Comment Faire L'Amour : Le Dossier Complet

Créer une ambiance propice au sexe
et proposer la relation sexuelle

« J’avais envie de toi, mais y’avait tout le monde autour… » Voilà comment j’avais raté ma première fois. J’allais faire l’amour, j’y croyais, je l’aimais et elle m’aimait aussi, mais les conditions n’étaient pas propices pour qu’on fasse du sexe !

Avant de pouvoir se lâcher, certaines personnes ont besoin qu’on les plonge progressivement dans l’ambiance. C’est un peu comme en soirée : certains ont besoin de boire un peu pour aller danser, pour aller draguer, ont besoin de s’acclimater à l’environnement.

De la même manière, certaines filles ont besoin qu’on fasse monter la température, qu’on mette en place un cadre, un décor, qu’on crée une ambiance propice. Qu’on prenne le temps de se rapprocher, de s’effleurer, de flirter, de s’embrasser, de se désirer…

On nous demande souvent « Mais comment je lui propose de coucher avec moi ? ». La réponse la plus simple que je puisse donner : normalement, si tout se passe bien, le sexe vient concrétiser un désir mutuel. Elle a envie de vous, vous avez envie d’elle, ça se fait « presque » naturellement.

Dans la culture populaire, dans les films qu’on a tous vus, on est abreuvé de clichés qui fonctionnent : c’est la fille qui monte chez vous « juste pour faire pipi », c’est la fille qui vous invite chez elle « mais uniquement un dernier verre, après tu repars chez toi ». On sait tous ce que ça veut dire : c’est très souvent un moyen de ne pas nommer le sexe.

Pourquoi cette pudeur ? Pourquoi ne peut-on pas être aussi direct qu’on aimerait l’être pour proposer à une fille de coucher avec nous ? Probablement une manière de fonctionner différente entre homme et femme.

Globalement, l’idée répandue est que les hommes ont besoin de coucher pour s’attacher, et que les filles ont besoin de s’attacher pour coucher. (On n’est évidemment pas d’accord : certains mecs ont besoin de sentiments pour faire l’amour, et de plus en plus de filles admettent leurs envies de coups d’un soir sans sentiment aucun).

D’autre part, l’envie de coucher n’est pas que biologique ou physiologique. Certes, on a parfois tous « le feu au cul », une envie d’attraper tout ce qui bouge ou presque. Mais il ne faut pas négliger le facteur psychologique : on a souvent envie de quelqu’un qui nous stimule, qui nous touche émotionnellement, qui nous attire intellectuellement. Si chez nous les hommes le facteur visuel est très important (comprendre « le nerf optique fait lever votre b***), les femmes auront davantage besoin d’être plongées dans une ambiance propice au sexe.

Si vous relisez le kama-sutra, vous verrez qu’il ne s’agit pas d’un vulgaire livre de positions sexuelles mais bel et bien d’un art de vivre. Une des leçons les plus importantes de ce livre millénaire : la préparation. Le bain ensemble, les massages… A vous de travailler à l’élaboration de ce cadre pour faire l’amour !

Dernier point : les femmes ont besoin de se sentir en confiance pour faire l’amour avec un homme. Les psychologues évolutionnistes nous enseignent la notion de risque, qui guide les choix des uns et des autres.

Le risque pour une femme, depuis les débuts de l’humanité, c’est de coucher avec un homme qui se barre juste après, et de tomber enceinte. Seule pour subvenir aux besoins d’un enfant dans des sociétés patriarcales, c’est compliqué. Du coup, les femmes devaient s’assurer que les hommes s’engageraient, resteraient à leurs côtés en cas de grossesse.

Aujourd’hui, avec la montée du travail des femmes, de leur indépendance, avec la gestion de la contraception, elles peuvent se permettre de coucher avec un homme (et un préservatif) sans prendre trop de risque. Néanmoins, on n’efface pas des millions d’années d’évolution en un siècle, d’où la persistance d’une certaine méfiance chez les femmes « mais je ne te connais pas », « on se connaît à peine », « qui me dit que tu ne me mens pas ? » etc… Votre job, quand vous la séduisez, c’est de lui expliquer que vos intentions sont bonnes (la faire jouir, sortir avec elle, vous choisissez) et de ne pas lui mentir. Chez Artdeseduire, on est pour l’amour pour tous, pas la manipulation.

5 Erreurs à Eviter au Lit avec les Femmes

dont 1 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

1. Insister
pour coucher

do1 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

1. Écoutez le rythme et les
envies de votre partenaire.

dont2 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

2. « Oublier »
le préservatif...

do21 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

2. Ayez toujours
deux préservatifs
sur vous et
utilisez-les !

dont3 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

3. Ne penser qu’à
son plaisir personnel

do3 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

3. Vivez cet instant
de partage à deux
et essayez de lui
faire plaisir !

dont4 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

4. Négliger les
préliminaires.

do4 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

4. Prendre le temps de l’exciter
suffisamment avant de la pénétrer.

dont5 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

5. Ne pas communiquer.
(ne pas lui parler ou la complimenter)

do5 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

5. Exprimez-vous !
Dites ce que vous ressentez,
ce qui vous ferait envie,
e qui vous excite
et vous plaît chez elle.

leadpage 16 erreur V1 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complett%C3%A9l%C3%A9charger gratuitement Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

Les 16 Erreurs que les Hommes font au Lit

Les Femmes & le Sexe

Une bonne nouvelle pour les plus jeunes et les plus timides d’entre vous : les femmes aiment aussi le sexe. Encore mieux : les femmes adorent le sexe… avec les mecs qui savent ce qu’ils font !

Malgré une certaine régression niveau liberté, malgré un certain retour du puritanisme, tout le monde aime le sexe et les filles aussi, et on ne va pas s’en priver.

Les femmes et le sexe, c’est un sujet « compliqué » parce que ça fait plus de deux mille ans que les religions essaient de contrôler le corps des femmes et leur orgasme. Si Artdeseduire était au pouvoir, ce serait un beau bordel où tout le monde pourrait s’aimer en toute liberté.

Pas de complexe de la maman et de la putain, pas besoin de se cacher : nous, on veut des femmes libres qui assument leurs choix et des hommes qui ne jugent pas. Vous l’aurez compris, entre nos désirs et la réalité, il y a un monde.

Aujourd’hui encore, les femmes sont presque obligées de faire attention à l’image qu’elles renvoient pour ne pas se faire traiter de fille facile, et ne pas être humiliées. Les garçons intelligents savent se taire… Les idiots racontent tout à leurs potes, rendant ainsi plus difficile la libre circulation des corps : quel dommage !

