Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la « Peur du Ridicule » !

Publié dans Aborder une fille par Sélim

mystery ridicule Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !

« Mais je ne peux pas lui dire ça ! Je vais avoir l’air d’un con devant tout le monde ! »

« Mais t’es pas coach en séduction, t’es un malade, si je l’aborde comme ça je vais avoir l’air ridicule ! »

Voilà à peu près à quoi ressemblent les objections des apprentis séducteurs quand je les accompagne en soirée et que je leur demande d’aborder une fille. Dans cet article, je vous livre les meilleures techniques pour vous débarrasser de votre peur du ridicule.

Votre coach en séduction fut d’abord le mec le plus ridicule du monde

Allez, pour vous mettre à l’aise, je vais commencer par un vieux dossier, probablement le pire râteau de ma vie, la sanction ultime.

En 5ème, une brune adorable, on revenait de la classe de neige à Megève où je lui avais tenu la main à la patinoire. Immédiatement je tombe « amoureux »… et pour la Saint Valentin, de retour à Auxerre, je décide de lui acheter un petit ours en peluche.

Ne connaissant absolument rien aux filles ni aux dynamiques sociales, je choisis le pire moment pour aller lui offrir : dans la cour de récré, devant son groupe de copines. De mémoire, elle s’est retournée sans même le toucher. #FAIL

homme triste Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !

#CeMomentGênant

« Bonjour, je suis mort de honte. Ma vie sociale n’existera jamais. Je resterai toute ma vie un pauvre type, et aucune fille ne voudra jamais de moi. Autant mourir tout de suite. Tout le monde va le savoir. »

Voilà à peu près ce qui nous passe par la tête quand on passe pour un con devant tout le monde. Remarquez, je l’ai bien cherché. Je me suis fait des films tout seul, je lui avais à peine parlé et j’ai interprété des signaux qui n’existaient pas. Et surtout : devant tout le monde, quelle idée de débile, quelle ignorance des codes sociaux… Je ne l’ai pas volée, cette humiliation…

Vous l’aurez compris, je n’en suis pas mort… Mais ça m’a probablement rendu plus fin, plus stratège, plus patient. Si nous les hommes planifions la séduction comme une bataille, c’est principalement pour ne pas être rejeté, parce que ça fait super mal !

L’approche doit être « parfaite » dans nos têtes pour éliminer le risque de rejet, et le risque d’humiliation publique !

En réalité, la peur du ridicule « nous rappelle, par exemple, que nous ne sommes pas seuls au monde et que vivre ensemble exige le respect de codes, la prise en compte de la sensibilité de ceux qui nous entourent. (Pourquoi avons-nous peur du ridicule ?)

Le ridicule tue toujours autant

On dit que le ridicule ne tue pas, mais je vous invite à regarder le film Ridicule, de Patrice Leconte, pour en avoir la preuve contraire.

On déteste passer pour des imbéciles, pour des ignorants face aux autres. Combien de fois avez-vous fait semblant de savoir de quoi on parlait pour ne pas perdre la face ?

On déteste passer pour un faible face aux autres, et la plus grande des faiblesses, c’est de se prendre un râteau, en public ou en privé, c’est toujours très dur.

Quand on décide d’aborder une fille pour lui ouvrir notre cœur, on est tout à coup très vulnérable. On ouvre notre carapace, on donne ce qu’on a de plus beau, de plus pur, et encaisser un rejet à ce moment-là, c’est comme prendre une flèche empoisonnée qui viendra détruire toute forme de confiance en nous.

Résultat : chez certains hommes, la peur du ridicule, du rejet, cette peur d’une mort symbolique de l’ego est si forte qu’ils n’osent même pas aborder les femmes qui leur plaisent.

Ils rationnalisent très vite cette peur pour se rassurer :

  • « Je ne suis pas assez bien pour elle »
  • « Elle doit avoir un copain, s’il est là je vais prendre une droite »
  • « Non mais ça ne se fait pas de l’aborder ici et comme ça, je vais passer pour un dragueur »

En tant que coach en séduction, je n’entends que du blabla de mec qui a peur du ridicule, je n’entends pas d’arguments valables ! Assez parlé du problème, laissez-moi vous donner les solutions pour ne plus être paralysé par votre peur du ridicule.

