Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

L’Art de la Séduction de Robert Greene : ce que vous devez en retenir !

Drague

L’Art de la Séduction de Robert Greene : ce que vous devez en retenir !

L’Art de la Séduction de Robert Greene : ce que vous devez en retenir !

Art de la séduction Robert Greene LArt de la Séduction de Robert Greene : ce que vous devez en retenir !

Gentlemen, on a bossé pour vous ! Un livre génial, mais plus de 450 pages, on sait que vous n’aurez pas tous le temps de le lire. Alors on vous propose le résumé des concepts les plus intéressants !

Cléopâtre, Ovide, les rois de France, Napoléon, Casanova, Freud et Kierkegaard pour ne citer qu’eux : les grands noms que vous rencontrerez dans l’Art de la séduction de Robert Greene forcent le respect.

Si je vous disais qu’un ouvrage recensait les plus grandes stratégies de séduction à travers les âges, vous auriez forcément envie de le lire. Surtout quand ce pavé a inspiré les plus grands pick-up artists au monde !

Si vous n’avez toujours pas lu L’Art de la séduction, laissez-moi vous en proposer un court résumé qui vous donnera probablement envie de passer du temps avec les leçons universelles de séduction de Robert Greene !

L’imposant chef d’œuvre (plus de 450 pages, écrit en tout petit, avec des citations dans les colonnes) se divise en trois parties. L’auteur vous aide d’abord à vous positionner en vous présentant les 9 profils de séducteur.

Les 9 profils de séducteurs

Quel séducteur êtes-vous ? C’est une question qu’il faut absolument vous poser.

Si Eros est plutôt du genre bourrin qui vise le ONS direct (Le libertin), Lex est plutôt détendu (en apparence) et j’aime bien pouvoir jouer avec plusieurs profils, entre The Rake (le libertin), The Ideal Lover (l’amant idéal) et le Natural (le séducteur naturel).

[Note : bien avant toute la littérature produite par les coachs en séduction, la figure de Natural existait donc déjà !]

On pense que Maxx, le fondateur d’Artdeseduire, est un Charmeur, un profil très puissant. La preuve, on a tous envie de bosser avec lui, même quand il nous met une pression d’enfer !

Voici la typologie complète des 9 profils de séducteurs :

  • La sirène (un profil plus féminin)
  • The Rake (Le libertin, celui qui enfreint les convenances et sent le soufre)
  • The Ideal Lover (L’amant ideal, l’homme aux petits soins de sa maîtresse)
  • Le Dandy (vous voyez Oscar Wilde ? Baudelaire ? Voilà.)
  • Le Naturel (Un joueur dont l’esprit enfantin désarme même les AMOGs)
  • The Coquette (Les maîtres du push-pull)
  • Le Charmeur (celui qui vous met à l’aise et vous met en valeur)
  • Le Charismatique (Celui dont l’aura et la chaleur sont si intenses qu’il contamine les autres)
  • La Star (Est-il besoin de vous rappeler pourquoi les stars séduisent ? Le Social Proof !)

A ces 9 profils vient s’ajouter la description de l’anti-séducteur, un mec qui ne donne vraiment pas envie. Celui que vous ne devez pas être.

Profitez-en pour faire un examen de vous-même : certains aspects de votre personnalité sont-ils à améliorer pour plaire davantage aux filles ?

Pourquoi allez-vous aimer ces 9 profils de séducteurs ? Parce que vous allez vous reconnaître par moment.

Le mot d’ordre d’Artdeseduire, ça pourrait être « Connais-toi toi-même », mais c’était déjà pris. Là, ces profils vous aident à travailler sur vos
forces !

Une fois que vous aurez identifié les caractéristiques qui sont les vôtres, vous pourrez les travailler encore plus !

Les 18 profils des victimes

Robert Greene propose ensuite une typologie des « victimes », comme il les appelle. 18 figures que vous pouvez séduire en fonction de leurs faiblesses.

Pour vous donner un exemple, il évoque le profil de la Star Déchue. Prenons une fille qui avait l’habitude d’avoir tous les hommes autour d’elle.

Soudain, elle ne séduit plus autant (accident, coiffure bizarre), un peu comme quand une star de la chanson ne vend plus de disques.

Elle connaît un passage à vide, un grand moment de doute. Pour la séduire, il suffirait alors de lui montrer que vous l’admirez encore, et que surtout, vous voyez en elle un grand potentiel, un avenir brillant ! Qui a dit manipulation ?

Chaque profil de « victime » possède son angle d’attaque, une brèche dans laquelle le séducteur saura s’engouffrer. On dit merci qui ?

Les 24 techniques de séduction intemporelles

A ce stade de la lecture, vous savez qui vous êtes, vous connaissez vos forces et vous avez trouvé une cible qui vous paraissait idéale. Vous manquez d’idées pour séduire votre dulcinée ?

