Mission 06 : Extrait gratuit (décrypté) et baisse du prix !

Publié dans Aborder une fille par Sélim

MISSION 06 EXTRAIT DRAGUE Mission 06 : Extrait gratuit (décrypté) et baisse du prix !
[VIDEO EN CAMERA CACHEE EXTRAITE DU PROGRAMME MISSION 06]

Vous nous connaissez, on est toujours à l’écoute de vos remarques et suggestions….

Suite à la sortie de la formation Mission 06, on a pris deux décisions :

Premièrement, malgré l’investissement conséquent qu’on a fait pour tourner Mission 06, on a décidé de rendre le programme beaucoup plus abordable : il coûte désormais 59 € jusqu’au 19 mai.
(cliquez ici pour en savoir plus sur Mission 06)

Deuxièmement, comme au cinéma, la bande-annonce ne suffit pas ! On a donc décidé de vous dévoiler un extrait de Mission 06.

Dans cet extrait, je vous montre comment draguer une vendeuse, ce qui n’est jamais un exercice facile vu que la demoiselle est censée être en train de bosser !

Ensuite, j’analyse pour vous toute l’interaction !

Prêt pour cette séquence de drague en caméra cachée ? C’est parti !

Comment se préparer pour aborder une fille dans la rue ?

Préparation mentale : je suis le meilleur. Et je suis cool. Et j’ai des trucs à raconter. Inner Game gonflé à bloc, échauffement des zygomatiques pour faire de grands sourires aux filles que je vais aborder dans la rue.

Préparation physique : non, je déconne. Pas de costume, pas de casual wear, rien. Aucun style. Handicap de guignol, volontairement, pour vous prouver que le look, au fond, importe peu quand on veut draguer dans la rue.

Je suis habillé comme un gamin, en polo rouge évidemment (marque Polo Nation), short bleu (Daniel Crémieux) et blanches baskets Adidas. Chaussettes blanches cachées dans les baskets. Vous savez tout !

Un inconvénient pour les caméras cachées de drague de rue : j’ai mon téléphone dans une poche, le boîtier pour le micro dans l’autre poche. Pas complètement fluide dans mes mouvements.

Allez, on entre dans le vif du sujet, get ready : aborder une fille, action !

Aborder une fille dans un magasin : mode d’emploi !

Pour apprendre à aborder les filles naturellement dans toutes les situations de la vie quotidienne, rendez-vous ici >>

Ça a commencé par un eye contact avec la vendeuse. En marchant dans la rue, je la vois, elle me voit, et je lui fais un petit coucou de la main.

« Bonjour ! »

Je n’ai encore rien trouvé de plus efficace pour aborder une fille. J’ai envie d’initier la conversation, je lui dis :

« Vous ne pouvez pas sortir du magasin ? » mi-question, mi-affirmation… on commence vraiment par un dialogue de sourds qui n’a aucun sens, j’adore !

Elle : « Mais non, mais moi je suis la princesse du magasin ! »

Moi, perplexe : « C’est génial ! »

Elle : « Vous avez vu, c’est trop beau ! »

Moi : « Comment on fait pour acheter une princesse comme ça ? »

Elle à ses collègues : « On veut m’acheter ! »

Moi, pour rassurer tout le monde, je souris et je fais un coucou à ses collègues vendeuses. Pensez toujours à désamorcer les obstacles avant qu’ils ne se présentent !

Elle me montre un truc dans le magasin, et je lui parle de mon outil de peacocking, mon mini-cartable rouge utilisé uniquement pour cette vidéo de drague de rue.

J’enchaîne sur des banalités, parce qu’on n’a pas besoin d’être très intelligent pour être un bon dragueur ! Alors allons-y dans les banalités :

Moi : « Bon courage, tout ça, vous êtes au frais, profitez-en… »

C’est vraiment du fluff talk, du vent absolu, mais ça marche ! Les dialogues en séduction n’ont pas besoin d’être du grand cinéma : restez simple !

C’est là qu’elle m’invite à entrer dans le magasin.