Dès lors, le travail des filles se rapproche des missions des agents du FBI : tester la fiabilité du mec en face. Est-ce qu’il a les épaules pour vivre une relation éphémère sans juger ? Est-ce qu’il va s’attacher alors qu’elles ne le veulent pas ? Ou alors l’inverse, pour une fille qui veut être en couple : ce mec est-il sérieux ? Veut-il se poser avec moi et construire quelque chose ou juste coucher avec moi ? Dans tous les cas, deux concepts doivent retenir votre attention : confiance et respect. Quel que soit son choix de relation avec vous, une femme a besoin de se savoir respectée, et a besoin de savoir qu’elle ne risque rien en votre compagnie. À partir de là, c’est à vous de jouer !

Elles ont des complexes, ont parfois peur de la nudité, peur des préjugés des hommes et se mettent la pression pour rien : tout comme nous ! Votre mission si vous l’acceptez : tout faire pour mettre les femmes à l’aise… et vous éclater ensemble !

Témoignages de Femmes :
C'est quoi un bon coup ?

t%C3%A9mignage 1 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

"Le bon coup est joueur, truffé d’autodérision et de mauvaises intentions. Ne lui mentez surtout pas : surprenez-la, et le tour est joué.

Au pieu comme ailleurs, ce n’est pas l’endurance qui fera la différence, mais la patience. La dextérité, c’est du plus. Réussir à la faire jouir, c’est déjà une bonne chose. Lui faire atteindre l’orgasme, du premier coup, relève quasiment de l’exploit . Alors on prend son mal en patience (qu’est-ce que je disais…), on relève ses manches et on la considère comme la huitième merveille du monde : ça paye toujours."


- Steffich (28 ans)

t%C3%A9moignage 2 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

« Au lit : cette dualité entre douceur et bestialité, celui qui sait monter le désir progressivement avec des caresses délicates sans aller directement au but...

Qui prend son temps pour explorer ton corps avec gourmandise et passion en prenant le soin d’embrasser chaque partie tout en caressant avec les mains les différentes zones érogènes jusqu’à ce que tu réclames la délivrance et là c’est l’explosion des sens et la fusion des corps avec passion et fougue ! »


- Sandrine (32 ans)

t%C3%A9moignage 3 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

« Un homme bien dans son corps (être bel éphèbe est visuellement très apprécié mais pas indispensable) qui sait mettre à l’aise sa partenaire (de l’importance des préliminaires…).

Rien de plus excitant qu’un homme qui s’exprime : un très banal « c’est bon, oh oui, oh oui » l’emporte sur le silence. J’aime bien les poètes. Le bon coup a une sexualité assumée, libre de tout jugement. Il sait faire ressentir son désir et ses envies, montre qu'il prend du plaisir et connaît un minimum le corps de la femme.

En une phrase : un bon coup c’est un homme qui prend du plaisir à faire plaisir. »

- Rafaelle (26 ans)

t%C3%A9moignage 4 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

« Le bon amant est forcément un bon coup. Il vous amène au plaisir, il vous offre la possibilité de vous abandonner à vos sensations, vos émotions.
Pas d’âge requis-il suffit d’être intuitif-, pas besoin de beaucoup d’expérience non plus il suffit d’être à l’écoute de l’autre.

Jamais connu de bon amant one shot, mais ça doit forcément exister.
Les miens sont toujours restés au moins quelques semaines (le temps d’en profiter). Lorsque la relation s’inscrit dans le temps et lorsqu’en plus il y a des sentiments partagés, ça donne accès à une autre dimension, ou comment faire l’amour prend son sens avec les vagues de plaisir qui en découlent. »


- Virginie (40 ans)

t%C3%A9moignage 5 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

« Ce qui me plait, c'est de voir/sentir le désir de l'autre. J'aime que ce soit affirmé et assuré et qu'il prenne les devants ( au début, après quand je connais la personne, on peut alterner). Je déteste les clichés mais sur ce domaine là, j'aime bien que l'homme affirme son désir en initiant la chose.

Perso, je suis pas une grande fan des préliminaires mais le fait que l'homme initie de lui même un cuni, c'est toujours sympa. Je ne suis pas fan de la pratique, c'est le coté de vouloir faire plaisir à l'autre qui me plait là dedans. Cela dit, je n'aime pas qu'un homme soit trop préoccupé par le plaisir de sa partenaire au point d'en oublier le sien. Important ça. Qu'il pense à sa gueule aussi et pas qu'il bloque sur "mon éventuel orgasme".J'aime qu'il soit capable d'alterner le sauvage (griffures petites morsures, tirage de cheveux...) et la tendresse (va et viens plus lents, douceur et bisous), qu'il exprime son plaisir par des petites phrases. Savoir quel effet on a sur l'autre est toujours agréable.

Qu'il soit prêt à se lâcher et à l'écoute pour ne jamais dépasser les limites. »


- Caroline (26 ans)

t%C3%A9moignage 6bis Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

« J'aime qu'un homme me caresse/effleure le dos de bas en haut, de même pour la nuque. Qu'il m'embrasse délicatement la poitrine tout en sachant "la saisir" avec ses mains ( ça a un côté brutal et doux à la fois). Qu'il frotte son sexe contre le mien en jouant à sortir et rentrer de temps en temps... Je trouve cela très excitant et cela donne un petit côté "jeu". Pareil lors de la pénétration, qu'il sache allez très vite et parfois s’arrêter brusquement pour me faire attendre, c'est pareil c'est ce côté "jeu" qui me plait. J'adore quand il arrête tout pour retourner aux préliminaires, c'est rageant et encore une fois hyper excitant.

Bref, j'aime qu'il est un côté joueur, et qu'il joue avec mon corps tout en le respectant.Suivant ce que j'ai envie pour le rapport:
S'il est doux: qu'il m'embrasse et me recouvre de caresses. Qu'il me traite comme si j'étais fragile, que tout soit fait avec douceur et amour. Qu'il savoure tout les petits arrondies de mon corps.

S'il est bestiale : que ses caresses soient plus insistante et "dévorante", qu'il se permette de m'insulter ( salo** ou petite pu*e). Presque comme un bon porno amateur... sans se côté grosse chienne soumise. »


- Imane (29 ans)

Bann 16erreurs 1 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

SEXE :
MODE D'EMPLOI DÉTAILLÉ

SEXE :
MODE D'EMPLOI DÉTAILLÉ

On rentre dans le vif du sujet. Comment faire l’amour ?

Une fois que vous avez trouvé la partenaire consentante, c’est parti. Avant toute chose, un dernier rappel : il n’y a pas de « normalité ». C’est un mot qu’on n’aime pas beaucoup, parce qu’il fait beaucoup d’exclus, il frustre les gens différents.

