5 Techniques pour Aborder Dans la Queue des Toilettes

Publié dans Aborder une fille par Sélim

filles toilettes caca 5 Techniques pour Aborder Dans la Queue des Toilettes

Jamais vous n’avez osé ou eu l’idée d’aborder une fille dans la file d’attente pour aller aux toilettes ? C’est bien dommage, parce que c’est souvent un des seuls endroits où les filles sont statiques en boîte de nuit, ne vont nulle part et où le bruit est plus faible que sur le dancefloor.

Aborder une fille qui attend pour aller aux toilettes, ça manque de glamour, mais si vous êtes fun et que vous avez de la répartie, ça peut être un très bon endroit pour faire connaissance !

C’est vraiment drôle : au moment où j’étais en train de terminer cet article, je demande aux filles dans le salon de me donner des exemples supplémentaires, en bonus. Réponse habituelle des filles quand on parle de drague : « Sur moi ça ne marcherait jamais, ça ! »

Comme si elles attendaient de la drague plus chevaleresque, plus originale…

Regard en coin de mon coloc : « Ben si. Evidemment. Ça marche, parce que tout marche. C’est une question d’énergie, de répartie, de manière de lâcher sa vanne comme une punchline. Tout marche en drague, le pire comme le meilleur, et c’est d’ailleurs très dur parfois de dire ce qui est le pire et ce qui est le meilleur. Tiens, tu veux une phrase pour aborder une fille aux toilettes ? ‘Salis pas tout steuplé’, tenté la semaine dernière. Débile, efficace. »

Voilà. Bien résumé. Encore une fois, vous n’allez pas devenir des Prix Nobel en lisant cet article. La drague, le flirt, c’est léger. L’objectif n’est jamais de remporter un débat, d’établir votre intelligence supérieure mais seulement d’amorcer le contact, de faire rire et de mettre à l’aise.

« T’aurais du papier ? »

« Du papier toilettes. Non, mais parce que sérieux, c’est sale ici. Enfin chez les mecs. Peut-être que chez les filles c’est un peu plus propre. Et encore… Tu sais, quand j’étais plus jeune, les dames de ménage de l’internat me disaient que les filles étaient plus crades que les mecs. Salut, Jean-Kevin, je ne me suis pas présenté… »

Et c’est parti. Vous pouvez aussi la jouer plus fine, ambiance « T’as pas des feuilles ? » Oui, vous parlez de papier toilettes, et elle vous sort des feuilles à rouler.

A vous d’enchaîner intelligemment pour la suite. « Tu sais, je me dis que nos gosses ne nous croiront jamais quand je leur dirais que j’ai abordé leur mère dans les toilettes du Macumba… »

Ici, la phrase pour aborder n’est qu’un prétexte. Ne vous souciez pas de l’intelligence de cette phrase. Concentrez-vous sur la suite, sur l’observation, sur son rire, son look, son accent, ses dents, son parfum… (OK, à côté des chiottes, oubliez son parfum…)

 

Banner 50phrases 5 Techniques pour Aborder Dans la Queue des Toilettes

« Tu viens souvent ici ? »

Un peu similaire au « On ne s’est pas déjà rencontré ? », sauf que dans ce cas précis, le « ici » peut être interprété comme « ici les toilettes » ou « ici la boîte de nuit ».

C’est de cette confusion potentielle que naîtra le début de la conversation. A vous de l’orienter comme vous voulez, votre body language va jouer un grand rôle dans la réussite de cette phrase d’approche : le « ici », vous pouvez l’accompagner d’un doigt qui pointe vers les toilettes, puis vers la piste de danse et jouer le mec gêné, embarrassé par la confusion.

Troisième technique pour aborder une fille dans la queue des toilettes

« De toute façon, je n’avais pas envie de rencontrer une princesse… » Parce que vous le savez bien, les filles ne font pas caca. Elles n’ont d’ailleurs pas d’anus, selon des cours de biologie surnaturels.

Très similaire à l’approche « Tu vas faire caca toi aussi ? » mais là, il faut vraiment être à moitié fou ou bourré pour tenter des approches kamikazes comme ça.

Si elle vous regarde bizarrement (9 chances sur 10 à ce stade de la compétition et vu le coup d’envoi), à vous de redresser la barre à coups de « ça va… On peut la refaire si tu veux. Tu préfères que je t’aborde comment ? Salut, tu bois quoi ? »

Le tout avec le sourire et un eye contact rieur, c’est hyper important la manière dont vous allez balancer toutes ces répliques. C’est d’ailleurs en fonction du delivery, votre manière de déclamer votre texte, que vous serez jugé cohérent ou non par la fille en face de vous…

Si ces openers fonctionnent pour nous et nos amis, c’est parce qu’on a un style très décousu, très absurde et humoristique parce que les filles ont besoin de se marrer.

