Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourd’hui !)

Publié dans Drague par
ArtDeSeduire.Com

7 erreurs en séduction Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)

Des erreurs tout le monde en fait, tout le temps. Et d’autant plus en matière de séduction où les tuyaux de vos potes vous conduisent bien souvent aux antipodes du droit chemin.

Histoire de passer la seconde avec les femmes, voici une liste de comportements dont il faut faire table rase sans délai. Errare humanum est, perseverare diabolicum.

1. Avoir peur de l’échec

LE fail qui ne pardonne pas. Oui, les filles nous impressionnent (surtout au début). Et oui cette fille qui vous plaît tant vous donne cette sensation de n’être plus qu’une pâle photocopie de vous-même.

De cette peur (qui est en réalité bien souvent une peur de la peur) découlent moult prétextes fallacieux pour ne pas passer à l’action : attendre le moment parfait (« je ne porte pas ma tenue porte-bonheur pour aller la voir »), sur-intellectualiser (« que va-t-elle penser que je pense qu’elle pense ? »), se dévaloriser, se trouver des excuses bidon (« finalement elle n’est pas si bien que ça »)…

Plutôt que de rationaliser le problème dans tous les sens, optez pour le seul remède qui ait fait ses preuves : montez au front. Vous vous rendrez vite compte que les fameux openers ne sont pas aussi importants que vous le croyez (une fille se souvient rarement d’une phrase d’accroche).

Mieux vous apprendrez à transformer timidité/embarras en avantage. Les femmes, sûrement traumatisées par des années de drague au sifflet, sont incapables de comprendre la difficulté qu’il existe pour un homme à aborder une inconnue.

Mettez cela en scène avec un minimum de finesse (vous êtes du genre à surmonter vos peurs, c’est ça le vrai courage), et vous voilà embarquer avec un excellent premier sujet de conversation.

Et puis on ne va pas se mentir, les râteaux ça forge le caractère, surtout les premiers. Maigre consolation, ils deviendront généralement une excellente source d’anecdotes quelques années plus tard.

2. Ne pas assumer ce que vous êtes

 « Que ton oui soit oui, que ton non soit non » (Matthieu 5:37). Vous êtes un homme, vous aimez les femmes ? Et bien comportez-vous de la sorte car les femmes aiment les hommes, pas les petits garçons.

Okay mais alors qu’est-ce qu’être un homme en 2015 en occident ? Bien malin qui pourrait répondre en quelques lignes. D’autant plus que sur ce sujet, ce ne sont pas les éléments de réponse contradictoires qui manquent.

Entre les desideratas pas toujours compréhensibles de ces dames (voir leurs wishlists sur les sites de rencontre, haut sommet de WTFuckerie) et les injonctions des médias prescripteurs (80% de bullshits sans prise avec le réel), dur d’y voir clair. Ce qui est acquis en revanche c’est qu’au milieu de cette cacophonie, l’eau tiède n’a aucune vertu.

La séduction est un jeu de rôle où symboliquement l’homme doit dominer pour se rassurer et la femme résister pour s’offrir sans honte. Vous pouvez choisir de refuser cette réalité (au risque de finir seul) ou de l’esquiver (au risque de finir casé faute de choix avec votre collègue de boulot). In fine les femmes savent se montrer reconnaissantes avec les plus téméraires.

Soyez donc tout sauf « gentil ». La gentillesse est une qualité éminemment noble, il s’agit d’accomplir des actes de bonté désintéressés. A contrario, « être gentil » se veut une posture par défaut assez méprisable – si vous lui portez son cartable ou lui payez des verres à volonté, ce n’est pas par philanthropie.

Au même titre que le contraire de l’amour n’est pas la haine (mais l’indifférence), le contraire de cette pseudo-gentillesse n’est pas la méchanceté. Soyez ferme, soyez droit, soyez confiant. Et dorénavant lorsque vous entendez « gentil », amusez-vous à remplacer ce mot par « niais » et vous ne sera jamais bien loin de la vérité.

3. Ne pas prendre les femmes pour ce qu’elles sont

Si elles méritent respect et considération, les femmes ne méritent en aucun cas d’être mises sur un piédestal, en tout cas pas sans raison. Face au matraquage permanent qui voudrait nous faire croire qu’elles sont toutes des princesses au cœur pur et fragile, nombreuses sont celles qui finissent par y croire – merci la presse féminine, la publicité et les comédies romantiques.

