Aborder une fille : se préparer aux shit tests

Publié dans Aborder une fille par Boris (Maxx) le 15/12/2009

Aborder une fille se preparer aux shit tests Aborder une fille : se préparer aux shit tests

Lorsque vous êtes avancé dans le processus de séduction avec une fille, que par exemple, ça fait une heure que vous parlez avec elle en soirée et vous l’avez isolée, ou bien que vous avez déjà obtenu un premier rendez vous, elle peux encore vous soumettre à un shit test… mais avec le ferme espoir que vous le passiez.

En revanche, lorsque vous abordez une fille et qu’elle vous connaît depuis quelques secondes à peine, je dirai que c’est le contraire : inconsciemment, elle rêve de vous voir louper son shit test.

Passer un shit test permet d’arriver à un équilibre dans l’interaction ; équilibre entre l’énergie féminine représentée par le shit test et l’énergie masculine découlant de votre maîtrise du shit test.

Si vous rentrez dans le jeu de la femme et la laissez mener l’interaction avec ses shit tests, on est dans l’énergie féminine pure et vous n’arriverez pas à générer d’attraction. Si vous contrez ses shit tests et la défiez, vous apportez l’énergie masculine à l’interaction.

Ceci peut vous paraître abstrait car c’est du ressenti mais ceux qui ont l’habitude du terrain savent de quoi je parle : passer les shit tests permet de rééquilibrer l’énergie homme/femme et génère de l’attraction.

J’ai un exemple concret d’une approche récente qui m’a vu confronté à un tir nourri de shit tests.

J’étais assis sur un banc en train de bouquiner lorsque je vois passer une grande blonde superbement bien faite, une hb 9, en mini short et débardeur. L’avion, ambiance salon du Bourget ! Je me lève pour aller l’aborder, je la rattrape et sors la première chose qui me vient à l’esprit :

Moi : bonjour, je t’ai vu passer et il fallait que je vienne te parler, moi c’est maxx
[approche pas très originale, mais spontanée et qui a le mérite d’être directe et sincère]

Elle (sourire) : moi c’est elodie

Moi : bon alors raconte moi un peu ton histoire, parle moi de toi

Elle : j’ai rien à raconter [shit test 1]

Moi : me réponds pas ça , dis moi un truc sur toi [shit test passé, je lui donne un ordre]

Elle : en fait j’ai un petit ami [shit test 2]

Moi : Ah bon et il s’appelle comment [je pense qu’elle bluff, donc je l’oblige m’en dire plus]

Elle : (hésitations)… Peu importe (sourire gêné) [prise en flagrant délit de bluff, shit test 2 passé]

Moi : ok et tu fais quoi la ? [nouvelle prise de contrôle de la conversation, préparation d’un éventuel « rendez-vous instantané »]

Elle : je devrais être en train de me dépêcher, j’ai plein de choses à faire [shit test 3, ce sera le dernier]

Moi : j’adore ce bracelet, où t’as trouvé ça ? [J’ignore son shit test et je change de sujet de conversation avec un compliment sur autre chose que son physique, très efficace]

Après ça, elle s’est « calmée » et on a eu une conversation animée et agréable qui s’est terminée par un numclose.

Comme vous le voyez, quand on aborde une fille et qu’aucun rapport n’a encore été établi, les shit tests peuvent s’abattre en masse sur vous. Là, c’était 3 en moins d’une minute, on est dans la moyenne haute.

Et je peux vous dire qu’elle n’attendait qu’une chose : que je trébuche. Elle voulait (inconsciemment au moins) savoir si j’étais assez fort pour lui résister.

Si j’avais échoué à l’un de ces shit tests, elle aurait eu l’information qu’elle recherchait : que je ne suis pas l’homme qu’il lui faut, celui qui est assez fort pour s’occuper d’elle (je schématise sa pensée).

Comme j’ai passé ses tests, elle a décidé que j’avais assez de valeur pour me donner son numéro.

Vous devez absolument vous préparer mentalement à identifier et résister aux shit tests des filles, surtout quand vous abordez des inconnues. Souvent elles attendent un faux pas pour vous disqualifier illico.

Si vous marchez dans ses petits jeux, que vous lui laissez mener l’interaction, vous serez disqualifié. Offrez-lui de la résistance, opposez votre énergie masculine à son énergie féminine pour établir équilibre et attraction.