Si vous êtes très coincé, ça risque de sonner faux, étrange, en décalage par rapport à votre personnage, à votre énergie ! Pensez toujours à adapter les conseils séduction d’Artdeseduire à VOTRE réalité !

Toi aussi tu es venue ici pour esquiver un mec sur le dancefloor ?

Ma préférée. « Non mais parce que Jérémy est venu me coller de trop près, alors du coup j’ai fui aux toilettes pour gagner du temps tu vois… » Le tout en jouant un personnage de connasse (oui, comme celle de Canal+)

C’est le moment où vous pouvez enchaîner avec des remarques sur les différences homme-femme avant d’enchaîner sur les relations hommes-femmes.

« Parfois, j’aimerais être une fille pour trouver des toilettes propres… Parce que vous, ça va, dans vos toilettes c’est toujours cool et propre. Alors que nous les hommes, quand tu fais pipi assis, tout de suite en boîte c’est dégueulasse. Mais globalement, dans la vie, c’est quand même plus cool d’être un homme parce que…»

Et vous enchaînez sur tout ce qui vous passe par la tête, et vous lui demandez ce qu’elle aimerait faire si elle était un homme… A elle de vous surprendre et de parler, un peu !

Dernière technique pour aborder une fille aux toilettes

Là, c’est une arme de séduction massive, le genre qu’on peut réutiliser à toutes les sauces. Les plus anciens d’entre vous la connaissent déjà, elle est imparable quand elle est bien jouée, bien servie…

« Tu sais ce qu’il a de spécial cet endroit ? » C’est une des meilleures phrases pour embrasser une fille, à lui lâcher JUSTE AVANT de l’embrasser, mais vous pouvez bien évidemment l’utiliser pour l’aborder !

« Tu sais ce qu’il a de spécial cet endroit ? C’est là où on s’est rencontré. » Banal pour certains, terriblement efficace pour d’autres ! Faites votre choix ! Si elle rit, enchaînez. Si elle soupire de tristesse, enchaînez aussi avec un « Tu aurais préféré dans le fumoir ? Ou au bar comme un vieux relou, ‘salut, j’te paie un verre ?’ » Peu importe la suite, observez et enchaînez !

Et surtout partagez votre meilleure phrase pour aborder dans les commentaires, ou choisissez celle que vous allez tenter ce week-end !

Sélim, dame pipi.  

Banner 50phrases 5 Techniques pour Aborder Dans la Queue des Toilettes

18 COMMENTAIRES
  • Laurie dit :

    Le week-end dernier, je suis allée aux toilettes dans un bar, vu que je discutais avec une copine, elle est rentrée avec moi pour continuer à papoter. Et en sortant, un mec avec son pote lui fait « bah attends, je rentre avec toi. Les filles le font, pourquoi pas nous? »
    Du coup, je me suis retournée, amusée, je lui ai dit que c’était pas beau de se moquer. Et la discussion était engagée, on a bien rigolé :)

    • Sélim dit :

      Merci. Une fille qui entame la conversation, j’applaudis !
      Bon week-end Laurie !

    • Laurie dit :

      Je comprends pas que vous n’en connaissiez pas plus des filles qui entament la conversation. Je le fais tout le temps, et pourtant je ne sais pas draguer et je suis la plus timide de toutes mes copines^^
      Venez dans le Sud! La chaleur, ça détend les moeurs! lol

  • pael dit :

    C’est comme ce type d’article que je cherche ces dernier temps, drague dans des cas et endroits spécials (toilette, bus, avion, administration…). Merci infiniment ;)

  • Juan (cristobal) dit :

    Sélim madame pipi… ouais, mais c’est surtout monsieur Caca

  • marek dit :

    Salut!
    Merci Sélim pour cet article plein de pertinence.
    Le « tu sais ce qu’il a de spécial cet endroit ? » est bien trouvé!
    J’ai très souvent tendance à demander dans mon déroulé en soirée si elle vient souvent dans cette boîte, souvent dans ce club .. c’est une phrase trop bateau, basique à dire ?

    • Sylvain dit :

      Hello Marek,

      Il n’y a jamais de phrases trop bateau. Comme Sélim le dit bien dans l’article, tout peut marcher! L’important c’est l’énergie et la capacité a enchainer :)

  • Thomas dit :

    Cet article tombe juste à point nommé : il m’est arrivé ça dans la queue des toilettes hier soir ! Le plus fou, c’est que c’est la nana qui a commencé à faire des blagues et à me tacler.

    Inutile de dire comment la soirée a terminé. Je note simplement que les mentalités commencent vraiment à changer auprès de la gente féminine :).

    • Sylvain dit :

      Hello Thomas,

      Bravo pour le close! Comme quoi tout est question de barrières mentales et de croyances limitantes. Tu vois que l’on peut aborder une fille n’importe où avec n’importe quoi. Bien joué en tout cas ;)

  • Kheldar dit :

    Hello !