Robert Greene a compilé 24 techniques universellement utilisées pour séduire. Des principes psychologiques honnêtes, d’autres un peu moins, qui flirtent avec la manipulation.

Comme il aime le dire, Robert Greene estime que la séduction est un jeu qui se joue à deux. Et pour qu’une technique fonctionne, il vaut mieux que les deux partenaires aient un bon niveau !

Un aperçu des 24 techniques de séduction ?

  • Choisissez la bonne cible (en effet, on ne peut pas plaire à tout le monde. Si votre but dans la vie est de séduire toutes les filles sur Terre, c’est perdu d’avance…)
  • Créez une fausse sensation de sécurité : le mec trop rassurant, ça va un moment. Quand vous devenez trop prévisible, vous finirez par ennuyer la fille, et ça, elles n’en veulent pas. Vous devez créer l’illusion de maîtriser la situation, donner l’impression qu’avec vous, il ne lui arrivera rien, avant de lancer vos attaques séductrices !
  • Envoyez des signaux mixtes : en clair, soufflez le chaud et le froid, devenez docteur en push-pull !
  • Maîtrisez la jalousie : en apprenant à devenir un objet de désir aux yeux des femmes qui vous plaisent. Si vous plaisez à d’autres femmes, celle que vous voulez le remarquera… Game is on !
  • Prêtez attention aux détails : un bon opener est un opener contextuel, inspiré sur le moment, non préparé ! Seul un bon sens de l’observation vous aidera à repérer les détails nécessaires pour faire un bon compliment !
  • Apprenez à aller trop loin, à choquer, à transgresser : la fille que vous avez en face de vous en a peut-être ras le bol d’attendre toujours trois rendez-vous avant de coucher… Et si vous l’aidiez à aller plus vite ?
  • Exploitez l’art de la régression ! Ramenez vos targets en enfance, au pays des bons souvenirs, des sucreries et des dessins animés, des rêves de princesse etc… Le pouvoir de la parole et votre créativité doivent vous aider à poser le frame, le cadre dans lequel votre séduction va opérer.
  • Je ne vous dévoile pas tout ici tant le livre est dense. Quant à la bibliographie, celui qui aurait le temps de tout lire deviendrait l’équivalent de Robert Greene !

Un de mes passages préférés ? Celui sur l’Eye Contact. Un regard puissant vous aidera évidemment à gagner en charisme, mais si vous ne maîtrisez pas ce regard, vous passerez pour un usurpateur, un mec qui n’a pas vraiment confiance en lui.

Robert Greene rapporte une anecdote sur Napoléon, qui passait des heures devant son miroir pour travailler l’intensité de son regard. Il raconte comment le regard de Fidel Castro pouvait réduire ses adversaires au silence. Comment Roosevelt pouvait dilater ses pupilles à l’envie pour produire un effet hypnotique et intimidant !

Entre le texte et les citations, il vous faudra une bonne dizaine d’heures pour venir à bout de cette bible de la séduction. Un livre que je recommande pour les séducteurs les plus avancés, et les passionnés d’histoire !

Si on avait la possibilité d’organiser un séminaire avec Robert Greene, ça vous intéresserait ?

Vous avez lu L’art de la séduction ? Qu’en avez-vous retenu ?

Sélim

ban Messages Irr LArt de la Séduction de Robert Greene : ce que vous devez en retenir !

ban Messages Irr2 LArt de la Séduction de Robert Greene : ce que vous devez en retenir !

Lire la suite
75 Commentaires

75 Comments

  1. Ben hamid

    9 février, 2017 à 14:39

    Bonjour
    je lis les auteurs pour les depasser. il faut puiser dans sa propre source et savoir improviser. je n’ai pas un profil fixe typique d’un seduction comme le veux GREENE. je trouve cela contre evolutif ça limite mon champ d’action. pourquoi se dotè d’un profil si on peut alterner! nous portons tous des masques.

  2. zalakapuenté

    5 mars, 2017 à 02:16

    ah merci,mais eske les réalités sont les mêmes partout ?

  3. Carbone 97

    9 mars, 2017 à 17:09

    Séduisez déjà la grammaire et l’orthographe.
    Sinon pour l’avoir lu,ce genre de livre donne l’illusion que grâce à quelques traits de caractère on peut prévoir tout le déroulement d’une relation avec l’autre ce que je pense être totalement faux.
    Je me reconnais dans un profil au boulot,un autre quand je suis bourré et encore un autre quand je suis mélancolique.
    Ce livre reste tout de même un chef d’oeuvre dans le genre.

  4. Hermann

    30 avril, 2017 à 20:29

    B1

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Drague