Clubs & Bars : Analyse

Publié dans Drague par Art de Séduire le 15/04/2008

Drague clubs et bars analyse Clubs & Bars : Analyse

Les boîtes de nuit (ou clubs) sont les lieux classés N°1 pour les séducteurs, et autres dragueurs en herbe. Mais pourquoi un tel engouement pour ces endroits ? Remplis tous les week-ends, les players ne manquent désormais plus l’occasion de venir pour séduire, et même tester leurs techniques de séduction.

Mais comment jouer le jeu de la séduction en club ? Nous vous offrons une véritable analyse des boîtes de nuit et de l’attitude à adopter, ainsi que de la danse, qui peut être un atout important.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour séduire correctement en club !

Pourquoi les clubs ?

Les bars, les clubs et tout le « milieu de la nuit » sont-ils des bons endroits pour draguer ? Dans un précédent article, nous avons étudié les différents endroits où séduire est plus facile (centres commerciaux, rue, etc…), mais nous ne nous sommes jamais penchés réellement sur les boîtes de nuit.

Pour commencer, disons que si vous avez envie de perdre votre argent, vous pouvez tenter. Les femmes, en boîte de nuit, sont beaucoup plus « crispées », elles en demandent beaucoup plus que dans tout autre lieu, et vous allez probablement devoir dépenser de l’argent pour attirer leurs attentions (mis à part si vous êtes au point niveau séduction, et dans ce cas, ce sera elle qui vous offrira un verre).

Mais pourquoi alors s’acharner à vouloir séduire en boîte de nuit ?

La séduction en club est une situation très classique, puisque c’est le lieu où le plus de rencontres se font. Tout d’abord, trouvez un club qui vous convient, et qui vous ressemble.

N’oubliez pas que les boîtes de nuit passant de la musique mainstream (jouée par la plupart des stations radios) sont des lieux où les rencontres sont plus faciles, les filles venant surtout pour s’amuser et parfois, pour trouver quelqu’un.

Ce qui est le parfait contraire des boîtes de nuit à la sélection musicale plus « pointue », comme les clubs techno-rave (par exemple) où la gente féminine vient plus pour la musique en elle-même, que pour les garçons. En France, les clubs propices seront donc ceux diffusant les derniers hits house/hip-hop/pop, et heureusement, ce sont les plus nombreux.

Malgré ça, ne vous forcez pas à choisir le club le plus proche de chez vous, si il ne vous ressemble pas ! Vous vous sentirez mal à l’aise, alors que la confiance est l’arme principal du séducteur.

« C’est l’endroit idéal pour partir à la recherche de femmes célibataires, plus que partout ailleurs dans le monde« , selon Johnny Shack. « Les boîtes de nuits sont réputées pour être des endroits où tout le monde fait la fête, et je ne pense pas te dire quelque chose de nouveau« .

Pour conclure, je dirais qu’énormément de Field Tests se font en club, et que c’est un endroit parfait pour s’exercer, même quand on est un AFC.

L’attitude

L’attitude en club est votre outil principal, c’est cela qui va vous différencié des autres et qui va vous permettre de séduire. Quand vous entrez dans une boîte de nuit, observez autour de vous. Vous verrez de nombreux mecs assis seuls, ou au bar, qui attendent que les filles viennent les voir.

Erreur ! Vous êtes le séducteur, et elles sont les cibles, et non pas le contraire. Tout ceci peux être une question de timidité, ce qui explique pourquoi, en général, les AFC ne sont pas très actifs. Choisissez votre camp, mais surtout ne restez pas inactif à regarder les filles sur la dance-floor, adoptez plutôt l’attitude du « prédateur intelligent ».

Une fois que vous avez trouvé votre cible, ACTION, openers et règle des 3 secondes. Ca peux paraître difficile, mais au final, rentrer à deux est peut-être une meilleure chose que tout seul, avec un mal de crâne et des regrets ! C’est une situation que l’on connaît tous, et qui ne plaît à personne.

Allons danser !

Danser avec votre cible est un pas important vers le Close, mais dans l’idéal, vous ne devriez jamais avoir à lui demander. Nous allons voir quelques méthodes alternatives qui sont préférables d’utiliser avec l’ultime « Veux-tu danser avec moi ?« .