Alors en un mot comme en cent : résistez ! La galanterie oui, l’idolâtrie non. Le coup du sexe faible à d’autres.

Surtout qu’en l’occurrence le désir féminin recèle lui aussi sa part d’ombre. Lisez les mémoires du basketteur Magic Johnson (qui raconte les files de groupies qui l’attendaient après chaque match), la correspondance du tueur en série Landru (objet d’innombrables demandes en mariage) ou le très bon livre Femmes de dictateurs de Diane Ducret (sur le rapport des femmes au pouvoir) pour vous en convaincre.

Les femmes sont ce qu’elles sont, vous ne les changerez pas. Leur logique, leur langage, leurs émotions et leurs intérêts diffèrent des nôtres. Cette altérité (voire parfois cette opposition) cimente nos rapports avec elles. D’un côté comme de l’autre chacun doit composer avec.

4. Considérer la séduction comme réciproque

« Les hommes proposent, les femmes disposent ». L’adage à force d’être répété à toutes les sauces a fini vidé de toutes substances. Toujours est-il que concrètement, il incombe aux hommes de faire le premier pas, c’est peut-être injuste mais c’est comme ça – et dit en passant « disposer » ne se résume pas à rester avachie sur un tabouret avec l’énergie d’un chewing-gum écrasé.

Peu importe le degré d’attirance d’une fille pour un garçon, elle se contentera au mieux d’envoyer des signes d’intérêts (apprêtement, body language, regard furtifs…) mais jamais elle ne franchira le Rubicon, quitte à renoncer à un belle rencontre (dans 95% des cas, les exceptions qui confirment la règle existent). Ici c’est la nature qui dicte ses lois, pas la culture. Et tant pis pour le donnant-donnant.

5. Ne pas contrôler le tempo

Considérez qu’il vous appartient d’imprimer le rythme d’une relation. Cela commence par ne pas afficher vos intentions trop vite, au risque de rendre vaine toute tentative de faire grimper la tension sexuelle. En 2015 une jolie fille aura entendu dire au minimum 156 fois par jour qu’elle est jolie, que ce soit dans la rue, à son travail ou en club – et sur Facebook, et sur Tinder, et sur Snapchat, et sur… enfin bon vous avez compris.

Dans le même ordre d’idée lorsque vous entamez une discussion pour la première fois (dans un bar, dans la rue…), rien ne vous oblige à balancer vos openers avec le flow d’Eminem – un débit rapide dénote généralement un manque de confiance en soi. Au contraire, inspirez-vous de la trompette de Miles Davis. Parler doucement, penchez-vous en arrière et forcer-là à vous écouter.

Plus tard ne vous montrez pas trop disponible. Vous avez une vie, des amis, des centres d’intérêts, vous êtes parfaitement en droit de manquer ses coups de téléphone ou d’être occupé certains soirs (et elle aussi).

Plus difficile, sachez partir au bon moment : quand votre relation atteint un point de non-retour, quant au premier rendez-vous on entend les mouches voler, ou si suite à une première approche elle ne vous a toujours pas donné le moindre signe d’intérêt après 20 minutes de blagounettes et de mots d’esprits.

Bref quand un point de non-retour a été franchi, n’ajoutez pas le déshonneur à l’échec.

6. Manquer de légèreté

« Never stay serious too long ». La petite musique du désir doit se faire entendre sur fond de mandoline, pas sur un air de fanfare. Séduire c’est avant tout distraire. Là encore attention aux amalgames, légèreté ne veut dire superficialité. À ce titre l’art du badinage qui consiste à cultiver avec esprit une certaine connivence sans se dévoiler, doit faire partie intégrante de votre boîte à outils.

La drague au tractopelle quand ça marche (enfin les rares fois où ça marche) c’est en fin de soirée lorsque toutes les bouteilles sont vides ou avec des gens dont le potentiel de séduction est proche du niveau de la mer (en moins aimable, on appelle cela les désespérés).

Idem quand un embryon de relation s’amorce, les élans mélodramatiques qui empestent la guimauve sont réservés au cinéma. Et encore, imaginez-vous une demi-seconde un Don Draper ou un Ryan Gosling parler ouvertement de ses sentiments ou faire des procès d’intention (crise de jalousie, reprocher un manque d’engagement…) à ses conquêtes au bout de quelques rendez-vous seulement ?