Elle : « Mais venez, vous aussi, vous acheter un petit truc… une belle robe… »

Moi : « Non, j’ai arrêté de travailler dans des endroits de nuit comme ça… où j’étais obligé de me travestir… »

Je comprends enfin que je suis dans un magasin pour femmes… En termes de communication, ce que je veux lui dire, c’est « Mince, j’étais tellement concentré sur vous que je ne sais même pas dans quel magasin je suis entré », comme si j’étais hypnotisé par sa beauté…

Elle : « Ben oui… Si vous achetez une robe, vous allez avoir plein de princesses. »

Comme si c’était aussi simple ! J’admire sa tentative de vente, vraiment très pro !

Déjà une minute que j’essaie de draguer cette fille, il est temps d’accélérer un peu, de tenter de créer une vraie conversation pour me rendre sympa à ses yeux !

Regard à gauche, à droite, pour trouver l’inspiration. Je mise tout sur ma capacité d’observation !

Moi : « Ça sent très bon dans le magasin en tout cas ! »

Elle : « Mais oui, c’est moi qui sens bon ! »
Si ça, ce n’est pas un appel au compliment, je ne suis plus coach en séduction !

Moi : « Ah c’est vous en plus ? Putain, trop d’arnaque. »

Note à l’attention de mes profs de français : je suis désolé pour ces dialogues qui seraient refusés même dans une émission de télé-réalité. J’ai honte d’enchaîner des mots sans aucun sens comme ça, mais c’est pour la bonne cause.

Moi : « Après, du coup, j’ai envie de vous draguer… on peut pas faire ça ! »

Approche directe activée : elle sait maintenant que je suis vraiment là pour la draguer, et ça la fait rire. On appelle ça un IOI, non ?

À partir de là, je vais me mettre à enchaîner.

Moi : « Vous travaillez ici longtemps, tout le temps ? »

On était en plein été, c’était peut-être une étudiante qui bossait ici en attendant la rentrée. L’objectif de cette question : qu’elle me parle un peu d’elle, pour essayer de trouver des points communs.

Je ne perds pas de vue mon objectif final : prendre son numéro de téléphone ! Je voulais pouvoir la recontacter pour la revoir autour d’un café un de ces quatre !

Moi : « Est-ce qu’on s’est déjà vus, Madame ? Je m’appelle Sélim. »

Explication de cette technique de drague ancestrale : si on s’est déjà vu et que je ne me souviens pas d’elle, c’est un neg. Elle ne m’a pas marqué plus que ça…

Si on ne s’est jamais vu, alors elle a mon prénom, et va normalement me dévoiler le sien (90% du temps, c’est ce qui se passe !)

Elle : « Ben peut-être… »

Phase de silence gêné, elle m’observe, je l’observe, mais elle n’a pas l’intention de me sortir de la merde dans laquelle je me suis mis tout seul.

Vous commencez à connaître l’arme absolue pour enchaîner sur un nouveau sujet de conversation : l’observation !

Moi : « Vous avez du rouge à lèvres sur les dents. C’est relou, il faut faire attention.»

Elle : « De quoi ? »

Pouce, pause pour souligner mon erreur majeure :

1 : Je m’obstine à parler à une fille qui a l’air intéressée mais me répond peu, il va falloir que je dirige davantage l’échange ! Un peu plus d’énergie !

Quand je vois que clairement, elle ne va pas prendre d’initiative, elle ne va pas donner vie à la conversation, j’essaie de l’écourter et demettre un terme à cette tentative de drague.

Surtout ne jamais perdre de vue l’objectif : prendre son numéro pour la revoir en dehors de son lieu de travail ! Dans les lignes qui suivent, je vous livre ma botte secrète pour prendre le numéro de téléphone d’une fille…

Moi : « Comment je fais pour vous revoir pour un café ? »
Je ne lui laisse pas le temps de réfléchir à une solution, je lui propose directement de me donner son numéro de téléphone.

Moi : « Est-ce que si je retiens votre numéro de tête, je peux vous envoyer un texto ? »

Elle : « Je travaille ici mais je pars la semaine prochaine. Je suis étudiante en médecine. »

Note : elle a esquivé pour l’instant, pour le numéro de téléphone, mais me donne davantage de détails sur elle. Que faut-il comprendre ? Qu’elle est sur son lieu de travail, qu’elle bosse, mais qu’elle aura plus de temps à me consacrer à partir de la semaine prochaine ! Youpi !

