Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

L’Epilation Masculine : Ce Qu’il Faut Savoir

épilation-homme-conseils

Beauté Homme

L’Epilation Masculine : Ce Qu’il Faut Savoir

L’Epilation Masculine : Ce Qu’il Faut Savoir

 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

En 2017, le poil est soigné ou n’est pas. Vous connaissez déjà forcément la tendance barbe actuelle, vous avez sans doute également vu que les corps sont quant à eux de moins en moins poilus.

Que ce soit pour vous ou pour votre partenaire, vous pouvez vous épilez une partie du corps ou intégralement si cela vous fait plaisir.

On vous donne ici tout ce qu’il faut savoir sur l’épilation masculine !

Petite précision avant de commencer : on parle d’épilation, d’arrachage de poil qui fait bien mal.

On laisse donc de côté la partie rasage que vous connaissez déjà bien mais aussi la partie « dépilation », la fameuse crème que votre copine/soeur/mère utilise sous la douche.

Pourquoi devrions-nous nous épiler ?

Pour plaire aux femmes, pour faire ressortir ses muscles, pour avoir la peau toute douce, pour montrer ses tatouages, pour donner l’impression d’avoir un plus gros pénis … Les raisons sont multiples.

Nous espérons de tout coeur que ces 5 chiffres clé vont vous convaincre de voler le pot de cire de votre femme :

  • 82% des hommes d’entre 15 et 25 ans s’épilent au moins une partie de leur corps. Une tendance qui touche majoritairement les jeunes donc. Ils sont cependant encore 65% après 26 ans.
  • 35% des hommes le font pour des raisons esthétiques
  • … mais 70% des hommes sont prêts à s’épiler le torse ou le dos pour faire plaisir à leur moitié
  • … car plus de 90% des femmes préfèrent des hommes peu ou pas poilus du tout. Encore une fois, plus les femmes sont jeunes, plus elles aiment les hommes épilés. Chez les quadras et plus, homme épilé et homme viril ne vont pas ensemble.
  • Enfin, 15% des hommes s’épilent pour cause d’activité physique. Coucou les nageurs !

Petit récap des différentes méthodes d’épilation pour les hommes

Les méthodes d’épilation masculine sont exactement les mêmes que celles utilisées par les femmes.

Pareil niveau produits : rien ne différencie les produits hommes et femmes, à part peut-être le parfum.

Vous pouvez sans problème voler les produits de votre copine, reste à savoir si vous voulez avoir des aisselles qui sentent le pamplemousse.

La méthode la plus simple : les bandes de cire froide

La plus simple à trouver, à faire chez soi, la plus rapide. Bref, que des bons points.

Simplement, ça fait mal et votre copine risque de vouloir vous le faire pour vous faire mal.

Parce que oui, quand on est une femme, c’est drôle de voir un homme souffrir quand on lui arrache un poil.

Comme c’est la méthode la plus simple, c’est celle dont vous êtes le plus susceptible d’utiliser, donc on va tout vous détailler.

Comment procède-t-on ?

  • Etape 1 : on achète des bandes de cire froide. On peut en trouver très facilement en supermarché. 20 bandes vous coûteront environ 3€. Selon les zones, vous aurez besoin de bandes plus ou moins grandes (il y a différentes tailles en vente) et de plus ou moins de bandes.
  • Etape 2 : on chauffe une bande en frottant ses mains. Plus elle sera tiède, plus elle collera et moins vous aurez mal. Donc chauffez ces p***** de bandes.
  • Etape 3 : on colle la bande sur la partie que l’on souhaite épiler. On ne veut absolument aucune bulle, donc on lisse (ou on maroufle comme dirait Valérie Damidot) dans le sens du poil, c’est à dire du haut vers le bas.
  • Etape 4 : on attend deux petites secondes que la cire prenne bien les poils.
  • Etape 5 : on passe un dernier coup de main de haut en bas, on attrape le bout de la bande, on respire un grand coup et on tire d’un coup sec.

Petite pause : admirez cette magnifique bande de poils, cette peau rougie et ce gros trou sur votre peau.

On a pas encore fini avec cette bande !