Néanmoins, force est de constater que nous sommes tous influencés par les médias et une vision de la chose, avec son plan « préliminaires, acte, éjaculation, fin du game avant reprise, silence s’il vous plaît, les joueurs sont prêts. »

Qu’il s’agisse de la vision via les magazines féminins, masculins, via les films, les séries ou même le porno, on distingue souvent une phase de préliminaires puis l’acte sexuel, le coït, la pénétration. On nous accusera d’avoir une vision « hétéronormée monogame » : so be it.

1. Les Préliminaires

Les préliminaires se passent avant la pénétration. Les préliminaires sont composés de :

  • Mots doux
  • De baisers
  • De caresses
  • De la fellation et du cunnilingus

En gros : tout ce que vous pouvez imaginer avant la pénétration, ça rentre dans la case préliminaires. Oui, même une partie de Trivial Pursuit ou de strip-poker, même un massage ou un bain à deux. L’objectif des préliminaires, c’est de faire monter la température, physiquement et mentalement. Le corps a besoin d’un moment de préparation avant le coït : les préliminaires excitent la femme, qui va se mettre à mouiller (en langage propre : on parle de lubrification naturelle du vagin). Le vagin a besoin d’être lubrifié pour que la femme ne souffre pas pendant le rapport sexuel (et vous non plus : à sec, ça fait mal, c’est comme si vous frottiez votre sexe contre un tapis, et que vous remuiez une éponge côté vert à l’intérieur de son vagin. Pas très sympa comme sensation). Les préliminaires sont généralement l’occasion de goûter, d’attiser la passion, de faire monter le désir. Vous pouvez en profiter pour l’embrasser, et calmement lui décrire par le menu tout ce que vous allez lui faire… comment vous allez la toucher… où vous allez la toucher… avec quelle intensité, pendant combien de temps, de quelle manière… Est-ce que vous allez la jouer Christian Grey, Casanova ou James Bond ? Pendant les préliminaires, ne visez pas que les zones érogènes : ne vous contentez pas de viser ses seins, son sexe et ses fesses. Embrassez aussi ses cuisses, caressez l’intérieur de ses cuisses, l’intérieur de ses bras, la nuque et le cou, si elle n’est pas chatouilleuse ou trop sensible, pensez aussi à ses lobes d’oreille… En termes d’intensité, quand vous la recouvrez de baisers, certaines filles sont plus sensibles que d’autres et trouvent que les bisous dans le cou, « ça chatouille », ou encore que les oreilles, ça ne leur fait rien. Tenez compte des réactions du corps de votre partenaire, comprenez les « stop » ou « encore » qu’il vous envoie. On va détailler un peu tout ce que vous pouvez faire de votre corps quand vous faites l’amour, on commence par les mains.

a. Avec les Mains...

main sexo Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

Vos mains, elles doivent être partout, vous devez être Shiva, déesse aux 6 mains. Vos mains seront puissantes derrière sa nuque, féroces pour agripper ses fesses, tendres pendant un passage sur son ventre et ses seins, vos doigts se feront pinces délicates sur ses tétons si elle réagit bien.

Certaines filles adoreront qu’on leur tire les cheveux pendant l’amour : que ce soit pendant que vous l’embrassez ou pendant que vous la prenez à quatre pattes, les filles ont besoin de se sentir « tenues », ont besoin de sentir la puissance de votre virilité.

Ne soyez pas timides avec vos mains, ne vous contentez pas d’effleurer gentiment ses épaules. Prenez, palpez, malaxez, pressez, agrippez ses hanches, ses fesses, parcourez tout son corps désormais transformé en bombe érogène.

Au niveau des mains et des doigts, un dernier conseil : quand vous vous approchez de son sexe ou de son anus, pensez à toujours lubrifier votre ou vos doigts avant de les glisser en elle, ça passera mieux. Un peu de salive, et le tour est joué ! Astuce : c’est encore plus excitant si c’est elle qui vous lèche les doigts que vous allez insérer en elle…

Avant l’amour, ce sont vos mains qui peuvent la mettre en confiance par des caresses sur les mains, dans les cheveux, sur les joues. Après l’amour, ce sont encore vos câlins post-sexe qui lui permettront de redescendre en douceur dans vos bras. Un vrai signe de tendresse qu’elle interprétera comme un signe d’attachement.

Les mains sont véritablement LE meilleur outil pour compléter le travail effectué par votre bouche…

b. Avec la Bouche...

avec la bouche Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

Que faire de votre bouche avant et pendant l’amour ? Embrasser votre partenaire, la couvrir de baisers, et surtout viser les zones les plus sensibles. La nuque, les oreilles, sa poitrine, l’intérieur de ses cuisses, ses fesses, son sexe.

Attention aux barbes de trois jours qui peuvent irriter le sexe de votre partenaire (certaines filles sont plus sensibles que d’autres et vous risquez de « râper »)

Embrasser votre chérie pendant l’acte sexuel, ce n’est pas facile en permanence : il faut pouvoir respirer aussi ! Normalement, votre corps réclame plus d’oxygène pour ventiler correctement, et un baiser à ce moment-là peut être très excitant comme très compliqué ! Encore une fois, c’est à vous d’ajuster en fonction de vos envies et de celles de votre partenaire.

Le plus beau cadeau à faire quand vous faites l’amour à cette fille : la faire jouir avec votre langue, avec votre bouche avant la pénétration ou même pendant l’acte sexuel. Le cunnilingus n’est pas obligé d’arriver en amont de la pénétration.

Une seule règle pour que ce soit plaisant pour madame : de l’eau, de l’eau, de l’eau ! C’est le moment d’activer votre usine de production de salive pour ne pas lui faire mal : rien de pire qu’une langue pâteuse ou râpeuse, nous confient les filles.

Votre bouche, outre vos lèvres et votre langue compte aussi une dernière arme essentielle au côté animal de l’amour : vos dents. Alors attention ! Vous n’êtes pas là pour jouer un remake de Dracula ni lui laisser des marques de morsures infâmes. Certaines filles aiment bien qu’on les mordille, délicatement. La nuque parfois, les hanches aussi, mais les demandes les plus récurrentes concernent la pointe des seins, qui les électrisent. Alors attention, j’ai bien dit « délicatement »… Vous n’êtes pas là pour lui arracher le téton ou lui laisser des bleus énormes. Quoi que vous fassiez, il y a une règle à retenir : allez-y toujours progressivement, et n’ajoutez de la force ou de la pression que si vous sentez qu’elle est OK avec ça.

Une fois les baisers déposés, une fois les caresses effectuées… je sais que vous en mourrez d’impatience, c’est l’heure de sortir la marchandise ! Ou de l’utiliser, si vous aviez déjà sorti votre sexe pour que madame joue avec.