Moi : « Dans quel village ? Dans quelle ville ? »

Elle : « J’habite dans le XIXème. »

Moi : « J’habite dans le XVIIème… » (ceci est une recherche de points communs, de proximité géographique pour la rassurer. Si jamais on sortait ensemble un jour, on ne mettrait pas plus de 30 minutes pour se voir, ça compte !)

Blabla sur les endroits où on habite, et là je réfléchis à voix haute : « Non, non ! »
Sous-entendu : « Non Sélim, ne t’égare pas à parler de ta maison, prends son numéro ! »

Moi : « Si je retiens votre numéro de tête, j’ai le droit de vous appeler ? Allez, juste un texto pour vous dire Princesse, venez, on prend un café ! Je sais que vous travaillez ici donc je vais repartir et vous laisser travailler très vite… alors après 06, y’a quoi ? »

Pour éviter que cette jeune fille ne reçoive des milliers de textos non-sollicités, nous avons décidé de bipper son numéro. Puis elle me donne son prénom, et à bientôt ! Au revoir !

Comme le dirait Eros… la suite nous appartient !

Pour apprendre à aborder les filles facilement et dans toutes les situations, ça se passe ici :
www.commentaborderunefille.com

Les enseignements de ce video field report

1 : Rien n’est jamais acquis

Comme vous pouvez le voir, au début, ça se passe bien, c’est presque elle qui fait le premier pas.

Pour autant, si vous voulez apprendre à aborder une fille dans toutes les situations, vous ne devez jamais vous attendre à ce qu’elle fasse la conversation.

Vous devez diriger les échanges !

2 : Pas besoin d’être Prix Nobel

Vous l’avez vu, je n’ai pas été spécialement intelligent, pertinent, drôle quand j’ai dragué cette jeune vendeuse.

Comparé aux scènes dans les films où les dialogues sont toujours bien écrits, là, ça ne ressemble pas à grand-chose, et ça me convient : c’est la vraie vie !

Les filles ne sont pas aussi exigeantes que vous pouvez le penser : elles n’ont pas besoin de sortir avec Einstein ou Victor Hugo ! Soyez naturel, parlez, riez, jouez, et pensez à la l’objectif !

3 : L’œil sur l’objectif

Je pourrais parler avec elle pendant des heures, mais je n’ai pas que ça à faire. Quand vous vous tenterez de draguer des filles dans la rue, ne perdez pas de vue votre objectif : prendre son numéro de téléphone !

Vous n’êtes pas là pour la divertir pendant des heures ! N’hésitez pas à employer une FTC pour expliquer que vous ne resterez pas longtemps.

4 : Respectez les dynamiques sociales

Mention spéciale pour tous ceux qui adorent draguer dans les magasins : les filles sont là pour travailler, pour conseiller, pour vendre, pas pour prendre du bon temps, rire et se faire draguer avec des inconnus.

Soyez cool avec elles, ne leur prenez pas trop de temps, surtout si vous savez que vous n’allez rien acheter.

Leurs patrons les surveillent souvent, leurs collègues jalouses aussi : essayez de tenir compte de ces paramètres pour être plus efficace quand vous abordez cette fille !

5 : Aborder et draguer n’est pas harceler

Interaction propre : je ne la touche pas, je respecte les distances de sécurité, je ne deviens pas relou.

Quand vous voulez draguer dans la rue, que la fille accueille votre tentative avec le sourire ou pas, restez cool, sympa et souriant.

Aucun dragueur n’obtient 100% de réussite avec les filles : apprendre à gérer les râteaux avec humour et légèreté fait partie de la formation du bon séducteur !

Audace, sourire et légèreté : vos alliés pour draguer !

Qu’est-ce qui vous a plus dans cette vidéo ? Quelles erreurs auriez-vous évitées ?

