens tellement chanceux à chaque fois que j’m’interdis de rater le coup ! Elle commence par me parler un peu et très rapidement j’trouve plus quoi dire, j’trouve plus quoi répondre. Dans la précipitation, j’acquiesce à ce qu’elle dit, ensuite j’me souviens que c’est important de pas être toujours d’accord avec, donc je cherche une faille, mais c’est pas correct ! J’commence par réflechir à ce que j’ai pu lire ici, et sur le coup j’me souviens de rien, pourtant c’est pas faute de lire beaucoup et quasi tout les jours, parfois le meme article plusieurs fois. J’reflechis à comment être interessant, au sujet de conversation, aux 3 modes de fonctionnement des filles ( tu vois/ écoute/ je sens…. ) mais rien à faire. J’arrive pas à renforcer la première impression que je fais. Niveau inner game, j’me sens vraiment bien, j’arrive à me convaincre très facilement que j’suis un mec cool et bien, mais rien à faire j’reste toujours sans rien à dire !

    Et je ressentais pas ça avant de vous lire !

    Que faire ?

    Merci d’avance/encore :)

    • LifeIsShort dit :

      Ah oui, et je maitrise bien la notion du C&F, que je sais assez bien appliquer. Les filles que je connais bien, je sais leur montrer que j’en vaux la peine et c’est vraiment pas dur, j’me sens bien avec etc… Mais je bloque vraiment au moment de leur donner envie de me connaître plus. J’peux pas juste dire « Ecoute, la j’galere un peu, mais si tu me connais un peu plus, tu le regretteras pas ! »

      Pourtant je sais que c’est pas forcement le passage le plus compliqué, quand tu n’as pas peur d’aborder, pas peur de prendre un rateau, que t’as confiance en toi et que tu vas de l’avant, etc etc…

    • lex dit :

      LifeIsShort : au besoin, bois un coup pour te détendre.

    • lex dit :

      LifeisShort : DETEND TOI ! Tu réfléchis beaucoup trop ! Acquiese quand tu es d’accord, réfute quand tu ne l’es pas, c’est tout. Et, tout le monde se plante.

      Bref : pense moins technique, et profite du moment.

  • LifeIsShort dit :

    Boire un coup sur mon lieu de travail c’est impossible !

    Je verrais si je peux la revoir en dehors, sinon merci pour le conseil, j vais tenter ca.
    Jai remarque aussi que toutes les fille qui viennent et qui me plaise pas, j en fais ce que je veux. Faudrait que j adopte la meme attitude avec toutes.

    Merci Encore

    • lex dit :

      LifeIsshort : la sortir pour ça dude !

    • LifeIsShort dit :

      Yo !

      J’ai une date dans les prochains jours, avec une demoiselle que j’ai rencontré très recemment mais que je connais pas plus que ça, j’lui plais et elle aussi, mais j’sens qu’il va y avoir pas mal de blancs ( les mauvais qui mettent mal à l’aise )…. et pire encore, des discours completement bidon pour en sortir avec des changements de sujets radicaux et débiles…

      C’est meme plus une question d’être naturel en faite, j’sais juste pas de quoi lui parler, j’peux pas private joke donc j’aurais du mal a kino et du coup pas de kc.

      Comment progresser dans mon problème ? Si j’règle ça, je gagne tellement de lvl dans le game !

      PS : Merci encore et bravo à Lex, Sélim, Maxx, à toute l’équipe ADS pour votre magnifique contribution !

    • lex dit :

      LifeIsShort : tu prends un sujet, et tu le tires à FOND. Ce qu’elle veut faire dans la vie, ce qu’elle fait, les problèmes que ça lui pose, blablabla… Tu as lu l’art du FT, et les sujets de conversations avec une fille ?

  • LifeIsShort dit :

    Yo !

    j’avais vu les sujets de conversations mais pas le FT, du coup j’m’y mets !

    Mais depuis que j’ai commencé à « sarger » ( depuis pas très longtemps ) j’me suis rendu compte que pour y arriver faut enchainer, s’entrainer, c’est l’experience qui ramène les résultats, mais à force de next quand on fail ou qu’on est désinteressé, ça commence à me souler de toujours repeter les meme choses, de repeter mes interets a chaque fois et d’écouter les meme choses…

    Sinon je sais pas si j’l’ai raté ou pas, mais est-ce qu’il y a un article ou peut etre que ça serait bien d’en faire un sur les photos des réseaux sociaux ? J’pense avoir des qualités, meme sur le plan physique mais je manque énormement de photos… Quelles genre de photos les filles veulent voir sur un profil de mecs pour avoir plus envie de faire connaissances ou d’être plus attirée ? Comment les prendre, comment se présenter dessus, etc etc ! :) Merci encore !

  • Julien45 dit :

    Salut, je suis à deux doigts d’avoir ma copine mais en m’informant par une de ses amies, j’ai découvert qu’elle avait peur d’être mal à l’aise une fois qu’elle aura dit oui, auriez-vous une solution ?
    De plus elle pense que je vais conclure vendredi de cette semaine, pour information je suis lycéen en 2nde.

  • Dream dit :

    Bonjour ADS.
    Je suis, Je pense très timide et en voyant vos conseils je stress beaucoup. Je suis au collège et j’aime bien une fille mais je me sent incapable.

    Merci de m’aider.
    Aurevoir

1 2 3 4

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)