  • Etape 6 : on garde la bande en main et on vient la coller sur les quelques petits poils qui ont ou échapper à la bande de cire.
  • Etape 7 : on répète l’opération autant de fois que nécessaire. On change de bande de cire dès qu’elle n’accroche plus assez. Si vous devez repasser plus de 2 fois avec une bande, jetez la et prenez en une nouvelle.
  • Etape 8 : on fini avec les micro poils à la pince à épiler. Oui ça fait mal. Oui c’est long. Mais on doit passer par là pour avoir un résultat net.

La cire chaude

C’est la méthode utilisée en institut de beauté. La cire est chauffée puis étalée sur votre peau. Les poils sont alors capturés lorsque la cire sèche.

Ensuite, soit on tire directement la cire d’un coup sec, soit on utilise une bande de papier (comme la cire froide).

Le résultat est le même. Pour une première fois, on vous conseille d’aller en institut. L’esthéticienne saura vous aider et vous montrera comment bien faire.

Comme toutes les cires, on peut avoir des rougeurs et des boutons sur notre peau nouvellement épilée. Pensez donc à vous hydrater la peau après !

Contrairement au rasage, les poils repoussent au bout de 3 à 4 semaines et point positif, plus vous vous épilerez et plus les poils mettront du temps à repousser.

L’épilation au laser ou à la lumière pulsée pour un résultat définitif


A ne faire qu’en institut. Sérieusement, des tonnes d’appareils sont vendus mais vu le prix et les risques, faites confiance à des professionnels.

Les deux méthodes ont pour but de brûler le bulbe du poil, sa racine. Celle au laser est définitive tandis que celle à la lumière pulsée est « semi-durable« . Vous devrez la refaire tous les 3 à 4 ans.

Que ce soit au laser ou à la lumière pulsée, les poils sont brûlés dès la racine. Au fur et à mesure des séances, la racine est totalement brûlée et le poil ne repousse plus du tout.

Inconvénients de cette méthode :

  • Le prix : 80€ la séance environ et il faut en compter environ 6 pour de vrais résultats sur le dos ou les aisselles.
  • Elle ne s’adapte pas à tous les types de poils et de peaux : fonctionne surtout pour ne pas dire uniquement chez les personnes ayant le poil foncé (noir et brun) et la peau claire, voire très claire. Si vous êtes intéressé, attendez la rentrée que votre bronzage disparaisse.

La dernière méthode : l’épilateur électrique.

Pas plus grand que la paume de votre main, ils fonctionnent sur batterie. La tête du robot est en fait constituée d’une cinquantaine de pinces à épiler qui attrapent vos poils au passage.

A n’utiliser que lorsque l’on est un minimum à l’aise avec la douleur, ça fait extrêmement mal la première fois. Pensez à faire un gommage la veille pour éviter les poils incarnés qui vous feront souffrir encore plus.

Avantages :

  • Au bout de quelques mois, les poils repoussent plus fins et plus lentement.
  • Fonctionne même sur les poils très fins.
  • Certains vont sous l’eau ! Vous aurez moins mal en le faisant sous la douche.

Inconvénients :

  • Le bruit : faites le tout seul.
  • La douleur : horrible. Sérieusement, c’est comme si 30 pinces à épiler vous arrachaient toutes un poil en même temps.
  • Le prix au départ, mais rentabilisé rapidement.
  • L’heure d’après, votre peau ressemblera celle d’une cuisse de poulet. Évitez d’aller vous exposer directement au soleil ou vous aurez des plaques rouges sur toute la peau.

Différents modèles sont comparés ici.

Nos conseils par zone

Que vous ayez envie de dire adieu à vos poils, à tous vos poils, ou que vous souhaitez les éliminer sur une seule de vos zones, on vous donne tout nos conseils.

L’épilation du dos

épilation homme dos 1 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Si les poils du torse peuvent être vus comme virils, ceux du bas du dos sont rarement, pour ne pas dire jamais attirants.

Gros point positif de cette zone : c’est une des plus propices à l’épilation !

Difficile à atteindre (donc dangereuse à raser sans se couper), filez en institut ! Ils ne sont généralement pas nombreux, donc inutile d’investir dans l’épilation laser.

Quant aux épaules, c’est la même chose ! Impossible de le faire soi même, vous risquez de vous briser le bras en voulant atteindre tous vos poils.

Epilation du torse, pour ou contre ?