Sélim, coach en séduction #ArtDeRue

Pour retrouver 23 autres approches en caméra cachée analysées et décryptées, découvrez sans plus attendre Mission 06 :
www.commentaborderunefille.com

P.S. : On vous le rappelle, on a quasiment divisé par deux le prix de Mission 06 pour le rendre le plus accessible possible à la communauté ADS.
Alors profitez de cette offre de lancement, qui s’arrête le 19 mai.

P.P.S. : Pour ceux qui ont acheté Mission 06 au prix initial, Sélim vous a déjà envoyé un mail pour vous rembourser la différence. Vous gardez bien évidemment les bonus !

123 COMMENTAIRES
  • SS dit :

    Salut,

    En premier lieu je souhaite te remercier pour tous les articles que tu as publié sur ce site. Je ne te cache pas que ça m’à été d’une grande utilité.

    Cela fais un moment que j’attendais des vidéo pour voir des « pros en action » Cependant j’ai été très déçu par ta prestation.J’ai l’impression que tu imite Eric dans H. Tu manque terriblement d’humour et la fille l’a bien senti.

    Tu as eu son numéro, mais tu lui as laissé une mauvaise impression,Personnellement J’ai pas trouvé la discussion drôle du tout . tu ne lui as pas bien souri, t’es resté sérieux, ferme, froid.tu lui a laché un neg alors qu’elle été à fond sur toi. On sent que tu joue un personnage, tu n’est pas naturel.

    Comme l’a dis Atome le vrai game commerce au RDV, et là crois moi tu démarre avec sérieux handicap. Je pense que la seule raison qui ai fais qu’elle t’ai donné son numéro en supposant que ce n’est pas un faux, c’est parce que t’es trop BG pour elle, dommage qu’on vois pas sa gueule.

    Il ne faut pas prendre ma critique au premier degré, c’est juste que j’ai été très étonné de voir que des commentaires positifs alors que je n’ai pas trouvé ça bien, Pour ma part je ne suis pas brad pitt. je n’ai jamais eu besoin d’être beau comme un dieu pour draguer et cela grâce à de deux trois trucs : je suis toujours bien habillé, bien coiffé, bien parfumé, sportif, et surtout beaucoup d’humour .C’est parce que je suis drôle, qu’elles ne se font pas chier avec moi et qu’elles ont envie de me revoir et je trouve que ta vidéo ne met pas assez en avant cet aspect fondamentale de la séduction.

  • ExTEN dit :

    Bonjour,

    Nous sommes le 19/05, la mission 06 est elle encore à 57€?

  • miaou dit :

    salut sélim je sais que tu est pas mal occupé mais j’ai posté un commentaire la semaine dernière et tu ne m’a pas répondu .j’attend ta réponse avec impatience!!!!merci d’avance!

  • miaou dit :

    re sélim pas de souci je t’explique

    Il ya une fille qui me plait et qui mange souvent au meme bar-restaurant que moi le midi mais elle est toujours avec un de ces collègues de travail( ce n’est pas son petit amis c’est sure!!lol) bref
    lundi dernier je me balade en ville dans un magazin et part hasard c’est là ou elle travail!!! alors ca me fait pensé a ta vidéo alors je passe devant son rayon et elle m’accoste et je parle avec elle et je on parle et on rigole blabla je lui fait un compliment sur son regard elle me regarde dans les yeux et je lui dit « on ne sait déja pas vu quelque part? »elle me répond » ah bon ou? » et je lui répond « vous savez au bar-restaurant » elle me répond vous y allez souvent je lui répond oui régulièrement on échange nos prénom respectif et elle me dit on se revairas au bar-resto un midi et je lui répond certainemant et j’étais près a lui demander son 06 mais un client et venu lui
    demander un conseil donc je l’ai salué poliment…

    Question: tume conseil quoi pour prendre son 06??
    merci sélim!!!

    • Sélim dit :

      Tu y retournes plus tard en lui faisant un compliment : « Bonjour machine, j’ai complètement oublié de prendre ton numéro de téléphone l’autre jour pour t’inviter boire un café ! »
      A toi de voir si elle est réceptive ou non…

    • miaou dit :

      ok merci sélim je vais suivre ton conseil je vaies retourner la voir jeudi!!!! merci a+!