Lutter contre la peur du ridicule

philoraptor ridicule Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Je vous invite à jeter un œil à cette interview d’une psychothérapeute qui se produit parfois sur scène avec un clown. Pour elle, il faut oser être ridicule pour mieux se connaître. Comme une forme de désensibilisation.

Le vrai souci qui nous paralyse, c’est le regard des autres. La pression sociale. La peur de ne pas être assez bien pour eux. On a tous intériorisé une certaine idée des normes sociales : comment il faut parler, comment il faut s’habiller, comment il faut se comporter pour être accepté par notre milieu.

Nous essayons tous de nous conformer aux normes sociales pour être accepté par le groupe. Dès lors, c’est le « qu’en dira-t-on ? » qui gouverne notre vie. Trop conscients de l’image que nous projetons, nous n’osons plus rien faire, et nous devenons aigris, et envieux de ceux qui osent…

Et si ON OSAIT pour une fois ? Mais oser quoi ? Oser être soi-même. C’est le plus dur. Devenir qui vous êtes. C’est la mission d’une vie. C’est la mission du développement personnel. Trouver votre voie, l’assumer, et être heureux sur ce chemin.

Encore une fois je vais puiser dans mes expériences personnelles pour vous illustrer ce propos. Je débarque en soirée, en 2009. Au tout début de ma carrière de coach en séduction. Là, je croise un gars qui a commencé à vouloir m’enchaîner.

« Coach en séduction, mais pour qui tu te prends ? Qu’est-ce qui te donne cette légitimité ? Avoue, c’est du bullshit… » Blablabla, attaque sur attaque.

Face à cette salve de rage, je ne me suis pas laissé démonter. Ce qui lui paraissait ridicule, je savais que c’était ma voie. Je savais que j’étais fait pour ça, que c’était cohérent avec mes envies et mes qualités.

Je savais que je pouvais passer pour un prétentieux, je savais que ça pouvait paraître ridicule pour ceux qui n’ont jamais eu de mal à séduire, mais je savais aussi que des timides et des apprentis séducteurs, il y en avait plein et que ma mission était de partager toutes ces techniques de drague !

Face à mon calme, à mon argumentation, c’est lui qui s’est rendu ridicule à force d’acharnement.

Là, face à ce type, la collision était frontale. Mais quand vous avez peur d’être ridicule, le plus souvent, votre pire adversaire, c’est vous-même !

Je vous donne la clef ultime pour lutter contre la peur du ridicule. Comme souvent pour développer votre inner game, votre force intérieure, c’est vous contre vous : « Vous n’avez rien à prouver… si ce n’est à vous-même ! »

Cessez de vous comparer aux autres et mettez-vous en mode ghost, comme dans les jeux vidéos de voiture, de rallye. Votre objectif, c’est de faire mieux que vous la veille, pas de vous comparer à Sébastien Loeb ou Lewis Hamilton. Vous devez être votre point de repère.

Peur du ridicule, peur des haterz ? Sachez une chose : ils ne font probablement pas mieux que vous. Osez. Lancez-vous. Lancez-vous des défis avec votre wingman pour aborder les filles s’il le faut. Mais ne restez pas bloqué par peur du grotesque.

Bonus : montez sur les planches pour vous débarrasser de la peur du regard des autres

Je vous ai souvent recommandé de prendre des cours de théâtre, je pense que cet article saura vous séduire ! L’auteur vous parle du ridicule au théâtre, et de l’inconstance de la notion de ridicule, vraiment très fort !

De plus, outre le fait d’être sous le feu des projecteurs, le théâtre vous permettra de muscler votre mémoire, de parfaire votre culture littéraire, de développer votre palette d’expressions… Et si vous préférez l’improvisation, ça vous aidera aussi à acquérir une bonne répartie et à booster votre créativité !

Prenez votre vie en main, n’ayez plus peur du ridicule, ayez plutôt peur de l’inaction !