C’est le gros problème du nice guy, qui s’engouffre dans le jeu de la fille et lui laisse totalement mener l’interaction au lieu d’imposer son énergie masculine.

Bref tout cela reste de la théorie si vous n’allez pas pratiquer sur le terrain, alors au boulot !

Maxx

iPad packshot member1 Aborder une fille : se préparer aux shit tests
Apprenez à Aborder les Femmes !
Dans Mission 06, vous allez découvrir comment aborder et séduire naturellement les femmes dans toutes les situations de la vie quotidienne ! Arrêtez de gâcher des occasions quand vous croisez des jolies femmes !
Découvrez ce Guide >>

125 COMMENTAIRES
  • Oscar-Genius dit :

    Salut la team ADS, je vous explique ma situation.
    Sur facebook j’ai ajouté une HB 8 et elle m’a accepté malgré le fait qu’on se soit jamais croisé, du moins c’est ce que je pensais. On parlait et elle m’a dit qu’elle m’a accepté parce qu’elle pense m’avoir déja vu. On continuait à parler jusqu’à ce que je lui demande son âge elle me répond 19. Un choc parce que moi j’en ai que 16!! Quand elle me répond et toi je lui fais deviner, elle me donne 19 puis 22! Et quand j’y révèle mon vrai âge elle voulait pas me croire et me disait que je parle comme un mec bien plus âgé. Mais malgré ça elle m’a dit que j’étais un peu trop jeune pour lui parler.
    Qu’en pensez vous, je devrais persister ou nexter? Merci d’avance

  • Oscar-Genius dit :

    Ouais c’est ce que je me disais aussi. Vraiment dommage :/

  • RN dit :

    oh les shit test,
    voici une anecdote trop drôle :

    en prenant un café dans mon endroit habituel, juste au bout de la sale en face de moi il y avais une fille belle blonde mais avec toute une famille (mère, sœurs, tante).
    Il y avait un bon EC et plusieurs IOI, bon le problème c’est l’isolation !!!
    Après un petit moment ou j’ai laisser tomber le game, la fille est ça famille se lèvent pour quitter la sale, un dernier EC de sa part et elles sortent.

    Je quitte de suite la sale, je me dirige vers leur voiture sur le parking
    (sa mère au volant, sa sœur à coté, elle et sa tente d’arrière)
    - je demande à sa tente d’ouvrir la vitre arrière et elle ouvre carrément la porte
    - LA TENTE : oui, c’est pour le ticket de parking mon fils
    - MOI : bonjour et … non c’est juste que je viens prendre le Numéro de cette jolie demoiselle !
    - LA FILLE : non mais … euuh
    - SA MERE : non elle est jeune
    - MOI : si elle est jeune pour s’asseoir au siège avant (je regarde sa TENTE) alors TATA on vous fait un bon compliment là !
    - LA FILLE : j’admire votre courage mais… (avec un air géné)
    - MOI : petit sourire, oui c’est dure de combattre 4 femmes je me suis dit qu’elles sont peu être des judokates mais avec ma ceinture noir en natation elles me mètrent pas KO !
    - LA FILLE : mais j’ai déjà quelqu’un
    - MOI : waw doucement on se connais pas encore pour que je fait le psy
    - MOI : bon pour la tyrapi il fait prender rendez-vous
    - MOI : je prend mon tél… je vous contacte sur quelle numéros pour le RDV ?
    - LA FILLE : elle me donne son num !!!!
    - SA TENTE : elle explose de rire et me dit on se verras à un diner de famille !!

  • PB dit :

    Bonjours je parle avec une fille depuis un certain temps on a un feeling, etc. On se parle beaucoup sur facebook et sa commence a être du sérieux, mais, tout-à-coup, elle me txt:«sa pourra pas marcher entre nous, bye». Qu’est-ce que je fait? Est-ce-que c’est un shit test ou je ne sais pas quoi?

    • lex dit :

      PB : Elle a quel âge ? Tu lui as demandé des raisons ?

    • PB dit :

      Nous avons les deux 16 ans et quand je lui est demander des raisons, elle est resté très vague et qu’elle veut plus prendre son temps. Mais, je comprend pas pourquoi elle me dit que sa peut pas marcher si elle juste prendre plus de temps.

    • lex dit :

      PB : Relis toi, il manque des mots, et j’sais pas si y sont tous bons.

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)