2. La Pénétration

penetration Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

Une fois votre préservatif enfilé (j’insiste), direction l’intérieur de votre partenaire. Commencez par un léger repérage géographique : est-ce que vous vous approchez du bon trou, et est-ce qu’elle est suffisamment lubrifiée ? Par pitié, ne vous « trompez » pas de trou… Indice chez vous : normalement, son sexe est plus large que son anus et se situe sur la face antérieure de son corps. Ça veut dire que quand elle est allongée sur le dos, c’est le trou le plus proche de son nombril (j’espère être clair).

J’ai vu d’innombrables scènes au cinéma ou dans les séries où les pères expliquent à leurs fils comment prendre une fille, comment la pénétrer. Commencez par votre gland, doucement, d’avant en arrière, puis allez-y de plus en plus profondément pour l’élargir progressivement.

Certaines filles vous parleront très vite et vous communiqueront leurs instructions « baise-moi fort », « plus fort », « plus profond », « vas-y » : dans ce cas-là, sur demande, lâchez les chevaux, faites-vous plaisir.

La pénétration ne doit pas vous empêcher de vous occuper du reste de son corps : continuez d’accorder de l’attention à ses seins, sa bouche, son dos, ses hanches, ses cuisses, en fonction des positions dans lesquelles vous allez évoluer.

Certaines études montrent que les Français sont assez plan-plan, assez calmes au lit et se contentent de trois ou quatre positions sexuelles efficaces pour faire jouir leur femme.

Outre le traditionnel missionnaire qui permet de pénétrer votre partenaire et de stimuler son clitoris en même temps, pensez à l’amazone, une des positions préférées des femmes qui connaissent bien leur corps : à cheval sur vous, elles gèrent ainsi la profondeur de la pénétration, le rythme et peuvent stimuler leur clitoris comme bon leur semblent.

Plus animale : la levrette, position sexuelle où la femme est à quatre pattes et vous derrière elle. Cambrée, offerte, c’est généralement un régal pour les yeux. (Astuce discutée entre mecs : si votre partenaire fait la tortue pendant la levrette, qu’elle a le dos rond, n’essayez pas de la faire se cambrer en appuyant sur son dos. Changez de position, et parlez-en après l’amour, expliquez-lui qu’un homme c’est visuel, et qu’une carapace, ce n’est pas sexy…)

Reverse cow-girl, brouette, debout contre un mur : tout est envisageable une fois que vous êtes en elle. N’oubliez pas d’être à l’écoute de son corps : si elle se met à manquer de lubrification, c’est peut-être que vous durez trop longtemps. (Je vous conseille de toujours avoir un tube de lubrifiant naturel, au cas où, ou alors vous pouvez toujours redescendre avec votre langue pour essayer de la faire mouiller à nouveau.)

Vous ne jouirez peut-être pas en même temps qu’elle, peut-être avant (dommage) ou peut-être après (c’est mieux), n’oubliez pas que le sexe n’est pas une compétition, c’est un moment de partage entre vous et elle.

Parfois, mieux vaut trois minutes très intenses que 30 minutes où elle finit épuisée et endolorie. Le sexe, au fond, c’est souvent le prolongement de la conversation, d’un bon moment d’intimité qu’on a envie de partager : notre sexualité récréative (de 15 à 25-30-35 ans) vise à nous faire plaisir, contrairement à la sexualité procréative, plus stricte, plus réfléchie, plus programmée, celle pour faire des bébés.

(Tant que vous pouvez vous marrer, amusez-vous. La sexualité féminine change pendant et après la grossesse, mais nous traiterons ça dans d’autres articles.)

Aparté anus : pendant que vous êtes en elle, devant, vos mains sont libres pour tâter le terrain derrière. Vous verrez très vite sa réaction, à vous d’adapter votre programme en fonction de sa sensibilité.

Astuce de fin de coït pour éviter les accidents de capote : quand vous avez fini, ressortez assez rapidement si vous ne voulez pas perdre votre préservatif en elle. Si vous sentez que la base du préservatif vous a échappé, demandez de l’aide à la demoiselle qui ira fouiller à l’intérieur pour éviter de déverser votre semence en elle.

Autre question concernant l’éjaculation : vous éjaculez où vous voulez, mais en accord avec la fille. Prévenez-la si vous voulez éjaculer sur son ventre, ses seins, ses fesses, dans sa bouche, ou sur son visage. Ça se discute, ça se négocie, chacun ses délires : n’oubliez pas qu’on parle ici d’émotions, pas besoin d’avoir d’argumentation logique ! Faites gaffe aux maladies, c’est tout, agissez comme un adulte responsable.

3. L’après-coït

apres coit Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

Et après le sexe, on fait quoi ? Vous pouvez la prendre dans vos bras, lui faire des câlins, discuter avant de repartir pour un deuxième round, prendre un livre ou reprendre votre partie de Trivial Pursuit. Il n’y a absolument aucune règle, les filles sont juste déçues quand on s’endort immédiatement après l’amour. Elles veulent plus alors qu’on n’en peut plus et qu’on est épuisé : la biologie ne joue pas en notre faveur dans ces moments-là.

Après l’amour, les femmes en veulent souvent encore (des études intéressantes montrent que les femmes pourraient enchaîner différents partenaires sexuels pour améliorer leurs chances de tomber enceinte) alors que nous nous écrasons comme de vieilles merdes, à la recherche du repos, parce que notre corps a besoin de se régénérer. Le repos du guerrier, ça s’appelle… Essayez de ne pas sombrer immédiatement dans les bras de Morphée pour plus de complicité avec votre chérie.

Certaines femmes vous laisseront tranquille après le sexe, parce qu’elles aussi ont besoin de repos. Certaines femmes voudront recommencer immédiatement et feront tout ce qui est en leur pouvoir pour vous faire repartir rapidement : profitez-en pour améliorer votre condition physique !

L’après-coït, pendant la nécessaire période réfractaire (période où vous ne banderez pas, la période entre deux érections) peut être mise à profit pour discuter avec votre chérie, pour savoir ce qu’elle veut, ce qu’elle aime, ce qui lui a plu, ce qu’elle aimerait améliorer. Après tout, on est là pour s’amuser, autant connaître les fantasmes et les envies de l’autre…

4. Les Meilleures Positions pour Faire L'Amour

standingup Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

1. Debout !

L'Avantage :

Davantage de contact avec le point G de votre partenaire et une jolie vue sur ses fesses.
Et la possibilité de lui caresser les seins, aussi, et le clitoris.

L'Inconvénient :

On reste debout, ça peut épuiser plus vite que les autres positions.