épilation homme torse 1 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Sans doute l’une des parties les plus épilées de nos jours. Regardez deux secondes un sportif ou un mannequin. Tous ont les pectoraux saillants et imberbes.

C’est ici le gros point positif de cette épilation : elle va immédiatement faire ressortir vos muscles !

Mais avant ça, il va falloir passer par la case cire ou laser.

La première solution est encore la plus simple, d’autant plus qu’ici vous pouvez facilement le faire vous-même à la maison, devant votre miroir de salle de bains par exemple.

Quant au laser, vous devrez compter plus de 6 séances pour de vrais résultats.

L’épilation des jambes est-elle réservée aux nageurs ?

épilation homme jambes 1 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Non. Les cyclistes aussi peuvent le faire.

Catégorie suivante !

Passons aux aisselles !

épilation homme aisselles 1 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Pourquoi s’épiler les aisselles ? Pour limiter les odeurs de transpiration ! C’est très simple : poil = sueur retenue = mauvaises odeurs = chaleur = microbes = encore plus de mauvaises odeurs.

Vous pouvez très bien vous rasez tous les quatre jours mais à la longue ça peut être vraiment pénible, même si ce n’est qu’un coup de rasoir sous les douches.

Si vous voulez des résultats efficaces, passez par la case épilation. La cire est ultra douloureuse à cet endroit mais hyper efficace. Chez certains hommes, les poils pourront mettre un mois à repousser. Rapide à la maison il vous en coûtera une dizaine d’euros en institut.

Oubliez l’épilateur électrique qui vous donnera envie de vous mettre en PLS dès le premier poil arraché.

S’épiler le visage ?

épilation homme visage LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Première zone du visage à épiler : les sourcils !

Pour ne pas ressembler à notre cher François Filon, vous prenez la pince à épiler et vous arrachez ceux qui sont en plein milieu de votre visage. Ceux entre les sourcils sont faciles à attraper et à sélectionner (attention à ne pas tout enlever). En revanche, si vous voulez vous épiler ceux situés en dessous ou au dessus, allez chez une esthéticienne. Seul, vous risquez de vous défigurer.

Deuxième zone : le nez !

Les poils du nez servent à quelque chose, donc à moins d’en avoir certains qui ressortent, vous les laisser à leur place.

La pince à épiler fait trop mal et vous pouvez galérer à attraper certains poils. Très attention si vous voulez utiliser des ciseaux (ok c’est pas vraiment de l’épilation) la coupure n’est jamais loin.

La solution la moins risquée reste d’utiliser des tondeuses spécialisées.

Dernière zone à épiler : la barbe avec la technique du fil !

C’est ici plus pour entretenir votre barbe que pour tout enlever. Lorsque l’on prend soin de notre barbe, des poils sont rasés pour obtenir des contours bien dessinés. La deuxième solution est de les épiler avec cette méthode.

Elle est surtout utilisée sur des petites zones et là où les poils sont fins.

Comment ça marche : les poils sont emprisonnés entre deux fils de coton. L’esthéticienne bouge ses doigts pour augmenter la pression sur le fil et tirer les pils.

Celle que vous attendez tous : l’épilation intime

épilation homme bite 1 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Faut-il oui ou non cette zone du corps ultra sensible ?

Chacun fait comme il veut. Si pour beaucoup avoir des poils à cet endroit là est synonyme de virilité, l’épilation ou le rasage peuvent rendre votre sexe plus gros.

Si vous avez vraiment trop de poils sur cette zone, un coup de tondeuse devrait suffire de temps en temps.

En ce qui concerne l’épilation totale, on est sur un niveau d’hygiène parfait. Cependant, c’est sans doute la zone du corps où l’épilation sera la plus douloureuse.

Interdiction formelle d’utiliser le rasoir : beaucoup trop dangereux ! La peau est ici la plus fine de tout le corps, la moindre coupure serait fatale !

On oublie aussi l’épilateur électrique et les crèmes dépilatoires qui peuvent nous donner des allergies.

Reste la cire pour les courageux : le résultat tient un mois environ. Comptez une trentaine d’euros pour le maillot, pareil pour les testicules. Attention, ça fait très mal.

Si vous être prêts à débourser plus de 400€, l’épilation au laser est la méthode la plus efficace.