« Je ne connais pas la clé du succès mais celle de l’échec consiste à vouloir plaire à tout le monde ». Bill Cosby

PS : je vous ai épargné les anecdotes des photos de classe où j’étais déguisé en fille, trop de ridicule, je vous raconterai ça un autre jour…

Et vous, votre plus grande humiliation, le moment où vous avez été le plus ridicule ? Comment l’avez-vous vécu ?

Sélim, coach ridicule et heureux !

banner parler aux femmes Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
banner parler aux femmes Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Banner 50phrases Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Banner 50phrases Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann SexTalk 3 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann SexTalk 3 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann 16erreurs 1 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann 16erreurs 1 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann SMS1erRDV 1 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann SMS1erRDV 1 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Arrêtez de Gâcher des Occasions avec les Filles à Cause de la Peur du Ridicule !
50 COMMENTAIRES
  • Coco dit :

    Bonjour coach!
    Merci pour cet article que j’ai lu à mes débuts sur ce site et qui est essentiel.

    Il y a un type de situation où je ne sais jamais comment faire: lorsque 2 filles sont complètement plongées dans une discussion. Si je m’approche elles ne me remarquent pas. Si j’attends la fin de leur discussion, je risque de passer 10 minutes à les regarder et finalement je risque d’attirer leur attention d’une mauvaise façon (non?). Si je vais clairement casser leur discussion, j’ai l’impression de passer pour un lourd et ça ne marche pas.

    Quelle est la meilleure solution, si je veux vraiment les aborder, ou en aborder une des 2?

  • suarez gilbertho dit :

    Slt en fait je suis amoureux d’une fille dans mon lycée et je ne sais comment l’aborder sans être ridicul svp aidez moi!!!

    • Sylvain dit :

      Salut Suarez Gilbertho,

      Tu es au bon endroit pour prendre en main ta vie amoureuse. Avant toute chose, rappelle toi que tu es le prix et que tu dois représenter un challenge pour elle. Pour développer le bon état d’esprit, je t’invite à découvrir le site et à utiliser le moteur de recherche en haut à droite. Ne mets pas cette fille sur un piédestal et ne te mets pas trop de pression. Te voici avec toutes les cartes en mains :)

  • Julien dit :

    Bonjour à tous ! :) Grâce à vous j’ai réussi ces derniers mois à obtenir assez facilement des numéros en soirées, en covoiturages et même une fois dans la rue. Maintenant, j’aimerai m’attaquer à la nouvelle apprentie de mon salon de coiffure. Je l’ai juste aperçu mais elle me plait et dans 3 semaines, c’est elle qui me coiffera. Ma question est la suivante : comment lui proposer de prendre un verre et prendre son numéro dans le salon de coiffure ? Comment sortir de la relation commerciale, la relation de services, d’autant que dans le salon, même si il est assez grands, tous le monde écoute tous le monde…

    Merci beaucoup et continuez comme ça ! :)

    • Sylvain dit :

      Salut Julien,

      Chez le coiffeur, on est souvent bavard. Essaye déjà de lancer la conversation pour obtenir des infos. Quelle est sa situation ? A-t-elle un copain ? Car le game sera diffèrent. Ensuite tu déroules ton game en utilisant les outils du séducteur à ta disposition : DHV, sexualisation… Sois le client fun, celui dont elle se rappelle à la fin de la journée et qui a su lui faire passer un bon moment. La clé est de lui faire passer des émotions positives. Attention tout de même, si c’est une apprentie, elle sera peut être surveillée du coin de l’oeil par le patron ou quelque chose comme ça. C’est un facteur à prendre en compte. Prends soin de ne pas la mettre mal à l’aise. Bonne chance! Tiens nous au courant! Tu as 3 semaines pour parcourir le site ;)

  • jérémie dit :

    salut Sylvain , je dois t’avouer que je me suis tomber sur ton site par hasard, en cherchant comment régler son problème de timidité , car je n’arrive pas a aborder une fille car je ne c’est jamais comme m’y prendre , je lui dit toujours des chose comme « salut ça va » ou bonsoir ou coucou , donc voila en englobant tous ça , d’une timidité maladive ; je ne sais plus quoi faire que ça soit dans la rue, sur internet, sur un site de rencontre ou même dans une soirée je reste toujours dans mon coin .et me viande a chaque fois

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)