L'Avantage :

amazone Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

2. L'Amazone

L'Avantage :

Elle vous chevauche, vos mains sont libres pour jouer avec ses fesses et ses seins, et elle peut chercher le contact visuel si elle en a envie.
Enfin, c’est elle qui contrôle la profondeur et la vitesse de l’impact. La position préférée des clitoridiennes !

L'Inconvénient :

Elle fait tout le boulot, et si elle n’a pas la condition physique, elle risque vite de vous remettre à contribution.

L'Avantage :

dos d ane Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

3. Le Dos D'Âne

L'Avantage :

Un simple coussin et la vue change ! Elle vient s’allonger avec un coussin sous le ventre, vous vous allongez sur elle et c’est parti pour un tour.
Fast and furious, convient parfaitement pour les quickies, ces petits coups vite faits bien faits.

L'Inconvénient :

Le contact quasi-total de la peau contre la peau peut être désagréable en été ou si vous suez à grosses gouttes, ça peut ne pas être super sexy pour elle.

L'Avantage :

chaise Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

4. La Chaise

L'Avantage :

Ça change du lit !

C’est sympa, et c’est pratique si vous êtes au bureau, c’est moins fragile que la photocopieuse et vous y repenserez le lendemain en voyant les traces de transpiration laissées sur cette chaise.

L'Inconvénient :

Il faut une chaise solide et l’amplitude des mouvements n’est pas optimale.

Pas très confortable, mais drôlement excitant.

sexy cuillere Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

5. La Cuillère

L'Avantage :

La nature fait bien les choses, monsieur derrière madame peut s’agripper à ses hanches, imprimer des mouvements très rapides et la caresser en même temps.

L'Inconvénient :

Contactez-nous si vous en voyez, on est ouvert à tout.

sexy grand ecart Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

6. Le Grand Écart

L'Avantage :

Ça va vous éclater les yeux pour la journée, stimuler votre imagination dans tous les sens.

Derrière elle, debout, dans un lit, une fille qui fait le grand écart sur vous, c’est un peu comme les pâles d’un hélicoptère, ça tourne dans tous les sens…

L'Inconvénient :

Toutes les filles n’ont pas cette souplesse, alors appréciez celles qui vous offriront un tel spectacle…

sexy genoux Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

7. Sur Vos Genoux

L'Avantage :

Un mix entre une levrette, une cuillère et un dos d’âne.

Beaucoup de peau, beaucoup de points de contact dans cette position très intime. Pouvoir de pénétration très profonde.

L'Inconvénient :

La vue est bouchée parce qu’elle est trop proche de vous et vous aurez peut-être du mal à l’embrasser et vous faites tout le travail !

Attention aux crampes !

recherche point g Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

8. Point G Acrobatique

L'Avantage :

Avec la jambe relevée, votre partenaire incline encore plus son vagin, vous offrant un angle de pénétration très intéressant pour toucher le point qui devrait la mener à l’orgasme.

L'Inconvénient :

Attention aux crampes chez madame.

Attention aussi à ne pas vous blesser !

g bomb Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

9. La Session de Stretching

L'Avantage :

Les jambes de la fille sont affinées, n’importe quelle fille ainsi étirée et raidie ressemble à une mannequin.

Cette position leur fait des jambes très longues, à vous de compléter au besoin avec des talons si c’est votre délire.

L'Inconvénient :

Il va falloir la tenir fermement et l’angle de pénétration n’est pas optimal, vous pouvez vite fatiguer (ou vous prendre un coup de pied en pleine tête, l’occasion de rire tout en faisant l’amour)

g bomb Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

10. Reverse Cow-Girl

L'Avantage :

La vue sur l’action. Madame contrôle tout et en face d’un miroir, c’est détonant.

L'Inconvénient :

Peu de contact physique et visuel, on a parfois l’impression de se masturber plutôt que de faire l’amour.

le pont sexy Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

11. Le Pont

L'Avantage :

Elle vous fait bosser vos abdos, vos lombaires et vos fessiers.

Position très fun à mettre en place !

L'Inconvénient :

Si vous n’êtes pas sportif du tout, vous risquez de vous faire très mal.

Vous ne voyez pas grand-chose, vous n’avez que peu de contact, c’est vraiment pour la performance stylistique !

Excalibur Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

12. Excalibur

L'Avantage :

Elle relève ses fesses et arque son bassin vers vous pour que vous puissiez mieux la pénétrer.

L'Inconvénient :

Il faut des bras pour aider madame, sinon, autant faire l’amour en missionnaire (nous ne jugeons pas).

Bann 16erreurs 1 Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

LES QUESTIONS
FRÉQUENTES SUR LE SEXE

LES QUESTIONS
FRÉQUENTES SUR LE SEXE

Les Questions Les Plus Fréquentes Sur Le Sexe

Comment gérer la première fois ? +

La première fois, ce n’est jamais facile. Quand c’est la vôtre, vous paniquez parce que vous voulez durer longtemps, vous voulez faire plaisir à votre copine, vous voulez bien mettre votre préservatif, vous voulez kiffer aussi un minimum, vous voulez passer pour un mec qui sait ce qu’il fait, vous ne voulez pas faire d’erreurs : ça fait beaucoup de choses à penser pour une première fois, non ?

Résultat, on se prend beaucoup trop la tête pour cette première fois avec sa copine. En termes d’état d’esprit, il faudrait accepter le fait de ne pas être parfait. C’est une première expérience sexuelle : je ne connais personne qui soit né BON en sexe dès la première fois. Dites-vous bien que ce sont des sensations différentes de ce que vous connaissez !

Même si vous vous êtes beaucoup entraîné à vous masturber, même si vous vous êtes habitués à vous frotter contre je ne sais quoi pour reproduire les mouvements de va-et-vient, même si vous vous êtes entraîné à enfiler votre capote rapidement : ce sera différent le jour où une fille sera à côté de vous.

Vous serez troublé par son regard, son odeur, son attente, son désir, sa présence seule : rien ne sera pareil. N’en faites donc pas toute une montagne : votre première fois ne sera pas forcément la plus géniale de votre vie (heureusement qu’on s’améliore par la suite !)

Profitez de votre première expérience sexuelle pour nouer une vraie complicité avec votre copine, pour l’écouter, pour lui parler, pour découvrir ensemble de nouvel univers. Ce n’est ni un sprint, ni de l’endurance : vivez cette première fois à votre rythme. Coucher avec une femme, ce n’est pas forcément comme dans un film porno, ne soyez pas surpris si elle ne parle pas énormément, si elle est moins démonstrative que Jessie Volt ou Anna Polina…

Ne vous mettez pas la pression, oubliez vos potes qui voudront tout savoir et concentrez-vous sur ce moment d’intimité, de partage et de connexion émotionnelle avec votre chérie. Gérer sa première fois, ça veut surtout dire mettre suffisamment sa partenaire à l’aise pour qu’elle ait envie de recommencer et de progresser à vos côtés !