Les filles aiment les bulles de champagne, pas les bulles de savon. Veillez à rester positif et détaché pour créer une bonne dynamique. Et si les choses ne tournent pas comme vous l’aviez espéré, ne soyez JAMAIS agressif. « Play it cool that’s the rule ».

7. Réduire la séduction aux femmes

Les hommes amenés à s’intéresser à la séduction le font pour faire progresser leur relation avec les filles. Cet objectif, très louable au demeurant, se trouve pourtant vite relégué au second plan. L’art de séduire déborde largement du cadre stricto-sensu des rapports avec la gent féminine : il s’agit de bâtir une meilleure version de vous-même chaque jour qui passe.

Affiner ses goûts, développer son sens du style, améliorer ses qualités relationnelles… les femmes ne sont au final que le cheval de Troie du surhomme nietzschéen qui sommeille en vous – id est cet homme qui se surpasse, qui se transcende, celui  qui devient ce qu’il est.

Faire des femmes l’alpha et l’oméga de son existence (« je pratique telle activité, je porte tels vêtements en fonction des préférences des filles ») est au mieux pas très masculin. Plutôt que d’être esclave de votre teub de vos pulsions, soyez maîtres de vos passions.

Et puis sans vouloir passer pour un ami des dames (alias ces faux-séducteurs perdus ad vitam aeternam dans les méandres de la friend zone), réduire les femmes uniquement à un objet du désir, c’est passer à côté de toutes les nuances ô combien appréciables de la féminité et rester prisonnier de « ce monde d’hommes, ce monde étroit comme un rectum », dixit Doc Gynéco. La séduction est un moyen pas une fin en soi.

Parmi ces 7 erreurs, laquelle voulez-vous vraiment combattre dans l’année à venir ?

Aurélien qui les a à peu près toutes faites un jour avant de rédiger ces lignes

banner parler aux femmes Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
banner parler aux femmes Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
Banner 50phrases Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
Banner 50phrases Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
banniere 2 Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
banniere 2 Les 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourdhui !)
84 COMMENTAIRES
  • Charlie dit :

    Qu’entendez-vous par ne pas « être gentil » ? J’avoue que c’est quelque chose qui me freine un peu parfois, quand une fille me plait j’ai tendance à être parfois un « nice guy ».
    Selon vous offrir les verres ou payer le repas lorsqu’on voit notre target (même en slow seduction) : est-ce too much ? Faire des compliments, être galant…vaut-il être plutôt je-m’en-foutiste ?

    • Aurélien dit :

      Salut Charlie,

      être « gentil » c’est être needy, être à la recherche de validation, se comporter comme le meilleur ami gay, ne pas créer de tension sexuelle… bref être gentil c’est quand une fille te dit que tu es « gentil », ce qui est surement le pire compliment qu’elle puisse te faire.

      => « La galanterie oui, l’idolâtrie non »

    • Charlie dit :

      à ce propos, admettons qu’on entreprenne une slow seduction, combien de temps devrait-on se donner pour conclure pour ne pas faire d’erreurs (tomber dans une friendzone car c’est trop long par exemple) ? Le fameux dicton qui dit « au-delà du 3e rendez-vous, s’il ne se passe rien, c’est mort » est-il vrai selon toi ? :)

    • Aurélien dit :

      Sauf exception, c’est compliqué en effet.

      Si je peux me permettre n’intellectualise pas trop les chose Charlie.

      Peace.

  • Charlie dit :

    Est-ce une erreur egalement de prendre gentiment des nouvelles de notre target pqr SMS, plus qu’elle ne le fait ?

    • Aurélien dit :

      Dans l’absolu oui. N’oublie pas que l’absence crée le désir.

    • drummerzen dit :

      Salut! Selon toi, si on joue la carte de l’absence , quel est le pourcentage de chance que la fille se dise  » il s’en fout de moi, je passe a autre chose » Plus élevé ou moins élevé que le désir censé être crée?

    • Aurélien dit :

      Tout est une question de dosage et malheureusement il n’existe pas de formule mathématique pour répondre.

      Concrètement : met toujours fin aux discussions le premier, n’appelle pas plus qu’elle n’appelle, accorde -toi de ne pas la voir quand tu est occupé, etc.