Il y a plusieurs méthodes d’approches sur le dance-floor, comme danser en solitaire, jusqu’à ce qu’une fille vienne vous rejoindre grâce aux regards que vous lancez. Le plus important ici est de ne pas passer pour le dragueur de base qui va de filles en filles et qui est considéré comme un « boulet ».

La méthode « directe » consiste à prendre la main de votre cible, de lui faire un signe de la tête en direction du dance-floor et de lui dire « Bien sur que j’accepte de danser avec vous ». Si elle semble hésiter, concluez par un « Allons-y ! » enthousiaste.

Si elle vous réponds qu’elle est fatiguée, vous entrez dans une discussion, ce qui vous sera tout autant bénéfique. « Je comprends que tu sois fatiguée, c’est assez bruyant ici, tu ne veux pas t’isoler un peu, histoire de discuter et de se détendre ? ».

Et c’est un grand pas de fait ! N’oublions quand même pas que cette méthode nécessite une part d’expérience et de confiance en soi.

Si vous ne vous sentez pas prêt, il vous reste la méthode AFC, qui consiste à demander tout bêtement à votre cible si elle veut danser. Si elle accepte, à vous de jouer. Mais dans le cas contraire, c’est peine perdue.

Vous pouvez toujours essayer de sauver la situation en vous joignant à elle pour une conversation, mais le fait qu’elle vous est déjà refusée une de vos invitations, rends votre come-back difficile. Ne vous focalisez pas sur une seule fille ou vous diminuerez vos chances de réussir.

Mais attention, comme nous vous l’avions dit dans le paragraphe précédent, aller de filles en filles est une mauvaise chose. Vous devez réussir à trouver le juste milieu, et à ne pas vous laisser emporter par vos sentiments (laisser tomber après un rejet).

Dans l’idéal, vous ne devriez pas faire face à un refus, si vous réussissez à allier une bonne conversation et un kino. Mais les clubs restent un endroit spécial pour séduire, vos chances de réussir peuvent augmenter comme elles peuvent descendre, suivant la personne, son état de sobriété, son humeur.

C’est pour cela qu’il faut bien connaître le sujet, et ne jamais arriver vers sa cible avec idées négatives, ou c’est la déprime assuré au premier refus !

Ainsi, lorsque vous demandez une danse, certains facteurs peuvent influencer la réponse de votre cible, et vous ne pouvez avoir que très peu de contrôle la-dessus. Elle peut être fatiguée, dans l’attente d’un ami, elle n’a peut-être pas envie de danser, ou pire, son petit ami n’est pas très loin.

Il est donc important de ne pas manquer la première discussion, en utilisant une méthode de « demonstrating value », par exemple. Il faut réussir à capter l’attention de sa cible (comme souvent, utilisation de la règle des 3 secondes). Si tout se passe bien, tous les facteurs qui l’empêche de venir danser avec vous finiront par être oubliés !

Imaginons maintenant qu’elle refuse votre invitation. Bien que vous ayez déployé pas mal d’efforts, elle a tout cassé et mauvaise nouvelle, il n’existe pas énormément de solutions pour se racheter auprès de sa cible. Si les dernières tentatives (« Peut-être à plus tard ? » ; « Désolé pour mon comportement tout à l’heure« ) ne fonctionnent pas, passez à autre chose.

Théoriquement, rien n’est jamais finit avec cette dernière fille, mais vous n’avez pas de temps à perdre ! Allez de l’avant, et trouvez une fille qui saura apprécier votre invitation :)

A propos de la danse

Si la danse n’est pas une obligation en club, c’est un grand « plus » qui peux vous aider. Mais attention à ne pas trop se focaliser sur votre façon de bouger ! Danser à votre manière avec votre cible, puis amenez-la dans un endroit tranquille et privé, avant de commencer votre tour de magie !

Votre petit tour sur le dance-floor peux vous apporter des premiers sourires, des regards et même des kinos, ce qui permet de créer un lien avant même de commencer la séduction. Mais, deuxième avertissement, ne basez pas toute votre séduction sur vos pas de danse, ce serait faire fausse route !

Alors, amusez-vous en dansant, mais gardez en tête votre objectif principal (qui est d’attendre le Close). La séduction est avant tout en un jeu !