Comment savoir si une femme a envie de vous ? +

Sa respiration s’intensifie, elle est excitée : le corps se prépare au sexe, à l’effort physique, le rythme cardiaque augmente (vous ne l’entendrez pas forcément, mais vous risquez de la voir prendre de plus grandes inspirations)

Une femme qui a envie de vous va vous donner certains indices, de trois types. Avec le regard, avec son corps, et avec ses mots.

Avec son regard, elle va vous fixer davantage, elle aura les pupilles plus dilatées sous l’effet de l’excitation (il faut être très bon pour remarquer ce signal quasi-animal et presque invisible). Cléopâtre se dilatait les pupilles en permanence pour séduire davantage et faire tomber les hommes sous sa coupe. Certaines femmes joueront davantage avec leur regard qui deviendra non pas fuyant mais joueur…  Généralement, en plus du regard viendront d’autres mouvements.

On note souvent le pincement des lèvres ou le mordillement des lèvres comme un indice révélateur d’un état de chaleur interne… Même si la fille ne formule pas avec des mots, elle risque de se mordre les lèvres, un peu comme dans 50 Shades of Grey. (Scène ridiculement drôle à voir). De la même manière, son excitation sexuelle peut se traduire par des mouvements de chevelure, par des caresses dans ses cheveux pour vous aguicher.

Une femme qui vous veut sera généralement plus proche de vous, aura tendance à se rapprocher, entrera dans votre espace personnel, dans votre espace intime. Elle cherchera le contact.

Enfin, et là c’est encore bien plus simple : une femme qui a vraiment envie de vous, une femme qui est à l’aise avec sa sexualité vous le dira, simplement. Elle le formulera de manière verbale : «Tu me plais », « tu m’excites », « tu m’intrigues », « j’ai envie de toi », « j’ai envie de passer la nuit avec toi », « j’ai pas envie de rentrer chez moi ».

À mesure que vous prendrez de l’expérience, vous comprendrez de mieux en mieux les signaux très subtils envoyés par les femmes. Dernier point : elles sont toutes différentes, adaptez-vous au mode de communication de chacune d’entre elle. Certaines femmes seront très directes et vous feront savoir qu’elles ont envie de vous, alors que d’autres se laisseront guider sans dire un mot et attendront de votre part virilité et leadership… Un jeu qui ne s’arrête jamais !

Comment savoir si elle a pris du plaisir ? +

Encore une question sexo pas évidente, surtout lors des premières fois. Ce qu’il faut garder en tête, c’est que chaque femme est différente. Vous allez coucher avec des femmes très expressives, des femmes qui feront beaucoup de bruit et vous encourageront dans vos efforts, des femmes qui partageront leurs sensations et leurs émotions, tout comme vous tomberez sur certaines femmes plus discrètes, plus réservées, plus introverties.

Je ne vous parle pas forcément des femmes frigides : certaines femmes ont énormément de mal à prendre du plaisir, même toute seule. Pas évident pour elles d’être dans l’échange, le partage, pas évident pour elles de partager des émotions pendant le sexe. Les causes peuvent être physiologiques comme psychologiques, et généralement, avec ces femmes-là, vous aurez l’impression d’être simplement nul au lit.

Ne vous attendez pas à ce que toutes les femmes réagissent comme des actrices porno en hurlant des « Oh oui, baise-moi, encore, plus fort, huuuummm c’est bon » en permanence. Certaines gémissent de plaisir, certaines adorent le dirty talk qui les excitent encore plus, certaines se concentrent sur le plaisir de leur corps sans dire un mot : il faut juste voir à qui vous avez affaire.

Les hommes les plus expérimentés savent reconnaître certains signaux physiques sur la femme avec qui ils couchent : elle gémit de plus en plus fort, sa respiration se fait de plus en plus haletante, ses cuisses se contractent, elle se cambre de plus en plus et tout finit par exploser, ses jambes tremblent, elle a des frissons, des plaques rouges sur la poitrine et des rougeurs dans le cou, elle émet un dernier râle avant l’orgasme… Les signaux du plaisir chez une femme sont variés !

Mais s’il y a bien un conseil que je peux vous donner : discutez. Parlez. Dans le sexe, tout est affaire de communication. Évitez le cliché « Alors, heureuse ? », « C’était bien, t’as joui ? », mais prenez le temps de discuter en toute franchise, sans tabou de ses préférences sexuelles, de ce qu’elle aime, de ce qui  la fait jouir quand elle se touche, de ce qui la fait jouir quand elle est avec un homme, de sa position préférée, des mots qu’elle aime employer pendant les relations sexuelles et des signaux que vous pouvez guetter pour savoir si elle a pris du plaisir. Après tout, dites-lui la vérité : son plaisir compte autant que le vôtre, et rien n’est plus important pour vous que de la voir jouir et prendre son pied. Si elle ne s’éclate pas, si vous ne couchez pas avec elle pour lui faire du bien, autant se branler dans un mouchoir, ça va plus vite…

Anecdote cadeau : je suis tombé un jour sur une silencieuse. Je la prenais et la retournais dans tous les sens, pas un mot, pas un son ne sortait de sa bouche. Je lui ai demandé : « Mais ça te plaît ? Tu aimes ? » Sa réponse m’a sidéré mais m’a montré que les femmes ne s’exprimaient pas toutes de la même manière : « Continue tant que je ne dis rien, c’est que j’aime ce que tu fais. »

Comment obtenir une fellation ? +

Certains mecs adorent la fellation, et c’est pour eux un indispensable. Certains mecs sont donc constamment en train d’appuyer sur la tête de la fille pour qu’elle descende et leur pompe le dard. Guess what ? C’est une très mauvaise idée !

Une fellation n’est pas un dû, une fellation n’est pas une faveur qui se « négocie ». Pas de « Allez steupl, tu me suces et je te lèche après ». Une fellation peut se suffire à elle-même, vite fait dans une cabine d’essayage ou avant que vos parents ne débarquent chez vous pour un dîner avec votre chérie.

Vous rencontrerez des femmes qui adorent sucer, qui ne conçoivent pas de ne pas vous prendre en bouche avant d’être pénétrées. D’autres, en revanche, détestent le goût, la texture, l’idée de la fellation. Ça peut venir d’un traumatisme passé, elle a peut-être sucé une bite qui sentait mauvais, un mec l’a peut-être forcée à le prendre jusqu’au fond de sa gorge, un autre indélicat a peut-être joui dans sa bouche sans la prévenir : il existe des tas de raisons de ne pas aimer la fellation quand on est une femme, et donc de ne pas vouloir la pratiquer.