Note finale de la team : cet article a été écrit par une femme, mais perso, nous ne cautionnons pas l’épilation totale. Le poil, c’est l’homme !

La team ADS

Bann SMS1erRDV 1 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Banner 50phrases LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Bann SexTalk 3 LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

sextalk LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

sms LEpilation Masculine : Ce Quil Faut Savoir

Lire la suite
18 Commentaires

18 Comments

  1. Le Marginal Magnifique

    2 novembre, 2017 à 15:35

    Bah, un petit coup de tondeuse de temps en temps et c’est réglé ! Mais on n’est pas à l’abri d’un accident quand on attaque les burnes, même en faisant hyper attention : une microcoupure à cet endroit saigne abondamment et l’effet de surprise quand ça arrive fait sauter au plafond…

    Et pour le dos c’est problématique, on peut pas le faire soi-même et seule l’épilation est efficace, et, en plus, avec l’âge, ça pousse tant que je me dis que je vais finir par ressembler à un chimpanzé.

    • Sélim

      2 novembre, 2017 à 15:52

      Ah les parties intimes, ça saigne bien en effet… Faut être concentré plus que pour n’importe quelle activité !

      Le dos ça pousse bien… et les oreilles… et le nez…
      On va finir par ressembler aux vieux des films…

    • Sylvain

      3 novembre, 2017 à 15:04

      C’est pour Movember ! On a le droit c’est pour la bonne cause!

  2. Gooseman

    2 novembre, 2017 à 16:01

    Sinon y a la crème dépilatoire aussi, qui évite la douleur. Après faut voir si votre peau la tolère ou pas.

    C’est le seul procédé pour les épaules et le dos tout seul. C’est pas évident mais avec un peu de souplesse, de patience et de temps investi dans la douche, ça marche.

    Moi qui ait une pilosité mutante dans le dos, c’est le seul truc que j’ai trouvé.

    • Sylvain

      3 novembre, 2017 à 15:04

      Merci pour le tuyau ! :)

  3. AL

    2 novembre, 2017 à 19:50

    Le nez, de temps en temps, ça ne fait pas de mal. ça picote un peu, mais on peut le faire en plusieurs fois. Le dos, 3 à 4 fois par an, ça suffit. Et je dis ça en étant dans la moyenne haute des poilus. Mon esthéticienne fait les aisselles en même temps. Et ça va (au niveau du rythme de la repousse). Pour le sexe, j’ai plus le choix : si j’enlève pas les poils, on voit plus mon tatouage XDDD

    • Bloup

      2 novembre, 2017 à 23:14

      En même temps quelle idée de se faire un tatouage dans cette zone là AL ? ;)

      Plus globalement et pour répondre à l’article, j’ai beau être un jeune (21 ans) je suis bien poilu et je me contente d’une tonte d’entretien assez variable… mais il est vrai que le regard féminin est de plus en plus sévère sur la pilosité, vos chiffres le montrent. A expérimenter un jour de motivation quoi !

    • Sylvain

      3 novembre, 2017 à 15:13

      Tout ça! Bien dis donc, vous allez tous etre doux comme des bébés!!

  4. *Luciole*

    2 novembre, 2017 à 21:14

    Bonsoir tout le monde,

    une question et deux remarques: d’abord, si c’est écrit par une femme, pourquoi y a-t-il le nom de Sélim en haut de l’article?

    Ensuite, l’auteure ferait mieux d’aller se documenter sur les poils et l’hygiène: l’hygiène, c’est quand on se lave; les poils, c’est une question d’esthétique.
    À lire pour une petite introduction sur le sujet, par exemple : https://www.topsante.com/beaute-et-soins/soins-du-corps/epilation/l-epilation-integrale-du-maillot-une-pratique-peu-hygienique-612138

    Et troisièmement, le ton général del’article est clairement pro-épilation (voir « Nous espérons de tout coeur que ces 5 chiffres clé vont vous convaincre etc. »), ce qui est très loin des prises de position plus nuancées (pour la plupart) des autres articles. C’est particulièrement nocif quand il s’agit de quelque chose 1. d’aussi personnel 2. d’aussi douloureux et 3. d’aussi objectivement inutile dans la plupart des cas (oui, oui, à part si l’on se préfère comme ça, mais alors c’est subjectif et non objectif).