Les filles sont toutes différentes, et ce que nous allons voir confirme cette règle. Nous allons parler des « Kino Girls » (KG), ces filles qui aiment être touchées, et qui aiment toucher en retour. Si vous arrivez à inviter à danser votre KG, amusez-vous et focalisez-vous seulement sur elle.

Lorsqu’elle commencera à se rapprocher de vous, faîtes-en de même et oubliez votre timidité. Les chances de Close sont alors énormes, mais sachez que ce genre de filles n’est pas réceptif à toutes les méthodes de bases, comme les Patterns ou les Eliciting Values.

Tout ce qu’elle en pensera ce sera plutôt « Pourquoi il ne me touche pas ? Il va encore parler longtemps ?« .

Pour le reste des filles, le temps que vous devez passer sur le dance-floor dépends de votre manière de danser. Si vous êtes doué, la danse est un bon moyen d’attirer les filles et de les approcher, tout en les impressionnant.

Mais, si au contraire, vous ne vous sentez pas à l’aise, montrez quand même à votre cible que danser ne vous gêne pas, puis amenez-la dans un coin plus tranquille, pour discuter. Jake Thomson parle de la danse comme un bon moyen de voir si sa partenaire est à l’aise, au lit.

Mais il parle aussi de ça comme un test de confiance en soi, et de bien-être. De nombreuses femmes jugent beaucoup sur la manière de danser, et se font de mauvaises opinions de ceux qui refusent une invitation.

Petite note, dans de nombreuses parties du monde, la danse était un rituel pré-copulation, ainsi qu’un critère de sélection pour les partenaires.

On peux très bien voir qu’aujourd’hui, la danse est encore importante en club. Raison de plus d’apprendre à danser, ou de ne pas s’attarder la-dessus pour d’autres !

Slows

Les slows, cette danse vieille des premières fêtes adolescente, et qu’on voit dans le film « La Boum », est encore d’actualité. Même si on en trouve dans moins en moins de clubs, c’est une occasion à ne pas rater pour se rapprocher de sa cible. C’est aussi une bonne manière de tester ses kinos.

Lorsque vous entendez le début d’un morceau propice à un slow, ne perdez pas de temps. Prenez votre cible contre vous, et bougez lentement. Faites preuve d’audace et de douceur, les slows sont les danses les plus sensuelles que l’on peux rencontrer.

Frottez son dos avec votre mains, glissez-lui des mots dans le cou, caressez-lui la main. Si vous voyez qu’elle est réceptive, continuez et surtout variez vos kinos.

Si elle commencer à frotter vos épaules, votre cou ou qu’elle se serre contre vous, n’hésitez pas à utiliser vos kinos. Un baiser dans le cou, puis un peu plus près, sur la joue, puis un peu plus près… sur les lèvres. A ce moment-là, vous pouvez oublier vos Patterns, et autres Eliciting values : le plus dur est fait !

Restez un peu sur le dance-floor et continuez à la toucher, vous devez attiser son envie. A vous, ensuite, de prendre les devants et de l’amener dans un coin plus tranquille.

Bien que les boîtes de nuit méritent un article entier pour correctement séduire, elles n’en restent pas le lieu favori (et le plus important) des players. Que vous soyez un GPUA ou un AFC, vous ne pouvez qu’en apprendre plus en vous risquant à sortir un samedi soir en club ! Bonne chance à tous :)

197 05 format pub Clubs & Bars : Analyse
197 Techniques de Séduction Avancées
Une formation intensive pour surmonter ses peurs, aborder les femmes, obtenir des numéros de téléphone, réussir ses premiers rendez-vous et sexualiser ses interactions avec les femmes.
Découvrez ce Guide >>

16 COMMENTAIRES
  • ockwick dit :

    Moi je préfère vraiment les environnements le jour. Rue, biblio, libraire, magasins, cafés.. Tellement plus calme, moins chaotique, et beaucoup beaucoup plus de femmes solitaires qui admirent quand un homme les approchent.