Si vous voulez vraiment vous faire sucer, pensez toujours à mettre l’autre à l’aise. Pourquoi ne pas commencer par vous occuper de la fille, afin de lui montrer que vous êtes vraiment dans le partage, dans le don, que vous n’êtes pas là que pour la pénétration ?

Vous obtiendrez toujours plus en parlant. Vous pouvez en parler en amont : ce que vous aimez, vos pires anecdotes, la fois où une fille vous a fait jouir avec sa bouche en deux minutes tellement vous étiez excité. Vous pouvez aussi lui dire qu’elle a une très jolie bouche, de très jolies lèvres (sans être lourdingue non plus…)

Si vous décidez d’être plus directif, jouez vraiment le rôle du dominant, du donneur d’ordre : « J’ai envie que tu me prennes dans ta bouche », « Je ne te baiserai pas tant que je n’aurais pas senti ta langue… ici… »

Dans tous les cas, si vous êtes debout, ne lui appuyez pas sur les épaules ou sur la tête pour la mettre au niveau de votre sexe. Commencez par lui prendre la main pour qu’elle vous branle, et si elle a envie, elle vous offrira une petite gâterie d’elle-même.

Anecdote : certaines filles que je pensais coincées n’ont rien fait pendant 3 ou 4 fois, je pensais que soit elles ne savaient pas sucer, soit elles n’aimaient pas ça. Quand enfin elles m’ont pris en bouche et qu’elles excellaient dans l’art de la pipe, j’ai été surpris. Elles m’ont simplement expliqué qu’elles trouvaient la fellation « intime » et qu’elles avaient besoin de faire confiance au mec avant de le sucer. Que c’était quelque chose de très personnel.

Remarque culturelle : on est plutôt sur des filles Françaises, qui ne vont pas sucer la première fois. Une anglo-saxonne, une Américaine : vous risquez bien plus de vous faire sucer, mais de ne pas pouvoir coucher avec elle. Le sexe oral est presque une formalité là-bas…

Comment faire une sodomie ? +

Encore plus tabou si on regarde tous les chiffres de toutes les études ! Le sexe, c’est tabou, la fellation, c’est plus compliqué, le sexe anal, là on touche presque à un sujet interdit, comme si on parlait de Voldemort…

Tabou parce que « contre-nature », « contre-productif » (vous n’allez pas faire de gosse par derrière), la sodomie n’est que pur plaisir (et douleur pour certaines filles qui adorent ce mix de plaisir et de douleur).

La première règle pour la sodomie, c’est qu’on ne se trompe pas de trou par erreur. Ne soyez pas con… Il y a des risques que ça fasse un peu mal quand la fille n’est pas complètement détendue, pas préparée.

J’ai couché une fois avec une fille qui adorait le sexe anal, on en avait parlé pendant le premier rendez-vous, elle m’avait raconté comment elle adorait se mettre des doigts derrière elle-même pour se dilater et se préparer à la pénétration anale.

Ce qu’il faut en retenir ? Un anus, ça se prépare, parce que ça ne produit pas de mouille naturelle,  pas de lubrifiant pour le cul. Les plus gros queutards autour de moi sont tous de grands fans de cunnilingus, qu’ils complètent par des anulingus pour habituer la fille au contact, qu’ils complètent avec des doigts dans le vagin et dans l’anus, pour tâter le terrain. Si elle se contracte quand vous commencez à toucher l’entrée de son anus, c’est qu’elle n’est pas très à l’aise avec l’idée, laissez-lui du temps.

Si vous n’avez pas pu préparer cette sodomie pendant les préliminaires ou en la léchant, il est toujours temps de titiller son anus avec un doigt ou deux quand elle vous chevauche ou quand vous la prenez en levrette.

Les filles fans de sodomie commencent parfois d’elles-mêmes à se doigter l’anus devant vous pour vous donner le feu vert, d’autres plaquent leurs mains sur leurs fesses et écartent en grand pour vous signifier que c’est ouvert. N’oubliez jamais de bien hydrater vos doigts, de bien mouiller, n’hésitez pas à déposer un filet de salive à l’entrée de sa porte arrière pour ne pas trop lui faire mal.

Conseil pratique : pensez à changer de capote entre le vagin et l’anus, mais surtout, si vous la sodomisez, ne retournez pas dans le vagin avec le même préservatif pour éviter les risques d’infection (la flore intime des femmes est très fragile, vous ne voulez pas lui refiler une mycose avec son propre caca…)

Aussi, si vous n’êtes pas prêt à voir votre gland, votre préservatif plein de merde, abstenez-vous, ça risque de vous dégoûter. Vous savez dans quoi vous allez taper, vous n’allez pas trouver des licornes. Dans cet endroit, il y a des excréments. Vous risquez de souiller les draps, et ça risque aussi de puer la merde et c’est normal : toutes les filles ne sont pas passées aux toilettes avant de se faire enculer, il y a parfois des restes.

Vous l’aurez compris, la sodomie est un sujet pas encore très bien accepté par tout le monde. Parlez-en, prenez la température à l’oral pour quoi pas, mais surtout, essayez de jouer un peu avec son anus avant de vous lancer à l’abordage, ça vous permettra de savoir si vous avez affaire à une fille ouverte sur le sujet ou s’il vous faudra patience et dialogue pour l’amener à apprécier le sexe anal.

Plus serré ? Pas forcément. Plus excitant ? Pas forcément non plus. Un sentiment d’interdit ? Probablement…

Comment tenir plus longtemps ? +

Entre nous messieurs : on n’est pas fait pour des marathons sexuels. Le corps, biologiquement, n’est pas fait pour ça. Le plaisir, c’est une notion qui bouleverse la sexualité. Les animaux sont là pour se reproduire : ils copulent, et c’est fini.
Dans certaines tribus en Afrique, la rapidité de l’acte est mise à l’honneur. Manque de bol pour nous, nous vivons dans une société qui nous impose des impératifs de performance sur presque tout, notamment l’acte sexuel.
Les films pornos nous habituent à l’idée qu’il faut durer longtemps, varier les positions et faire jouir sa femme 100% du temps. Les femmes, désormais libérées de leurs chaînes et égales de l’homme revendiquent aussi ce droit à la jouissance (et je suis d’accord pour le moment, tant que je ne suis pas impuissant). La bonne nouvelle : les études récentes montrent qu’un rapport sexuel dure en moyenne entre 3 et 7 minutes. La mauvaise nouvelle : ça fait chier quand ça dure 15 ou 30 secondes (et ça m’est arrivé aussi : on ne naît pas Dieu du sexe, on le devient !)