  • Bilou dit :

    Certains commentaires me font rire…les gars vous avez pas compris qu’un maître de la séduction comme Sélim peut se permettre de transgresser toutes les règles et de quand même arriver à ses fins. Alors évidemment, la performance dans la video peut ne pas paraître « top » quand on est un dragueur théorique, mais Sélim c’est un psychopathe de la séduction, un mentaliste, un terroriste de la sociabilisation…je crois que les gens se rendent pas comptent haha et c’est à aucun moment pour te flatter Sélim, je m’en fous, mais les gars qui critiquent sont à côté de la plaque. Alors oui y a des règles et des grandes théories, mais un vrai dragueur peut se permettre de faire du n’importe quoi, il ne suit pas les règles, il les créer lui-même! Il a plus besoin de suivre tout ce qu’il a appris car il remix tout à sa sauce et ça, seuls les séducteurs avancés le comprennent! Pour moi c’est comme un boxeur amateur qui critiquerait Mohammed Ali en disant qu’il n’a pas de garde quand il se déplace sur le ring…à ce niveau plus besoin d’avoir les mains constamment levées au menton, le coup d’œil et la distance suffisent pour esquiver les coups.

    Bref, lol quoi!

    Peace

    • Sélim dit :

      « Avant de transgresser les règles, il faut d’abord les maîtriser »
      J’adore la comparaison avec Mohamed Ali, je l’imagine très bien en street fight, encore moins théorique !

    • lex dit :

      Bilou :
      « Neo: Qu’est ce que tu essaye de me dire? Que je pourrais éviter leurs balles ?
      Morpheus: Non, Neo. Ce que je veut dire, c’est que lorsque tu seras prêt tu ne les sentiras plus. »

  • Thierry dit :

    Bonjour Selim, j’ai adoré ta vidéo.
    Ta grande force est surtout ton aisance et ton naturel pour aborder ces filles. Le reste suit naturellement en fait et c’est vrai que tu racontes n’importe quoi lol;
    Bonne continuation.

  • moilebron dit :

    Salut Séim,
    Je me suis tellement fait rejeté par les filles étant plus jeune, que je n’ose plus y allez de peur qu’elles me refassent mal!
    As-tu des phrases positives en réserves, pour que j’appréhende mieux « l’avant drague » si je peux l’appeler comme cela!
    Merci d’avance

    • lex dit :

      Moilebron : Inscris toi sur le forum, et va dans la catégorie Rencontre Entre Membres pour trouver des wings. Avec l’émulation et des potes, ça ira mieux.

  • moilebron dit :

    RE-salut, est-ce de la triche de dire que l’on est un touriste alors que l’on en est pas un du tout?

  • Legentleman dit :

    Salut,

    Eh bien, moi je crois que ce genre de drague fonctionne seulement avec les mecs supers beaux, grands et musclés, pas pour un homme ordinaire. Un gars qui utiliserait cette technique avec une québécoise subirait un Ko ou il se ferait ridiculiser devant tout le monde. Vous savez, certaines filles du Québec ont castré les hommes. Nombreux sont les hommes qui n’osent plus draguer les femmes à Montréal. Certain type de filles qui sont accompagnées de leurs copines ne se gêneront pas à ridiculiser un mec juste pour faire rire les copines. Hey le dude, va jouer dans le trafic si j’y suis. Pauvre con, penses-tu vraiment que tu m’intéresses (sous les rires gras des autres filles)?

    Je dis au spécialiste de ce site qu’il pourrait subir une humiliante défaite en utilisant ses techniques de draque à Montréal:) En Europe les femmes sont habituées à se faire draguer de cette manière mais en Amérique tu as intérêt à être beau et bien bâti parce que …

    Quand un gars se fait démolir de la sorte devant les autres filles, il n’a plus vraiment envie de recommencer. Les européennes sont souvent surprises de voir que les hommes du Québec n’osent pas les approcher. Une française avait dit sur les ondes d’une émission de radio montréalaise qu’elle avait souvent été obligée de faire les premiers pas avec les montréalais parce qu’ils avaient été stigmatisés par la méchanceté de certaines femmes. Ok, ce n’est qu’un pourcentage de femmes qui agissent ainsi mais… Bien attendu je généralise:)

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)