  • Facelagonda dit :

    Salut Aurélien !
    Cest un très bon article !
    D’ailleurs j’ai une question à te poser, voilà, depuis quelques mois, une fille de mon lycée me plaît, on se regarde souvent quand on se voit mais je ne la connais pas du tout, elle a un an de plus que moi, je n’ai pas de cours commun avec elle et je ne connais pas ses amis… et je ne sait pas comment faire pour l’aborder, des fois elle est en pause 10 min dans le même couloir que moi et des fois je la vois fumer à la sortie, mais elle est toujours avec ces amis du coup de ne sait pas comment l’aborder, en plus j’ai peur de commettre les 7 erreurs de drague de ton article :p
    Tu me conseille de faire quoi ?

    • Aurélien dit :

      Salut Facelagonda,

      Un an de plus à mon âge c’est rien, un an de plus à ton âge c’est énorme. Pour faire court :

      – arrange toi pour qu’elle te remarque elle (par tes fréquentations, tes activités… => musique > jeux vidéos, activité sportive maitrisée > ciné, soigne ton FB, etc.)
      – et/ou essaye de sympathiser vite fait avec une de ses copines
      – ne fais l’erreur de la jouer quitte ou double en allant la voir cash (c’est courageux mais voué à l’échec dans 98% des cas)

      Et un fois que les présentations ont été faites, tu n’as quasiment pas le droit à l’erreur (sois léger, drôle-mais-pas-trop, masculin, original-mais-pas-trop…toussa toussa).

      Est-ce que ça va être dur ? Yesssir, mais c’est pas impossible.

      GL.
      A.

  • Un Gars dit :

    Salut à l’équipe d’ads,

    J’aimerais juste faire une petite remarque sur la rédaction de l’article. Je trouve que c’est un peu fastidieux de le comprendre à cause de l’addition de mots techniques : mélandromatique, badinage, trompette de mile davis, ajouter le déshonneur à l’échec + les références au basketeur et aux ouvrages.

    Je comprends que vous voulez intégrer de belles tournures/références mais bon ça rend la lecture lourde :/

    Voilà c’est ce que j’ai ressenti en lisant l’article et peut-être que d’autres lecteurs ressentent la même chose.

    Sinon super ce site merci pour ce que vous faites

    • Aurélien dit :

      Salut mec,

      Je comprends ton point de vue mais prend la chose à l’envers : cela te permet avec un minimum d’efforts de découvrir Miles Davis ou Magic Johnson et d’épaissir un peu ton vocabulaire. C’est toujours utile pour la suite…

      Merci pour le compliment en tout cas.

      Prochaine !

    • Marc dit :

      A la différence de Un Gars, j’ai trouvé cet article fort bien écrit. Les références et le vocabulaire élèvent le niveau. Si tu me demandais mon avis, je te dirais de ne rien changer a ton style Aurélien.

      Une petite remarque, cela dit, non sur la forme, mais sur le fond. Bien que tous les apprentis séducteurs devraient prendre la mesure de tes 7 conseils (je vais d’ailleurs les relire plusieurs fois), j’aimerais nuancer l’un de ces points. Tu dis que la séduction n’est pas réciproque, et que c’est un état de fait dicté par la nature, non par la culture. Un voyage en Norvège ou en Nouvelle-Zelande enseigne que c’est faux, il y a des cultures où les femmes proposent, font le premier pas, et où les hommes ont une attitude plus passive dans le jeu de séduction.

      Les études de sociologie et de de psycho sur le genre de ces trente dernières années montrent que c’est bien la culture et la socialisation qui définissent les rapports entre les hommes et les femmes.

      Mais bon voilà, ce que tu avances sur la non réciprocité de la séduction reste (malheureusement?) tres vrai en France comme dans une large partie du monde occidental. Ce serait bien idéaliste de refuser cette réalité (réalité qui ne sera pas éternelle).
      Bises à la team !

    • Aurélien dit :

      Salut Marc,

      Euh oui tu as assez raison sur ce coup.

      Les études de genre c’est pas trop mon truc tbh. C’est forcément un peu des deux (nature & culture) qui façonnent nos rapports.

      Reste qu’à un instant T et un lieu L (ça se dit ça ?), il faut être pragmatique et accepter certaines réalités.

      Perso, la conception des relation hommes/femmes latine me parle plus que la scandinave.

      Merci pour ton com’ !