La scène qui nous a fait rire quand on était jeune, c’est dans American Pie, Jim le héros qui jouit trop vite, avant même de toucher Nadia. Trop excité, il aurait bien aimé tenir plus longtemps… A la même période dans Mary à tout prix, on apprenait qu’il fallait décharger son pistolet avant un rendez-vous (sous-entendu : se masturber quelques heures avant de faire l’amour à une fille pour être moins excité). Et en vrai ? De vrais conseils pour tenir plus longtemps ?

Déjà, commencez par dédramatiser. Si vous vous mettez la pression en vous disant « il faut que je dure, il faut que je dure, il faut que je dure », vous risquez de vous stresser pour rien. Le sexe est un moment d’échange, de communion, pas une épreuve olympique où on vous juge à la fin (s’il y a de l’amour avant : si vous êtes là juste pour un plan cul, évidemment la fille attendra du sexe de qualité).

Ensuite, je vous recommande de bien maîtriser votre souffle : comme pour tout effort, on tient plus longtemps quand on arrive à respirer correctement. Le sexe peut être très intense, pensez donc à ne pas vous épuiser.

Autre chose : quand vous vous masturbez, seul ou devant un porno, prenez le temps. Accélérer, ralentissez, accélérez, ralentissez. C’est un exercice destiné à vous faire tenir plus longtemps. Ne vous habituez pas à jouir en 30 secondes sous prétexte que c’est « vite fait bien fait » : la masturbation est un très bon exercice pour vous aider à durer plus longtemps.  Dans le même ordre d’idée, j’ai des amis qui s’entraînent à muscler leur périnée pour mieux maîtriser leurs muscles et leurs sensations pendant l’amour. Vous pouvez soit faire vos exercices de Kegel pendant la journée, soit quand vous urinez : commencez, stoppez, commencez, stoppez. Ce sont ces muscles-là qui contrôlent l’éjaculation.

Dernier conseil pour tenir plus longtemps : c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Prenez le temps, sentez votre excitation monter progressivement puis ralentissez. L’objectif est de tenir le plus longtemps sur la phase de plateau avant l’explosion finale !

Est-ce que c’est grave de le faire sans préservatif ? +

Ben ouais mon gars ! Il y a plusieurs générations qui vont lire ce post, mais les plus anciens (40-50-60 ans) sont trop peu sensibilisés aujourd’hui au danger du Sida. Ma génération, les 25-40 ans, on est la génération SIDA, « découvert » en 1983. Mes cours d’éducation sexuelle au collège : le sexe était associé aux risques du SIDA. Les jeunes d’aujourd’hui ? Les chiffres ne sont pas très positifs, de plus en plus de grossesses non-désirées, d’Infections Sexuellement Transmissibles et une méconnaissance générale sur la contraception : trio perdant…

Faire l’amour sans préservatif, c’est risquer le Sida, dont on ne guérit pas. Coucher sans capote, c’est le risque de chopper une infection sexuellement transmissible (IST, nous les vieux on disait MST pour maladie). Mais coucher sans préservatif, c’est surtout le risque que la fille tombe enceinte, et quand on n’est pas prêt à être père, quand on n’a pas envie d’être père, quand on connaît à peine la fille si c’est pour un coup d’un soir, c’est dommage de déconner comme ça.

Dernier point pour vous faire passer l’envie de vous amuser sans préservatif : la loi vous reconnaîtra responsable si la fille tombe enceinte, que vous ayez 18 ou 60 ans. Elle était peut-être bourrée, vous aussi vous aviez trop bu, néanmoins vous serez responsable de cet enfant qui n’avait rien demandé.

Mon conseil si vous n’avez pas de préservatif : rentrez en courant chez vous. Vous ferez l’amour sans préservatif quand vous serez en couple et que vous aurez fait les tests de dépistage, pas avant.

C’est quoi le clitoris ? +

Très bonne question, mes copines me disent « Pas assez de mecs se posent la question ! Ils ne savent pas où est notre clitoris et ne savent pas quoi en faire ! »

Concrètement le clitoris ne sert à rien : n’a pas de fonction vitale, ne sert pas à la reproduction. Pendant des siècles il a donc été négligé. Mais depuis le développement de la recherche (regardez l’excellente série Masters of Sex) et la vulgarisation de la sexualité dans les magazines féminins, on connaît le rôle si important du clitoris dans le plaisir féminin.

On oppose souvent les femmes dites vaginales (qui prendraient leur plaisir par la pénétration vaginale) aux femmes clitoridiennes (celles qui jouiraient par stimulation du clitoris). Parmi les points du plaisir plus ou moins discutés, vous entendrez parler du clitoris, du point G et du deep spot.

Que faire du clitoris ? Le lécher, le sucer, le caresser délicatement, toujours avec de la salive si madame ne mouille pas naturellement. Il est très sensible, souvent à fleur de peau donc choyez-le. Ecoutez la dame au bout de ce clitoris. Demandez-lui ce qu’elle aime, demandez-lui de vous guider. Chaque fille est unique : écoutez leur corps.

clitoris Comment Faire LAmour ? Le Dossier Complet

On vous a préparer une carte pour vous aider !

Est-ce que je peux parler pendant l'acte ? +

Des compliments, des directives, des fantasmes exprimés à voix haute, des ordres : on a tous des choses qu’on a envie de dire pendant l’amour. Si certains mecs sont plutôt timides « oh tu es belle », « J’adore tes fesses », « J’aime bien quand tu me suces comme ça », d’autres amants ont pour habitude de parler de manière bien plus crue. Des mots pour exprimer le désir, pour exprimer la domination, des mots plus crus mais pourtant appréciés par les filles : c’est l’art du dirty talk, des mots très sexuels pour exciter les filles encore plus.

Vous DEVEZ parler pendant l’amour quand quelque chose ne va pas : si elle met les dents, si elle vous griffe et que vous n’aimez pas ça, si elle mord et que vous n’êtes pas prêt à finir en charpie. Vous pouvez parler si vous voulez la guider, si vous voulez vous améliorer et lui faire plaisir, en lui posant des questions.

Je ne peux que vous recommander de parler avant, et après. Avant pour expliquer que parfois, vous vous lâchez, que vous n’êtes plus totalement aux commandes de votre corps. Après, pour expliquer en toute franchise et en toute transparence ce que vous avez aimé, ce qui peut être amélioré, et ce que vous ne voulez plus vivre ou subir. De votre côté, si vous voulez donner un feedback à votre copine, soyez prêt à encaisser ce qu’elle a à vous dire aussi ! Si vous voulez qu’elle vous parle, à vous de la mettre à l’aise !

LES MEILLEURES
VIDEOS SUR LE SEXE

LES MEILLEURES
VIDEOS SUR LE SEXE

Comment faire l'Amour ?

Comment proposer un plan cul ?

Comment coucher le 1er soir ?

Endroit originaux où faire l'amour.