    Ça fait environ 2 ans que je n’ai pas essayé de draguer dans un club et j’en suis très heureux.

    ock

  • Fred dit :

    Tout dépend ce que l’on recherche. Mais trouver une relation stable et durable, c’est assez difficile en club… Ca arrive, certes, mais c’est bcp moins fréquent que dans d’autres endroits, plus calmes. Du moins, c’est mon expérience qui parle…

  • james dit :

    salut,

    je remercie profondemment toute l’équipa d’art de séduire pour les nombreux et précicieux conseils dispensés. Avec tous vos articles celui qui n’arrive pas a conclure doit vraiment laisser tomber ! Mais ! Après la conclusion il se passe koi ? dans l’hypothèse où on est tombé sur qlqun de bien kon a peut-etre envie de revoir et revoir encore ! En fait ce serait génial de trouver des articles aussi sur une phase toute aussi importante que la séduction, à savoir : les débuts dans un relation ?
    Je suis sûr de pas etre le seul à vouloir des articles là-dessus!
    Alors aidez-nous un peu les gars !
    Si yen a déjà merci de m’indiquer les titres. Merci

  • kone ousmane dit :

    je suis parfaitement accord avec vos suggestions car se sont mes points fort également: les maquis;les boite;les clubs et les plages sont les lieux adéquat. Je remercie infiniment l’équipe art de séduction tout en vous encourageant pour la bonne continuation de vos projets. Merci

  • bitokku dit :

    Bonjour,

    on nous a ajouté cette tactique de drague dans notre site de  » tactique de drague à éviter  »

    elle colle avec votre article, alors je vous la laisse découvrir …

    http://bitokku.free.fr/drague.php?id_drague=7

  • abou dit :

    slt,voilà je vais sortir avec une fille dans deux jours et jaimerai avoir votre avis sur les types de sujets et kinos que je dois utiliser afin de l’exciter durant la soirée.
    je precise que c’est une fille que je connais un peu bien,mais c’est la première fois qu’on sorte ensemble.
    merci!!!!!!!!!

  • DAVID dit :

    slt,

    moi je sors tous les wekeends en boite et je branche o moin dix femme et sur c 10 jen embrasse deux ou trois et 4 numero mais quand elle laisse le num c pr se debarasser vu quelle ne decroche plus lol

    voila mais ne pas rester sur une defaite faire le mort de faim ca paye

    cdt

  • artychou dit :

    moi j’aimerais voir un article sur la façon dont on dois réagir face à un compliment .. que dire exactement ? des filles en soirée ou en boite qu je connaissais pas forcément m’ont déjà dis qu’elles trouvaient que je dansais super bien , ou que j’étais trop mignon je me sentais un peu gêner et je savais pas quoi répondre à part ‘merci’ loool HELP

  • Playboy dit :

    Les clubs c’est clair que c’est franchement plus simpa que les boites de nuit! Généralement la clientèle est plus cool et viens vraiment pour s’amuser. Les boites c’est devenu trop « commercial » tout le monde y va mantenant notamment les gros lourdeaux, les femmes ont activées leur BS et en plus ca revient vraiment a bouger son postérieur pendant 4 heures. Dans les clubs hip hop/Rnb la danse est beaucoup plus privilégiée, plus « recherchée » je trouve et avec un minimum d’expérience on peut vraiment passer du bon temps avec ou sans femme sur le dance floor.
    « les slows sont les danses les plus sensuelles que l’on peux rencontrer. » je ne suis pas de cet avis, et le zouk alors?! :D

  • yanina dit :

    … mais personne ne danse la salsa ici?

  • Playboy dit :

    J’aimerais bien m’y mettre beaucoup de fille en disent du bien, là tu ne fais qu’appuyer mon interet, outre les cours on peux danser la salsa dans quels endroits?

  • DocStyle dit :

    Salut a tous
    Moi j’ai vu une fille sur Facebook elle me plait beaucoup j ai envie de faire avec elle une relation amoureuse j ai déjà parler avec elle je trouve ou il me semble qu’elle est intéressée a moi dans sa situation amoureuse elle met en couple mais avec personne comment je peux l’attirer ??? « à propos elle n’habite pas trop loin de chez moi » quesque je dois lui dire a comment je peux faire une rencontre avec elle ?
    J’ai 17 ans et c’est ma première expérience
    Merci de vouloir M’aider à accomplir cette relation.

  • tomtom dit :

    bonjour

    Est ce que vous connaisserez des boites où il y a des slow?
    Il parait qu’il y a des boites qui font speed dating.
    Vous en connaissez?

  • tomtom dit :

    Est ce que vous connaissez des boites qui font des slow, ou des speed dating à lyon?

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)