  • Antoine dit :

    Merci ! Un des articles les plus intéressants de ce site que je relirai souvent afin de progresser ! Perso, c’est principalement le 2 qui m’a bien marqué, et c’est un conseil de séduction avec lequel j’ai parfois du mal à être d’accord, mais qui est finalement très avisé :)
    Petite question: il y a-t-il selon toi un niveau de confiance en soi à atteindre afin de réellement aborder la seduction ?

    • Aurélien dit :

      Salut Antoine,

      Si tu en as conscience c’est déjà un excellent premier pas. Les années permettent de s’endurcir de s’affirmer.

      @+
      A.

  • Luc dit :

    la plus grosse erreur est pas dans la liste (evidemment ce genre de site s’adresse aux 20-30 ans)

    8. se caser si on est avec la bonne ! c’est pas dit que vous trouviez la meme chose plus tard et le temps passe

    • Sélim dit :

      Ne pas la laisser passer, ça ce serait une erreur.
      Quand on trouve une fille qui va bien, pourquoi ne pas rester avec ?

    • Aurélien dit :

      Des filles avec qui tu te sens vraiment bien, tu n’en rencontres pas beaucoup dans ta vie Luc… le train ne repasse pas toujours deux fois ;)

  • Gilles dit :

    J’ai deux questions :

    1/ quand une fille dit à un mec qu’il est « gentil » c’est pas plutôt qu’elle le trouve moche en fait ?

    2/ souvent les femmes me disent que je suis « calme » … ça veut dire quoi à votre avis ?

    • Sélim dit :

      Gentil et calme, ça veut dire que tu n’oses pas, que tu n’es pas surprenant pour elles.

    • Gilles dit :

      Je te remercie Sélim :) . Mais tu penses que si une femme te dit ça, c’est mort en fait ? ou qu’elle peut attendre que tu passes à l’action ? une manière de te « secouer » en quelque sortes ?

      Votre site est super, si j’avais connu ce site à 20 ans, mon dieu . :/

    • Aurélien dit :

      Salut Gilles,

      je dirais que cela dépend du stade de votre relation. Si c’est au début tu peux encore redresser la barre, s’il elle t’as collé une étiquette définitive ça va être plus compliqué.

      Fais parler le super héros qui sommeille en toi ^^

      @+

    • Gilles dit :

      Merci Aurélien . C’est assez rapidement qu’on me dit ça, et souvent des nanas que je rencontre en soirées elles me sortent du  » toi, tu es calme comme mec » . Et ça me déstabilise un peu . Merci à toi .

  • LOL5 dit :

    Bonsoir à toute l’équipe d’art de séduire .chuis en terminal.
    J’étais entrain de révisé à la bibliothèque et j’étais à côté d’une fille que je ne connais pas du tout , elle avait un a de plus que moi, appelons lâ Amélie .Et je lui dis ‘´ tu fais de la physique ´´ et ça a commencé de là, j’ai commencer a parler avec elle et sa sœur et une pote a elle est venu à la table on parlé , on rigolait vraiment beaucoup, je me moquer un peu de ça pote, mais c’était des taquineries. Bref le temps passait et a la fermeture de la bibliothèque je lui demande ces coordonnés ,  »ba passe moi t’es coordonnés et la elle me laisse son e-mail ! ‘ c’était pour qu’elle m’aide en physique, mais elle me mle plaisait . Mais je voyais bien que si elle ma donnait pas son e-mail c’est que le numéro c’était non. Mais ça sœur chuis sur 99% elle me l’aurait passait , elle était plus réceptive à mes blagues, vannes . Je pense que j’ai pas assez isoler ma proie vu que ils étaient trois. C’était trois jours du coup voila j’attends vos critiques , vos conseils .
    Merci pour ce que vous faites ;)

  • Dave dit :

    Salut!

    Ça fait un mois que je suis sur votre site. Je me suis mangé un rateau, il y a justement 1 mois au lendemain de la Saint-Valentin. Cette fille, je la fréquentais depuis 3 semaines et j’ai appris à mes dépend que le « Je t’aime » était vraiment trop vite et très ridicule!! (Sa réponse fut quand même très positive: pleins de je t’aime le reste de la journée, j’ai cru la relation avoir passer à un autre niveau). De son côté elle était très rapide aussi, parlait de moi à ses parents et parlait de notre avenir, se consacrait à moi et disait supprimer pleins de mecs de son facebook… Elle fessait ça d’elle même sans que j’intervienne. Laisser les choses aller de mon côté aurait été la meilleure manière de jouer (elle a 18 ans et j’en ai 23). J’en souffre encore mais je canalise cette énergie pour en apprendre plus sur la séduction.