    Alors, j’ai une technique à proposer qu’on peut utiliser pour aborder dans les toilettes. Mais on peut surtout s’en servir pour engager la conversation avec une femme assise pas loin de nous, dans n’importe quelle situation (resto, bar, amphi, arrêt de bus…) ou si elle est débout à côté de nous, en train de regarder un tableau d’affichage ou un plan (sauf que si elle regarde un plan, il vaut mieux lui demander où elle cherche à se rendre et enchaîner par la suite). Cela marche aussi pour les femmes en groupe.

    Donc il suffit de commencer par dire « Vous avez vraiment pas de chance ». Normalement elle demande de quoi on parle, puis on réplique « Vous les filles, vous avez pas de chance, vous devez toujours pisser assis. Si seulement vous saviez comme c’est jouissif de pouvoir pisser debout. Le mieux c’est de pisser dans le vide. Moi ce que je préfère c’est pisser par dessus une falaise ou une pente. Quand je pense que vous les femmes, vous n’aurez jamais la chance de connaître ça ».
    Ah la délicieuse sensation de pisser en hauteur… Pour les hommes qui n’arrivent pas encore à assumer leur virilité, sachez que nous sommes bien chanceux de pouvoir pisser debout ;)

    Vous pouvez alors enchaîner sur les urinoirs pour hommes, dans les toilettes publiques pour hommes. D’ailleurs j’ai jamais compris le principe de ces urinoirs. Qui est l’imbécile qui a inventé une chose pareille ? Les toilettes habituelles sont bien meilleures pour uriner ! Avec les urinoirs, on perd l’intérêt de pisser avec de la hauteur, et puis ça gicle et ça éclabousse de partout. C’est dégueulasse !
    Les portes des toilettes aussi je les trouve aberrantes. Elles s’ouvrent et se ferment vers l’intérieur du cabinet ; du coup on est obligé de se coller contre la cuvette pour pouvoir fermer la porte. Pourquoi ne pas y avoir mis des portes qui s’ouvrent vers l’extérieur du cabinet ? C’est complètement idiot ! Déjà pour des raisons de sécurité évidentes, les portes qui s’ouvrent vers l’extérieur sont bien meilleures. Pas besoin de reculer pour ouvrir la porte en cas d’incendie ; il suffit juste d’avancer puisque la porte s’ouvre vers l’extérieur. Du coup c’est pour ça que je préfère emprunter les toilettes pour handicapés (enfin quand il n’y a pas d’handicapés dans le coin, bien sûr) parce que ce sont les seuls cabinets qui ne risquent pas de me donner des crises de claustrophobie.

    D’abord l’urinoir pour hommes ; ensuite la porte qui s’ouvre vers l’intérieur ; et enfin l’étroitesse de nos cabinets. Voilà de quoi faire un bon sujet de conversation et une bonne routine. Vous pouvez aussi enchaîner sur le caractère amoral de l’utilisation des toilettes pour handicapés quand on n’est pas handicapé. Après tout, les toilettes chez ma grand-mère sont tellement immenses que j’ai l’habitude d’avoir de l’espace pour pisser. Et puis ce qui est nécessaire est légal ; j’ai pas envie d’avoir des ressentis de claustrophobes à cause d’un architecte qui n’est même pas fichu de prévoir des cabinets plus grands, et qui n’est pas assez intelligent pour installer des portes à ouverture extérieure.
    Enfin, faîtes gaffe à ne pas non plus passer pour un mec qui se plaint… Faut avoir la bonne attitude pour ça :)

    Enjoy !

  • Jaz dit :

    Tu n’as pas honte de rester devant les toilettes des hommes ? Ça s’appelle du voyeurisme !
    Testé et approuvé ;)

    • Sylvain dit :

      Bien joué! Très bon pour briser la glace! Alors qu’est ce que ça a donné? :)

    • Jaz dit :

      N’étant pas très bavard, je n’ai pas cherché à enchaîner directement mais ça eu le mérite de la faire rire et rougir. Ensuite, quand je suis sorti des toilettes, elle était encore près de la porte donc je lui ai demandé si elle m’attendait, elle m’a dit que oui en plaisantant. Donc quand elle m’a dit ça, j’ai pris sa main et je lui ai dis « Bien c’est bon, on peut partir ». S’en est suivi un échange de numéro, et je dois la revoir bientôt. Maintenant je tiens à remercier son ami qui est resté longtemps sur le pot, autrement elle serait parti. Puis je tiens à préciser que je me suis permis de prendre sa main car je la sentais déjà bien intéressée, autrement je n’aurais pas eu les couilles de le faire

    • Sylvain dit :

      Bravo! Good game! N’hésite pas à nous faire ton petit compte rendu si tu la revois! :)

  • Gaeos dit :

    Une belle tranche de rigolade!
    Merci pour vos billets humoristiques, ma copine et moi pleurons de rire chaque fois que vous publiez un article, et nous attendons chaque fois le prochain avec grande impatience

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)