    Donc les hommes, épilez-vous ou ne vous épilez pas, mais si vous le faites, faites-le pour vous, pas pour les autres.
    Ça me rappelle tout ce qu’on a fait subir aux femmes pendant des siècles -et c’est toujours le cas-, ce n’est vraiment pas nécessaire de tomber dans l’oppression esthétique pour la gent masculine.

    Bonne soirée,
    Luciole

    • Sélim

      2 novembre, 2017 à 22:31

      C’est un article invité, par une fille, commandé et mis en page par moi, donc on a ajouté un petit disclaimer en bas en disant « nous, on s’en fout, on est une team de poilus ».

      Chacun fait ce qu’il veut de ses poils. C’est juste PAS BEAU sur les épaules et dans le dos (mon avis, sur moi, sur mes potes).

      Nous ne forçons personne, nous ne sommes pas vendeurs de pinces à épiler :)

    • Sylvain

      3 novembre, 2017 à 15:25

      Aucune tonalité pro épilation ici pour la bonne raison que je ne touche pas un seul de mes poils :)

  5. Lenal'airderien

    3 novembre, 2017 à 13:30

    Bonjour,

    Sympa ….Sauf que les poils ont une utilité dans le corps humains. Ils sont pas là par hasard…L’effet de mode , le porno est passé par là.

    Lenaenmodejaimelespoils.

    • Sylvain

      3 novembre, 2017 à 15:38

      Et quelle serait donc cette utilité? :)

  6. Docteurx

    5 novembre, 2017 à 12:23

    Ça va tout seul le rasoir sur les parties intimes 😁
    À la tondeuse c’est pas assez court

  7. stephan

    15 novembre, 2017 à 13:26

    Bonjour à toutes z’et tous.

    @ Sylvain

    Concernant l’utilité des poils : le corps humain secrète des phéromones produites par les glandes andocrinales. Les phéromones sont évacuées par la sueur, qui elle est produite par les glandes sudoripares. Ces glandes sont présentes sur tout le corps humain, et principalement à proximité des follicules pileux (aisselles, pubis,etc).
    Les phéromones, comparables aux hormones envoient un message entre individus de même espèce, c’est à dire, végétale, animale, et à moindre échelle, humaine.

    Je pense que tu as fait le rapprochement…

    Perso, je suis naturellement poilu comme un oeuf, sauf aux endroits stratégiques, donc pas de parti-pris en ce qui me concerne.

    Cordialement

    • Sylvain

      16 novembre, 2017 à 12:25

      Merci pour le petit aparté médical ! :)

  8. stephan

    16 novembre, 2017 à 16:08

    De rien ;)

    j’en profite pour rebondir : l’épilation est surtout esthétique, en revanche la pilosité, et la sueur d’après effort (pas la crasse par manque d’hygiène), hein) qui va avec ça fait ressortir le côté animal – Wolverine – sur le plan olfactif et hormonal. je parle des signaux que les personnes à proximité vont ressentir.
    C’est sur qu’en boite, resto ou dans un lieux chic, habillé costard, ça le fait pas trop.

    En revanche en tant que travailleur manuel en extérieur, surtout par canicule ou grosse chaleur donc en sueur, ça ne me dérange pas d’aller boire un demi ou autre après le boulot, dans un café ou tout le monde est plutôt habillé décontract’ ou citadin. Quitte à mettre un marcel plutôt élimé tout en gardant les chaussures de sécu et un pantalon ou short de travail, histoire de bien insister…ça attire beaucoup de regards (presque tous?) masculins ET féminins, toute sorte de regards excepté le dégout ou le dédain (ou alors je suis mytho/miro…).
    Mais c’est sur que ce n’est pas forcement valable dans une métropole, mais la séduction ça existe aussi en province. Bon, ce n’est pas jour là que tu tente un opener, (quoique…) mais un autre jour habillé décontract’, sachant que tout le monde t’as déjà zyeuter et donc repéré. C’est du vécu et je force même le trait.

    Sans prétention, ou très peu :) sincèrement

    • Sylvain

      18 novembre, 2017 à 17:22

      Merci!

      Une belle application de l’approche en 2 temps! Bien joué!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Beauté Homme