    Dans les 3 jours qui ont suisis, j’ai lu trois de vos ebook et lu des dizaines d’articles (j’en avait les yeux secs! Deux nuits de lectures sans presque manger, terrible!!) et je me suis fait une wingman! Elle veux aller en voyage avec moi (prendre des photos entre temps) et embarque à fond quand je lui parle de séduction et de game. Franchement c’est comme une opération à froid car je me rend compte de mes erreurs. J’avais même lu le guide « Comment récupérer son ex en moins de 30 jours » (One itis je sais..) pour essayer un entre-deux pour la ravoir au moins l’espace d’une nuit (ça a presque fonctionner mais elle a commencé à voir un autre mec 2 jours avant que je la voit alors cela a rendu les choses beaucoup plus difficile et elle changer d’idée quand on était en chemin vers chez moi..). Alors, j’ai récupérer le peu qui restait en scéance de question/réponses afin de savoir exactement ce qui l’avait fait fuir.. J’ai tellement appris..

    Mais je dois vous remercier ce site est vraiment génial! Avant ça, le seul truc que je savais c’était la kino-escalation et le mirroring.

    La Saint-Valentin provoque 3 choses:
    1) De nouveaux couples
    2) Détruit des fréquentations
    3) Fait naître de nouveaux séducteurs issus du point 2 ;)

    • Sélim dit :

      Ah, la première phase avec la communauté de la séduction !
      Les premiers jours, semaines, mois, où on apprend tellement de choses !
      Profite Dave, amuse-toi bien ! (tant que tu ne fais de mal à personne, ça va !)

  • ahmed dit :

    Salut à tous les amis de l’ads. Au fait, je suis nouveau mais ce que j’ai lu sur ce site m’aide beaucoup et je ferai mieux d’eviter certaines erreurs dans mes prochaines rencontres.

  • Louis dit :

    Salut Ads

    Je suis amoureux d’une femme et il y’a environs 4 jours « la femme dont je suis amoureux » paraissait froide par texto pendant un certain temps.
    Je lui ai dis que je ne savais pas pourquoi je lui parlais ,
    Elle m’a repondu « bah casse toi »
    Et depuis elle ne m’a envoyé aucun message et moi non plus .
    Sachant qu’elle a un fort caractère et qu’on peut se voir que si je lui demande.
    Comment je pourrais faire pour qu’on puisse se reparler
    ,enfin quelle message dois-je lui envoyer pour ne pas lui faire voir que je tiens a elle et en meme temps qu’on puisse bien se reparler ?
    Et dans combien de temps devrait-je lui envoyer ce message ?
    Merci !Vous gerez

    • Sylvain dit :

      Salut Louis,

      Quand tu dis « la femme dont je suis amoureux », ca veut dire que tu es en couple avec ou que c’est juste une target ? Quoi qu’il en soit ca ne semble pas parti sous de bons auspices. Si ce n’était pas dit sur le ton de l’humour et de la taquinerie, c’est du manque de respect. Or, on ne doit jamais laisser passer le manque de respect.

      Je serai toi, je lui dirai que je préfére avoir des personnes positives autour de moi et qu’en ce moment, son comportement est désagreable. Et ensuite, silence radio ! Soit elle revient vers toi et tu auras su t’affirmer, soit ce n’est pas le cas et c’est que de toute façon elle n’était pas suffisamment intéressée. En attendant, je t’invite à développer ta vie sociale et à faire de nouvelles rencontres ;) Tu verras qu’il y a trop de femmes qui méritent d’être séduites pour t’embeter avec celle qui te manquent de respect ;) Bon courage!

  • petruc dit :

    très bon article. Merci :)

  • alexis dit :

    porquoi les fiiles ont souvent l’habitude de bouder ?

    • Sylvain dit :

      Hello Alexis,

      Alors là, c’est un grand mystere de l’humanité! Il peut y avoir des milliers d’explication : elle veut attirer l’attention, te tester, obtenir quelque chose. Il faut toujours s’adapter ;)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)